Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Référendum sur la constitution européenne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
André B.



Nombre de messages : 776
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 25/04/2004

MessageSujet: Référendum sur la constitution européenne   Sam 19 Mar 2005 - 19:58

Pour la première fois un sondage place le " non " en tête ... Avec la manifestation organisée aujourd'hui à Bruxelles contre la directive Bolkenstein - que je croyais d'ailleurs à tort avoir été supprimée - cela ne va pas faire rebondir le " oui ".

A vrai dire je ne sais pas trop si cette directive figure ou non dans le texte de la constitution. Une directive ce ne serait pas plutôt une sorte de décret qu'un article constitutionnel ?
Revenir en haut Aller en bas
André B.



Nombre de messages : 776
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 25/04/2004

MessageSujet: Re: Référendum sur la constitution européenne   Dim 20 Mar 2005 - 5:00

L'avantage lorsque le " oui " et le " non " sont donnés à égalité c'est que chacun se sent davantage concerné, il n'y a plus de discours du style " De toute façon le " oui " ( ou le " non " ) va l'emporter ", moins les sondages donnent un résultat tranché, meilleur c'est pour l'intérêt qu'on peut porter au référendum en général.

Les tenants du " oui " avancent que la constitution prévoit que l'Europe aura enfin un ministre des affaires étrangères, ce qui me semble une excellente chose. Les tenants du " non " font valoir que pour que ce ministre des affaires étrangères puisse s'exprimer sur un sujet de politique étrangère il faudrait qu'il y ait auparavant unanimité de tous les ministres nationaux des affaires étrangères ...

C'est la raison principale pour laquelle je suis pour le " non ", il me semble qu'on gagnerait surtout en paralysie, n'importe quel petit pays nouvellement entré pourrait disposer d'une sorte de véto. L'Europe est la première puissance économique mondiale, en adoptant cette constitution il me semble qu'elle renoncerait définitivement à jouer le rôle d'une puissance politique susceptible de faire jeu égal avec les Américains.
Revenir en haut Aller en bas
Masques
Invité



MessageSujet: Re: Référendum sur la constitution européenne   Dim 20 Mar 2005 - 8:38

L'Europe ne doit pas être un pantin : le 29 mai 2005, déplacez-vous et votez "Non" ! Cool
Revenir en haut Aller en bas
André B.



Nombre de messages : 776
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 25/04/2004

MessageSujet: Re: Référendum sur la constitution européenne   Dim 20 Mar 2005 - 19:14

Le vote " non " on le voit n'est pas du tout un vote anti-européen. Personnellement je le considère comme le contraire, comme le refus de faire de l'Europe un nain politique institutionalisé. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Référendum sur la constitution européenne   Lun 21 Mar 2005 - 14:02

André B. a écrit:
Pour la première fois un sondage place le " non " en tête ... Avec la manifestation organisée aujourd'hui à Bruxelles contre la directive Bolkenstein - que je croyais d'ailleurs à tort avoir été supprimée - cela ne va pas faire rebondir le " oui ".

A vrai dire je ne sais pas trop si cette directive figure ou non dans le texte de la constitution. Une directive ce ne serait pas plutôt une sorte de décret qu'un article constitutionnel ?

voilà....;http://www.legrandsoir.info/article.php3?id_article=2095
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Référendum sur la constitution européenne   Lun 21 Mar 2005 - 14:54

C'est ce que je dit depuis le début : votez oui on non, de toute façon ce sont les mêmes Evil or Very Mad qui gouvernent.
Bien évidemment, "tout le monde" dit non à une Europe du fric.
Mais ne rêvez pas, c'est la seule qui puisse se faire parce que c'est la seule que ceux qui sont en mesure de la faire veulent. "Leurs" intérêts avant tout! Twisted Evil
Et, comme d'habitude, nous serons encore heureux si nous pouvons en récupérer les miettes.
Il est inutile de se leurrer, même si nous votons massivement non à la constitution, les mêmes lois, directives et règlements verront le jour d'une manière ou d'une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Référendum sur la constitution européenne   Lun 21 Mar 2005 - 17:57

sans doute...Mais ça leur sera moins facile si nous disons que nous ne sommes pas d'accord....
Revenir en haut Aller en bas
ideuc



Nombre de messages : 2414
Date d'inscription : 27/04/2004

MessageSujet: Re: Référendum sur la constitution européenne   Lun 21 Mar 2005 - 18:05

Voilà enfin un référendum qui va porter ses fruits!!!!

en parlant et en écoutant, je m'aperçois que les gens vont votés non surtout pour contester et contrer la politique sociale et autres actuellement appliquées.

A force de mentir et de faire des promesses jamais tenues, ces messieurs les politiciens récoltent leurs fruits.......
Revenir en haut Aller en bas
André B.



Nombre de messages : 776
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 25/04/2004

MessageSujet: Re: Référendum sur la constitution européenne   Lun 21 Mar 2005 - 19:24

Scapin a écrit:
voilà....;http://www.legrandsoir.info/article.php3?id_article=2095

Très bon lien concernant la directive Bolkestein ! En ce qui concerne la directive et le texte du référendum ce qu'on peut dire c'est qu'il y a collusion. blackeye

J'ai vu hier aux infos le dénommé Bolkestein s'exprimer sur le rejet que suscite la directive qui porte son nom : Selon lui ce rejet tient à l'association d'idées entre Bolkestein et Frankenstein, je ne plaisante pas. De plus toujours selon lui son nom fait germanique donc peur et anglo-saxon donc correspond à ce que les Français sont censés ne pas aimer. Le reportage prenait fin lorsque Bolkestein disait qu'il s'agissait là de " xénophobie pour ne pas dire plus " !!! rabbit

Deux remarques, la première c'est que même avec mon esprit parfois moqueur je n'avais pas pensé à Frankenstein et que même si j'y avais pensé ... Rolling Eyes La deuxième c'est que le rejet que suscite sa directive n'est pas du tout exclusivement français, on l'a bien vu à Bruxelles dans la rue samedi. tongue
Revenir en haut Aller en bas
Masques
Invité



MessageSujet: Re: Référendum sur la constitution européenne   Mar 22 Mar 2005 - 12:59

Je vous mets ce lien :

http://fr.news.yahoo.com/050322/5/4bmq0.html

Et n'oubliez pas : votez "Non !" AngeR

(Au fait, si vous avez regardé l'émission de Christine OKRENT, vous avez compris la différence entre le "Non" de droite et le "Non" de gauche ? ... Moi, toujours pas ... Gaga )
Revenir en haut Aller en bas
Masques
Invité



MessageSujet: Re: Référendum sur la constitution européenne   Mar 22 Mar 2005 - 14:03

Et ici :

http://fr.news.yahoo.com/050322/202/4bmsc.html

on nous démontre par a plus b que, dans le cas d'un rejet du traité de Constitution européenne par un seul état (pas forcément le nôtre), rien n'a été prévu par les gouvernants européens !

Rien ! Pas de plan de sauvetage !

Si ça, ça n'est pas de l'incurie, qu'est-ce que c'est ?

Gouverner, c'est prévoir. On a bien vu ce que l'imprévision absolu et une certitude arrogante ont failli donner aux Présidentielles de 2002. Et c'est une pareille incurie qu'on nous demande de ratifier le 29 mai !

Ecoeurant ! Votez "Non" ! Cool
Revenir en haut Aller en bas
ideuc



Nombre de messages : 2414
Date d'inscription : 27/04/2004

MessageSujet: Re: Référendum sur la constitution européenne   Mer 23 Mar 2005 - 20:04

la directive Bolkestein :

http://www.leplacide.com/
Revenir en haut Aller en bas
Masques
Invité



MessageSujet: Re: Référendum sur la constitution européenne   Mer 23 Mar 2005 - 20:37

J'y peux rien : Placide me fait toujours rire autant ! Il me rappelle "Le Canard Enchaîné" de la grande époque ... Rêve
Revenir en haut Aller en bas
Actraizer



Nombre de messages : 616
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/05/2004

MessageSujet: Pfff   Ven 1 Avr 2005 - 14:31

Si vous allez voir un meeting pour le Oui, on vous expliquera les raisons de forme pour lesquelles ils faut voter oui: ne pas ruiner l'Europe, ne pas être le mouton noir, ne pas déclencher la 3ème Guerre Mondiale avec les Allemands, ne pas succomber à la domination des USA (celle là me fait toujours rigoler, surtout quand c'est un "homme sandwich" de Nike avec un Coca à la main qui me l'expose).

Si vous allez voir un meeting pour le Non, on vous expliquera pourquoi il faut voter non: europe pas sociale, europe du fric, europe qui ne changera plus engoncée dans le principe de l'unanimité impossible à faire...

Mais aucun débat ENTRE les deux factions, où on verrait ce que chacun répond aux arguments de l'autre, où on pourrait vraiment se faire une idée.
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Référendum sur la constitution européenne   Sam 9 Avr 2005 - 20:12

Je ne résiste pas au plaisir de vous faire partager cet article




L’Europe des crétins

de Michel ONFRAY philosophe, écrivain



Les gens qui vont voter Non à la constitution européenne sont des crétins, des abrutis, des imbéciles, des incultes. Petit pouvoir d’achat, petit cerveau, petite pensée, petits sentiments. Pas de diplômes, pas de livres chez eux, pas de culture, pas d’intelligence. Ils habitent en campagne, en province. Des paysans, des pécores, des péquenots, des ploucs. Ils n’ont pas le sens de l’Histoire, ne savent pas à quoi ressemble un grand projet politique. Ils ignorent le grand souffle du Progrès. Ils crèvent de peur.

Jadis, ces mêmes débiles ont voté non à Maastricht ignorant que le oui allait apporter le pouvoir d’achat, la fin du chômage, le plein emploi, la croissance, le progrès, la tolérance entre les peuples, la fraternité, la disparition du racisme et de la xénophobie, l’abolition de toutes les contradictions et de toute la négativité de nos civilisations post-modernes, donc capitalistes, version libérale.

L’électeur du Non est populiste, démagogue, extrémiste, mécontent, réactif. C’est le prototype de l’homme du ressentiment. Sa voix se mêle d’ailleurs à tous les fascistes, gauchistes, alter mondialistes et autres partisans vaguement vichystes de la France moisie, cette vieille lune dépassée à l’heure de la mondialisation heureuse. Disons le tout net : un souverainiste est un chien.

En revanche, l’électeur du Oui est génial, lucide, intelligent. Gros carnet de chèque, immense encéphale, gigantesque vision du monde, hypertrophie du sentiment généreux. Diplômé du supérieur, heureux possesseur d’une bibliothèque de Pléiades flambant neufs, doté d’un savoir sans bornes et d’une sagacité inouïe, il est propriétaire en ville, urbain convaincu, parisien si possible. Il a le sens de l’Histoire, d’ailleurs il a installé son fauteuil dans son sens et ne manque aucune des manies de son siècle. Le Progrès, il connaît. La Peur ? Il ignore. Le debordien Sollers, le sartrien BHL et le kantien Luc Ferry vous le diront.

Bien sûr le Ouiste a voté oui à Maastricht et constaté que, comme prévu, les salaires s’en sont trouvé augmentés, le chômage diminué et fortifiée l’amitié entre les communautés. Le votant du Oui est démocrate, modéré, heureux, bien dans sa peau, équilibré, analysé de longue date. Sa voix se mêle d’ailleurs à des gens qui, comme lui, exècrent les excès : le démocrate chrétien libéral, le chiraquien de conviction, le socialiste mitterrandien, le patron humaniste, l’écologiste mondain. Dur de ne pas être Ouiste...

Citoyens, réfléchissez avant de commettre l’irréparable !


Michel ONFRAY
vendredi 8 avril 2005
Revenir en haut Aller en bas
Actraizer



Nombre de messages : 616
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/05/2004

MessageSujet: Hum   Sam 9 Avr 2005 - 23:27

Je suis mort de rire!
Excellent, vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Serge M



Nombre de messages : 454
Localisation : dordogne
Date d'inscription : 20/12/2004

MessageSujet: Re: Référendum sur la constitution européenne   Dim 10 Avr 2005 - 2:32

Face à une mondialisation croissante l'Europe se doit d'être solidaire.
Un vote négatif n'aurait pas d'autre effet que de renforcer l'hégémonie politico commerciale des EU.
J’affiche une position sans crainte par simple conviction en respectant les avis contraires.
Permettez-moi de justifier mon sentiment :
La lecture du chapitre 3 de la constitution vous a peut-être fait reculer, sans aborder les aspects techniques, ce chapitre est toutefois dépendant des chapitres 1 et 2 qui stipulent que chaque état est souverain. Les lois nationales sont toujours appliquées.
Napoléon a posé des lois qui n’étaient pas parfaites, mais qui sont encore aujourd’hui la base de la république Française même si modifiées .
Le soucis de la perfection risque maintenant de nous faire perdre de vue l’enjeu principal : les pays pauvres ne peuvent pas absorber leur démographie, il faudra tôt ou tard que l’occident l’admette et réagisse.
Cette réaction se manifeste par un « nivellement » européen (où nécessairement les plus riches y perdront) mais aussi par un accroissement de puissance économique et politique qui par concurrence ne peut être que bénéfique aux pays les plus pauvres. Par conséquence : réduire les écarts entre ceux qui ne bénéficient pas du minimum vital et ceux qui polluent par excès de consommation.
Evitons de laisser refaire le même chemin à ceux qui n’ont pas atteint notre niveau technologique.
Nous avons par nos développements industriels et sociaux (style de vie, voiture etc…) contribué à une dégradation de l’environnement.
Tout le monde en est conscient mais on est satisfait lorsque « l’accroissement » du taux de pollution ralenti alors qu’il devrait ne plus exister .
Sans aides aux industries émergeantes nous laissons décupler les erreurs que nous avons commises
Pour les aider à préserver notre propre environnement il faut que l’on commence par cette Europe.
Les EU ne se soucient pas de l’environnement, leur laisser toutes les cartes en main serait une accélération de la dégradation,.
Peut-être savent-ils qu’il est déjà trop tard , je ne le crois pas, l’excès de positivisme n’est pas compatible avec réalisme.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Référendum sur la constitution européenne   Dim 10 Avr 2005 - 22:01

Scapin !!!!!!! écroulée sur mon clavier !!!!!!!!!!

thumright

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Référendum sur la constitution européenne   Lun 11 Avr 2005 - 5:38

Serge M a écrit:

Permettez-moi de justifier mon sentiment :
La lecture du chapitre 3 de la constitution vous a peut-être fait reculer, sans aborder les aspects techniques, ce chapitre est toutefois dépendant des chapitres 1 et 2 qui stipulent que chaque état est souverain. Les lois nationales sont toujours appliquées.


Dommage que ce soit faux....

Citation :
"Article 1-6 :La constitution et le droit adopté par les institutions de l’union, dans l’exercice des compétences qui sont attribuées à celles-ci, priment le droit des États membres."
« Article 1-12 : les États membres exercent leur compétence dans la mesure où l’union n’a pas exercé la sienne ou a décidé de cesser de l’exercer."
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Bachy

avatar

Nombre de messages : 183
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 06/08/2004

MessageSujet: Référendum   Lun 11 Avr 2005 - 9:11

Les socialistes voudraient faire croire aux gens que ce débat sur le référendum oppose les pro et les anti-Européens, et que si on vote non, c’est qu’on est forcément un bouseux partisan du repli nationaliste, alors qu’eux-mêmes se fichent éperdument de l’Europe.

La seule raison qui les pousse à faire campagne pour le oui, c’est qu’ils sont obsédés par l’échéance de 2007 – en témoigne encore la photo pathétique de Hollande avec Sarkozy en couverture de Paris-Match. Ces gens sont prêts à subordonner l’avenir de 450 millions de citoyens à leurs chances de récupérer leurs voitures de fonction dans deux ans. Que la finalité de l’action politique puisse être autre chose que de se maintenir soi-même en tant que parti, cela ne leur vient même plus à l’esprit, et ça, c’est quand même très grave. Au passage, cela donne lieu à des contradictions flagrantes : par exemple, Fadela Amara, qui est devenue le porte-drapeau de la laïcité en tant que présidente de « Ni putes ni soumises », mais qui est aussi élue locale socialiste, se prononce pour le oui à la Constitution, alors que le mot « laïcité » n’y apparaît nulle part, qu’il y est question au contraire de « dialogue avec les églises », et que le seul droit explicitement reconnu aux femmes est le droit ébouriffant de « se marier et de fonder une famille ».


Comme ce n’est sûrement pas dans le traité lui-même que les socialistes vont trouver de quoi persuader leurs électeurs de voter oui , ils sont obligés d’avoir recours au catastrophisme le plus grossier. Il est insupportable d’entendre : « Si le non l’emporte, ce sera un nouveau 21 avril ».

Mais pourquoi y a-t-il eu un 21 avril ? C’est justement parce que la gauche a déçu, parce qu’elle n’a pas su être à la hauteur des attentes de ses électeurs. Et à l’avenir, si cette Constitution est adoptée, elle qui répète de manière obsessionnelle qu’à l’intérieur de l’Union, la concurrence doit être libre et non faussée, que rien ne doit contrarier la loi du marché même en temps de guerre (article III-131), eh bien, même si la gauche revenait aux affaires en France, et même si elle voulait appliquer un vrai programme de gauche, elle ne pourrait pas, parce que ce serait anticonstitutionnel.

Le vrai souci de l’Europe, c’est chez les partisans du « non » de gauche qu’on le trouve, au contraire. Ce qu’ils disent, c’est qu’il faut refuser ce texte pour se donner une chance d’avoir un jour une vraie Constitution européenne. C’est-à-dire un texte neutre, comme doit l’être une Constitution, qui permette de mener des politiques de droite comme de gauche ; de conserver leur sens aux alternances politiques, et donc à la démocratie. C’est fou comme ceux qui nous bassinent avec la démocratie comme critère de distinction d’avec les barbares du tiers-monde sont aussi ceux qui, au fond, la méprisent le plus. Ce qu’ils défendent, en réalité, c’est la ploutocratie.

Et quand ils sont obligés d’en passer par la volonté populaire, ils mettent tout en œuvre, chantage, mensonge, culpabilisation, infantilisation, pour persuader les gens de voter contre eux-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
http://users.skynet.be/pierre.bachy
Actraizer



Nombre de messages : 616
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/05/2004

MessageSujet: Hum   Lun 11 Avr 2005 - 9:21

La Consitution est un texte de technocrates et donc incompréhensible du commun des mortels. Même un étudiant sortant d'une grande éole comme polytechnique ne doit pas en comprendre tous les tenants et aboutissants (même s'il en est intimement persuadé, matraquage "vous êtes les élites de la Nation" oblige).
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Bachy

avatar

Nombre de messages : 183
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 06/08/2004

MessageSujet: Re: Référendum sur la constitution européenne   Lun 11 Avr 2005 - 12:21

Code:
La Consitution est un texte de technocrates et donc incompréhensible du commun des mortels

Entièrement d'accord Faim

Une preuve supplémentaire...ce qui suit...

La souveraineté comme principe d’imputation

Quelle que soit la nature des règles auxquelles on doit obéir, il est
impossible de se passer d’un principe d’imputation de la souveraineté. C’est
ce qui permet notamment de comprendre et de justifier la nécessité de l’obéissance.
Dans nos démocraties occidentales, l’exercice du pouvoir n’est légitime que
s’il est imputé au peuple souverain. Cette idée n’est pas toujours aisément
applicable en droit interne, notamment en raison du contrôle de
constitutionnalité.Le problème devient tout à fait insoluble dans le contexte de la
construction européenne. Les décisions européennes ne peuvent pas être
imputées au peuple européen puisqu’il n’existe pas. Elles ne peuvent pas,
non plus, être imputées à la volonté du peuple français puisqu’elles
prévalent sur nos lois et qu’elles peuvent être adoptées contre la volonté
de la France.Ainsi la souveraineté du peuple implique la légitimité de l’obéissance aux règles qui émanent de lui et de ses représentants en droit interne. En droit
européen, c’est l’inverse : la légitimité du droit européen implique l’obéissance
à des règles décidées par des institutions qui ne représentent aucun peuple
après que l’on a demandé aux peuples souverains de désobéir à leur propre
volonté souveraine.

Le traité établissant une Constitution pour l’Europe opère une véritable
transmutation juridique de l’Union européenne. La nouvelle personne
juridique ainsi constituée bouleversera le rôle des Etats membres et
affectera gravement leur sort dans le concert des nations. Ainsi, le traité
conduit naturellement à la dépossession des Etats membres de leurs
compétences originelles et les soumet à l’implacable tutelle de l’Union sous
le double effet d’une emprise technocratique accrue et d’un véritable carcan
idéologique.Ils ne garderont de l’Etat que l’apparence et le nom. La ratification du
traité entraînera également la substitution de l’Union aux Etats membres sur
la scène internationale et leur subordination tant à l’OTAN qu’à l’Union en
matière de politique étrangère. De sorte que ratifier ce traité conduit bien
à dresser le constat de décès des Etats membres.

Le déficit démocratique

En dépit des objectifs fixés par la déclaration de Laeken de décembre 2001
qui a pu parler d’un défi démocratique auquel était confrontée l’Union
européenne, Le traité établissant une Constitution pour l’Europe, signé à
Rome le 29 octobre 2004, n’y répond que très partiellement. Qu’il s’agisse
de ses conditions d’élaboration et de ratification, traduisant
incontestablement une méfiance envers les peuples des États membres qui ne
sont, pour une majorité d’entre eux, aucunement associés au processus, le
traité comporte en outre peu d’avancées notables, le droit d’initiative
populaire et le renforcement du rôle des parlements nationaux dans le
fonctionnement de l’Union n’étant que les témoignages d’une démocratisation
symbolique. Si bien qu’au défi démocratique lancé par le Conseil européen à
Laeken, le traité constitutionnel ne répond que par le déficit démocratique,
phénomène récurrent de la construction européenne.
Revenir en haut Aller en bas
http://users.skynet.be/pierre.bachy
André B.



Nombre de messages : 776
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 25/04/2004

MessageSujet: Re: Référendum   Mar 12 Avr 2005 - 3:45

Pierre Bachy a écrit:
Les socialistes voudraient faire croire aux gens que ce débat sur le référendum oppose les pro et les anti-Européens, et que si on vote non, c’est qu’on est forcément un bouseux partisan du repli nationaliste, alors qu’eux-mêmes se fichent éperdument de l’Europe.

Bien dit, c'est vrai on peut vouloir voter non tout en étant européen ou pro-européen et donc sans être nationaliste. Je me considère comme tout à fait pro-européen, le problème à mes yeux avec cette constitution c'est qu'elle enterre le projet d'états-unis d'Europe, je n'aime pas trop l'expression parce qu'il y a " états-unis " dedans ... Bon, avec cette constitution c'en est fini de la possibilité de voir un jour une Europe fédérale.

Aux infos sur la 2 avant qu'ils ne décident que seul le pape méritait l'attention des téléspectateurs ils avaient commencé devant la montée du " non " à " expliquer " la constitution :

Question : Est-il vrai que l'Europe aura un ministre des Affaires étrangères ?

Réponse : Oui et par conséquent l'Europe aura davantage de poids sur la scène internationale.

Commentaire : Je bondis : Oui l'Europe aura un ministre des Affaires étrangères mais ce ministre ne pourra s'exprimer qu'après unanimité des ministres des Affaires étrangères des 25 états membres. Donc ce ministre sera condamné à ne rien faire d'autre que de condamner le terrorisme, c'est tout. Je n'imagine pas un seul instant que des pays comme la Lettonie, la Lithuanie ou la Pologne, le jour où les USA leur dicteront leur consigne de vote puissent désobéir. Cette constitution me semble être le renoncement à jouer un rôle politique quelconque. Les USA ont déjà un pied en Europe via l'OTAN, on ne va pas en plus leur donner la clé pour nous paralyser politiquement.

Sérieusement je pense qu'il est vraiment important si on veut voir un jour émerger une Europe respectée sur la scène internationale d'empêcher l'adoption de cette constitution. Aujourd'hui dans le monde on respecte l'euro mais l'Europe ...
Revenir en haut Aller en bas
Actraizer



Nombre de messages : 616
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/05/2004

MessageSujet: Bof   Mar 12 Avr 2005 - 3:49

On va multiplier les étapes bureaucratiques et les postes inutiles, qu'il faudra financer pour des prunes.

A quoi ça sert de créer un ministère de la simplification des procédures administratives en France si on rajoute des administrations européennes pour arroser les chrysanthèmes?
Revenir en haut Aller en bas
Serge M



Nombre de messages : 454
Localisation : dordogne
Date d'inscription : 20/12/2004

MessageSujet: Re: Référendum sur la constitution européenne   Sam 16 Avr 2005 - 2:36

Scapin.... des lois , tant qu'elles sont "cadres" elles ne sont pas loi.
d'autant plus que c'est un article de base :

Principes fondamentaux
1. Le principe d'attribution régit la délimitation des compétences de l'Union. Les principes de subsidiarité et de proportionnalité régissent l'exercice de ces compétences.
2. En vertu du principe d'attribution, l'Union agit dans les limites des compétences que les États membres lui ont attribuées dans la Constitution pour atteindre les objectifs qu'elle établit. Toute compétence non attribuée à l'Union dans la Constitution appartient aux États membres.

hors, les compétences mêmes si elles abordent TOUS les domaines elles ne définissent pas pour autant les détails de chacun des domaines , ce qui ne lui permet pas d'être excercée de façon systématique.

Ceci étant dit, je reconnais aussi l'ambiguité que pose ce type de réglementation, mais mon avis favorable sur cette constitution est uniquement motivé par le partage (on donne tout quand on a rien?)

Je ne donnais qu'un avis....

Jadis la protectionisme était le principe pour redresser une économie vacillante, enfin aujourd'hui on ose innover... mais surtout : on apprend les limites ......

Je reconnais aussi avoir un avis contraire au intervenants, vous n'aez pas tords non plus dans ce que vous présentez comme arguments, je place mon point de vue sur un autre plan , voila seulement la raison de mon interviention , sans vouloir vous imposer mon point de vue

merci
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Référendum sur la constitution européenne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Référendum sur la constitution européenne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Référendum sur la constitution européenne
» échange de monnai européenne !!
» Police Européenne
» Bouquet satellite : la Cour européenne interdit d'interdire
» Forum mobilité européenne 18/02/2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: