Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Roberto Ampuero

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aristarque

avatar

Nombre de messages : 815
Date d'inscription : 24/12/2003

MessageSujet: Roberto Ampuero   Jeu 19 Fév 2004 - 0:28

Boleros à la Havane par Roberto Ampuero Grands Détectives 10/18

Cayetano Brulé, est né à Cuba. Ses parents ont émigré aux States avant que Fidel Castro et ses guerilleros vert olive ne s'emparent du pouvoir. Marié à une chilienne, il la suit à Valparaiso. Elle le quitte. Il s'installe comme mécanicien auto. Sans trop de succès. Son atelier périclite. Il se souvient fort à propos, qu'il est titulaire d'un diplôme de détective privé décerné par un Institut d'études par correspondance de Floride. Il ouvre alors une Agence, dans un local minable. Il a un adjoint Zuzuki, fils d'un japonais et d'une chilienne, un paumé comme lui. Clientèle peu fortunée, honoraires en conséquence, ils tirent le diable par la queue.
Un pli, apporté par courrier, arrive fort à propos. " Prenez le vol pour Cuba correspondant au billet ci-joint. Vous trouverez une chambre réservée à votre nom à l'Hôtel Libre à la Havane. Tous vos frais seront à ma charge et le vous promet des honoraires généreux. C'est un question de vie ou de mort. Je compte sur votre discrétion Placido"
Comment résister à un tel appel de détresse, surtout s'il y a de l'argent à gagner.
Il part pour son pays natal. Le client Placido del Rosal, la quarantaine rabougrie, brun au visage émacié, chanteur de boléros aux succès cahotiques, est d'origine chilienne. Lors de son dernier passage à Valparaiso, dans sa chambre d'hôtel, il aurait trouvé une malette contenant 500.000 dollars. Il l'a gardée. Craignant des représailles, il s'est enfui sous un faux nom à Cuba..Il demande à Brulé de retrouver les propriétaires du magot et de négocier la récupération contre la vie sauve.
Notre minable de détective privé nous embarque dans une aventure policière sans grand relief, nous promenant de Cuba au Chili, puis à Miami, etc..etc.. Nous avons droit aux poncifs éculés sur ces pays latino-américains, et à des décors de cartes postales. Il nous fera cotoyer traficants de drogue, mafia, dealers et escrocs, sans oublier des policiers véreux et de guerilleros vicieux. Les filles y sont sensuelles, qu'elles soient mulâtres, metisses, prostituées et (ou) danseuses.
Et au final, Cayetano Brulé et Bernardo Zuzuki, retrouveront leur train train habituel, plus pauvres que jamais........Des minables vous dis-je.
On dit du Boléro de Ravel," qu'il est une magistrale passacaille qui répète dix neuf fois la même idée présentée chaque fois avec une instrumentation plus riche......."
Je ne pense pas que notre romancier, même s'il peaufine autant de fois ses boléros, réussisse à enrichir quiconque.....Surtout pas ses héros.....Même pas les gôuts littéraires de ses lecteurs......... Aristarque. Razz
Revenir en haut Aller en bas
 
Roberto Ampuero
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Roberto Ampuero
» Roberto maçon
» Orc III de Monsieur Roberto Chaudon
» buste viking de Roberto Chaudon
» Le Grand Kidnapping - La polizia sta a guardare - 1973 - Roberto Infascelli

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: Salon des auteurs connus-
Sauter vers: