Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Recueil de Charles Sabatier

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14
AuteurMessage
Charles SABATIER



Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 28/08/2004

MessageSujet: A R Y T H M I E .   Dim 26 Juil 2015 - 9:11

ARYTHMIE


S’il fallait, disait-il, nonobstant les bêtises ;
Laisser accroire que certains orgueils féconds
Se repaissent goulus de certaines sottises
Enfantées par poètes aux propos bien abscons,
Ce serait pain béni pour aristotéliques,
Apôtres du surmoi porté en gonfalon
Par gurus ampoulés et toujours emphatiques
En évoquant  diérèse posée en diachylon
Sur vers ésotériques issus d’incongruités
Exacerbées céans par laudes dilatoires,
Parangons de vertus  perfides alacrités
Fardées par l’obsession d’être comminatoires……..

Paralysant ainsi d’un forum l’intérêt !

Comprenez, voyez-vous, il faut coexistence
De ces deux simagrées propre au genre humain.
C’est un catalyseur de vieille quintessence
Définie par vulgum comme fier coup de main
Donné pour assurer que deviennent pérennes
Ces petits rus d’ego pouvant faire pactole
Mais, prudent, Apollon ne lâche pas les rênes
Afin que poésie n’entre en extrasystole !

CS

25/8/2015
Revenir en haut Aller en bas
Charles SABATIER

avatar

Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 28/08/2004

MessageSujet: Futilités   Dim 4 Oct 2015 - 13:39


Futilités

Je m’en allais baguenaudant ;
Le nez au vent dans les forums
Et, s’ils étaient souvent pensums,
Quelques-uns leur ego aidant
Vivaient, fièvre normative
Ne laissant qu’alternative
A laudateur redondant
Anxieux d’être, de paraître,
L’essentiel étant d’exister ;
Dans un monde où se déliter
Est comme marteau sans maître !

BOULEZ n’est pas tout le monde ;
CHAR rimailleur de faconde
Devront hélas comparaître
Au tribunal des illusions
L’oubli, chose récurente
Ne fait à personne rente
Dans le désert des rémissions.
Futilités des époques
Rançons ingrates du progrés ;
Ont fait ces étranges congrés ;
Où l’impétrant claque soques !

°°°
°

CS
4 Octore 2015
Revenir en haut Aller en bas
Charles SABATIER

avatar

Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 28/08/2004

MessageSujet: D E P A R T !   Mar 20 Oct 2015 - 12:41


DEPART



Partir là bas si loin dans ces contrées étranges
Des quelles Cipango jamais ne nous  revint
Me déchire le cœur et ce mal me dérange
Je ne suis pas de ceux qui forcent leur destin

Pourtant je l’ai choisi ce départ me fascine
Connaître ces pays leur doux désœuvrement
Cette indolente vie bien loin de mes racines
Est d’un attrait certain mais n’est pas sans tourment

Je vais laisser ici beaucoup de ce que j’aime
Quitter mon univers, paisible quotidien
De grands petits ennuis maillés de joies quand même
Demain est autre jour et ce présent est mien

Je vais pour mon plaisir faire une grande fête
Avec tous mes amis leurs femmes et enfants
Ce sera réussi je ne suis pas prophète
On s’amuse toujours aux départs triomphants

Plaise à tous qu’en ces lieux un jour je leur revienne
Ayant su profiter d’autres philosophies
Verbe haut ; arguant fort , il faut que j’en convienne
Ermite anachronique  ; vaine palinodie



CS
Revenir en haut Aller en bas
Charles SABATIER

avatar

Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 28/08/2004

MessageSujet: BATACLAN   Sam 28 Nov 2015 - 11:47

B A T A C L A N

On crie, on geint, on pleure, enfin, tous se lamentent ;
Feignant de découvrir comment un tel forfait
A pu être ourdi, et chacun dit son fait
A « politichiens » d’altruisme intermittent,
Plagiant sans le savoir les mariés de Cocteau
Souhaitant laisser accroire être les timoniers
D’une situation laissée à la vau-l’eau
Depuis bien trop longtemps car leurs fiers marronniers
Dans la presse affidée ne trouvant plus de place !....
Au profit d’un exode ayant horreur du vide
Fait zèle inattendu qu’ainsi trop se déplace
Masse de malheureux affamée et avide
D’avoir sous d’autres cieux avenirs plus cléments
Car si on les conspue, ailleurs on les méprise
Ils sont sans le vouloir miroir de faux serments
Qu’ON leur fit en son temps comme un cadeau surprise
De les déclarer libres en états rémanents.

Découpage savant de pacificateurs
N’ayant d’autre intérêt qu’avoir des colonies
Ou des protectorats distinguos plus flatteurs
En succédant aux Turcs et à leurs avanies.
Mais les ans ont passé, la mode bien-pensante
A fardé lourdement quelques fronts trop honteux
Sous la lourdeur du masque la ride repentante
Argue sous les non-dits propos calamiteux

Et les foules béates contemplant leur mentor
« Shaun the sheep », en version bien lobotomisée ;
N’ont pour autre tourment qu’avec voix de stentor
Crier sans  foot, sans foot, nous serons la risée !

Mais ce foot il faudrait l’expédier dans leurs culs
De fieffés sédentaires perclus de nombrilisme
Leur faisant éviter ainsi, sombres calculs
De prognathes ergotant sur l’aristotélisme.

Car ménageant ainsi les chèvres et les choux
La classe politique n’applique autre pensée
Que créer divisions pour bien mettre à genoux16:43:16
Un peuple sans culture aimant billevesée.

Alors tenez-vous le pour dit car, marionnettes,
Vous êtes et resterez suspendues aux désirs
De tous ces arrivistes sachant faire omelettes
Sans toucher à leurs œufs et pour leur bon plaisir !


CS

26 Novembre 2015
Revenir en haut Aller en bas
Charles SABATIER

avatar

Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 28/08/2004

MessageSujet: CARO-LINE   Mar 12 Jan 2016 - 15:26

CARO-LINE

Ma pauvre Caroline trop souvent entremise
Dans un fatras d’actions pour contenter ego
En fausse inimitié comme cul et chemise
Femelle RANTANPLAN égérie de gogos.
Car votre opportunisme à vilipender
Avec acharnement la moindre porte ouverte
Fait de votre blondeur rappel à amender
Cette « Négresse blonde » Chimène trop disserte
Qui en vous consacrant « Fiancée d’un far west »
Promenant  son sautoir dans ce parisianisme
A tout à envier au grand Georges FOUREST
Vous n’êtes qu’illusion en faux académisme.

CS
12 Janvier 2015
Revenir en haut Aller en bas
Charles SABATIER

avatar

Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 28/08/2004

MessageSujet: F.M.I.   Jeu 14 Jan 2016 - 13:58

Forcément Menteurs Intrinsèques.

Comme il est édifiant de percevoir ce monde
Dans lequel nous vivons, géré par mécréants
Parfaitement soucieux par leur belle faconde
De prouver à leurs nains qu’eux sont de vrais géants !

Ce nanisme parqué en curieuse barrière
Par prévaricateurs se croyant hors portée
De nos Lois, réfléchit : « Mais  de quelle manière
Est-on  tombé si bas » ?
Réflexion avortée
Par imbécilités clamées par des médias ;
Bon sens dénaturé à l’aune de prébendes ;
Artistes dévoyés, non point comme Phidias
Mais souhaitant engranger solides dividendes.

De ces vœux de Perrette ne nait que gabegie
De ce trésor public devenu trop privé,
En mains trop incongrues faisant apologie
D’un sérail politique indûment trop gavé.

Alors, le constatant, ce peuple débonnaire
Que les politiciens croient bien domestiqué,
Va rappeler séant à tous ces sermonnaires
Qu’il reste bien le maître !
Constat alambiqué
Par tous ces beaux jean-foutre imbus de leurs auras,
Certaine(1),  et non des moindres dit je démontrerai……….
Mais préférant tenir qu’espérer tu l’auras
Ce peuple à LALOUETTE dit :  je te plumerai….. !

CS
14 Janvier 2016
1 : Le terme « jean-foutre » s’applique aux deux sexes !
Revenir en haut Aller en bas
Charles SABATIER

avatar

Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 28/08/2004

MessageSujet: L'avis à tiers…...   Dim 7 Fév 2016 - 20:26

L’avis à tiers « poéteur ».

C’est un frémissement qu’ON voudrait littéraire.
Jaillissement subtil, ici apocopé ;
Espérant l’encensoir et son thuriféraire
Donnant bénédiction à forum syncopé.

Ces générosités presque flagornerie,
Sont les liants évidents de beaucoup de forums.
LU n’y échappe point; curieuse bergerie
Où bergère, berger en curieux variorums,
Gèrent cahin-caha un beau cheptel d’egos
Sensibles à la critique fusse-t-elle opportune
Les faisant, supputant être alter egos
Des plus grands, exsuder : « ici on importune,
Ma chère poésie terre de liberté;
J’entends que l’on sursoie à la moindre critique
Si j’ai mon quant-à-moi j’ai aussi ma fierté
En accent circonflexe, sublime diacritique
» !

Hélas pour le surmoi de ces atrabilaires
Le Quai ayant voté pour vous le supprimer,
Deviendrez-vous céans ces valétudinaires
Poètes déconfits que l’on souhaite opprimer ?

CS

7février 2015
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Recueil de Charles Sabatier
Revenir en haut 
Page 14 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14
 Sujets similaires
-
» Pour tout le monde mais spécialement pour notre ami marocain
» Charles Fontaine
» [Charles Baudelaire] Les Fleurs du mal
» [Auteur] Royer Louis-Charles
» Charles VII ou VIII

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Vos recueils de poésie-
Sauter vers: