Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez
 

 virgin suicides

Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
Invité



virgin suicides Empty
MessageSujet: virgin suicides   virgin suicides EmptyDim 24 Oct 2004 - 8:42

lundi 25 octobre sur arte

film de sofia coppola avec james wood.

Pour l'histoire, voir cyber-livres Wink
Revenir en haut Aller en bas
rotko
Invité



virgin suicides Empty
MessageSujet: Re: virgin suicides   virgin suicides EmptyDim 24 Oct 2004 - 8:50

un avis exterieur

A voir absolument. Cependant déconseillé aux suicidaires et dépressifs chroniques...

http://membres.multimania.fr/genresmineurs/Virgin_Suicides_Critique.htm
Revenir en haut Aller en bas
rotko
Invité



virgin suicides Empty
MessageSujet: Re: virgin suicides   virgin suicides EmptyMar 26 Oct 2004 - 10:08

On pourrait reprocher au fil de Sofia Coppola d'être esthetisant ou d'abonder en clichés, voire en cartes postales. Ce n'est pas mon avis, car on oublierait les narrateurs, dans le film comme dans le livre. En effet l'histoire est racontée a posteriori par des adolescents qui ont vécu les drames, de loin par les yeux, et de près par le coeur.
Il s'ensuit que leur souvenir est un "mix" de ragots, de clichés de l'adolescence, c'est-à-dire de rêves et de rumeurs, ou de fantasmes. Inexpérimentés, gauches et empruntés dans une société rigide, conformiste et puritaine, les garçons sont travaillés par le désir et l'inquiétude, quand les adultes se montrent indifférents ou absents, sauf à regarder chez eux une télé racoleuse, qui noie toute velléité de réflexion derrière un flux de paroles superficielles et mélodramatiques.
Les images d'intérieurs pleins de fanfreluches, sans originalité, vont bien avec les habitants, au visage lisse, coiffés pour l'extérieur. Pas de remise en question. Argent, voiture, chacun chez soi, tels sont les credos. De temps en temps des rencontres sociales, soigneusement calibrées. On traite tout à la lègère, tel cet adulte qui dit "adieu monde cruel!" en se laissant tomber dans la piscine. Quant aux bals des jeunes, ils sont sous la surveillance des bien-pensants. Un monde artificiel pour des êtres sans désirs et sans personnalité. Seules les chansons, même stereotypées, servent de support de communication entre ceux qui n'ont pas encore trouvé leur propre possibilité d'expression.
Comme dans le livre, cette histoire reste ouverte aux interprétations, pour que, tels les garçons de l'histoire, les spectateurs restent interrogés devant les réactions - et les suicides, de l'adolescence.
Revenir en haut Aller en bas
bibouill
Invité



virgin suicides Empty
MessageSujet: Re: virgin suicides   virgin suicides EmptyDim 31 Oct 2004 - 22:55

Le film comme le livre presente une histoire qui a eu lieu. Il y a une distanciation dans le temps et le regard. Celui qui voit/raconte n'est pas identifié : c'est un membre de la bande des garçons, mais qui est resté en retrait par rapport a d'autres qui ont eu des frequentations plus intimes (sans aucun jeu de mots).
Autrement dit, on voit moins les filles que le regard des garcons sur elles, regard entaché de rumeurs, des fantasmes.

La grève des fossoyeurs au debut du livre/film peut apparaitre comme de l'humour noir dans le récit, mais au niveau symbolique, c'est symptomatique du "narrateur"qui ne peut "enterrer" cette affaire traumatisante.
L'interrogation est la clé de voûte de ce livre/film et le lecteur/spectateur hérite des ces interrogations à tous niveaux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




virgin suicides Empty
MessageSujet: Re: virgin suicides   virgin suicides Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
virgin suicides
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» virgin suicides
» [AIDE] Utilisation en modem avec Virgin Paradyse
» Virgin Black [Doom/Death/Classique]
» [résolu]Paramètres email sur Diamond 1 avec Virgin Mobile
» Fermeture Virgin Store

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Passions Artistiques :: Arts :: Le 7ème Art :: Cinéma-
Sauter vers: