Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Plancton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marie-Ange

avatar

Nombre de messages : 3582
Age : 43
Localisation : LESTREM-PDC
Date d'inscription : 08/03/2004

MessageSujet: Plancton   Mar 11 Jan 2005 - 15:35

Le plancton est un ensemble d’êtres microscopiques ou de très petites tailles, vivants en eau douce ou eau de mer.
On parle généralement plus souvent du plancton marin.

Il y a deux types de plancton : le plancton végétal ou phytoplancton, et le plancton animal, ou zooplancton ; les deux étant intimement liés puisque le premier sert de nourriture au second. Le second servant, lui-même, de nourriture à nombre d’animaux.
Le plancton végétal dérive au grès des courants, on ne le trouve jamais très loin de la surface.
Le plancton animal, lui, a la faculté de se déplacer, mais il n’a généralement pas suffisamment de force pour lutter contre les courants et dérive plus qu’il ne se déplace par lui-même.

Le plancton n’est pas uniformément répandu dans les océans.
Pour pouvoir vivre, le phytoplancton a besoin d’éléments nutritifs minéraux, ceux-ci peuvent manquer totalement en des régions et abonder dans d’autres. Ainsi, il y a beaucoup plus de plancton près des côtes qu’en plein océan. De même le plancton est infiniment plus riche et abondant dans les mers froides des régions tempérées et polaires que dans les eaux chaudes tropicales.
Le zooplancton dépendant pour sa survie directement du phytoplancton, la répartition géographique du plancton animal est donc logiquement la même que celle du plancton végétale.

A noter qu’une bonne partie de l’oxygène de l’atmosphère est élaborée par le phytoplancton des mers qui flotte à la surface de l’eau.
Par ailleurs, le plancton, qu’il soit animal ou végétal, est la base de la chaîne alimentaire.
Son importance n’est donc pas des moindres non seulement pour les animaux qui s’en nourrissent mais aussi pour l’ensemble de l’équilibre écologique de la Terre. Sa disparition suite, par exemple, à la pollution des eaux où il vit est donc très grave.
La diminution de ses effectifs pourrait venir également de la disparition des espèces qui le composent. Au niveau du zooplancton, notamment, on y trouve les larves de la majorité des animaux marins.


Plancton animal, végétal : http://perso.wanadoo.fr/annecy-lac-peche/plancton.htm
Phytoplancton : http://rbacquaert.free.fr/phenomenes%20naturels/plancton.html



Petit rappel : le plancton était la solution d'une des énigmes du "Qui suis-je ?"
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Ange

avatar

Nombre de messages : 3582
Age : 43
Localisation : LESTREM-PDC
Date d'inscription : 08/03/2004

MessageSujet: radiolaires   Jeu 13 Jan 2005 - 10:40

Les radiolaires.

Ces animaux unicellulaires (et qui se reproduisent par divisions cellulaires) ne mesurent pas plus de 0, 8 à 1, 3 mm. Il y a de très nombreuses espèces de radiolaires.
Ils vivent au sein du plancton animal.
Ils existent depuis des époques géologiques très anciennes.
Leur squelette calcaire, très complexe et fragile, persiste après la mort de l’animal, et tombe sur le fond où ils forment un limon particulier, pouvant atteindre des dizaines voir des centaines de mètres d’épaisseur.
La forme du squelette des radiolaires peut prendre des aspect très varié : les plus simples ont l’apparence d’un treillis sphérique d’où rayonnent des épines, les plus compliqués présentent des volumes géométriques d’une incroyable régularité et complexité.
Au centre de ce squelette, une capsule cornée renferme le noyau cellulaire.

Chaque radiolaire vit en symbiose avec des algues microscopiques, également unicellulaires, qui se fixent autour de son corps. C’est une symbiose parfaite : le radiolaire fournie des déchets comestibles aux algues, qui elles lui procurent de l’oxygène qu’elles élaborent.

Les radiolaires peuvent se déplacer verticalement. De jour, ils s’enfoncent dans l’eau, la nuit il remontent à la surface. Les raisons d’un tel va et vient ne semblent pas encore connues.

Ces animaux sont d’une grande beauté mais il faut évidemment détenir un microscope à fort grossissement pour pouvoir les admirer.


Pour voir à quoi ressemble ces incroyables petites bêtes :
http://semsci.u-strasbg.fr/radiolai.htm
http://cgdc3.igmors.u-psud.fr/microbiologie/radiolaires.htm
http://www.mnhn.fr/mnhn/geo/radiolaires/squelette.html
http://radpage.univ-lyon1.fr/rad_fr.html

Entre autres…
Revenir en haut Aller en bas
 
Plancton
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Loisirs :: Animaux :: Animaux sauvages-
Sauter vers: