Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 l' " esprit judéo-chrétien " et la nature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
André B.



Nombre de messages : 776
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 25/04/2004

MessageSujet: l' " esprit judéo-chrétien " et la nature   Mar 5 Avr 2005 - 4:28

Je lance un sujet qui me tient à coeur, le rapport de l'homme à la nature : A peine le monde créé au début de la Genèse ( 1.28 ) il est écrit : Dieu les bénit et Dieu leur dit " Fructifiez et multipliez-vous, remplissez la terre et soumettez-là ; dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel et sur tout être vivant qui rampe sur la terre. "

Prenons maintenant Descartes, est-il si éloigné de cet idéal de soumission de la nature à l'homme que j'appelle l'esprit judéo-chrétien ? Pas du tout ! Il est même en plein dedans : Dans la sixième partie de son Discours de la Méthode ( 1637 ) il avoue - d'ailleurs l'a-t-il seulement caché ? - que son grand projet consiste à " rendre l'homme maître et possesseur de la nature. "

Ah ... Voilà un sujet intéressant ! J'aurai l'occasion d'y revenir mais déjà une petite réflexion : On parle de la sauvegarde des ours dans les Pyrénées, certains sont pour d'autres contre ... Ceux qui s'intéressent aux animaux appellent l'ours un animal parapluie parce que comme cet animal se situant en bout de chaîne alimentaire et ayant besoin d'un grand territoire sauvage pour vivre et bien en le protégeant on protège également toute la nature sur un certain territoire.

En réalité quels sont les enjeux, quel est le dessous des cartes lorsqu'on parle de la place de l'ours dans les Pyrénées ou de celle du loup dans le Mercantour, de quoi parle-t-on, bref quelle est la vraie question ? Je formule ma réponse de la façon suivante : La véritable question est la suivante : Voulons-nous ou non qu'il puisse encore exister chez nous des espaces naturels échappant à l'impérialisme de l'esprit judéo-chrétien ?
Revenir en haut Aller en bas
Actraizer



Nombre de messages : 616
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/05/2004

MessageSujet: Hum   Mar 5 Avr 2005 - 16:41

Ma question à moi c'est: existe-t'il encore des espaces naturels? On altère le climat, on domestique les espèces, on en extermine certaines et on en maintien de force d'autres qui auraient du disparaître.

Déjà plus aucune forêt de France n'est naturelle, elle ont toutes été exploitées à un moment ou à un autre, voire pire reboisées avec des pins (super idée, dans le genre je bousille tout, c'est le top), ce qui a modifié le type de végétation qu'on rencontre à cet endroit (le sol laissé nu par les rabres abbatus n'est plus le même que ceui sur lequel il se sont installés, donc les espèces qui recollonisent un milieu sont différentes).
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Ange

avatar

Nombre de messages : 3582
Age : 43
Localisation : LESTREM-PDC
Date d'inscription : 08/03/2004

MessageSujet: Re: l' " esprit judéo-chrétien " et la nature   Mar 5 Avr 2005 - 18:22

Et bien il semble que le respect de la Nature soit encore une des nombreuses questions religieuses.

Par exemple, les Egyptiens vénéraient les chats, entre autres ; les Amérindiens considéraient, et considérent encore d'ailleurs, que la Nature en son entier est sacrée, qu'il faut vivre en accord avec elle. Les Amérindiens, encore au nom d'un certain dieu, et aussi d'une réele volonté de conquérir ce qu'on a pas en nôtre possession, ne peuvent plus vraiment le faire. Mais il reste encore les Inuits, et les populations amazoniennes - celles qui n'ont pas été chassée de la forêt vers les bidonvilles - et sans doute d'autres encore... mais tous ces gens ne sont ni juifs, ni chrétiens.

Savez-vous que le porc domestique a plus de côtes (pour ravir les amateurs de côtelettes) que le porc sauvage ? Encore une des nombreuses manipulations de l'homme qui se sent obligé de tout contrôler.
Revenir en haut Aller en bas
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Re: l' " esprit judéo-chrétien " et la nature   Mar 5 Avr 2005 - 22:46

André si l'on se replace dans l'époque de Descartes, se rendre "maître et possesseur de la nature" ne signifie pas seulement esprit de domination sur celle-là, mais aussi mieux être. Par quels moyens les avancées dont nous bénéficions aujourd'hui se sont-elles produites ? Il a fallu, forcément en amont se rendre maître d'une parcelle de nature quelle qu'elle soit.

Notre besoin actuel d'une nature, telle que nous la rêvons, vierge (mais telle que nous ne la connaissons pas !) ne rellève-t-il pas tout simplement du deuil non fait de ce paradis perdu que personne jamais n'a connu ?

A peine le monde a-t-il été créé... La Génèse : j'ai bien envie de dire, mais quel rapport réel entre la génèse et le début du monde - si ce n'est littéraire ?

De même pour les espaces naturels. Un espace domestiqué serait donc forcément soumis à l'impérialisme judéo-chrétien ?
Revenir en haut Aller en bas
André B.



Nombre de messages : 776
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 25/04/2004

MessageSujet: Re: l' " esprit judéo-chrétien " et la nature   Mer 6 Avr 2005 - 3:42

LuluBerlue a écrit:
A peine le monde a-t-il été créé... La Génèse : j'ai bien envie de dire, mais quel rapport réel entre la génèse et le début du monde - si ce n'est littéraire ?

Bien sûr le rapport est seulement " littéraire. " Ce que je veux dire c'est que cet esprit est le fondement de notre civilisation. Je ne sais plus qui a dit " l'Europe c'est la Bible et les Grecs ", ce que je comprends par " la Bible " c'est ce que j'ai appelé l'esprit judéo-chrétien.

Si l'on regarde de loin les sociétés dites primitives on voit globalement qu'elles n'avaient pas cet esprit de domination sur la nature. Les Indiens d'Amérique qui vivaient de la chasse au bison étaient des hommes avec toute la socialisation que cela implique - fêtes, cérémonies pour les grands moments de la vie etc - mais au niveau du rapport à la nature ils ne cultivaient rien et en prélevant des bisons lors des grandes migrations de ces derniers ils jouaient le rôle d'un prédateur comme un autre.

Lorsque les Blancs sont arrivés ils vivaient toujours de cette façon mais en Europe depuis deux millénaires la civilisation humaine avait pris une autre voie, on avait choisi de prendre le dessus sur la nature, c'est ce qui est exprimé pour la première fois par le récit de la Genèse qui est donc un texte fondateur. Pour moi c'est là que réside son intérêt, je ne le vois que comme une sorte de mythe ou de fable fondatrice, il aurait pu ne pas être intégré dans des religions, à mes yeux bien sûr.

Aujourd'hui on sait bien que nulle part on ne peut vivre autrement qu'en maitrisant la nature. C'est notre façon de vivre, c'est le résultat de toute l'histoire. Si j'employais l'expression d'impérialisme plus haut en parlant du sort des espaces naturels c'est surtout pour signifier que j'aime savoir qu'il y a encore des ours qui peuvent vivre en liberté. Ben oui, j'aime bien les ours, on ne se refait pas !!!
Revenir en haut Aller en bas
Actraizer



Nombre de messages : 616
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/05/2004

MessageSujet: Hum   Mer 6 Avr 2005 - 20:36

L'homme a commencé par adorer la Nature (animisme) puis il a voulu la domestiquer, peut-être dès la maitrise du feu. La Bible est survenue là dessus et a certainement influencé cet état de fait, mais je doute que tout soit parti de là.

Aujourd'hui même la vision qu'on a de la conservation de la Nature est propriétaire... Il faut conserver pour les générations futures, pour qu'ils puissent voir des animaux, des plantes... Et non pas parce que nous sommes dépendants de cette Nature.

L'influence de la Bible est certes très importante, mais l'amélioration variétale (sélection comme reproducteurs de plants aux propriétés intéressantes ou d'animaux avec plus de côtes) ne remonte pas à la Bible, mais bien avant, dès l'utilisation du blé en Mésopotamie, entre 7500 et 6500 avant J.C., époque où la Torah était une croyance purement juive. Et même en Asie, cette domestication s'est effectuée sur le riz, alors qu'il n'y avait à l'époque aucune influence Judéo Chrétienne.

Voir ce PDF de l'INRA pour plus d'informations.

La Bible a certainement eu un impact, mais dire que c'est elle qui est responsable du comportement irrespectueux de l'Homme envers son environnement est un peu excessif. L'Homme avait commencé bien avant cela à transformer son environnement et à l'adapter à ses besoins, ce qui se faisait à l'époque (comme à l'heure actuelle) au détriment de l'environnement et des autres espèces.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l' " esprit judéo-chrétien " et la nature   

Revenir en haut Aller en bas
 
l' " esprit judéo-chrétien " et la nature
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l' " esprit judéo-chrétien " et la nature
» Mini "Bulle de Nature" de Gauxanne
» "Chimpanzé", film Disney Nature
» Des news sur "Ciel ! ma Nature !"
» "Quand la nature est reverdie...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: