Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Recueil de Charles Sabatier

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
gérard hocquet



Nombre de messages : 2719
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   Lun 9 Déc 2013 - 16:52

C'est un peu tiré par la queue, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Charles SABATIER

avatar

Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 28/08/2004

MessageSujet: Interrogation morale.   Mar 10 Déc 2013 - 15:44

Le « sujet était-il si peu explicite qu’il se soit trouvé le « besoin » de cette « explications de texte » ?

Charles
Revenir en haut Aller en bas
Charles SABATIER

avatar

Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 28/08/2004

MessageSujet: JOYEUX "LÉON"   Lun 23 Déc 2013 - 15:02

]NOÊL en PROVENCE

C’était après la guerre, je ne sais plus laquelle.
Ces temps étaient curieux car nous manquions de tout,
Ces pénuries bien sûr, ne laissaient trop séquelles
Puisqu’on  était nourris d’haricots mange-tout.

C’était là tout le charme d’être à la campagne,
Et, pour n’avoir ainsi accès aux illusions
Qu’altières, auraient données des flûtes de champagne,
On s’octroyait le luxe de ne faire élision,
De ces enchantements médusant les enfants
Et qui ne sont, pour eux, que trop mal expliqués.
Faisant de la Noël, tumultes ébouriffants
Avec sapin et crèches, fort bien alambiqués.
Mêlant, curieuse osmose, mystère et affairisme,
Choses que manient bien ceux qui en sont bergers.
Trop sûrs, que le magmas sanctifiant tout en truisme
S’en ira,  obérant, budgets déjà légers.
°
Ainsi m’était venu, dans un coin de cuisine,
Un sapin ramené de forêts inconnues.
Il avait à ses pieds une petite usine
Où vaquaient quelques anges semblant tomber des nues.

A côté, fort discrète, une petite étable,
Semblait servir d’abri à un conglomérat ;
D’animaux, d’êtres humains, en matière friable,
Plus un triumvirat , en très grand apparat.

Au milieu de ces riens, couché sur de la paille,
Un bébé tout joufflu, de sexe incertain,
Répandait ses roseurs. J’en fis alors ripaille
Les lippes mises en craie, l’ayant cru sacristain !
°°°
°
Revenir en haut Aller en bas
Charles SABATIER

avatar

Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 28/08/2004

MessageSujet: **** A T T E N T I O N ********!   Sam 28 Déc 2013 - 17:13

Attention !

Ils ont des mains de fer dans des gants de velours
Et leur fond de commerce, bâti sur consomption,
S ‘emploie partout à faire, fort belle addiction,
D’hypocrites flatteurs toujours très bien en cours.

Comme boule de neige ils ne font soustraction
D’un des leurs que s’il n’est, pas conforme à la règle.
Leur jeu de bonneteau  pourrait paraître espiègle
S’il n’était pas conduit par ultime ambition,
D’être mentors fieffés dans toutes les nations
Non point pour imposer belle philosophie
Mais pour bien affermer en fière hagiographie
Les raisons évidentes de leurs coalitions.

Force est de constater qu’habile admonition
Est pis que litanies, contre-chant planétaire
Souhaitant hégémonie en terre tutélaire
Sans souci des moyens de la coercition.

Le pouvoir de l’argent permettant exactions
Arbitrées par le sabre ou le goupillonesque
Les amène à choisir pour brosser cette fresque
Philosophes appointées  pour leurs inhibitions
A paraître impartiaux dans leur subrogation.
Porte-voix fort zélés lorsqu’avis de tempête
Menace tant soit peu de valse, quelque tête
Démontrée comme étant fière subornation
De frêle vérité frappée d’inanition
Par zélés archivistes prompts à certains oublis,
Pourvoyant tabourets à futurs ennoblis
Trop souvent bien venus, obviant attrition
De n’avoir su servir du veau d’or, l’advection,
Faisant d’un peuple élu par intelligentsia
Un numerus clausus égalant les thapsia
Chérubins à quatre ailes, pour plus d’élévation.

Hélas tout n’a qu’un temps, mémoires en concision
Sont pâles raccourcis pour membres en hétairies ;
Et le MONDE lassé de toutes leurs giries
Les voit droit dans leur mur, trop juste inquisition.

°°°
°
28 Décembre 2013
Revenir en haut Aller en bas
Charles SABATIER

avatar

Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 28/08/2004

MessageSujet: BONNE ANNEE   Mar 31 Déc 2013 - 19:49

BONNE ANNEE ! (quoique).

La France meurt, très lentement.
A son chevet des spécialistes ;
Tous diplômés, évidemment ;
Mais certains sont des Kabbalistes.

Tout cela vous paraît curieux
Les journaux n’en ont pas parlé !
Serait-ce fait si dangereux
Pour qu’il vous soit dissimulé ?

Non ! Pas pour vous ! Pour eux ;
Ceux, qui, confortables aux mangeoires
D’un état qu’ils pillent, véreux
Elus, avec belles nageoires
Leur faisant remonter courant
Contraire lorsque le vent tourne
Relisant tous « Le Juif errant »
Pour savoir comment se contourne :

La difficulté d’un moment.

Carnet d’adresse ils consultent
En ressortant de vieux dossiers
De tout çà il faut que résultent
Quelques scandales putassiers.

Ainsi va notre politique
Main dans la main avec le fric
Et peuple menacé de trique
S’il ne reconnaît ces loustics.

°°°
°
31 Décembre 2013
Revenir en haut Aller en bas
Charles SABATIER

avatar

Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 28/08/2004

MessageSujet: TEMPS PRESENTS   Dim 19 Jan 2014 - 16:58

Temps présents.

De lourds nuages noirs sont promesses de guerre.
Les marchands canonniers veulent faire choux gras.
Partout ils se démènent en laissant sur leur erre
Ceux, dont ils avaient armés, la tête et les bras.
Tous les politiciens sont en effervescence
Il leur faut assurer séant leur position
Dans ces situations il ne s’admet absence
Si l’on veut in fine présenter l’addition.
Alors on fait promesses à un peuple ébahi
Qu’on pût encore le prendre pour thuriféraire
Alors que de tout temps il a été trahi
Par ces faiseurs d’idées qui touchant numéraires
En brillants rastaquouères qui n’étant pas en manque
Sont les entremetteurs de tellement d’affaires
Que le fisc dépassé à du se mettre en planque
Pour comprendre comment il a dû se forfaire.

19 Janvier 2014
Revenir en haut Aller en bas
cathecrit
Collectionneuse d'éphémère
avatar

Nombre de messages : 1368
Localisation : Ailleurs mais avec vous.
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   Jeu 23 Jan 2014 - 7:14

Monsieur Sabatier, je vous découvre au creux de cette nuit. Comment vous dire... Vous qui si rarement commentez...

Je cherche en mon vocabulaire,
qu'il y a encore une heure,
j'avais l'outrecuidance de croire approfondi,
quelque mot, quelques mots bien sentis
pour définir ce qu'au fond de moi-même,
J'ai brusquement ressenti
Au fil de vos mots
Tous ces mots dont j'avoue
ne pas connaître tous, Hélas.
La liste serait longue, je ne la ferai pas.

Quelle plume exceptionnelle, tournée si adroitement, c'est si peu de le dire...
Je me ferai plaisir en venant bien souvent découvrir ce que je n'ai pas lu,
pas encore,
Dictionnaire à l'appui, que dis-je, encyclopédie.
Voilà beau temps, sachez-le, que je n'avais posté si dithyrambique commentaire
pourtant absolument sincère.

Chapeau bas Monsieur, vous êtes une pointure !
Revenir en haut Aller en bas
Charles SABATIER

avatar

Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 28/08/2004

MessageSujet: "Rome l'unique objet de mon………."   Ven 24 Jan 2014 - 18:14


Monsieur François.

C’est un ludion ludique mais il ne le sait pas !
Marionnette zélée manipulée par d’autres ;
Il s’en va, insouciant, installer contre-pas
En notre nom, ailleurs, pour trier les épeautres.

Ce fait est aggravant puisqu’il semble légal
D’aller, en va-t-en-guerre représentant la France ;
Non son peuple et idées, mais faisant madrigal
A multinationales boucliers de sa finance
Celle qui phagocyte tout ce qui l’approche
Asphyxiant création, liberté de l’esprit.
Mère du point de vue unique et très proche,
D’œuvres totalitaires qu’un autre entreprit
En son temps, et qui furent exécrable méthode
De mettre les humains en coupe bien réglée
Et s’appuyant pour çà sur solide synode
N’ayant que de la vie liberté étranglée.

Alors il nous lanterne avec application
Il nous bassine aussi avec délicatesses
Car il est très soucieux qu’envoyant l’addition
On ne lui flanque alors, quenelle, dans ses fesses !
Il va donc s’abîmer dans la cléricature
En faisant obédience à un autre guignol
Qui l’a déjà classé dans la nomenclature :
Mammifère rongeur du type campagnol !

Ainsi, sur du velours se font les préséances
D’hypocrites fieffés qui n’ont d’autres talents
Que de savoir paraitre en grandes suffisances
Pour parfaire à accroire qu’ils sont équipotents.

S’agitent alors dans l’ombre pourpres cardinalices,
Cocufiant finement le corps épiscopal ;
Puisque ayant placé politique en calices
N’attendent qu’impatientes, le malaise papal !

°°°
°

CS
24 Janvier 2014
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 7998
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   Sam 25 Jan 2014 - 1:03

mdr  J'adore, Charles...
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4815
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   Sam 25 Jan 2014 - 12:49

Equipotent est-il issu de ventripotent?
Revenir en haut Aller en bas
Charles SABATIER

avatar

Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 28/08/2004

MessageSujet: ROBERT dixit:   Sam 25 Jan 2014 - 12:54

"équipotent [ekɥipɔtɑ̃] adjectif masculin
étym. 1960 ◊ de équi- et latin potens « puissant »
Famille étymologique ⇨ pouvoir.


■ Math. Se dit de deux ensembles entre lesquels on peut construire une bijection. L'ensemble des entiers naturels et l'ensemble des entiers naturels pairs sont équipotents. Deux ensembles équipotents ont même cardinal (ou même puissance)."
Revenir en haut Aller en bas
Charles SABATIER

avatar

Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 28/08/2004

MessageSujet: ALLEZ VOTER………..   Lun 27 Jan 2014 - 14:09

Réflexion
Sur
Les échéances électorales.


Il se murmure ici, il se chuchote là ;
Ailleurs, si l’on complote, c’est avec des amis :
« Il va y avoir ceci, ou peut-être cela »,
Bref si l’on n’en sait rien, il faut que soit admis
Qu’il ne faut certes pas, être pythonisse,
Pour savoir qu’en coulisse révolution se trame.
Les Français sont lassés d’attendre la prémisse
D’un changement de vie dans ce monde où le drame
N’est plus chose absconse mais fait partout débats
Stériles, sauf urgence de sauver quelques banques
Ou bien à politiques favoriser ébats
A nos frais, sans pointage, toujours en bonnes planques.

En haut lieux « ON » nous prend pour des béats benêts
Incapables d’agir trop craignant du pouvoir
Qu’ont acquis sans vergogne ces vrais faux baronnets
Qui, s’ils sont des élus, c’est souvent sans savoir
Qu’ils sont bien les valets d’un peuple en souffrance
D’être ainsi subjugué par de vrais suborneurs
Qui, n’ayant la manière n’ont pas cette élégance,
De recevoir prébende sans être flagorneurs.

Alors je vous le dis, il faut que cela cesse !
Que chacun en son rang soit promptement remis !
Que nous soient épargnées les histoires de fesses,
Dans une République ou voter est permis !

CS
27 Janvier 2014
Revenir en haut Aller en bas
gérard hocquet

avatar

Nombre de messages : 2719
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   Lun 27 Jan 2014 - 15:27

ça y est, voici notre Charles en campagne.


Il ne faudrait pas non plus
qu'au local et au rural
national se substitue
pour remplir notre bocal
de faux enjeux malvenus
au scrutin municipal
ce qui m'importe vois-tu
est comment conduit le bal
la prochaine équipe élue
pour mon quotidien banal.


Revenir en haut Aller en bas
Charles SABATIER

avatar

Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 28/08/2004

MessageSujet: Enjeu   Lun 27 Jan 2014 - 16:00

Certes, il ne faudrait pas que se mettent en bocal
Démocrates illusions pour les rendre pérennes
Au seul fait constatant leur côté trop rural
Les enfermant ainsi pour les rendre sereines
Et ne pouvant faire ombre au potentat local.

Les enjeux sont trop gros pour quelques malvenus
S’ingéniant chefs d’orchestre à bien mener le bal
D’une équipe vendue à orchestre inconnu
Faisant de la musique à l’oreille, banal !

Ainsi vont amateurs sans lire partition
Solliciter vos votes en pures chattemites
Pour ensuite oublieux, prendre, sans condition ;
Décisions de monarque en purs adamites.
CS
27/01/2014
Revenir en haut Aller en bas
Charles SABATIER

avatar

Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 28/08/2004

MessageSujet: Constatation.   Ven 31 Jan 2014 - 20:18

Les langueurs du forum.

On s’ennuie au forum, quelque peu, c’est peu dire .
On fait de la musique de la cuisine aussi.
On boit un petit coup et, évitant le pire,
On risque à s‘épancher; la vie s’en va ainsi !

Hélas, ce que l’on a à écrire épanche,
Trop souvent, sentiments tellement communs ;
Qu’il faudrait plume agile sur une page blanche
Pour éviter pathos toujours bien importuns.

Pour ceci pallier on fait dans l’hermétisme ;
Sorte de poésie pour des gens sous Valium.
On pond aussi haïku cette sorte de truisme
Pour faux lettrés imbus affublés d’un pallium ;
Qui les ferait sereins, adeptes d’un livresque
Les ayant amené, fiers, vers un nirvana
Evoluer, fumeux, ne visionnant que fresques
Qu’on voit aux lupanars ; deux ex machina !

Alors on se complait en forums poétiques
Qui servant de psyché à auteurs maladroits
Servent à leurs lecteurs, non point vertes critiques
Mais renvois d’ascenseur, à l’envers, à l’endroit.

Sic transit………….

°°°
°°
CS

En urgence dernier jour de Janvier 2014
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4815
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   Sam 1 Fév 2014 - 10:58

... gloria mundi.
Revenir en haut Aller en bas
gérard hocquet

avatar

Nombre de messages : 2719
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   Sam 1 Fév 2014 - 11:51

Absit reverentia vero : ad impossibilia nemo tenetur et ad infinitum beatus qui prodest quibus potest,
sed boni pastoris est tondere pecus, non deglubere.
Revenir en haut Aller en bas
Mihou
Palala hi hou
avatar

Nombre de messages : 1150
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   Dim 2 Fév 2014 - 3:18

tu quoque, fratrii?
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4815
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   Dim 2 Fév 2014 - 10:27

gérard hocquet a écrit:
Absit reverentia vero : ad impossibilia nemo tenetur et ad infinitum beatus qui prodest quibus potest,
sed boni pastoris est tondere pecus, non deglubere.

Mihou a écrit:
tu quoque, fratrii?

Asinus asinum fricat?
Revenir en haut Aller en bas
Charles SABATIER

avatar

Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 28/08/2004

MessageSujet: La survie.   Dim 2 Fév 2014 - 12:43

La survie !

Le Monde est en chaleur et, en faire exégèse
Est acte qu’il convient, prudent, de raisonner ;
Avant que ne s’enflamme toute la catéchèse
Ou autres endoctrineurs prêts à ratiociner ;
Sur les pourquoi, comment, qui sont pour eux mystères
Que la science opiniâtre réduit en démenti ;
Mais ces esprits chagrins n’offrant à leurs ouailles
Que propos lénifiants corpora delicti    
                                                                           
Circonviennent ainsi délicates harpailles.

Doit-on recommander à ces esprits futiles
De relire Antonin non point pour ses vertus
Mais pour son sens aigu des pensées érectiles
Celles qui sont gênantes mais en cogne-fétus ?

Il faut donc savoir lire et il est évidence
Que cet enseignement quelque peu galvaudé
N’est pas priorité pour cette drôle engeance
Dont le fond de commerce est bien achalandé.

Devant tant d’ignorance que faudrait-il donc faire ?
Puisque il est patent que trop d’éducation
Ne convient pas vraiment au monde des affaires
Qui prudent s’ingénie à faire belles addictions.

Redorer le blason des acquis empiriques
Qu’obtinrent nos aïeux avec tant de bon sens
Déclenche aux philosophes des rires homériques
Ils se sentent surhommes et ne sont que non-sens.

Alors dans ce mépris des intellectuels
Pour tout ce qui ressemble à travaux manuels
Peuple réveille-toi reprend  leur le flambeau
Si tu ne le fais pas c’est eux qui auront ta peau……

°°°
°
CS toujours en urgencehttps://imgfast.net/users/3212/16/13/71/smiles/inclass4.gif
2 Février 2014
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4815
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   Lun 3 Fév 2014 - 9:23

Charles SABATIER a écrit:
CS toujours en urgencehttps://imgfast.net/users/3212/16/13/71/smiles/inclass4.gif
2 Février 2014[/center]

Le lien ne fonctionne pas...
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9768
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   Lun 3 Fév 2014 - 13:58


Vous serait-il possible, messires fin lettrés
Afin que le commun ait son sens aiguisé,
Traduire les mots de langue de Virgile
En version vulgaire qui lui soit audible?  AngeR 
Revenir en haut Aller en bas
gérard hocquet

avatar

Nombre de messages : 2719
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   Lun 3 Fév 2014 - 14:23

Trys,
tu vas voir dans les pages roses du Larousse ou sur le net : expressions latines reprises dans notre langue et tu auras tout ce que tu veux en plus pour t'amuser avec nous sans connaître le latin.
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9768
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   Lun 3 Fév 2014 - 14:54

Arguendo.
Revenir en haut Aller en bas
Charles SABATIER

avatar

Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 28/08/2004

MessageSujet: Linga ou yoni ?   Ven 7 Fév 2014 - 21:17

LINGA ou YONI ?

A qu’il est fastidieux d’avoir à prendre plume
Pour une fois encore vouloir stigmatiser
L’incurie générale que l’ambition allume
Tentant trop obstinée, las, d’uniformiser
Tout, pensant bien ne plus voir qu’une tête
Qui penserait ad hoc en parfaite harmonie !
Avec la politique choisissant l’épithète
Pour bien édulcorer cette cacophonie
Qu’avec un art certain elle a créée salace
Croyant qu’en divisant on pouvait bien régner
En menant au bâton toute une populace
Evitant derechef qu’elle n’aille barguigner.

Alors elle met  le genre en grande théorie
Qui serait argue-t-elle forte contradiction
Avec ce qui est bien ; et fantasmagorie
De philosophes imbus ayant fait contrition
De prétendre qu’au fait d’un homomorphisme
Nous soyons tous les mêmes car linga ou yoni
Seraient choses pareilles en vecteurs de l’altruisme
Et que dire contraire serait pis que déni.

Ainsi montent aux créneaux de l’imbécillité
Des archers convaincus d’être les mieux armés
Pour défendre des causes n’étant que vanités
D’obsolètes obsessions en concepts périmés.

°°°
°

CS
Toujours en urgence
7 Février 2014
Revenir en haut Aller en bas
Charles SABATIER

avatar

Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 28/08/2004

MessageSujet: Placet.   Lun 10 Fév 2014 - 22:12

P L A C E T .

C’est le centième écrit que je place en ce lieu.
Je sais son atypie mais, cela n’émeut pas,
Ma façon de vouloir contre vents et marées
Avec des bouts-rimés qui ne soient logorrhées
Décrire ex abrupto ceux qui sont bien faux pas
Dans un monde égoïste où un juste milieu
Ne sert de balancelle qu’à des hypocrites
Sérieusement fieffés et avides d’honneurs
Récipiendaires imbus de laudes flagorneuses
Prodigues architectes d’idées fort suborneuses
Peu enclins à donner mais fiers carillonneurs
De m’as-tu-vu cancans de ces idées proscrites
Par un certain savoir vivre en communauté
Où l’ego de chacun devrait avoir tangence
Avec celui des autres sans former palimpseste
Sur écrits plus anciens voire chansons de geste
Eu égards que l’on doit et avec diligence
A ce que toujours fut la postériorité.

Merci donc à tout ceux qui lurent avec patience
Ce patchwork débridé de sentiments précis
Qui paraissant sans doute trop abscons à certains
Lui a fait obtenir comme miroirs sans tains
Des avis nuancés dithyrambes ou concis
Dont j’apprécie beaucoup toute la résilience.

°°°
°
CS
10 Février 2014
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Recueil de Charles Sabatier
Revenir en haut 
Page 12 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pour tout le monde mais spécialement pour notre ami marocain
» Charles Fontaine
» [Charles Baudelaire] Les Fleurs du mal
» [Auteur] Royer Louis-Charles
» Charles VII ou VIII

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Vos recueils de poésie-
Sauter vers: