Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Alexandre - Oliver Stone

Aller en bas 
AuteurMessage
alejandro
Hors catégorie
alejandro

Nombre de messages : 1880
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

Alexandre - Oliver Stone Empty
MessageSujet: Alexandre - Oliver Stone   Alexandre - Oliver Stone EmptyDim 30 Jan 2005 - 18:52

[G]Alexandre[/G]
Un film d’Oliver Stone avec Colin Farrell


Oliver Stone avait démarré sa carrière avec un magnifique Salvador où l’on suivait un journaliste genre looser, un copain à lui et une star du reportage photographique travaillant pour Newsweek. Le film qui a fait sa gloire, cependant, c’est son deuxième film, Platoon, sur la guerre du Vietnam, sujet qu’Oliver Stone connaît bien puisqu’il a été appelé sous les drapeaux. C’était pas mal du tout, et on passait volontiers l’éponge sur les quelques lourdeurs ça et là ; il y avait juste un truc qui ne passait pas, c’était le monologue de la fin qui disait quelque chose comme « en fait, nous ne sommes pas venus nous battre contre les vietnamiens, mais contre nous-mêmes ».

Depuis, ce que j’ai pu voir d’Oliver Stone n’a plus été que, au mieux, un film pro. Celui-ci doit être ce qu’il a fait de pire. Pour ce qui est des évènements historiques on n’apprendra pas grande chose, je doute qu’un môme qui ne soit pas au courant des rapports difficiles entre la Macédoine et les cités grecques ait saisi les quelques petits monologues qui y faisaient allusion. Pourquoi Alexandre a lancé une guerre contre la Perse dans des conditions aussi défavorables, on ne le saura pas trop non plus. De Darius, on n’en apprendra pas davantage. Une série de gros plans sur ses yeux bleus pour faire mystérieux, et Stone s’estime quitte pour ce qui est de la psychologie de l’empereur perse.

La peinture des personnages principaux est taillée à coups de bombes lacrymogènes, c’est que ça chiale beaucoup, dans ce film, et lorsque Stone veut monter le mélo d’un cran, alors ça crie. On me dira que c’était avant la télé et les micros, qu’on parlait fort, on criait, c’étaient des tempéraments qui partaient au quart de tour ; il n’y a qu’à lire les premières pages de l’Iliade pour s’en convaincre. Je veux bien, mais alors, d’où vient ce sentiment d’assister à un mauvais téléfilm français ? La personnage d’Alexandre n’est pas très fouillé non plus. Pourquoi est-il parti guerroyer jusqu’en Inde ? Il semblerait, à en croire le film, que c’était une histoire de complexe d’Œdipe mal résolu. Léger, quand même. Il ne devait pas manquer de choses à explorer, pourtant, chez ce personnage, l’homosexualité d’un des guerriers les plus connus de l’histoire, par exemple. Mais non, s’il est beaucoup question de rapports avec son amant, ça ne s’exprime jamais autrement que par des pleurs et des bons sentiments. Oliver Stone a fait aussi semblant d’aborder l’un des aspects qui ont fait la légende du roi macédonien, à savoir, sa générosité et le respect pour les cultures des peuples qu’il envahissait (une générosité assez sélective, tout de même, puis n’oublions pas qu’il a étrenné sa couronne en faisant massacrer tous ceux qui de près ou de loin pouvaient la lui disputer. ) . Mais il n’en ressort qu’un discours politiquement correct d’une superficialité consternante. Plusieurs monologues nous apprennent que la Perse était en pleine déchéance, que c’était un peuple esclave, qu’il fallait le libérer. Pourquoi donc ? Comment vivaient les gens en Perse, à ce moment-là ? On n’aura pas le droit à un seul traître plan de ce à quoi pouvait ressembler la population perse. Uniquement quelques cartes postales de Babylone générées par ordinateur.

Sinon, à part les pleurs, ça bavardasse beaucoup, et quand ça ne bavardasse pas, c’est du monologue. Bien que dans Platoon le monologue lourd était réservé pour la fin, ici, ça commence par un monologue, ça continue par un monologue, ça se poursuit par un monologue, ça continue par un monologue et ça se termine par un monologue. Que beaucoup de ces monologues aient été récités par Anthony Hopkins ne sauve nullement l’affaire. Le seul, en fait la seule qui s’en tire est finalement Angelina Jolie. En plus, ici aussi on a le droit au relief de ses tétons à travers sa robe.

Mais les scènes de batailles, vous me direz, tu n’es pas en train de nous dire qu’on a fait un film sur Alexandre le Grand sans scènes de batailles ? Et ça, Oliver Stone, il sait faire. Si, il y en a ; deux, pas plus. Celui qui ira voir Alexandre pour assister à quelque chose comme la scène d’ouverture de Gladiateur (de Ridley Scott) sera déçu. La première (Gaugamèles) était fort prometteuse, mais dégénère vite dans une confusion visuelle totale ponctuée de quelques actes de bravoure hollywoodiens pas très crédibles. Heureusement, on nous avait briffés au préalable grâce à un monologue, et on savait ce qui allait se passer. Pour être certain que l’on suit bien le cours des évènements, il y a aussi quelques petits monologues au milieu de l’action. Soyons tout de même justes sur un point. J’ai toujours halluciné des boucheries qui pouvaient s’organiser dans l’antiquité où régulièrement s’affrontaient des dizaines voir des centaines de milliers de combattants ; comment faisait-on pour manœuvrer des masses d’hommes pareilles ? Alexandre nous en donne une idée avant que la bataille commence.

La deuxième scène de bataille ne présente pas beaucoup d’intérêt. Imaginez des éléphants en train de marcher sur des boites de conserves de sauce tomate. Ajoutez des actes de bravoure hollywoodiens. Voilà, vous avez compris.

Enfin bref, c’est décevant. Si vous allez le voir quand même, je suggère un concours pour voir lequel rapporte l’anachronisme le plus risible.


(ajout)

Je viens de relire un peu d’histoire … quel gâchis, ce film !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Marie-Ange

Marie-Ange

Nombre de messages : 3582
Age : 45
Localisation : LESTREM-PDC
Date d'inscription : 08/03/2004

Alexandre - Oliver Stone Empty
MessageSujet: Re: Alexandre - Oliver Stone   Alexandre - Oliver Stone EmptyDim 30 Jan 2005 - 23:22

Bein finalement c'est la version longue de ce que j'ai dis en raccourci dans un autre message !

Alejandro, bienvenu chez les bavards !

Je vais avoir de la concurrence Laughing
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
alejandro

Nombre de messages : 1880
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

Alexandre - Oliver Stone Empty
MessageSujet: Re: Alexandre - Oliver Stone   Alexandre - Oliver Stone EmptyDim 30 Jan 2005 - 23:50

Embarassed excuse; j'ai cherché mais je n'ai pas trouvé d'autre post sur Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
rotko
Invité



Alexandre - Oliver Stone Empty
MessageSujet: Re: Alexandre - Oliver Stone   Alexandre - Oliver Stone EmptyLun 31 Jan 2005 - 0:49

alejandro a écrit:
[G]Alexandre[/G]
Je viens de relire un peu d’histoire … quel gâchis, ce film !

La critique semble sévère vu ce que j'ai entendu dire par des historiens le jour où ils parlaient aussi de la "chute". Ils semblaient plus que réservés sur le personnage incarné par angelina jolie, disant que le role historique n'etait point celui d'une courtisane mais d'une princesse raffinée et de haute lignée.

Pour les batailles, ils paraissaient interessés et très indulgents. Mais je rapporte leurs propos, me fiant sur ce film à mes oreilles plus qu'à mes yeux puisque je n'ai pas vu le film....
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
alejandro

Nombre de messages : 1880
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

Alexandre - Oliver Stone Empty
MessageSujet: Re: Alexandre - Oliver Stone   Alexandre - Oliver Stone EmptyLun 31 Jan 2005 - 2:01

Depuis la sortie de La chute je me demande à quel point il est intéressant d’écouter des historiens pour juger d’un film. Ils disent qu’il aurait fallu dire ceci, expliquer cela, sans tenir compte de ce qu’était le film que Oliver Hirschbiegel avait voulu faire. Quand je parlais de gâchis a-propos d’Alexandre, je pensais à autre chose …

Avec le recul (mon premier post avait été écrit à chaud, à la sortie du film), je crois que le problème du film d’Oliver Stone est que le scénario n’est pas terminé. Ca s’explique peut-être par le fait que son projet était, dans la recherche de financements, en compétition avec un autre projet, et donc pressé. Il se trouve qu’il n’a pas eu ce dont il avait besoin aux USA (parce que le scénario n’était pas abouti ?) et s’est tourné vers l’Europe (trop contents d’avoir un réalisateur du prestige d’Oliver Stone au point d’accepter tout, y compris un scénario inachevé ?). Ca explique peut-être le décalage entre la critique américaine, qui n’a pas aimé, et la critique européenne, ou à tout le moins française, qui dit avoir aimé. « qui dit », parce que quand je regarde la critique de Marianne, par exemple, elle parle du personnage historique, elle parle des livres qui sont sortis à son sujet, mais ne parle pas du film.

Le personnage d’Alexandre est d’une grande richesse, ce qui oblige à faire des choix, et laisser de coté un certain nombre de choses ; c’est ce que n’a pas fait Oliver Stone. Une multitude de choses sont dites, mais à peine esquissées, à peine abordées, tout juste mis dans la bouche d’un personnage ; et ce au lieu de donner à voir.

Par exemple la première des batailles du film. Le fait historique est que les Macédoniens étaient 40.000 alors qu’en face il y avait de l’ordre de 200.000 combattants. L’une des choses qui faisait la force de l’armée d’Alexandre était que la compétence de ses soldats lui permettait de changer l’ordre de bataille de ses troupes très rapidement, jusqu’au dernier moment avant le choc. Dans le film, on voit des manœuvres sur deux ou trois plans, mais pas plus. Et pourtant, visuellement parlant, est-ce qu’il n’y avait pas moyen d’exploiter cette chorégraphie ? Par ailleurs, une fois le combat engagé, la seule chose qui nous permet de comprendre ce qui se passe est ce qui a été dit lors de la séquence précédente, mais certainement pas ce que l’on voit à l’écran. C’est un problème permanent du film, les choses sont dites, il faut les enregistrer intellectuellement, elles ne relèvent pas de la mise en scène. C’est ce qui donne cet air de téléfilm français à ce qui nous a été vendu comme du grand spectacle.

Au bout du compte, qu’il y ait des libertés de prises avec l’histoire n’est pas nécessairement gênant. Par exemple, le père d’Alexandre est présenté comme une brute ivrogne, ce qu’il était peut-être, mais il était d’abord et surtout un roi d’une finesse diplomatique sans laquelle la Macédoine aurait sombré sous les coups d’épée des citées grecques (pour Athènes et les autres citées, les macédoniens avaient un statut de quasi-barbares). Ca ne me gêne pas, ça reste cohérent avec le film. Mais c’est là une exception, beaucoup de faits historiques sont abordées au détour d’une réplique mais pas plus. Les historiens y ont peut-être trouvé leur compte, mais moi, qui suis allé voir un film, non.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Marie-Ange

Marie-Ange

Nombre de messages : 3582
Age : 45
Localisation : LESTREM-PDC
Date d'inscription : 08/03/2004

Alexandre - Oliver Stone Empty
MessageSujet: Re: Alexandre - Oliver Stone   Alexandre - Oliver Stone EmptyLun 31 Jan 2005 - 11:49

alejandro a écrit:
Embarassed excuse; j'ai cherché mais je n'ai pas trouvé d'autre post sur Alexandre


Les 14 films choisis par Télérama : http://liensutiles.forumactif.com/viewtopic.forum?t=5205

Je disais que je n'allais pas souvent au cinéma mais que j'avais l'intention d'aller voir Alexandre. Et comme je l'ai fait, j'ai mis mon opinion à la suite !
Je poste à droite et à gauche comme l'occasion se présente, alors des fois pour me suivre faut s'accrocher Laughing
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
alejandro

Nombre de messages : 1880
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

Alexandre - Oliver Stone Empty
MessageSujet: Re: Alexandre - Oliver Stone   Alexandre - Oliver Stone EmptyLun 31 Jan 2005 - 14:37

Voilà, j'ai vu. On est donc d'accord. Beaucoup de blabla et pas grande chose à voir, en somme.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Marie-Ange

Marie-Ange

Nombre de messages : 3582
Age : 45
Localisation : LESTREM-PDC
Date d'inscription : 08/03/2004

Alexandre - Oliver Stone Empty
MessageSujet: Re: Alexandre - Oliver Stone   Alexandre - Oliver Stone EmptyLun 31 Jan 2005 - 14:40

En bref, le résumé du film c'est tout à fait ça, et on est bien d'accord !
Revenir en haut Aller en bas
Deathparadise12

Deathparadise12

Nombre de messages : 59
Localisation : 67170
Date d'inscription : 18/02/2006

Alexandre - Oliver Stone Empty
MessageSujet: Alexandre   Alexandre - Oliver Stone EmptySam 18 Fév 2006 - 23:46

J'ai bien aimé mais je l'ai trouvé un peu long et... je ne comprends pas trop les désirs sexuels et l'amour chez les romains, malgré que je fasse du latin Embarassed lol
Revenir en haut Aller en bas
http://overdose91.skyblog.com
Contenu sponsorisé




Alexandre - Oliver Stone Empty
MessageSujet: Re: Alexandre - Oliver Stone   Alexandre - Oliver Stone Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Alexandre - Oliver Stone
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Passions Artistiques :: Arts :: Le 7ème Art :: Cinéma-
Sauter vers: