Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Recueil de Charles Sabatier

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant
AuteurMessage
chantal
Invité



MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   Dim 10 Oct 2004 - 9:45

Bonjour Gi et merci pour ton accueil lors de mon passage rapide pour saluer Charles.

Merci aussi à Romane et d'accord avec elle, des charles il en faudrait davantage pour avancer un peu sur le fond et "ébranler la poésie", parfois... et je fais partie de ces gens-là à bouger, bien sûr.

J'en profite aussi pour redire à Charles combien nos petites discussions d'un jour m'ont permis de réfléchir... Comme je l'écrivais ailleurs, "tu as su me convaincre alors que je l'étais déjà, c'est fort !"

amicalement à tous
Revenir en haut Aller en bas
chantal
Invité



MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   Dim 10 Oct 2004 - 9:53

merci Charles
j'essaie de le faire à mon niveau, réfléchir à ce que n'est pas la poésie, c'est déjà pas mal car il y a du boulot
Revenir en haut Aller en bas
Charles SABATIER

avatar

Nombre de messages : 289
Date d'inscription : 28/08/2004

MessageSujet: A ma santé!   Dim 10 Oct 2004 - 10:01

Raison

Il fallait faire ce voyage
je n’étais pas bien informé ;
Des règles, des mots, des usages,
De ces gens par trop conformés.
A des modes, des façons d’être,
A d’étranges comportements,
Dont ils étaient vraiment, peut-être ;
Aficionados un peu déments.
Et moi je buvais leur paroles
Impétrant fort impénitent
Je pensais avoir le beau rôle
Je n’étais qu’allant rémittent.

J’étais superbe d’hébétude
Omniprésent toujours railleur
Ils faisaient de moi une étude
De ma fonction de rimailleur.

J’avais la faiblesse de croire
Que leurs jugements passionnés
Allaient oubliant la gloire
Me faire rimeur raisonné.
Hélas leurs trop-pleins de faconde
Ne m’acculèrent qu’au non-dit
Et de n’être point de leurs rondes
Fît de moi poète interdit.

06/01/2003
Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91118
Age : 63
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   Dim 10 Oct 2004 - 12:48

Charles, je retiens un mot d'abord de ta poésie : jugement.
De tout coeur avec toi, éperdument avec toi, qu'on se le dise !
Bon dimanche !
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Charles SABATIER

avatar

Nombre de messages : 289
Date d'inscription : 28/08/2004

MessageSujet: Un amour peut en cacher un autre!   Mar 12 Oct 2004 - 20:53

AMBIGUITE

Il faut toujours choisir ! La chose est difficile
En soi, puisque opter, lorsqu’on parle d’aimer,
Ne doit être facile que pour un imbécile
Qui n’aurait jamais su ce qu’était que charmer.

Bien sûr, aux yeux des autres, avec un choix idoine
S’installe en background un malaise insidieux
Qui, plus qu’un embarras, sous votre péritoine
Malmène un haut-le-cœur pas voué aux adieux.

Toute l’ambiguïté réside en un dilemme !
Qui, de ces deux amours devrais-je préférer ?
Lors, que aucun d’entre eux, sans faillir à l’optime ;
Veille à ce que l’autre ne puisse interférer.

Ils n’ont pas le même âge et une autre culture
Les anime. Leur vie à des caps différents.
Et si l’un se complait dans ma littérature,
L’autre, par son laxisme, s’impose en afférent

Moi, comme une pelote balancée à cœur nu,
Je vais me fracassant sur des tu exégètes.
En lui disant toujours, tu es le bienvenu,
Pendant qu’elle me traite d’Apollon musagète.

Inepte flagorneur feignant d’être simpliste,
Je congratule à souhait, les deux, mais cependant,
Je tache d’allonger encore un peu ma liste,
D’amants ou de maîtresses à corps non défendant.


05/09/2003
Razz
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91118
Age : 63
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   Mar 12 Oct 2004 - 23:37

commentaire complet : waouh !

Je vous salue bien bas.
Romane époustouflée

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Charles SABATIER

avatar

Nombre de messages : 289
Date d'inscription : 28/08/2004

MessageSujet: Le divin Marquis!   Sam 16 Oct 2004 - 21:26

Chemin de croix


C’était dans un Paris né des années cinquante
Vivant ragaillardi d’un destin obéré
Partout dans tous les coins on trouvait des brocantes
Où l’on pouvait chiner l’esprit bien libéré.

Il arrivait souvent qu’il se trouvât en piles
Des ouvrages à dos cuir faits pour les contritions
De couvents éloignés de nos trop grandes villes
Pour ne point en subir aucune aberration.

En amoureux sevré, du paraître, et qui n’ose
Je tentais d’exister en exhibant ces dos
Ornés de fers précieux, de guirlandes de roses
Dans ma bibliothèque classée ab absurdo.

Je n’avais rien lu de ces achats de masse
Oubliés en hauteur afin d’être bien vus ;
Lorsqu’un ami me dit « L’octavo qui dépasse
C’est un livre de messe ? Chez toi c’est imprévu ! »

Je ramenais à moi cette tranche vert jade
Sur laquelle on lisait « Cours de MEDITATION»
Je l’ouvris et en garde je vis Marquis de Sade
Prospérité du Vice, Unique édition.

Dedans je rencontrais images de pucelles
Ou de saints forts benoîts d’être pris pour signets
De mots trop sulfureux lus au noir des chapelles
Pour avoir indulgences à force de poignets.

1989
Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91118
Age : 63
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   Dim 17 Oct 2004 - 18:45

Yeahhhh ! Charles, voilà pas que je pense à un tas de trucs, maintenant !!!
Fort suggestive, ta poésie. Tu en as d'autres ?? Embarassed

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Charles SABATIER

avatar

Nombre de messages : 289
Date d'inscription : 28/08/2004

MessageSujet: A U T I S M E   Lun 18 Oct 2004 - 21:28

AUTISME

C’est comme un petit rien qui, d’étrange manière,
Nous fait paraître loin de ce tout un chacun,
N’imaginant en nous que vaillante barrière
Pour que de phrases ou mots nous n’en disions aucun.
Et qu‘en regards fuyants, âmes de nos mutismes,
Nous cherchions, in petto, comment communiquer,
Avec un monde étrange ne parlant que d’autismes,
De repli sur nous-même, de peur de paniquer.

Mais que savent-ils donc de tout ce qui se trame
Dans nos esprits féconds et pleins d’humanité,
Pour tous ces gens pressés de vouloir faire un drame
De tout, même de rien ? Habile urbanité
Pour ne point laisser croire, que notre différence
Serait quelque malheur, qu’on eut pu éviter
Avec beaucoup d’amour, exempt de déférence
Hors d’un cocon d’altruismes nous faisant léviter
Aux choses de la vie, leur beauté, leur laideur,
Et ces bontés divines oubliant génétique,
Nous incarnant en ça, ou derviches tourneurs,
D’une paranoïa, n’ayant que pour éthique
Affûtiaux de nantis, et gens trop bien portants.
Sûr d’eux mêmes, en tout, soucieux que ne leur vienne
L’embarras d’un autre être, omniprésent distant.
Aux standards de leur vie, trop anxieux qu’on devienne
Victime des non-dits, curiosités d’un monde.
Où tout est suspicion dés qu’on est différent,
Pour que l’on s’apitoie, châtre, enfin émonde
Ce qui est baliveau au taillis afférent.

S’ils savaient qu’aller l’amble avec la vie nous fait,
Avec parcimonie en faisant digression,
Aux fatras d’égoïsmes, êtres presque parfaits ;
Victimes expiatoires de nos vraies agressions.

17/10/2004
°°°
°
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91118
Age : 63
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   Mar 19 Oct 2004 - 2:14

Charles
Vous savez caresser mon coeur en ce qu'il a de plus grave...
Merci à vous.
Je vous embrasse fort.
Romane

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/


Dernière édition par le Dim 28 Aoû 2005 - 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Marylen
Electrocuteuse Innée
avatar

Nombre de messages : 1730
Age : 64
Localisation : Chez Cro-Magnon
Date d'inscription : 10/07/2004

MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   Mer 20 Oct 2004 - 22:34

Que me dirait ma fille si elle pouvait me le dire... ce qu'elle en pense elle de ce que pensent les autres d'elle? Je me suis si souvent posé la question... déchirante...
Revenir en haut Aller en bas
chantal
Invité



MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   Jeu 21 Oct 2004 - 7:55

Je ne peux décemment pas lire un texte pareil sans réagir !
Je trouve cela excellent, j'ai beaucoup souri de la manière pseudo détachée dont tu prendrais les choses
on te croirait presque, ô ange déchu Very Happy

mais ! ton dernier vers est là pour nous assurer que ton détachement n'est en fait que très relatif ! ah ah aha
Revenir en haut Aller en bas
Charles SABATIER

avatar

Nombre de messages : 289
Date d'inscription : 28/08/2004

MessageSujet: Pour le spleen de ROMANE   Lun 25 Oct 2004 - 12:10

Pour le spleen de ROMANE

LACANERIE

« Peut-être ! » Disait-il avec parcimonie ;
Comme encouragement à faire confession ;
De turpitudes nées d’accepter simonie
Pour avoir des curés obvié profession.
Dissertateur narquois contre ces haruspices
Qui avaient fait de moi, trop tôt ou bien trop tard,
Couillon décervelé priant à Saint Sulpice
Où, dans les bénitiers, j’élevais des têtards ;
Il me dit : « Pour leur queue ? d’une voix monocorde.
- Oui ! car ils la perdront, rétorquais-je méchant
-Soit ! » argumentât-il, et je fus en discorde
Avec un curieux moi éructant en plain-chant
Des choses jamais dites à aucun confesseur,
Puzzle d’intimités jetées à la va-vite
Au clair obscur d’un autre, bien curieux assesseur
D’un Dieu qui sans juger vous fait toujours l’invite
De tendre l’autre joue lorsqu’on vous a frappé !
De ce comportement viendrait la différence
Entre hypocrites aigris, viril apocopé
Et bigots subjugués par cette incohérence
D’apôtres assujettis comme des arapèdes
Au mal, et même au bien, en faisant abstraction
Des choses de la vie montrant que les bipèdes
Aux notions de péchés n’arguent que contrition.
Il faille, sans pudeur, chez un psychanalyste,
Avec ou sans allant, s’aller déboutonner
Et que dans votre dos ce curieux analyste
Qui glousse ou atermoie sans jamais sermonner.
Se lève, obséquieux, vous demandant de voir,
Ce qu’il va dévoiler in naturalibus
Pour qu’ès matières vous, fasse ramentevoir
Ce qui fût en exergue thèse du Syllabus.

« C’est la vraie ; me dit-il, L’Origine du Monde. »
Et faisant coulisser un panneau de bois peint
Il dévoila séant une chatte redonde
Qui, sur le clitoris, arborait un repeint.
°°°
°
18/10/2004
Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91118
Age : 63
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   Lun 25 Oct 2004 - 12:24

Oh, nom de D...

Charles, ça vaut bien une bouteille d'alcool fort !
... pour me remettre de cette lecture !

Extra ! Merci, l'ami.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Gi



Nombre de messages : 743
Localisation : Terrebonne, Québec, Canada
Date d'inscription : 20/12/2003

MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   Mar 26 Oct 2004 - 3:04

Charles

L'origine du monde...
ah oui.. c'est un si beau tableau.
Mais le tien semble un peu différent.


Histoire du tableau.
On ignore presque tout de l'histoire de ce tableau et c'est précisément ce que l'on ne sait pas qui aurait été intéressant...
Le titre du tableau, l'Origine du monde, est lui-même plutôt surprenant : il représente de façon imagée l'endroit d'où l'on vient.

Ce que l'on sait, c'est que le tableau a été probablement commandé par un diplomate et collectionneur turc du nom de Khalil Bey (?!) en 1866. Courbet avait alors 47 ans. Aussitôt peint, le tableau disparaît. Le collectionneur l'expose d'abord dans sa salle de bain, puis il le recouvre d'un rideau que l'on peut tirer à l'occasion pour retirer l'œuvre de la vue de visiteurs importuns. Bey possède par ailleurs une grande collection de tableaux incluant « Le Bain Turc » de Ingres. Après la faillite du collectionneur pour, dit-on, des dettes de jeu, on retrouve le tableau à Budapest.

L'Origine du monde est ensuite revendu à plusieurs reprises, toujours sous le manteau car c'est une œuvre scandaleuse. Le tableau aboutit chez le psychanaliste Jacques Lacan dans les années cinquante dans un cadre à double fond (toujours cacher l'objet de scandale). Jacques Lacan demande alors au peintre André Masson de peindre une œuvre par-dessus la toile.

Le tableau entre enfin au Musée d'Orsay en 1995 où il est exposé.

Un roman de Christine Orban est publié chez Albin Michel en août 2000 sous le titre de « J'étais l'Origine du monde » dans lequel le modèle, soi-disant maîtresse de Whistler puis de Courbet, prend la parole pour raconter l'histoire romancée du tableau.

Du point de vue éthique ou social :
Si on a dit à l'époque de sa production que ce tableau était « le plus scandaleux... », c'est sans doute que l'on ne connaissait pas pire (ou mieux, selon le point de vue). Il ne faut pas oublier qu'on est en 1866, aux prises avec la morale et l'éthique de l'époque. Rappelons que Le Baiser de Rodin a été jugé indécent à son époque car, de l'avis de Paul Claudel, l'homme y est littéralement attablé à la femme, Rodin confondant érotisme et gastronomie.

Le tableau est jugé provocant, encore aujourd'hui parce qu'il est réaliste. Bey a eu raison en commandant ce tableau au créateur du Réalisme, école artistique qui veut qu'un tableau soit peint sans tentative d'idéaliser le modèle, celui-ci devant être peint tel qu'il est. Les sujets des peintres réalistes (Millet, Daumier...) ne sont pas triomphalisants, romantiques, épiques ou patriotiques comme le veut l'art à la mode; ils sont plutôt d'un réalisme qui déroute le public et l'establisment artistique : scènes de travailleurs, enterrement, scènes de la vie quotidienne, etc. Juste à ce titre, le tableau est choquant.

Le tableau est considéré provocant parce qu'il est sans équivoque et l'expression « What you see is what you get » s'applique bien dans ce cas, si on excuse, évidemment, son anachronisme. C'est ici le cas de le dire, il faut bien appeler une chatte : une chatte.

Maxime Ducamp, critique de l'époque, parle dès 1878, un an après la mort de Courbet, de réïfication de la femme, de la femme objet. Selon lui, en oubliant volontairement le reste des parties du corps du modèle, tête, pieds, mains, etc., Courbet a réduit la femme à son minimum pour ainsi dire gynécologique.

Le tableau est considéré insolent également parce qu'il dépeint le modèle avec le bout d'un sein en érection et les lèvres rouges : le modèle vient donc de jouir ou il est sur le point de la faire. L'artiste a osé montrer le désir, l'excitation du modèle et cela ne se fait pas.

Du point de vue pictural :
Le tableau est aussi jugé insolent parce qu'il s'agit justement d'un tableau. Un livre, une revue, un vidéo agissent dans un espace intime, privé. On peut refermer une revue et il existe un bouton on/off sur un moniteur télé. Il n'existe pas de tel bouton on/off sur un tableau, à moins d'y installer un rideau comme l'avait fait le collectionneur.

Le tableau agit dans un espace public et à cet égard, il implique la notion d'obscénité. Le mot obscène vient d'obscenus, qui veut dire de mauvais augure, en latin. Ob-scène : en dehors de la scène.

Si on peut tout faire, seul ou avec d'autres adultes consentants, en privé, on ne peut pas tout faire sur la scène publique. De même, si on peut tout montrer, en privé, on ne peut tout montrer en public.
« Cachez ce sein que je ne saurais voir... ». Or, la peinture agit dans l'espace public.

Finalement, si le tableau est scandaleux, pour certains, encore aujourd'hui, c'est surtout parce qu'il s'agit justement d'un tableau, d'une œuvre d'art. Dans la pensée populaire, la Peinture, un des grands et nobles Beaux-Arts, doit par définition élever l'âme et non la rabaisser au rang des pulsions plus ou moins inavouables. À la limite, l'art érotique peut être accepté, pourvu qu'il ne dépasse pas les bornes fluctuantes de la morale de l'époque. Mais l'œuvre carrément pornographique risque de faire perdre, dans l'esprit d'un public peu averti, son statut d'œuvre d'art à l'objet en question.

En d'autres mots, pour certains esprits, l'œuvre est jugée dégradante pour la femme parce qu'elle réduit celle-ci au rôle de femme-objet et elle est considérée également dégradante pour la Peinture car, bien que peint, cet objet n'est plus une œuvre d'art.

Il est certain que l'on n'appliquera pas les mêmes critères aux autres manifestations imagées, érotiques ou pornographiques que sont les imprimés, les revues, les vidéos et les images sur Internet parce que celles-ci n'ont pas le même statut que la « Divine » Peinture.


Gustave Courbet 1866 et ...Internet 2000
...plus ça change...

http://www.ava.qc.ca/PageMill_Resources/Origine2.gif

voir sur cette page l'internet 2000

http://www.ava.qc.ca/ecrits/chroniques/Courbet.html


Richard Ste-Marie
novembre 2000
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91118
Age : 63
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   Mar 26 Oct 2004 - 3:20

Gi,

Fort intéressant, je ne connaissais pas l'histoire du tableau, mais je connaissais l'oeuvre.

Eh bien mettons que je ne sois pas comme les critiques de toutes ces époques, car je l'ai toujours trouvé extra, ce tableau. Troublant et extra.
En plus, comme Charles me fait l'honneur et le plaisir de me l'offrir aujourd'hui sous sa plume talentueuse, tu penses bien, Gi, que je prends !

Embarassed

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Gi



Nombre de messages : 743
Localisation : Terrebonne, Québec, Canada
Date d'inscription : 20/12/2003

MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   Mar 26 Oct 2004 - 3:21

un magnifique cadeau qu'il t'a fait Charles...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91118
Age : 63
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   Mar 26 Oct 2004 - 3:27

Oh, que oui ! J'en ai bien conscience... et j'apprécie.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
rose



Nombre de messages : 23
Localisation : isère en france
Date d'inscription : 03/09/2004

MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   Mer 27 Oct 2004 - 18:29

C'est une leçon de vous lire....une leçon tout en plaisir.
Rose
Revenir en haut Aller en bas
Charles SABATIER

avatar

Nombre de messages : 289
Date d'inscription : 28/08/2004

MessageSujet: Madame chrysanthème!   Jeu 28 Oct 2004 - 11:34

Ecce homo

Personne ne viendra là-bas, au cimetière.
Pour voir l’étrange dalle ou je reposerai.
Reposer ? C’est pas sûr ! Car je suis de matière
Enfin inerte certes, mais sous la pineraie.

« Où ? Sous quoi, dites-vous ? Ne soyez pas concis !
-Non ! C’est une pinède, flanc sud de la montagne.
Un havre de senteurs où vont les circoncis.
-Cir -Quoi ? Je n’ai pas pu, moi, faire hypokhâgne !

- Las ! Ce sont bien regrets qui motivent mon geste
D’aller si loin de tous pour mon éternité
Dans cette thébaïde éminemment agreste
Certain d’être éloigné de vos calamités

- Brisez là ! Il suffit de vos rodomontades.
Et qu’importe après tout ou vous irez passer
Trop orgueilleux gisant, en ultime boutade
Votre langueur pérenne à vous faire bisser.

-J’insiste ! Il m’importe d’être sous la pinière
Et pas sous le cyprès ni sous le tamarin.
Car, voyez-vous Monsieur, il y a bien la manière
De reposer pédant sans être TABARIN

-Il suffit maintenant ! Tous vos propos abscons
Vous feront diriger vers le Père La Chaise !
-Que nenni ! Ils seraient effarouchés d’un con.
Dedans leurs édicules véritables fichaises

Non ! Je veux être seul dans le soleil du val,
Étendu sans linceul, dessous le froid granit.
Lombrics me contraignant au supplice du pal
Et ultime gaudriole faisant dresser mon vit.

Mais à y regarder, et plagiant Victor NOIR.
Gisant de bronze nu au détail croquignole,
Venez tous mes amis à Toussaint pour me voir
Et qu’en place de fleurs un quidam me pignole

10/2000
°°°
°
Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
José Cha
Invité



MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   Jeu 28 Oct 2004 - 11:42

Bonjour Charles,

J'ai souri tout au long de ce poème. Ce ton, cet humour noir, cette rébellion, ce choix de certains mots, tout me séduit :

Non ! Je veux être seul dans le soleil du val,
Étendu sans linceul, dessous le froid granit.
Lombrics me contraignant au supplice du pal
Et ultime gaudriole faisant dresser mon vit.

José le Concis
Revenir en haut Aller en bas
Charles SABATIER

avatar

Nombre de messages : 289
Date d'inscription : 28/08/2004

MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   Jeu 28 Oct 2004 - 11:46

Merci pour cet à-propos humoristique et merci de m'avoir lu.

Amicalement

Charles
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91118
Age : 63
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   Jeu 28 Oct 2004 - 22:41

Même sourire aux lèvres, avec à l'intérieur, tout dedans, comme un grondement : l'éclat de rire !
Ah, Charles.... !!!

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Gi



Nombre de messages : 743
Localisation : Terrebonne, Québec, Canada
Date d'inscription : 20/12/2003

MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   Ven 29 Oct 2004 - 8:39

Adorable mec.
Adorable conteur.
Adorable poète.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
chantal
Invité



MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   Ven 29 Oct 2004 - 14:31

Le tout est une fois de plus excellent ! excellent d'ironie et de dérision ... Le choix du titre, un rien provocateur à souhait, nous ramène plaisamment vers l'authenticité de ce qu'est l'homme. Point de chrysanthèmes morts pour toi, des sourires bien vivants, aussi droits que l'attribut de l'homme ....ah ah aha
Revenir en haut Aller en bas
Marylen
Electrocuteuse Innée
avatar

Nombre de messages : 1730
Age : 64
Localisation : Chez Cro-Magnon
Date d'inscription : 10/07/2004

MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   Ven 29 Oct 2004 - 17:40

Bonjour Charles. Le titre ne m'inspirant point je suis passé à côté et là je découvre quoi? un ptit chef d'oeuvre qui ramène l'humain à tant d'humilité ...et avec le sourire qui s'impose ! Bravo à toi et merci. Dorénavant je ne m'arrêterai plus aux titres ! na !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Recueil de Charles Sabatier   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Recueil de Charles Sabatier
Revenir en haut 
Page 3 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pour tout le monde mais spécialement pour notre ami marocain
» Charles Fontaine
» Charles VION, sieur d'ALIBRAY
» [Charles Baudelaire] Les Fleurs du mal
» [Auteur] Royer Louis-Charles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Vos recueils de poésie-
Sauter vers: