Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 The machinist - Anderson

Aller en bas 
AuteurMessage
alejandro
Hors catégorie
alejandro

Nombre de messages : 1880
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

The machinist - Anderson Empty
MessageSujet: The machinist - Anderson   The machinist - Anderson EmptyDim 30 Jan 2005 - 18:58

The machinist
De Brad Anderson avec Christian Bale

Trevor Reznik (Christian Bale) est un ouvrier qui souffre d’insomnies, cela fait un an qu’il n’a pas pu dormir. En dehors du boulot, sa vie est faite de visites à une prostituée (Jennifer Jason Leight) avec laquelle une liaison se dessine peu à peu – cela est fait avec une finesse rare, rien à voir avec la typique love story qui habituellement sert à étirer les scénarios hollywoodiens –, et une cafétéria d’aéroport où il flirte avec la serveuse Aitana Sánchez-Gijón). Un homme étrange apparaît dans l’atelier où travaille Trevor, Ivan (John Sharian) ; puis, à un moment de distraction, une maladresse de Trevor provoque un accident qui coûte son bras à l’un de ses camarades. Trevor prend conscience qu’une sorte de complot se trame contre lui ; l’accident était-il vraiment un accident ? Qui est Ivan ? Qu’est-ce qui se passe ? D’autant plus difficile à déterminer que Trevor est singulièrement affaibli et n’a pas toujours la lucidité qu’il aurait aimé avoir.

Des images froides, crues, décolorées, ajoutée à l’époustouflante prestation de Christian Bale (Trevor) et une intrigue finement menée donnent vraiment des sueurs froides. Les éléments du dénouement sont parsemés tout au long du film, les plus perspicaces des spectateurs se font une assez vite une idée de la solution sans décrocher pour autant, les plus lents (dont j’ai été) se mettront le doigt dans l’œil jusqu’au bout. Bref, le tout est vraiment bien ficelé.

On regrettera que ce film ait aussi sacrifié à la mode du moment qui veut nous montrer au départ une scène piochée au trois quart du film, sorte de flash-back inutile. On regrettera également le caractère trop caricatural du personnage d’Ivan.

Je voudrais revenir sur la prestation de Christian Bale qui, pour ce rôle, a fait un régime pour perdre la bagatelle de 28 kilos. On a vraiment l’impression qu’il sort d’un camp de concentration.

Ca me fait penser à une anecdote du tournage de Marathon man, de John Schlesinger avec Dustin Hoffman et Laurence Olivier. Lors de la scène où Hoffman est poursuivi par les méchants, Hoffman s’est préparé en allant courir, se fatiguer, transpirer, s’essouffler. Olivier lui demande ce qu’il fait, Hoffman lui répond, et Olivier dit :
- Mais pourquoi ne faites-vous pas semblant ?

On a déjà vu des acteurs prendre beaucoup de poids, Robert de Niro pour Ragging Bull et pour Les incorruptibles, et plus récemment, Renée Zellweger pour Bridget Jones. Mais perdre 28 kilos ! En tant qu’ancien élève d’une école de théâtre qui enseignait la méthode de Stanislavski (celle-là même qui est enseignée à l’Actor’s Studio), je suis plus sensible à la technique d’acteur qui repose sur l’identification plutôt que sur l’imitation mais enfin, quand même, il y a des limites. J’espère que la prochaine fois qu’on fera un film sur Jésus, on ne clouera pas l’acteur sur une croix pour de vrai.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Invité
Invité



The machinist - Anderson Empty
MessageSujet: Re: The machinist - Anderson   The machinist - Anderson EmptyDim 30 Jan 2005 - 19:15

alejandro a écrit:
J’espère que la prochaine fois qu’on fera un film sur Jésus, on ne clouera pas l’acteur sur une croix pour de vrai.
Tu préfères qu'on le visse ? Mr.Red Wink
C'est finalement peut-probable, mais au vu de l'évolution de la c... dans notre civilisation, on peut en effet se poser la question.
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
alejandro

Nombre de messages : 1880
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

The machinist - Anderson Empty
MessageSujet: Re: The machinist - Anderson   The machinist - Anderson EmptyLun 31 Jan 2005 - 3:32

Bah, lors des processions de Pâques je crois, aux Philippines, on fait bien des crucifixions. Si on le fais pour fêter pâques, pourquoi pas pour un film?

mais pour être honnête, j'y crois pas non plus.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Contenu sponsorisé




The machinist - Anderson Empty
MessageSujet: Re: The machinist - Anderson   The machinist - Anderson Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
The machinist - Anderson
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The machinist - Anderson
» RIP Bob Anderson (Doubleur de Dark Vador)
» Winesburg-en-Ohio - Sherwood Anderson
» UN AMOUR DE PECHE (Tome 3) de Jodi Lynn Anderson
» LA CONSTELLATION DU DIADEME (Tome 1) OLIUM de Brian Herbert & Kevin J. Anderson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Passions Artistiques :: Arts :: Le 7ème Art :: Cinéma-
Sauter vers: