Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Peine de Mort en France.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur


Nombre de messages : 91113
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La Peine de Mort en France.   Ven 12 Aoû 2005 - 21:07

J'étais allée voir "Claude Gueux" au théâtre... une superbe démonstration de la démolition d'un homme, avec au bout la question : QUI est coupable ?

http://liensutiles.forumactif.com/viewtopic.forum?t=6255

Un texte très fort, qui n'a pas vieilli d'un pouce....
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ariel



Nombre de messages : 1821
Date d'inscription : 07/04/2005

MessageSujet: Re: La Peine de Mort en France.   Ven 12 Aoû 2005 - 21:30

Avec, comme d'habitude, la sempiternelle mise en avant de la responsabilité de la société.
Facile à dire quand on n'est pas concerné.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La Peine de Mort en France.   Ven 12 Aoû 2005 - 21:40

Vois le spectacle d'abord (ou lis le texte) et on en reparlera après.
Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ariel



Nombre de messages : 1821
Date d'inscription : 07/04/2005

MessageSujet: Re: La Peine de Mort en France.   Ven 12 Aoû 2005 - 22:04

Demande qu'on assassine un de tes proches et on en reparlera après Wink

Comme je disais, c'est facile de parler de beaux principes, de belles idées généreuses... Tant que cela reste du blabla de comptoir, ou de forum.
Il en va tout autrement quand on a été confronté à la situation.
Revenir en haut Aller en bas
nirvana
Ex Future 5000 Posts
avatar

Nombre de messages : 9732
Localisation : si vous saviez !
Date d'inscription : 27/03/2005

MessageSujet: Re: La Peine de Mort en France.   Ven 12 Aoû 2005 - 22:06

parce que nous oublions que la haine peut entrer en nous et que nous ne sommes pas préparés à cela !
Revenir en haut Aller en bas
Ariel



Nombre de messages : 1821
Date d'inscription : 07/04/2005

MessageSujet: Re: La Peine de Mort en France.   Ven 12 Aoû 2005 - 22:21

La haine ? Pas sûr... La révolte certainement.

La haine vient plus tard, quand on apprend que le gars est un récidiviste libéré 10 jours plus tôt par quelqu'un d'extrèmement compétent qui a jugé l'individu sans danger. Ou encore plus tard quand on apprend (encore) que le gars a (de nouveau) été relaché...
Alors là oui : la haine... Mais pas forcément contre le coupable.

Tient on dit : "coupable" ? Donc on coupe, c'est logique non ? Merci Docteur G.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La Peine de Mort en France.   Sam 13 Aoû 2005 - 5:13

Voyons, Ariel, tu ne comprends pas ce que je tente d'expliquer, ou bien je m'exprime mal...

Je n'arrête pas de dire que la peine de mort a été inventée parce qu'on a pas su trouver autre chose, ou qu'on ne s'est pas donné les moyens ou l'envie de trouver autre chose.
Il est bien évident qu'à ce stade, y'a que la prison, voire la peine de mort, pour garder quelqu'un qui torture et qui tue, et que laisser en liberté ou redonner la liberté à quelqu'un comme ça n'est pas acceptable !
Ce que je dis (et je maintiens), c'est qu'il faut trouver une autre solution qui ne soit pas la peine de mort. C'est pas du tout pareil !

Je n'ai pas plus envie que n'importe qui de me trouver un jour confrontée à la situation d'une victime ou parent de victime ! Faut pas tout mélanger !

Je dis simplement qu'il faut se donner les moyens de neutraliser un être malade sans pour autant le tuer, de telle sorte qu'il puisse vivre sans mettre en danger la vie d'autrui. Et j'ajoute : on flanque du fric dans un tas de choses, on fait un tas d'expériences ailleurs, on se fout éperdument de ces cas précis et on se contente de les jeter entre quatre murs et de les condamner à mort, sans chercher à faire mieux.

Je n'ai jamais dit qu'il fallait les laisser librement dans nos rues !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Coquelicot



Nombre de messages : 487
Localisation : dans les champs...
Date d'inscription : 08/03/2005

MessageSujet: Re: La Peine de Mort en France.   Sam 13 Aoû 2005 - 11:20

Exprimé comme cela, je suis à 100% pour ce que tu dis Romane !

L'idée de supprimer la vie d'un monstre homme, me révulse littéralement, mais,

Si il ne doit exister que cette radicale solution pour l'empêcher de nuire à des petits enfants..., alors je saurais dépasser mes états d'âme !
Revenir en haut Aller en bas
Deliege

avatar

Nombre de messages : 3537
Age : 55
Localisation : Entre le Vatican et Diên Biên Phu
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: La Peine de Mort en France.   Sam 13 Aoû 2005 - 12:29

La question de la peine de mort est une question politique puisqu'elle renvoie à ce que la société accepte de déléguer à l'Etat en tant que seul dépositaire de la violence légitime.
Dès lors on ne peut en rester à une approche seulement épidermique (pour ou contre) même si celle – ci est compréhensible.

Si on se pose la question politique de la légalité de la peine de mort, plusieurs aspects sont à examiner:

Est elle utile ?

- par dissuasion : pourquoi ne pas la rendre encore plus cruelle et visible ?
-par élimination de la cause : indéniable sauf si erreur judiciaire ...
-par souci d'ordre : peut être pour éviter la justice sommaire des foules ou des individus ...

Est elle juste ?

-punition par réciprocité (oui mais faut il instituer un crime légal ?
-réparation (uniquement psychologique par vengeance)

Est elle donc légitime ?

-si inutile et injuste : non (cela va de sois ...)
-si «utile et injuste» ou «si inutile et juste» ou «si utile et juste»: non encore, sauf à considérer que la Justice exerce un droit de vengeance au nom des victimes (réparation) , que cette vengeance doit être la plus cruelle possible (dissuasion) et bien sûr que l'appareil judiciaire est infaillible (élimination d'un risque).

Au delà de cette approche «utilitaire», et même si la peine de mort est utile et juste, on peut se demander si les Hommes ont le droit de confier à la puissance publique, en toute conscience le droit légal de tuer (et plus généralement d'user de la violence)

Hugo :

« De quel droit constituez-vous Dieu juge avant son heure ? quelle qualité avez-vous pour le saisir ? est-ce que cette justice-là est un des degrés de la vôtre ? est-ce qu’il y a plain-pied de votre barre à celle-là ? De deux choses l’une : ou vous êtes croyant, ou vous ne l’êtes pas. Si vous êtes croyant, comment osez-vous jeter une immortalité à l’éternité ? Si vous ne l’êtes pas, comment osez-vous jeter, un être au néant ? »
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La Peine de Mort en France.   Sam 13 Aoû 2005 - 17:09

On aborde le problème de la justice.
Qui n'est autre qu'un groupe d'hommes pondant des lois, et faisant appliquer ces lois, donc prenant des décisions.
Dans tout groupe, on le sait bien, un manque d'ordre serait de l'anarchie (la Palisse dirait pas mieux)
Ceci dit, l'absurdité de certaines lois demeure. Pondues par des hommes, ces hommes étant "faillibles", CQFD....

Si on prend l'exemple de quelqu'un qui a volé : tu rends ou tu rembourses (rembourser étant par ex un remboursement financier ou une peine de prison)
C'est pas du tout pareil que le droit de vie ou de mort sur quelqu'un. Que ce quelqu'un ait lui même pris la liberté de prendre le droit de vie ou de mort sur quelqu'un d'autre.
Suis-je claire ? Embarassed

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Deliege

avatar

Nombre de messages : 3537
Age : 55
Localisation : Entre le Vatican et Diên Biên Phu
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: La Peine de Mort en France.   Sam 13 Aoû 2005 - 17:17

Oui mais je crois que nous sommes d'accord non ?
La relativité des lois et donc de l'institution judiciaire chargée de les appliquer dans le domaine pénal devrait logiquement conduire à refuser la peine de mort ...
Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Coquelicot



Nombre de messages : 487
Localisation : dans les champs...
Date d'inscription : 08/03/2005

MessageSujet: Re: La Peine de Mort en France.   Dim 14 Aoû 2005 - 21:25

Romane a écrit:
Je suis donc contre la peine de mort.... et pour que la 4ème solution s'invente.

Une vie humaine n'a pas de prix, et si un être possède un vice de fond ou de forme, vu tout ce que l'on déploie pour sonder l'espace je ne vois pas pourquoi on ne déploierai pas autant d'énergie, de temps et d'argent, pour ces êtres qui, par leur vice de fond, deviennent de dangereux individus.


Ben je vais vous raconter une histoire qui s'est passée lorsque mes enfants étaient au lycée...
Un très bon copain à eux s'est vu proposer par un beau dimanche après-midi ensoleillé une balade par ses deux parents et sa petite soeur. Envie de jouer avec sa console de jeux, le gamin est resté.

Le soir les flics sont venus lui dire que sa mère et son père ont été retrouvés dans le coffre de leur voiture, et la petite soeur elle aussi flinguée avant d'avoir été violée !
Il ont été retrouvés grâce au père qui enfermé dans le coffre à eu le temps de téléphoner pendant qu'il entendait ce qui se passait dehors !

Le copain n'ayant plus personne de proche s'est vu mis sous tutelle...
Il est resté toujours aussi gentil maman, m'a dit mon fils, mais il est devenu un peu bizarre...comme déconnecté de la vie...

J'étais jusqu'à ce jour contre la peine de mort !
Et bien je peux dire qu'à partir de là...j'ai vraiment changé d'avis (jusqu'à ce qu'une solution radicale s'invente !).

(ah oui, j'ai oublié de dire, les flics ont déterminés qu'ils étaient plusieurs pour commettre cette barbarie!).


Dernière édition par le Dim 14 Aoû 2005 - 23:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La Peine de Mort en France.   Dim 14 Aoû 2005 - 21:29

Evidemment que c'est révoltant et inadmissible !
Evidemment qu'il y a de quoi en faire des cauchemars à vie !!!
Je crois que nous sommes bien tous d'accord là dessus.

Et tenez, je vais formuler ma réponse autement, des fois qu'il subsisterait une ambiguité :

Je suis POUR neutraliser définitivement les personnes commettant ce genre de choses, SANS passer par la peine de mort.

ça l'fait mieux, non ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Ariel



Nombre de messages : 1821
Date d'inscription : 07/04/2005

MessageSujet: Re: La Peine de Mort en France.   Dim 14 Aoû 2005 - 23:26

Romane a écrit:
Je suis POUR neutraliser définitivement les personnes commettant ce genre de choses, SANS passer par la peine de mort.
J'adhère, plus encore qu'un Michelin pluie sur le sec !
Revenir en haut Aller en bas
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa
avatar

Nombre de messages : 6172
Age : 44
Localisation : Sous ma peau... Peut-être.
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: La Peine de Mort en France.   Jeu 7 Aoû 2008 - 13:11

J'ai suivi ton lien et j'ai tout lu, dommage que cette discussion date un peu car elle est vraiment intéressante. La plupart des intervenants ne sont plus là et ça aussi c'est vraiment dommage, tous les points de vue sont pertinents ici.
Et chacun les a respectés réciproquement, et ça, c'est presque un tour de force sur ce thème.
Personellement, je suis pour la peine de mort. Sans jouer la reac' ou quoi que ce soit. Je suis basiquement pour quand il s'agit de personnes qui s'attaquent aux enfants. Alors oui, si un coupable est éliminé il y a le risque de tuer un innocent (erreur judiciaire), il y a les dommages collatéraux sur sa famille, il y a aurait peut-être d'autres solutions, oui c'est "trop facile". Mais parfois les solutions les plus simples sont les meilleures.
Et il y a quand même quelque chose de fou dans le fait que tout le monde admette que si on se fait agressé et que pour sauver sa vie, on tue son agresseur, c'est légitime (légitime défense, on ira pas chercher si l'agresseur était déclaré "responsable mentalement" ou pas) ; et que des types qui tuent ou torturent des mômes, quand on les choppent et qu'on est certains qu'ils sont coupables (traces adn de sperme par exemple) tout le monde est outragé par l'idée de les zigouiller. Je rêve d'une légitime défense rétro-active. Mais un gamin de 6 ans face à un gaillard d'1.80 et 80 kg c'est vrai qu'il ne peut pas se défendre... Il ne peut que mourir, lui.
Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: La Peine de Mort en France.   Ven 8 Aoû 2008 - 3:23

Personnellement, je trouve surprenant que de réclamer que la société réponde au pire par le pire.

Mais sinon, je note que la seule législation occidentale à laquelle on peut se référer pour défendre la peine de mort, en particulier lorsqu’il s’agit de crimes contre les enfants, sont les Etats-Unis (et encore, pas tous les Etats des USA, loin de là). Les Etats-Unis sont le pays où les dépenses médicales sont les plus élevées par tête de pipe mais, pour des raisons idéologiques, la répartition de ces dépenses est particulièrement inégalitaire ; cela se voit notamment à la mortalité infantile : ce pays affiche un taux de mortalité infantile tiers-mondiste. Comme quoi, le prix accordé à la préservation de la vie d’un enfant dépend du sujet débattu.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La Peine de Mort en France.   Ven 8 Aoû 2008 - 3:31

Je me suis déjà largement exprimée sur ce fil, il y a longtemps (pour Bloody ; les frictions entre certains de l'époque ont fait qu'ils sont partis chacun de leur côté, c'était juste avant que je devienne admin, bref, la vie est un long fleuve tranquille, spécialement sur les forums AngeR Laughing ) mais cela n'empêche pas la reprise d'un fil pour continuer à débattre.

Je disais donc que je m'étais déjà exprimée. Mais comme on chemine toujours (heureusement), j'arrive ce soir avec une question ;

En imaginant le pire des salopards et les conséquences de ses actes, mais en imaginant aussi qu'il existe un moyen efficace de le soigner et de le rendre apte à vivre en société, choisiriez-vous la peine de mort ou le soin ?

Vous pensez bien que ma question n'est pas anodine. Je veux dire par là ; si nous mettions les moyens dans l'utile constructif plutôt que dans les prévisions destructrices, nous pourrions peut-être déjà avoir sous la main de quoi soigner ces malades gravissimes. Quand même ça vaudrait la peine, non ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9739
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: La Peine de Mort en France.   Ven 8 Aoû 2008 - 20:32

L'abolition de la Peine de Mort a été inscrite dans la Constitution, et c'est une bonne chose car elle n'est en AUCUN CAS, une solution!
Tuer le tueur ne ressucite pas la victime et n'apaise probablement pas la douleur des proches!

Reste la question des "malades", oui, si on peut les soigner et les "relâcher" sans danger dans la nature. Mais il faudrait "mettre les moyens dans l'utile et le constructif" et admettre que ces malades existent. ce qu'on refuse toujours plus ou moins jusqu'à la cata, et là c'est le déchaînement médiatique et populaire. On a un coupable et on hurle au lynchage. Ce qui ne régle absolument rien! Pour un mis hors circuit, s'en manifestent d'autres. A qui la faute?
Ces mères qui continue à clamer que leur fils, assassin voir Serial Killer, violeur, est un "Bon garçon" elles me filent des boutons! A ceux qui n'ont rien fait? Combien sont relachés aprés une faute, sans soins? Jusqu'au dérapage gravissime.
En fait, on ne sait pas quoi faire, et on ne fait rien tant qu'il n'y a pas eu passage à l'acte, chaque drame réveille les hurlements, mais ils se taisent vite, jusqu'à la prochaine fois!
On ne peut pas obliger quelqu'un à se soigner, la France (au nom de quoi?) refuse la castration chimique pour les violeurs et pédophiles récidivistes.
Moi c'est pas chimiquement que je les castrerais!
De même qu'on refuse d'admettre que certains manquement au Code de la Route sont des crimes et pas des accidents!
La femme de mon meilleur ami a été tuée l'année dernière par un chauffard ivre (récidiviste)...
Et lui (mais c'est un mec exceptionnel) m'a dit "maintenant je pense au devenir de son meurtrier"!
Sûr qu'on a envie de butter le tueur. Mais c'est pas une réponse, c'est se rabaisser à son niveau! Et ça ne résoud rien!
"Mieux vaut prévenir que guérir", trés juste, mais au lieu de le dire, faisons le!
Et l'exemple d'Alex est trés juste, les sociétés sont meurtrières, en douceur, en toute légalité, sont éliminés ceux qui ont du mal à survivre dans nos sociétés policés et si tellement "civilisées"!
C'est chez nous que régulièrement des gens crèvent de froid dans la rue, pas chez des sauvages sur une autre planète. Chez nous que des gens se suicident parce qu'ils ne supportent plus le stress au boulot... Chez nous qu'un gamin de 10 ans en tue un de 11 ans en jouant avec le fusil trouvé chez sa grand mère, il était donc chargé, le fusil, et à sa portée. Quel adulte va t-il devenir ce môme avec pareille culpabilité?
Chez nous que deux jeunes cons tuent "accidentellement" un bébé dans les bras de sa mère en lançant des pierres pour s'amuser: 13 et 14 ans, et en tôle pour l'exemple! Pas question de "soins".
Et la liste serait interminable...

C'est la société toute entière qui est malade, mais refuse de se soigner.
Le malade qui torture un poisson rouge dans la vidéo que tu as indiqué Romane, quand ça l'amusera plus, les poisson rouges, il passera à quoi?
Pas grave, c'est qu'un poisson rouge? Si, c'est grave, quelque chose cloche chez un gus capable de faire ça!
Mais, ne pas sombrer dans la parano en déclenchant une chasse aux sorcières "préventives" style la détection dés la maternelle que certains cherchent à imposer... parce que le "malade" dangereux est toujours "chez les autres"...


Dernière édition par Tryskel le Jeu 24 Nov 2011 - 15:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: La Peine de Mort en France.   Ven 8 Aoû 2008 - 23:11

Tryskel a écrit:
L'abolition de la Peine de Mort a été inscrite dans la Constitution, et c'est une bonne chose car elle n'est en AUCUN CAs, une solution!
Tuer le tueur ne ressucite pas la victime et n'apaise probablement pas la douleur des proches!

Reste la question des "malades", oui, si on peut les soigner et les "relâcher" sans danger dans la nature. Mais il faudrait "mettre les moyens dans l'utile et le constructif" et admettre que ces malades existent. ce qu'on refuse toujours plus ou moins jusqu'à la cata, et là c'est le déchaînement médiatque et populaire. On a un coupable et on hurle au lynchage. Ce qui ne régle absolument rien! Pour un mis hors circuit, s'en manifeste d'autres. A qui la faute?
Ces mères qui continue à clamer que leur fils, assassin voir Serial Killer, violeur, est un "Bon garçon" elles me filent des boutons! A ceux qui n'ont rien fait? Combien sont relachés aprés une faute, sans soins? Jusqu'au dérapage gravissime.
En fait, on ne sait pas quoi faire, et on ne fait rien tant qu'il n'y a pas eu passage à l'acte, chaque drame réveille les hurlements, mais ils se taisent vite, jusqu'à la prochaine fois!
On ne peut pas obliger quelqu'un à se soigner, la France (au nom de quoi?) refuse la castration chimique pour les violeurs et pédophiles récidivistes.
Moi c'est pas chimiquement que je les castrerais!
De même qu'on refuse d'admettre que certains manquement au Code de la Route sont des crimes et pas des accidents!
La femme de mon meilleur ami a été tuée l'année dernière par un chauffard ivre (récidiviste)...
Et lui (mais c'est un mec exceptionnel) m'a dit "maintenant je pense au devenir de son meurtrier"!
Sûr qu'on a envie de butter le tueur. Mais c'est pas une réponse, c'est se rabaisser à son niveau! Et ça ne résoud rien!
"Mieux vaut prévenir que guérir", trés juste, mais au lieu de le dire, faisons le!
Et l'exemple d'Alex est trés juste, les sociétés sont meurtrières, en douceur, en toute légalité, sont éliminés ceux qui ont du mal à survivre dans nos sociétés policés et si tellement "civilisées"!
C'est chez nous que régulièrement des gens crèvent de froid dans la rue, pas chez des sauvages sur une autre planète. Chez nous que des gens se suicident parce qu'ils ne supportent plus le stress au boulot... Chez nous qu'un gamin de 10 ans en tue un de 11 ans en jouant avec le fusil trouvé chez sa grand mère, il était donc chargé, le fusil, et à sa portée. Quel adulte va t-il devenir ce môme avec pareille culpabilité?
Chez nous que deux jeunes cons tuent "accidentellement" un bébé dans les bras de sa mère en lançant des pierres pour s'amuser: 13 et 14 ans, et en tôle pour l'exemple! pas question de "soins".
Et la liste serait interminable...

C'est la société toute entière qui est malade, mais refuse de se soigner.
Le malade qui torture un poisson rouge dans la vidéo que tu as indiqué Romane, quand ça l'amusera plus, les poisson rouges, il passera à quoi?
Pas grave, c'est qu'un poisson rouge? Si, c'est grave, quelque chose cloche chez un gus capable de faire ça!
Mais, ne pas sombrer dans la parano en déclenchant une chasse aux sorcières "préventives" style la détection dés la maternelle que certains cherchent à imposer... parce que le "malade" dangereux est toujours "chez les autres"...



chinois chinois chinois chinois chinois chinois chinois chinois chinois chinois chinois chinois chinois chinois chinois chinois
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: La Peine de Mort en France.   Sam 9 Aoû 2008 - 1:32

Même s'il n'est pas question de peine de mort, ça me semble en lien avec notre sujet.

Citation :
Affaire Valentin : peut-on juger un fou ?

Malgré l'émoi suscité par le meurtre du petit Valentin, Roland Coutanceau, expert psychiatre, compte sur la jurisprudence Outreau et l'évolution de la procédure pour garantir un vrai débat sur l'irresponsabilité.

Un diagnostic d'irresponsabilité pour Stéphane M. dans le meurtre du petit Valentin ? Cela serait «extraordinaire» selon Rachida Dati, qui voit déjà se dérouler toute la procédure sans heurt ni accroc pour offrir sur un plateau le « barbare » présumé à une opinion publique indignée. La ministre de la Justice balaye ainsi d'un revers de main la procédure d'expertise psychiatrique. A tort. Car selon Roland Coutanceau, expert médico-légal en psychiatrie, la procédure a évolué dans le bon sens : à contre-courant des passions médiatiques, vers plus de rigueur et de débats contradictoires entre spécialistes.

Marianne2.fr : Comment établit-on l'irresponsabilité pénale pour cause de démence ?
Roland Coutanceau : Il y a trois étapes de recherche psychiatrique. La première consiste à se désintéresser du passage à l'acte pour savoir si la personne est malade. Si oui, on détermine dans un deuxième temps si le malade était en poussée aigüe, ou « phase productive », de sa pathologie. Répondre à ces deux premières questions, c'est notre métier. C'est la troisième phase de l'expertise qui est critique. Elle consiste à répondre à la question : la poussée aigüe de cette pathologie chez ce malade pouvait-elle mener à ce passage à l'acte ? La réponse de l'expert médico-légal orientera le magistrat instructeur vers l'irresponsabilité légale ou non. Et c'est précisément sur cette dernière phase qu'il peut y avoir débat.

La plupart des délirants reconnaissent les faits et livrent sans difficulté le schéma de leur pathologie : ils expliquent par exemple leur acte par une instruction divine, une pulsion, un besoin quelconque. Mais dès que la personne examinée nie les faits, parce qu'elle continue d'avoir assez de contact avec la réalité pour réaliser les risques que comporte sa situation, par exemple, cela pose problème aux psychiatres.

Face à une pression publique et politique comme celle qui s'exerce sur l'enquête sur le meurtre du petit Valentin, les experts ne risquent-ils pas d'être influencés ?
Roland Coutanceau : L'idée qu'un expert psychiatre se coucherait face à la pression de l'opinion publique est en soi une insulte à la profession. Face à l'émotion provoquée par un acte aussi violent que le meurtre du petit Valentin, la jurisprudence a mis en place des outils. A ce titre, depuis mars 2007, l'avocat de n'importe quel partie d'un procès peut demander une contre expertise à celle de la Cour, qui est souvent complétée par une surexpertise. Depuis Outreau, ces demandes sont systématiquement acceptées. Pour les cas difficiles, on peut donc avoir trois avis différents qui se confrontent, ce qui permet dans l'idéal un débat contradictoire rigoureux.

Dans quel cadre ces débats contradictoires entre experts psychiatres devraient-ils avoir lieu ?
Roland Coutanceau : Les audiences spéciales visant à confronter les expertises sont à mon avis utiles. L'idée divise la profession, notamment sur la présence ou l'absence du sujet, mais il s'agit surtout à mon avis de rendre publiques et transparentes les discussions de façon à les dépassionner, surtout sur des affaires aussi violentes que celle du petit Valentin. Dans l'affaire de Pau (le meurtre par un patient d'hôpital psychiatrique de deux infirmières en décembre 2004, NdR), toutes les parties ont eu un espace contradictoire, ce qui a été socialement et pédagogiquement sain pour l'opinion publique. Cela vaudra mieux que la procédure habituelle par laquelle on décidait de l'irresponsabilité légale en catimini.


Roland Coutanceau est expert en psychiatrie légale. Il est l'auteur de Amour et violence, le défi de l'intimité, paru en 2006 aux éditons Odile Jacob.
Mariannne2.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La Peine de Mort en France.   Sam 9 Aoû 2008 - 4:06

Itou chinois, Tryskel.
Alex, je n'ai pas encore lu l'article, je le ferai prochainement, ça m'intéresse.

Mais une idée me traverse l'esprit, là. Comment reconnaître un malade, avant qu'il sévisse ? Eh bien on ne le reconnaît sans doute pas. Je me dis que s'il fallait zigouiller tous les gens dont nous pourrions supposer qu'éventuellement ils seraient malades, et ce dans un souci de prévention, sans doute nous serions nous tous éliminés.

J'ai tort ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa
avatar

Nombre de messages : 6172
Age : 44
Localisation : Sous ma peau... Peut-être.
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: La Peine de Mort en France.   Sam 9 Aoû 2008 - 10:02

Coutanceau a écrit:
L'idée qu'un expert psychiatre se coucherait face à la pression de l'opinion publique est en soi une insulte à la profession.

J'ai beaucoup de respect pour les psy' mais ils ne sont pas des surhommes.

Ro a écrit:
Mais une idée me traverse l'esprit, là. Comment reconnaître un malade, avant qu'il sévisse ? Eh bien on ne le reconnaît sans doute pas. Je me dis que s'il fallait zigouiller tous les gens dont nous pourrions supposer qu'éventuellement ils seraient malades, et ce dans un souci de prévention, sans doute nous serions nous tous éliminés.

J'ai tort ?

Concernant mon intervention perso, ce que tu dis ici est une extrapolation exagérée Ro, quand je dis que je suis pour c'est uniquement pour des faits avérés. Il est évident qu'on ne peut pas condamner à mort des gens pour ce qu'ils sont capables de faire potentiellement...
Là vous me direz tous que les erreurs judiciaires existent et je vous répondrais que oui, bien sûr. Mais combien pour tous les crimes perpétrés ?
Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La Peine de Mort en France.   Sam 9 Aoû 2008 - 13:54

Bien sûr que j'ai caricaturé. Wink
Parce qu'il y en a à qui on donnerait le bon dieu sans confession et qui se révèlent être les pires salopards.

Ce que je voulais dire aussi, c'est que malheureusement il faut bien qu'il y ait eu un acte, pour déceler une anomalie, et je ne vois pas trop comment on pourrait s'y prendre autrement.

Les erreurs judiciaires c'est encore un autre sujet (j'avais ouvert un fil à ce sujet, il suffirait de le retrouver), tout aussi grave évidemment, car une vie vaut n'importe quelle autre vie, et lorsque celle d'un innocent est foutue par erreur, ce n'est plus jamais rattrapable.

Donc je me dis que oui, il faut bien une justice, mais qu'on pourrait quand même se pencher sur le problème et plutôt que de gaspiller bêtement notre fric dans ce qu'on dénonçait plus haut, si nous l'avions mis au service de la recherche et des soins, peut-être que depuis belle lurette nous aurions trouvé comment soigner des gens plutôt que leur couper purement et simplement la tête.

Evidemment, si nous ne cherchons pas, nous ne risquons pas de trouver. La peine de mort demeure alors la solution de facilité.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: La Peine de Mort en France.   Sam 9 Aoû 2008 - 16:00

Une phrase me vient aussitôt à propos de ce problème : "Un deuxième tort ne fait pas la justice"
Un assassinat, même légal, reste un assassinat, même s'il venge (car au delà de l'empêchement d'opérer [la perpète effective suffirait], ne s'agit-il pas plutôt d'une vengeance ?) un autre assassinat.

J'ai entendu dire que l'avant-dernier condamné à mort exécuté en France (guillotiné, sous Giscard) était probablement innocent. C'était Christian Ranucci, dans la fameuse "affaire du pull-over rouge". Le vrai coupable serait en fait Fourniret, qui passait des vacances au même endroit et au même moment (prouvé), et qui, comme par hasard, a assisté au procès de Ranucci deux ans plus tard.

À noter qu'en Europe tous les pays ont aboli la peine de mort, à l'exception de la BiéloRussie.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa
avatar

Nombre de messages : 6172
Age : 44
Localisation : Sous ma peau... Peut-être.
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: La Peine de Mort en France.   Dim 10 Aoû 2008 - 0:12

La perpet' effective... C'est bien ça le hic. Elle n'existe pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La Peine de Mort en France.   Dim 10 Aoû 2008 - 2:32

Elle ne sert à rien, sinon quatre murs, des barreaux et la désintégration. On ferait mieux de faire efficace ; moins de perpète, et plus d'effet.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Peine de Mort en France.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Peine de Mort en France.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» La peine de mort.
» [Badinter, Robert] Contre la peine de mort
» Référendum sur le rétablissement de la peine de mort.
» Souhaitez vous le retour de la peine de mort ?
» La peine de mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: