Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Messieurs, avez-vous peur de nous ? (*)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
antillaise



Nombre de messages : 3004
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Messieurs, avez-vous peur de nous ? (*)   Mar 16 Oct 2007 - 11:24

ronronladouceur a écrit:
Me vient une question, comme ça...

Cette peur de la (F)emme se retrouve-t-elle à des degrés divers aussi chez les femmes?

Très intéressante question mon R.L. Douceur.

Pour ma part, longtemps les femmes m'ont profondément agacées, comme me prend le chou tout ce que je ne comprends pas.

Aujourd'hui je dirai qu'elles m'ont agacées jusqu'à ce que j'en devienne une de Femme justement, jusqu'à ce que je perçoive l'essence de la Féminité, toute sa Force, sa Sagesse et sa divine Beauté.

Anti, Féminitiée.
Revenir en haut Aller en bas
antillaise

avatar

Nombre de messages : 3004
Age : 43
Localisation : Sur le chemin de la route ;-)
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Messieurs, avez-vous peur de nous ? (*)   Mar 16 Oct 2007 - 11:26

shunga a écrit:
pourquoi parlez-vous autant ?


bisou

Anti Chuuttt
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Messieurs, avez-vous peur de nous ? (*)   Mar 16 Oct 2007 - 14:46

Les gens disent tout le temps: les femmes sont terribles!
Ce sont des généralités, ça se voit bien qu'il ne connaisse pas la mienne...
Revenir en haut Aller en bas
Nicole

avatar

Nombre de messages : 14
Localisation : loin de la foule déchaînée
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Messieurs, avez-vous peur de nous ? (*)   Mar 16 Oct 2007 - 15:32

[quote="antillaise"]
shunga a écrit:
pourquoi parlez-vous autant ?


bisou

:"Elle : Je t'aime. Lui : Moi aussi, je m'aime."
Sacha Guitry
Revenir en haut Aller en bas
Etoile filante

avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 11/12/2007

MessageSujet: Re: Messieurs, avez-vous peur de nous ? (*)   Dim 16 Déc 2007 - 20:21

Je n'ai pas le temps de venir maintenant, je suis occupée à d'autres affaires mais je reviendrai. C'est un sujet fort intéressant.
Les hommes n'y connaissent rien aux femmes... Dodo
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Messieurs, avez-vous peur de nous ? (*)   Dim 16 Déc 2007 - 20:27

Oh là. Je pressens une grande déclaration. J'espère que tu ne mettras pas tous les hommes dans le même panier ? AngeR

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Messieurs, avez-vous peur de nous ? (*)   Dim 16 Déc 2007 - 21:00

Dans une société où l'homme s'est toujours imposé comme le chef (jusqu'à il n'y a pas si longtemps finalement), des débuts où ça a dû être par la force jusqu'à la fin du XIXe où la religion a entretenu mordicus cette tradition en la sacralisant, il n'est pas étonnant de voir tout le temps ressassé ce thème, ces craintes, ce mytère, en passant par la magie, le pouvoir en coulisses, etc...

"Les hommes n'y connaissent rien aux femmes"...
hum, et les femmes ont tout compris aux hommes, qui eux, sont basiques, c'est ça?

Faisons fi de nos traditions culturelles et religieuses, et considérons la femme en tant que partie d'un binôme dont les deux parts sont complémentaires et indispensables l'une à l'autre.
Je ne serais pas étonné, dans une culture matriarcale, que le thème récurrent du genre serait donc "l'homme", son mystère, la peur de l'homme, comprendre les mécanismes masculins, etc, etc...

Je ne prétends pas personnellement comprendre toutes les femmes, mais certaines oui. A l'inverse, certaines m'ont compris, d'autres non.
Nous sommes tous différents, au sein de notre genre respectif, et je connais des femmes plus "masculines" que moi, selon certains critères établis.
La journée de la femme, les droits des femmes, la femme mystique, le mystère de la femme, etc, pour moi tout cela appartient plus à ce que notre société machiste a érigé culturellement envers la partie non décideuse, souvent dénigrée ou adulée avec un excès subjectif, et donc objet d'intérêt particulier, quasi extérieur, d'observation ; bref n'a pas lieu d'être.
Etre une femme ne signifie pas être faible, capricieuse, sentimentale, magique, mystérieuse, inférieure ou supérieure, plus endurante ou plus sage, etc... plus qu'un homme, systématiquement. C'est plutôt le rôle dans lequel les femmes ont été installées depuis longtemps, de génération en génération, par les hommes et aussi par les femmes enrôlées auparavant.
Et comme la religion, ce genre de conditionnement a la vie dure.




Voilà, ça c'est mon raisonnement intellectuel.

Pour ce qui est des tripes, et du sexe, ben je suis d'accord avec tout ce que je viens de réfuter ! mèche

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Messieurs, avez-vous peur de nous ? (*)   Dim 16 Déc 2007 - 21:22

Complètement d'accord, à tel point qu'un autre fil, posant la question réciproque, est ouvert quelque part dans cet espace. chinois

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1864
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Messieurs, avez-vous peur de nous ? (*)   Lun 17 Déc 2007 - 3:52

En Occident, au XIIIe siècle, l’Eglise a décrété que la femme n’avait pas de sexe – alors que jusque là on considérait que le sexe de la femme était un pénis inversé – et, donc, pas de désir, sauf si elle était possédée par le Diable. C’est à cette époque que l’on a promu la vénération de la Vierge Marie, femme exemplaire en ceci qu’elle a pu enfanter sans s’abaisser à la gymnastique copulative comme un vulgaire animal, et chaque femme a été invitée à l’imiter du mieux qu’elle pouvait.

Il me semble que quelque chose comme l’excision et autres mutilations des organes génitaux féminins relève d’une même logique, bien que quelque peu radicalisée puisqu’il s’agit de joindre le geste à la parole divine et non seulement de priver la victime de tout plaisir sexuel, mais aussi rendre la copulation particulièrement douloureuse. Une version soft de l’excision est évidemment le voile islamique qui prive la femme de la possibilité de se parer d’accessoires et habits appelant à la séduction et ainsi lui interdire désir et plaisir. Le résultat est la chosification du corps de la femme au profit de l’homme, qui exerce ainsi tout contrôle sur la reproduction de sa lignée.

On pourrait développer longuement ceci pour mieux étayer cette histoire, mais ce n’est pas le propos. Le propos est juste que quelque chose m’échappe : personne n’a jamais su m’expliquer où est l’intérêt pour l’homme de dormir avec une loque humaine et de régner en maître absolu sur un désert affectif.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Messieurs, avez-vous peur de nous ? (*)   Lun 17 Déc 2007 - 4:21

Je me pose constamment la question, Alex.
Pas qu'au sujet du sexe et de l'acte d'amour. Je me demande tout bêtement si l'homme ne se réduit pas lui-même à rien, quand il se veut puissant devant l'échine courbée. Cela voudrait alors aussi dire qu'il n'aime que ce qu'il fait de sa compagne : Rien.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1864
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Messieurs, avez-vous peur de nous ? (*)   Lun 17 Déc 2007 - 4:27

Romane a écrit:
Je me pose constamment la question, Alex.

Bon, à ce moment-là, tu es peut-être d'accord avec moi pour suggérer qu'il doit manquer quelque chose au récit de l'homme tyranisant la femme depuis la nuit des temps.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Messieurs, avez-vous peur de nous ? (*)   Lun 17 Déc 2007 - 4:31

Certaines choses ne se disent jamais. Alors les écrire...

Je pense comprendre pourquoi, mais ce n'est que ma suggestion, donc sans doute fruit de mes errances intérieures.

En très raccourci : j'imagine que l'homme, submergé par les subtilités féminines dûes à la maternité notamment, a préféré prendre la puissance de force, pour ne pas se sentir dépassé.
C'est dommage, parce que nous sommes merveilleusement complémentaires.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1864
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Messieurs, avez-vous peur de nous ? (*)   Lun 17 Déc 2007 - 16:46

Romane a écrit:

En très raccourci : j'imagine que l'homme, submergé par les subtilités féminines dûes à la maternité notamment, a préféré prendre la puissance de force, pour ne pas se sentir dépassé.

Ca suppose qu’il y ait une différence intrinsèque entre les hommes et les femmes et que la maternité est déterminant dans cette différence.

Pour ma part, en dehors des rapports de séduction – et sans doute dans l’amour – j’ai du mal à noter des différences significatives. Une de ces différences est par exemple la façon de porter l’uniforme : les femmes policières, gendarmes ou douanières ont tendance à faire plus de zèle autoritaire que leurs collègues masculins, mais je ne pense pas que l’on puisse attribuer ça à un quelconque particularisme de la nature féminine.

La maternité, de son coté, dépend beaucoup du regard qu’une société porte sur l’enfance. Jusqu’au XVIIIe siècle – mais je ne sais pas depuis quand, j’ai du mal à croire qu’il en ait toujours été ainsi – on faisait très peu de cas de enfants. Les parents avaient l’habitude d’envoyer les nouveaux nés chez une nourrice et ne les revoir que plusieurs années plus tard. La bourgeoisie parisienne les envoyait vers la banlieue sur des charrettes où on entassait des bébés dans la même situation ; il n’était pas rare qu’en chemin il y en ait qui tombent et passent sous les roues, sans que personne n’y voie un drame. Quand on perdait un enfant, il était indécent de le pleurer, et si l’un des parents le faisait quand même, il se devait de le justifier par le caractère exceptionnel de cet enfant en particulier. Ca a progressivement changé quand l’Etat s’est aperçu que la richesse du royaume ne dépendait pas seulement de l’étendue des terres, mais aussi du nombre d’habitants qui y vivaient – la statistique date de cette époque – et les niveaux stratosphériques de la mortalité infantile, en grande partie imputable à la négligence des parents, est apparu comme un immense gâchis. Le roi a donc lancé une campagne de propagande pour que les mères prennent soin de leur enfant et, notamment, les allaitent elles-mêmes. On a valorisé le rôle de la mère et mis en avant "l’instinct maternel", puis, au cours du XIXe siècle, la valorisation de la mère s’est progressivement mué en stigmatisation de la mauvaise mère. C’est la situation dont a hérité le XXe siècle, jusqu’à ce que Simone de Beauvoir nie qu’il y ait d’instinct maternel. Mais entre-temps, le regard sur les enfants avait radicalement changé.

Tout ça pour dire qu’il est hasardeux d’attribuer à la nature des femmes quoi que ce soit qui ait à voir avec la maternité.

Par ailleurs, j’ai remarqué que ce que tu appelles la subtilité féminine relève surtout d’un goût pour le non-dit et l’implicite. Par exemple, la première fois qu’une femme m’a dit "je préfère qu’on reste amis" je l’ai prise au mot, m’étonnant les jours et semaines qui ont suivi qu’elle ne me prenne plus au téléphone (non, pas celle à qui tu penses ; elle, au contraire, avait la qualité rare de dire les choses clairement). J’ai appris par la suite que c’était un classique et que quand une femme dit "je préfère qu’on reste amis" il faut comprendre "Dégage ! sors de ma vie ! je ne veux plus te voir !" ; tu avoueras qu’il faut le savoir, que cette traduction ne s’impose pas d’elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Messieurs, avez-vous peur de nous ? (*)   Lun 17 Déc 2007 - 17:04

Pour moi, les subtilités féminines ne sont pas de l'ordre de l'exemple que tu donnes "je préfère qu'on reste amis".
Je faisais référence à la maternité, mais j'ajoute la féminité au complet.

Une femme supporte l'inconfort et très souvent la douleur de ses
règles. Elle acquiert une sorte de résistance à la douleur, et déjà
c'est particulier. Elle enfante dans la douleur (la péridurale est là
aujourd'hui, mais elle ne date que d'il y a environ une vingtaine
d'années).
Durant sa grossesse, elle est deux. Elle "se partage" en quelque sorte (et très shématiquement parlant).
Elle protège son enfant, et même si nous avons traversé des périodes où
le rapport mère-enfant était réduit à peu, il n'empêche que la femelle
d'une manière générale protège ses enfants, allant même jusqu'à se
sacrifier pour eux. (Il existe une sorte d'oiseaux, au chili, où c'est
le mâle qui couve et qui joue cet étrange rôle, pendant que la femelle
va chercher la nourriture ! C'est très rare !)
Une femme se fait pénétrer par l'homme. Elle s'ouvre et en cela, s'offre.

C'est beaucoup de dons, tout ça réuni.
Mais elle est aussi le coeur du foyer. Celle qui réunit autour de la table. Celle à qui l'on vient se confier. Elle est douceur.

Un tout.

Cette somme là compose ce que j'appelle "subtilités".

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Scapinocchio de la Mancha

avatar

Nombre de messages : 1708
Localisation : Gallardon
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Messieurs, avez-vous peur de nous ? (*)   Lun 17 Déc 2007 - 20:14

"Messieurs, avez-vous peur de nous ?"


OUI !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
Imprimé par nos soins. Ne pas jeter sur la voie publique.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Messieurs, avez-vous peur de nous ? (*)   Lun 17 Déc 2007 - 20:22

Scapin a écrit:
"Messieurs, avez-vous peur de nous ?"


OUI !

Pourquoi ? Votre frayeur est effrayante (enfin, pour ce qui me concerne)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Messieurs, avez-vous peur de nous ? (*)   Lun 17 Déc 2007 - 20:23

Scapin a écrit:
"Messieurs, avez-vous peur de nous ?"


OUI !

Je le redoute!

C'est bien pour ça qu'on les a maintenues en esclavage des millénaires durant non?

Et que penser de la polyorgasmie dont nous les mâles sommes privés? Ca en met un coup à notre virilité non non quand madame veut recommencer et que monsieur lui baisse...

... la tête.

François
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Messieurs, avez-vous peur de nous ? (*)   Lun 17 Déc 2007 - 20:27

Oui mais ça, ce n'est que lorsque le dialogue dans un couple, est un peu faiblard. Il suffit de petits réglages pour que l'un l'autre se connaissent sur le plan intime, de sorte que ni l'un ni l'autre ne mettent l'Autre en situation de détresse. Enfin, dans l'idéal....

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Messieurs, avez-vous peur de nous ? (*)   Lun 17 Déc 2007 - 20:34

Romane a écrit:
Oui mais ça, ce n'est que lorsque le dialogue dans un couple, est un peu faiblard. Il suffit de petits réglages pour que l'un l'autre se connaissent sur le plan intime, de sorte que ni l'un ni l'autre ne mettent l'Autre en situation de détresse. Enfin, dans l'idéal....

Ouaps, dans l'idéal, parce que dans la réalité...

François
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Messieurs, avez-vous peur de nous ? (*)   Lun 17 Déc 2007 - 20:35

Oui, mais là c'est un problème de couple. Pas l'approche des femmes en général, dans le contexte global de ce qu'elles sont. Tu vois ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Messieurs, avez-vous peur de nous ? (*)   Lun 17 Déc 2007 - 20:37

Romane a écrit:
Oui, mais là c'est un problème de couple. Pas l'approche des femmes en général, dans le contexte global de ce qu'elles sont. Tu vois ?

Je vois, mais je crois que ça dépasse largement le problème du couple. Genre guerre des sexes! Subtilité contre biscottos. Tu vois?

François
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Messieurs, avez-vous peur de nous ? (*)   Lun 17 Déc 2007 - 20:41

C'est sans doute plus compliqué que ça. Je me demande s'il n'y a pas, latent, le souvenir du ventre de la mère et de son sein, transposé sur nous.
Mêlé d'amour et de respect, de cette crainte qu'on a de la fermeté, qui se mélange avec la douceur, et qui fait une sorte de sentiment bizarre.

Ou quelque chose comme ça. Mais au fond, j'aimerais mieux que vous le disiez vous, parce que tout ça n'est que supposition.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Messieurs, avez-vous peur de nous ? (*)   Lun 17 Déc 2007 - 20:55

Romane a écrit:
C'est sans doute plus compliqué que ça. Je me demande s'il n'y a pas, latent, le souvenir du ventre de la mère et de son sein, transposé sur nous.
Mêlé d'amour et de respect, de cette crainte qu'on a de la fermeté, qui se mélange avec la douceur, et qui fait une sorte de sentiment bizarre.

Ou quelque chose comme ça. Mais au fond, j'aimerais mieux que vous le disiez vous, parce que tout ça n'est que supposition.

Ben ça doit être tout ça et d'autres choses encore...

François
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Messieurs, avez-vous peur de nous ? (*)   Lun 17 Déc 2007 - 21:02

Voui, mais lesquelllllles ???

Non, sérieux, lesquelles ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Messieurs, avez-vous peur de nous ? (*)   Lun 17 Déc 2007 - 21:09

Romane a écrit:
Voui, mais lesquelllllles ???

Non, sérieux, lesquelles ?

Tiens, je vais y penser. Tellement de questions à propos de ces deux animaux bizarres qui passent leur temps à se rejeter pour mieux se retrouver.

Paraît qu'on est pas de la même planète elles et nous.

Des fois je me demande...

Et pourtant on s'aime. Allez comprendre. Peut être qu'il n'y a rien à comprendre. Ou qu'il est inutile de chercher. Pour mieux se trouver.


François
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Messieurs, avez-vous peur de nous ? (*)   Lun 17 Déc 2007 - 21:14

Oui mais en même temps, maintenant que le fil est ouvert, autant se creuser les méninges. AngeR

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Messieurs, avez-vous peur de nous ? (*)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Messieurs, avez-vous peur de nous ? (*)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Messieurs, avez-vous peur de nous ? (*)
» Avez vous peur de la maladie en général ??
» Avez-vous des phobies ? De quoi avez-vous peur ?
» Avez-vous des crash à votre actif ? Racontez-nous les plus interessant !
» Avez vous eu peur du film?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: