Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La question qui ne tue pas...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: La question qui ne tue pas...   Mar 22 Fév 2005 - 22:04

Si vous aviez la possibilité de choisir entre mourir un jour (comme notre Loi de vie nous l'impose) ou de ne jamais mourir (on imagine, hein !) que feriez vous et pourquoi ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: La question qui ne tue pas...   Mar 22 Fév 2005 - 22:10

Romane a écrit:
Si vous aviez la possibilité de choisir entre mourir un jour (comme notre Loi de vie nous l'impose) ou de ne jamais mourir (on imagine, hein !) que feriez vous et pourquoi ?

Au pied levé, je vois deux avantages à ne pas mourir :

    1/ Ne pas avoir peur de la mort.

    2/ Voir l'histoire se dérouler sur le long terme.


Mais il faudrait encore savoir dans quelles conditions, pour savoir quels avantages pèsent contre quels inconvénients.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
rotko
Invité



MessageSujet: Re: La question qui ne tue pas...   Mar 22 Fév 2005 - 22:55

alejandro a écrit:
Voir l'histoire se dérouler sur le long terme.[/list]

oui la fin des histoires n'est pas toujours le plus intéressant ! flower
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: La question qui ne tue pas...   Mer 23 Fév 2005 - 0:56

c'est bien pourquoi je disais qu'il fallait voir dans quelles conditions. Vivre avec le corps de Frida Khalo ne sont pas les meilleures conditions qui soient.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La question qui ne tue pas...   Mer 23 Fév 2005 - 4:29

alejandro a écrit:
Ne pas avoir peur de la mort.

J'avais pensé à un tas de choses sauf cet argument.
Chapeau, Alex !

Ce qui voudrait dire que, débarrassés de la peur de la mort, certains pourraient largement en profiter, ce qui aurait pour conséquence de nuire aux autres, ceux qui ne souhaiteraient que continuer à vivre tranquillement...

Imaginons que les personnalités néfastes comme Hitler pour ne citer que lui.... vous me suivez ??

Je me dis, là, soudainement, que ce n'est peut -être pas plus mal, de mourir un jour...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Krazycat
Invité



MessageSujet: Re: La question qui ne tue pas...   Mar 1 Mar 2005 - 15:58

Être une heure seulement beau et con à la fois comme disait l'autre !
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La question qui ne tue pas...   Mar 1 Mar 2005 - 16:05

Krazycat a écrit:
Être une heure seulement beau et con à la fois comme disait l'autre !

Tu peux développer, Krazy ? Pourquoi une heure, rien qu'une heure, puisqu'il s'agit là au contraire d'envisager soit la fin de vie, soit la vie éternelle sur terre.

Tiens, j'y pense soudain : nous serions rapidement en surpopulation.... d'où certainement des mesures d'IVG ou de contraception telles que nous finirions par vivre en vase clos, toujours les mêmes....
ouh... ça me flanque le vertige, là !
Je suis donc "pour" la mort ? c'est bien la première fois que je pense à la mort dans ce sens là....

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
La Lova



Nombre de messages : 444
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: La question qui ne tue pas...   Mar 1 Mar 2005 - 18:46

La vie n'a qu'une issue, la même pour tous, la mort

Hâtons nous de vivre avant qu'elle nous surprenne

La vie est longue jusqu'au jour ou on se rend compte qu'on a vécu et que le temps nous l'a volée.

Je voudrais mourir en ayant aimé, Je voudrais mourir en ayant été aimée, pour mourir dans ses bras.

C'est idiot tout ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La question qui ne tue pas...   Mar 1 Mar 2005 - 19:07

Non c'est pas idiot. C'est une des raisons de vivre et pas la moindre....

J'y ajoute "la nécessité d'avoir fait quelque chose".
Me concernant, c'est (en plus de conjuguer les sentiments d'amour, d'amitié et d'affection) la nécessité de créer.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Deliege

avatar

Nombre de messages : 3537
Age : 56
Localisation : Entre le Vatican et Diên Biên Phu
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: La question qui ne tue pas...   Sam 2 Juil 2005 - 19:24

Romane a écrit:
Si vous aviez la possibilité de choisir entre mourir un jour (comme notre Loi de vie nous l'impose) ou de ne jamais mourir (on imagine, hein !) que feriez vous et pourquoi ?

J'ai choisi cette question pour commencer sur ce fil auquel André m'a gentiment convié.

La réponse doit beaucoup dépendre du moment où la question est posée ...

En ce qui me concerne, la vie me parait parfois ennuyeuse ou insupportable. Je voudrais y échapper. Mais est ce LA vie ou MA vie ? Evidemment ce sont le circonstances présentes de mon existence qui me sont pénibles dans ce cas et l'envie de vivre n'est pas vraiment en cause.

Ne serait ce que parce que je garde l'espoir de changer ma vie.

Si ce n'était pas le cas. Si par exemple j'étais atteint d'une maladie incurable et insupportable, c'est peut - être LA vie que je voudrais quitter.

Je ne crois pas souhaiter vivre éternellement ... dans une vie qui demeurerait identique à elle même ... la simple continuation du présent aujour le jour ...

Peut - être parce que MA vie ne me convient pas ...

Peut - être aussi parce que pour être vécue pleinement, LA vie doit être perçue comme quelque chose de fugace, de provisoire, de fini.

Les bons moments de notre vie seraient -ils aussi chers à notre coeur s'ils pouvaient se reproduire à l'identique sur commande ?

La question interroge aussi le chrétien ( de culture) que je suis.

Et là ... grand vide en ce moment ...

A +
Pierre
Revenir en haut Aller en bas
spirit
39° à l'ombre d'un strip
avatar

Nombre de messages : 1700
Date d'inscription : 26/03/2005

MessageSujet: Re: La question qui ne tue pas...   Sam 2 Juil 2005 - 23:08

Romane a écrit:
Si vous aviez la possibilité de choisir entre mourir un jour (comme notre Loi de vie nous l'impose) ou de ne jamais mourir (on imagine, hein !) que feriez vous et pourquoi ?

Ne pas mourir et voir partir tous les miens, même les plus jeunes qui sont censés mourir après moi ? et voir la Terre se dégénérer à petit feu ?
Non merci !!! Confused
La vie et la mort sont liées, et puis comme disait ma grand mère... faut faire de la place aux autres...
Revenir en haut Aller en bas
nirvana
Ex Future 5000 Posts
avatar

Nombre de messages : 9732
Localisation : si vous saviez !
Date d'inscription : 27/03/2005

MessageSujet: Re: La question qui ne tue pas...   Dim 3 Juil 2005 - 12:24

peut être parce que la vie est trop courte et que certains choix ne sont pas forcément ceux aux quels nous avions rêvés, peut être que nous n'avons pas fait les bons choix et nous ne voulons pas, avant que la vie nous quitte, avoir un quelconque regret !

la vie est pleine de chemins et des fois on se trouve aux croisés de ces chemins sans savoir le quel prendre... la peur de faire le mauvais choix peut être !

mais la vie est pleines de surprises, m'a dit un jour quelqu'un, alors moi je crois qu'importe le choix, c'est celui que nous avons choisi qu'il faut mener à bien ! et cela chaque fois que nous choississons un chemin !
Revenir en haut Aller en bas
Deliege

avatar

Nombre de messages : 3537
Age : 56
Localisation : Entre le Vatican et Diên Biên Phu
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: La question qui ne tue pas...   Dim 3 Juil 2005 - 12:28

Je reviens sur le sujet.

Il me semble que tout dans cette vie est rythmé par un cycle : naissance – début; croissance – expansion; décroissance – anomie; mort – fin.

Ce cycle nous constitue, forge notre psychologie, conditionne notre perception du monde.

Peut -être, au delà de la mort y'a t'il une autre forme de vie : plus qualitative que temporelle. Celle dont on a peut – être parfois l'intuition dans la densité d'un instant, d'une relation, d'un sentiment, d'une perception.

La vie identique à elle – même peut être une forme de mort : l'ennui.
La mort qui ouvre une porte peut – être une forme de vie : la renaissance.

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
ideuc



Nombre de messages : 2414
Date d'inscription : 27/04/2004

MessageSujet: Re: La question qui ne tue pas...   Dim 3 Juil 2005 - 13:20

avec des si, des peut-être, on pourrait mettre une baleine dans une boite d'allumettes AngeR

je respecte toutes les croyances mais je suis sûre d'une chose,jamais personne qui est partie à l'au delà, n'est revenue raconter......... Jamais personne!!!!!!

que des dires, des textes interprétés par "des hommes" à leur convenance, en fonction des époques, dans leur propre intérêt .

Pourtant , je t'assure que j'ai été élévée dans un milieu très strict pratiquant et catholique-
je ne renies pas cette éducation mais avec le recul les interdits, qu'ils soient de l'ordre des péchés, de la sexualité , qui m'ont été imposés, ont détruit ma véritable personnalité et mon inconscient-
j'ai d'ailleurs toujours beaucoup de difficultés à dépasser les précepts de la morale mais compte tenu de mon age, je veux vivre et donner de la joie et non de la peine. nous ne sommes pas sur terre pour souffrir mais pour vivre

La vie c'est comme l'océan : il y a des marées hautes et des marées basses- le creux et le haut de la vague et alors........comme tu le dis si justement, l'étale, c'est terne et triste- après l'orage, l'arc-en-ciel et le soleil

C'est dans les difficultés que nous pouvons progresser mais en prenant du recul par rapport aux évènements et en se faisant aider, par une personne extérieure, neutre, qui t'écoutera et ne te collera pas d'emblée une étiquette, une casquette.. Personne n'a le droit de te juger et il n'y a jamais rien de tout blanc ou tout noir

Ici c'est L.Utiles et c'est super fort et courageux que tu aies pu t'exprimer aussi clairement et te poser de telles questions

Qu'est-ce qui est le plus important!!!!!vivre le moment présent et non penser à ce qui "risquera" d'arriver-

Rêve
Revenir en haut Aller en bas
nirvana
Ex Future 5000 Posts
avatar

Nombre de messages : 9732
Localisation : si vous saviez !
Date d'inscription : 27/03/2005

MessageSujet: Re: La question qui ne tue pas...   Dim 3 Juil 2005 - 23:22

le moment présent n'est-il pas un risque car il implique des choix, alors que la mort n'est pas forcément un choix mais un fait ? après la mort on ne sait pas, on sait juste que nous laisserons des gens dans la peine mais que nous "vivrons encore" dans leur coeur !
Revenir en haut Aller en bas
MisterH38



Nombre de messages : 5
Localisation : Rhone-Alpes
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Surtout pas   Lun 15 Aoû 2005 - 17:46

C'est parce que nous avons peur de mourrir ou de perdre les autres ... qui nous rend plus attentif .. C'est par cette peur de perdre, que nous savourons les choses ... On devrait tout faire comme si c'etait la dernière occasion de le faire .. on serait certainement meilleur sur tous les points ....
Dites "Je t'aime" aux gens que vous aimez ..
Faites l'amour à votre femme comme si c'était la dernière fois ..
Soyez doux et attentif avec les gens qui vous entourent ...
On reste que par nos actes..

"Tu dois vivre dans le présent, te lancer au-devant de chaque vague, trouver ton éternité à chaque instant "
Revenir en haut Aller en bas
nirvana
Ex Future 5000 Posts
avatar

Nombre de messages : 9732
Localisation : si vous saviez !
Date d'inscription : 27/03/2005

MessageSujet: Re: La question qui ne tue pas...   Lun 15 Aoû 2005 - 17:57

ou essayer de le faire au moins...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La question qui ne tue pas...   Dim 8 Jan 2006 - 6:06

L'approche de la vieillesse donne deux options :

- Soit le détachement progressif des choses matérielles de la vie et une sorte d'indifférence à la perspective de mourir, comme si l'important n'était plus ici mais ailleurs, de l'autre côté. Fatigue, amertume, capitulation en quelque sorte

- Soit une peur de plus en plus grande au fur et à mesure que l'on sent l'échéance arriver, avec surtout l'angoisse d'une solitude et de l'incertitude d'après, mais surtout, la peur de l'acte de mourir, ce passage dont on se dit confusément qu'il doit être épouvantable pour l'être-chair.

C'est curieux, bien que cela me semble humain, d'en oublier de vivre l'instant. Tant qu'on est en vie, c'est l'instant de maintenant qui est le plus précieux, celui qu'il faut boire sans modération parce qu'une fois qu'il est passé, si on l'a raté on ne peut plus le recommencer.

Comme quoi... faut prendre du passé et de l'avenir avec modération, et se gaver de maintenant.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
c. c.



Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: La question qui ne tue pas...   Dim 26 Mar 2006 - 1:12

C'est marrant ça me rappelle le film saw, ce topic Smile

Je préfère mourir un jour. Ne jamais mourir c'est marrant deux minutes mais après, c'est plus chiant qu'autre chose.

Quoique, en disant ça, ça suppose que je peux tout goûter de la vie en une vie. Ou bien ça suppose que je ne veux pas goûter à tout dans la vie.

Em, les émotions comme les sentiments sont exhaustifs. Enfin on peut les regrouper en grands thèmes. Nan ça c'est faux.
Je peux être étonné, très étonné, méga étonné. En gros je suis étonné à différents degrés.

Je préfère être étonné une fois beaucoup que étonné beaucoup de fois beaucoup. Être beaucoup étonné beaucoup de fois nous retire l'impression d'être très étonné ? Je n'en suis pas si sûr.



Quand on approche la vieillesse, mais quand on est vieux vraiment les émotions, cette peur, s'en vont. On est plus fataliste. Enfin, c'est d'après des vieux que je connais que je dis ça.
Vous connaissez des gens qui ont cette peur de la mort ? Enfin je veux dire c'est epas quelque chose qu'on pense sans désemparer.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La question qui ne tue pas...   Dim 26 Mar 2006 - 1:18

Je préfère être beaucoup beaucoup beaucoup de fois beaucoup beaucoup beaucoup étonnée beaucoup beaucoup beaucoup.


Citation :
Quand on approche la vieillesse, mais quand on est vieux vraiment les émotions, cette peur, s'en vont..../...Enfin je veux dire c'est epas quelque chose qu'on pense sans désemparer.

Tu peux répéter ou résumer, enfin le dire clairement : en gros on s'en fout ou on a peur, quand on approche de la mort par la vieillesse ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Barnabée
La Bielle de Cadix
avatar

Nombre de messages : 2131
Age : 52
Localisation : Au sommet de la Tour des Gamelles
Date d'inscription : 28/11/2005

MessageSujet: Re: La question qui ne tue pas...   Dim 26 Mar 2006 - 1:19

Tu as beau parler toi CC du haut de tes vingt printemps, je te crois que tu n'a pas peur, mais pour nous le danger est imminent, alors on s'en fout.
Revenir en haut Aller en bas
http://pogroms.de.liens.futiles.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La question qui ne tue pas...   Dim 26 Mar 2006 - 1:24

Comment ça imminent. Déjà ??

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Barnabée
La Bielle de Cadix
avatar

Nombre de messages : 2131
Age : 52
Localisation : Au sommet de la Tour des Gamelles
Date d'inscription : 28/11/2005

MessageSujet: Re: La question qui ne tue pas...   Dim 26 Mar 2006 - 1:26

Il nous guette Roro, et puis d'ailleurs il arrive sans jamais crier "gare" !
Revenir en haut Aller en bas
http://pogroms.de.liens.futiles.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La question qui ne tue pas...   Dim 26 Mar 2006 - 1:30

C'est bien là l'aspect de la mort qui nous est le plus profitable : ne pas savoir quand.
Je ne te dis pas, s'il fallait en plus faire un décompte !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
c. c.



Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: La question qui ne tue pas...   Dim 26 Mar 2006 - 2:04

Romane a écrit:
Je préfère être beaucoup beaucoup beaucoup de fois beaucoup beaucoup beaucoup étonnée beaucoup beaucoup beaucoup.


Citation :
Quand on approche la vieillesse, mais quand on est vieux vraiment les émotions, cette peur, s'en vont..../...Enfin je veux dire c'est epas quelque chose qu'on pense sans désemparer.

Tu peux répéter ou résumer, enfin le dire clairement : en gros on s'en fout ou on a peur, quand on approche de la mort par la vieillesse ?

S'en fout balançoire
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La question qui ne tue pas...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La question qui ne tue pas...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Question home cinema
» Achat vespa - question de novice
» Question langue Elfique
» question d'elfe
» Question pour un champion !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: