Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Darwin et créationnisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Darwin et créationnisme   Mer 28 Nov 2007 - 18:24

Il y a des mythes partout autour de la Terre qui décrivent de façon quasiment identique les dragons: des sortes de serpents ailés qui crachent le feu. Est-ce que cela veut dire que les dragons ont existé? C'est bien entendu tentant. Le problème, c'est qu'on n'a retrouvé aucun vestige d'eux, alors qu'on a retrouvé des vestiges de tas d'autres espèces disparues depuis bien plus longtemps que la période à laquelle auraient vécu les dragons (c'est à dire à une période où il y avait déjà des humains puisqu'ils en parlent dans leurs mythes). Comment expliquer cette similitude de forme au travers de plusieurs continents alors qu'à cette époque, il n'y avait aucun moyen de communication possible d'un continent à un autre? Jung l'explique par les archétypes. D'autres par le fait que le dragon est un animal mythique "logique": quoi de plus effrayant qu'un serpent volant qui crache le feu, justement parce que les serpents normaux ne volent pas et que la peur la plus ancestrale de l'homme, c'est le feu?

De même, il y a de nombreux mythes qui parlent d'êtres presque humains qui vivent sous l'eau et d'autres, d'êtres presque humains qui volent dans les airs. Mais d'eux non plus on n'a retrouvé aucun vestige, alors qu'on a retrouvé des milliers de vestiges d'espèces sous-marines et des milliers de vestiges d'espèces volantes. Les humains pélagiques (les sirènes et autres tritons) et les humains volants (les anges) sont eux aussi des êtres mythiques "logiques" - des humains doués de pouvoirs que les humains normaux n'ont pas. Je ne vois aucune surprise à ce que les mêmes légendes à leur sujet soient apparues partout autour de la Terre.

Si vous voulez voir l'enchaînement naturel des fossiles qui mènent des tout premiers primates à l'homme, il vous suffit d'aller dans un musée d'histoire naturelle. Il ne manque rien qui puisse remettre en cause cette lignée de mutations successives entre les premiers primates d'il y a 4 millions d'années et l'Homme d'aujourd'hui.

Montrez-moi un fossile d'ange. Montrez-moi un fossile de sirène. Montre-moi un fossile de dragon.

Mes remarques ici ne veulent pas dire que je n'aime pas les mythes. Je les trouve, au contraire, passionnants. Ils nous apprennent énormément de choses sur ce qu'est vraiment l'être humain et, Slay a raison, ils sont à bien des titres des éléments fondateurs des différentes civilisations qui se sont succédées jusqu'à nous.

Simplement, je crois qu'il est important d'avoir clairement en tête ce qui relève de la réalité et ce qui relève de l'imagination.


Dernière édition par le Mer 28 Nov 2007 - 18:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Slayeras

avatar

Nombre de messages : 1903
Age : 39
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: Darwin et créationnisme   Mer 28 Nov 2007 - 18:37

Citation :
Simplement, je crois qu'il est important d'avoir clairement en tête ce qui relève de la réalité et ce qui relève de l'imagination.

Je suis bien d'accord avec toi ! D'ailleurs j'ai tout de suite pensé à la "conscience collective" chez Jung.

Je me posais juste la question : Vic parlait des mythes comme fondement de notre politique.

Je me demandais si finalement ils n'ont pas été nécessaires pour que nous arrivions tous à vivre en société. Là c'est un autre débat, et on s'écarte du sujet. Mais ça pourrait-être intéressant de se poser la question : La croyance comme fondement d'une politique.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Darwin et créationnisme   Mer 28 Nov 2007 - 18:38

Tout à fait. Un débat à lancer séparément, tu as raison.

bisou
Revenir en haut Aller en bas
Slayeras

avatar

Nombre de messages : 1903
Age : 39
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: Darwin et créationnisme   Mer 28 Nov 2007 - 18:43

Ah oui aussi, je l'ai déjà dit j'crois (je radote faites pas attention) :

Darwinisme = hasard. Vie, évolution des espèces serait dû au hasard.

Créationnisme = Volonté divine qui ordonne tout à l'avance.

Accepter cette notion de hasard est très angoissant. C'est pour cette raison que certaines personnes se réfugient dans l'idée d'un Dieu créateur de l'homme.

Je vous conseille le livre Dieu joue-t-il au dés ? de Ian Stewart. Il explique le hasard, en montrant qu'il existe bel et bien mais qu'il dépend lui aussi de certaines lois. Par exemple si une plume tombe à tel endroit et pas à un autre, ce sera dû à la force du vent etc. (je simplifie)
EN gros, si nous pouvions calculer les causes qui amènent à un effet, peut-être saurions nous déterminer l'avenir. C'est un livre super ! A lire !
Revenir en haut Aller en bas
antillaise

avatar

Nombre de messages : 3004
Age : 43
Localisation : Sur le chemin de la route ;-)
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Darwin et créationnisme   Mer 28 Nov 2007 - 18:46

Slayeras a écrit:
Citation :
Dans un incendie par exemple, je préfère être la fourmi qui se barre par le plus petit interstice. Perdue dans la jungle, je trouve le lion vachement plus supérieur au premier quidam qui s'promène.

Spoiler:
 

Donc pour vous montrer que j'aime tout le monde, je tiens à dire, que je suis une fourmi, un lion, une fleur, un serpent, je suis même juive, arabe, noire, jaune, verte... J'voulais pas vous l'avouer mais voilà. Et aussi j'ai quelques gênes de la femme-singe primodiale. Mais j'en suis fière !

Chacun interprètera comme il veut, au 1er ou au second degré. AngeR

J'vous bisou tous.

Tu sais quoi ma poulette ? Tu es en totale harmonie avec ma première pensée de ce matin (j'fais vite suis à la bourre...).

Allongée dans le lit de ma fille, je regardais les photos de feu son lapin et je me demandais qui était venu vivre avec nous dans ce corps. De fil en aiguille j'ai fait le lien avec la mythologie grecque qui dit que souvent les dieux se déguisaient pour rendre visite aux humains et les "tester" d'où la tradition des cadeaux offerts aux visiteurs (on n'est jamais trop prudents...), de même dans les contes occidentaux on a souvent les fées et autres sorcières qui changent d'apparences pour se présenter aux humains. Voili, voilà.

Anti, femme, animale, minérale & Cie.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Darwin et créationnisme   Mer 28 Nov 2007 - 18:46

Slayeras a écrit:

EN gros, si nous pouvions calculer les causes qui amènent à un effet, peut-être saurions nous déterminer l'avenir.

C'est ce que disent mes amis lamas Ange
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Darwin et créationnisme   Mer 28 Nov 2007 - 18:49

Slayeras a écrit:

EX :
Arthur est un chat
Tous les chats sont gris
Donc Arthur est gris


Pour que dans un raisonnement la conclusion soit vraie, il faut que les prémisses le soient aussi. Or, "Tous les chats sont gris" est faux. Donc, "Arthur est gris" est peut-être vrai, peut-être faux.

La logique garantit la validité d’un raisonnement ; ce qui peut arriver c’est que la valeur de vérité d’une prémisse ne soit pas évidente à établir. En fait, une prémisse est souvent la conclusion d’un autre raisonnement, et en remontant raisonnement par raisonnement, il arrive toujours un moment où la valeur de vérité d’une prémisse tienne par quelque chose qui est accepté plus que prouvé. C’est le cas des postulats. Le postulat suivant n’a jamais été prouvé, mais il est accepté par tout le monde : « l’effet ne peut pas précéder la cause. »


voiedoree a écrit:

Des dessins et poteries "primitives" absolument semblables représentant des "hommes poissons" ont été découvertes dans différentes parties du globes sans qu'on sache ce qu'elles représentent? Je sais c'est de la science fiction mais ça m'amuse de me poser des questions?

On trouve aussi des représentations de licornes. Et c'est vrai que ça peut être amusant de spéculer sur l'existence des licornes. Tiens, je vais peut-être ouvrir un fil là-dessus.

voiedoree a écrit:


Citation :

L'homme a toujours exercé une politique anthropocentrique et a refusé de prendre en compte l'existence d'une conscience chez les animaux marins parce qu'il n'a pas été capable de communiquer avec eux.

[...]

Bien sûr, si nous refusons de prendre connaissance de ces faits [l'intelligence des cétacés], il nous est plus facile de refuser de prendre part a ce grand projet.
Mais il faut se souvenir à cet égard que l'homme et ses croyances anthropocentriques ont contribué à la disparition de nombre d'espèces vivantes et de cultures.

Changeons nos croyances héritées du passé et acceptons enfin de communiquer avec les autres espèces, pour ouvrir notre esprit et changer notre éthique de vie.

[....]

Explorons au moins les connaissances qu'ils ont de la vie et que nous ne possédons pas.

Nous devrions dédier notre savoir à la découverte d'un moyen de communication avec eux, tout en gardant à l'esprit que nous ne sommes peut-être pas mentalement à la hauteur pour y parvenir et que notre science est peut-être totalement inadéquate pour appréhender la leur.

Je suis toujours surpris de voir à quel point le mépris de soi peut tenir lieu de pensée. Ainsi donc, notre science n’est pas à la hauteur de celles des cétacés ? puisque nous ne sommes pas capables de communiquer avec eux ni de les comprendre, j’aimerais bien voir une trace de la science dauphinoise de l’homme et savoir à quelle occasion ils ont pu communiquer avec nous et nous dire quelque chose.




antillaise a écrit:


Ben là, mon chéri, j'te répondrai que tout dépend du contexte. Dans un incendie par exemple, je préfère être la fourmi qui se barre par le plus petit interstice. Perdue dans la jungle, je trouve le lion vachement plus supérieur au premier quidam qui s'promène. Après, en terme d'intelligence tu me répondras (j'te connais)

Bah non, je ne dirais pas ça parce que j'ai fini par me dire que l'intelligence chez quelqu'un est moins lié à ce quelqu'un qu'à la perception qu'on en a. Notons quand même que la fourmi n'a pas de cerveau.

antillaise a écrit:

eh bien là encore, je ne vois ni chez la fourmi, ni chez le lion cette propension qu'à seul (?) l'humain à pourrir son propre environement ce que je ne trouve pas être la forme la plus évoluée de l'intelligence.

Ce qui rend le loup particulièrement antipathique aux bergers c’est que le loup, habitué à se donner un mal de chien ( !!!) à capturer sa proie, en présence d’un troupeau de brebis démunies, semble ressentir une immense excitation sanguinaire et tue tout ce qui bouge. Bien au delà de ses propres besoins alimentaires. Ce qui est vrai pour le loup l’est pour tout le règne animal.

Faudrait voir à relativiser un chouilla cette méchanceté irréductible qu’on attribue à l’humain, dont le sens éthique et moral rendent susceptible de prendre conscience de trop bouleverser son environnement et essayer de trouver le moyen de limiter les dégâts.

antillaise a écrit:


Le reste plus tard, parait qu'il faut qu'j'avance.

Anti

OK, j’attends.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Darwin et créationnisme   Mer 28 Nov 2007 - 18:50

antillaise a écrit:
la mythologie grecque qui dit que souvent les dieux se déguisaient pour rendre visite aux humains

Ce que disent aussi les chamans Maya:

"Les dieux, eux, étaient occupés à se déguiser en arbres et en animaux, la forme sous laquelle nous les voyons toujours quand nous parcourons les étendues..."

(Les secrets du Jaguar)
Revenir en haut Aller en bas
antillaise

avatar

Nombre de messages : 3004
Age : 43
Localisation : Sur le chemin de la route ;-)
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Darwin et créationnisme   Mer 28 Nov 2007 - 18:53

Anna Galore a écrit:
antillaise a écrit:
la mythologie grecque qui dit que souvent les dieux se déguisaient pour rendre visite aux humains

Ce que disent aussi les chamans Maya:

"Les dieux, eux, étaient occupés à se déguiser en arbres et en animaux, la forme sous laquelle nous les voyons toujours quand nous parcourons les étendues..."

(Les secrets du Jaguar)

Tu penses bien que j'y ai pensé à celle-là !!!

Rêve

Anti
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Darwin et créationnisme   Mer 28 Nov 2007 - 18:54

Voui, je sais, c'est toi qui me l'as dite en premier, cette phrase sublime Rêve
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Darwin et créationnisme   Mer 28 Nov 2007 - 18:56

alejandro a écrit:

On trouve aussi des représentations de licornes. Et c'est vrai que ça peut être amusant de spéculer sur l'existence des licornes. Tiens, je vais peut-être ouvrir un fil là-dessus.

Rajoute les anges, les sirènes et les dragons (voir mon post en bas de la page précédente de ce fil)
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Darwin et créationnisme   Mer 28 Nov 2007 - 19:00

Anna Galore a écrit:
alejandro a écrit:

On trouve aussi des représentations de licornes. Et c'est vrai que ça peut être amusant de spéculer sur l'existence des licornes. Tiens, je vais peut-être ouvrir un fil là-dessus.

Rajoute les anges, les sirènes et les dragons (voir mon post en bas de la page précédente de ce fil)

Oui, tu as posté pendant que j'étais en train d'écrire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Darwin et créationnisme   Mer 28 Nov 2007 - 19:00

Synchronicité Ange
Revenir en haut Aller en bas
ronronladouceur
Prout Chef
avatar

Nombre de messages : 2608
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: Darwin et créationnisme   Mer 28 Nov 2007 - 19:01

Anna Galore a écrit:
Il ne manque rien qui puisse remettre en cause cette lignée de mutations successives entre les premiers primates d'il y a 4 millions d'années et l'Homme d'aujourd'hui.
Mes recherches datent d'un certain moment mais il m'était resté qu'il n'y avait pas de véritable consensus scientifique à cet égard, et donc qu'il y avait toujours des chaînons manquants... Mais je peux me tromper...

Mais pourquoi tout cet enchaînement vers l'homme? On dirait une évolution à la verticale... Pourquoi pas simplement à l'horizontale?

C'est comme s'il y avait un plan de développement. Pourquoi vers un ''plus'' plutôt qu'autrement, pourquoi vers l'éveil de la conscience? Peut-on dire que la route a été de l'inconscient vers le conscient? Ou alors ma lecture est mauvaise?

J'y reviens donc : on dirait une potentialisation-actualisation...

Ou alors s'agit-il de la pure création de l'unique et pur esprit, au sens déjà vu que 'tout est esprit', auquel rien n'échapperait puisqu'il constituerait toute la réalité en même temps qu'il en serait constitué?

Et donc, puisque creuser la matière nous mène de plus en plus vers le sans fond, où pourrait-on même trouver le fossile-matière?
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Darwin et créationnisme   Mer 28 Nov 2007 - 19:09

Slayeras a écrit:
En fait le problème initial entre darwinisme et créationisme, c'est de savoir si tout est dû au hasard, ou si c'est une volonté extérieure qui a tout calculé à l'avance.
OK. Partons du principe, pour les besoins du débat, que si nous faisons notre poids, ce n'est pas parce que nous nous sommes adaptés peu à peu à la gravité particulière de notre planète, placée à une certaine distance du soleil, mais bel et bien parce qu'une "volonté supérieure" l'a décrété, ainsi que l'ensemble des critères que sinon nous appellerions "hasard" ou "coïncidences" (moi je dis juste "adaptation très progressive à un milieu déjà propice", mais bon).
On part de ce principe.
Mais alors cette volonté extérieure? Comment s'est-elle créée? Pas toute seule, puisque apparemment une création ex nihilo semble impossible, d'après les créationnistes. Parce que pour avoir les mécanismes de penser, et donc d'arriver au statut d'entité, il faut quand même avoir de sacrés attributs qui ne peuvent pas devoir leur existence au hasard, non ?

Vic Taurugaux a écrit:
On voit bien aujourd'hui l'intérêt politique, économique de s'emparer non des savoirs mais des croyances. Ce qui mobilise un peuple, ce n'est pas la science qui est une chose bien rébarbative: (faut faire des études, tout ça) non, ce qui mobilise un peuple, c'est la foi. La foi, pour un politicien, ça n'a pas de prix! C'est pour celà qu'on vise vos coeurs plutôt que votre raison!
Exactement, mais alors exactement le sujet de La Juste Parole ! On va encore dire que j'en fais la pub, mais là c'est trop en plein dedans.
Citation :
"Offrons au peuple une religion. Une religion qui prêche l’Amour, qui donne un sens et un but dans la vie de chacun, qui le motive à faire le bien, à suivre des préceptes de respect, d’honnêteté et de morale, à encourager l’éducation, à encadrer le peuple dans des règles et des lois précises que l’on ne pourrait plus enfreindre sans honte, qui donne enfin une cause pour laquelle on pourrait se battre jusqu’à la mort si l’on y était contraint. Une religion qui rassemblerait dans le même sens tout un peuple et lui donnerait par là-même une identité plus forte que celle d’une nation.”

Anna : merci pour ta mise au point en bas de la page précédente : exactement ce que j'allais dire.

Quant à cette histoire de supériorité pré-supposée de l'humain sur les animaux et du lion sur la fourmi, c'est encore une preuve de notre ethnocentrisme, ou anthropocentrisme plutôt. Anti l'illustre parfaitement avec son exemple.
Citation :
Notons quand même que la fourmi n'a pas de cerveau.
Le cerveau de la fourmi est collectif : c'est la fourmilière elle-même.
(Finalement les chinois descendent peut-être plutôt des fourmis que des poissons?)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Darwin et créationnisme   Mer 28 Nov 2007 - 19:17

ronronladouceur a écrit:

Mais pourquoi tout cet enchaînement vers l'homme? On dirait une évolution à la verticale... Pourquoi pas simplement à l'horizontale?

C'est comme s'il y avait un plan de développement. Pourquoi vers un ''plus'' plutôt qu'autrement, pourquoi vers l'éveil de la conscience? Peut-on dire que la route a été de l'inconscient vers le conscient? Ou alors ma lecture est mauvaise?

Il me semble que sur terre, à un moment donné, ça a grouillé d’hominidés ou d’espèces semblables, et que si toutes, sauf celle de l’homme ont disparu, l’homme n’en a pas moins été à un cheveu de suivre le même chemin. Je ne sais pas si on peut vraiment parler d’évolution verticale.

Sinon, certaines espèces ont évolué dans le sens que leur comportement tient en partie de l’apprentissage, dont on doit pouvoir dire que c’est plus interactif qu’un comportement donné par l’instinct et, donc, plus à même de répondre au contexte environnemental en cours. Le « pas suivant », si on peut dire, pourrait consister à un psychisme quasi exclusivement donné par l’acquis plutôt que par l’inné. Aujourd’hui, seul l’homme en est là, mais peut-être que d’ici un million d’années d’autres espèces auront aussi franchi ce pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Darwin et créationnisme   Mer 28 Nov 2007 - 19:19

Cette "verticalité" n'est-elle pas encore un constat anthropocentriste? (à postériori de surcroit?)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Darwin et créationnisme   Mer 28 Nov 2007 - 19:21

Exactement. Ce n'est ni vertical, ni horizontal (par rapport à qui? par rapport à quoi?). C'est simplement la règle de bon sens pur et simple: le plus adapté survit. Les espèces actuellement vivantes sont TOUTES plus adaptées à notre environnement que celles qui vivaient il y a 100000 ans. Celles qui n'étaient pas adaptées ont disparu.
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Darwin et créationnisme   Mer 28 Nov 2007 - 19:22

Anna Galore a écrit:
Exactement. Ce n'est ni vertical, ni horizontal (par rapport à qui? par rapport à quoi?). C'est simplement la règle de bon sens pur et simple: le plus adapté survit. Les espèces actuellement vivantes sont TOUTES plus adaptées à notre environnement que celles qui vivaient il y a 100000 ans. Celles qui n'étaient pas adaptées ont disparu.
Voilà un parfait résumé de la théorie de l'évolution. chinois

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Darwin et créationnisme   Mer 28 Nov 2007 - 19:23

chinois
Revenir en haut Aller en bas
antillaise

avatar

Nombre de messages : 3004
Age : 43
Localisation : Sur le chemin de la route ;-)
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Darwin et créationnisme   Mer 28 Nov 2007 - 19:45

Cette discution m'évoque une course à l'ovule.

Anti, dès l'début, la meilleur ;-)
Revenir en haut Aller en bas
ronronladouceur
Prout Chef
avatar

Nombre de messages : 2608
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: Darwin et créationnisme   Mer 28 Nov 2007 - 20:09

filo a écrit:
Anna Galore a écrit:
Exactement. Ce n'est ni vertical, ni horizontal (par rapport à qui? par rapport à quoi?). C'est simplement la règle de bon sens pur et simple: le plus adapté survit. Les espèces actuellement vivantes sont TOUTES plus adaptées à notre environnement que celles qui vivaient il y a 100000 ans. Celles qui n'étaient pas adaptées ont disparu.
Voilà un parfait résumé de la théorie de l'évolution. chinois
Oui, je l'avais comprise. Mais c'est quand même curieux dans ce sens qui n'apparaît pas neutre puisque qui dit vie, dit se perpétuer. On dirait un principe (?) au coeur même de la vie...

Mais l'éveil de la conscience (par exemple dans le Bouddhisme)? Qu'est-ce que ça aurait à voir avec l'évolution au sens où on l'entend? Ou chez Jung, le passage de l'inconscient vers le conscient?

J'y reviens, n'y a-t-il pas l'idée de développement - avec le temps qui passe... La vie faisant en sorte que le développement ait lieu - que tout se perpétue autour pour que l'accomplissement ait lieu - le sens de tout cela?

J'ai l'impression qu'il y a des chaînons manquants quant aux explications...

«Pas Dieu. Mais je suis perplexe!»


Dernière édition par le Mer 28 Nov 2007 - 20:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
ronronladouceur
Prout Chef
avatar

Nombre de messages : 2608
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: Darwin et créationnisme   Mer 28 Nov 2007 - 20:12

filo a écrit:
Cette "verticalité" n'est-elle pas encore un constat anthropocentriste? (à postériori de surcroit?)
L'évolution, c'est aussi à mettre au compte de l'a posteriori?
Revenir en haut Aller en bas
Scapinocchio de la Mancha

avatar

Nombre de messages : 1708
Localisation : Gallardon
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Darwin et créationnisme   Mer 28 Nov 2007 - 20:13

ronronladouceur a écrit:
Mais pourquoi tout cet enchaînement vers l'homme? On dirait une évolution à la verticale... Pourquoi pas simplement à l'horizontale?

C'est comme s'il y avait un plan de développement. Pourquoi vers un ''plus'' plutôt qu'autrement, pourquoi vers l'éveil de la conscience? Peut-on dire que la route a été de l'inconscient vers le conscient? Ou alors ma lecture est mauvaise?

L'évolution n'est pas linéaire (ni verticale, ni horizontale, ce qui est la même chose selon que l'on regarde de haut en bas ou derrière soi).
Si on la représente verticalement, les êtres unicellulaires tout en bas et l'homme tout en haut, c'est simplement par anthropocentrisme : l'homme ne peut se situer que tout en haut de l'arbre de l'évolution, c'est évident.
Va dire ça à un corbeau, un eucalyptus, un dauphin, une mouche ou à une paramécie, chacun parfaitement adapté à son milieu et armé pour exister dans quelques millions d'années. Ils te répondront que les plus évolués, ce sont eux. Ils auront raison de leur point de vue.

Il faudrait plutôt voir l'évolution de la vie et des espèces vivantes comme une évolution buissonnante, c'est-à-dire qui a poussé dans toutes les directions à la fois, parce que, précisément, les mutations génétiques n'ont pas d'intention. Ensuite, les formes les moins adaptées disparaissent naturellement (ou certaines formes adaptées disparaissent accidentellement). Le résultat est un buisson élagué, dont bon nombre de brindilles, de branches secondaires, voire de branches importantes, ont disparu, au point qu'il n'est plus possible de relier certaines espèces à d'autres, car la branche commune est trop enfouie dans le passé.

La génétique, pourtant, commence à nous aider dans notre recherche de paternité.
Revenir en haut Aller en bas
Scapinocchio de la Mancha

avatar

Nombre de messages : 1708
Localisation : Gallardon
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Darwin et créationnisme   Mer 28 Nov 2007 - 20:15

filo a écrit:
Anna Galore a écrit:
Exactement. Ce n'est ni vertical, ni horizontal (par rapport à qui? par rapport à quoi?). C'est simplement la règle de bon sens pur et simple: le plus adapté survit. Les espèces actuellement vivantes sont TOUTES plus adaptées à notre environnement que celles qui vivaient il y a 100000 ans. Celles qui n'étaient pas adaptées ont disparu.
Voilà un parfait résumé de la théorie de l'évolution. chinois

En écrivant mon dernier post, je n'avais pas vu ces deux-là. Je constate, Anna et Filo, que nous sommes sur la même longueur d'onde.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Darwin et créationnisme   Mer 28 Nov 2007 - 20:18

ronronladouceur a écrit:
Mais c'est quand même curieux dans ce sens qui n'apparaît pas neutre puisque qui dit vie, dit se perpétuer. On dirait un principe (?) au coeur même de la vie...

Je ne comprends pas ce que tu trouves curieux: bien sûr que la vie, c'est se perpétuer. Les formes qui ne se perpétuent pas ou qui se perpétuent de façon inadaptée à l'environnement disparaissent. Il ne reste donc que les formes qui se perpétuent.

ronronladouceur a écrit:
Mais l'éveil de la conscience (par exemple dans le Bouddhisme)? Qu'est-ce que ça aurait à voir avec l'évolution au sens où on l'entend?

Tout simplement que grâce à la conscience, l'Homme prend un avantage certain d'un point de vue évolutif. Et d'un point de vue bouddhiste, cet avantage peut le mener jusqu'à l'état de "bouddha" (c'est à dire d'éveil). Le bouddhisme est d'ailleurs, à ma connaissance, le seul système de pensée philosophique qui est totalement compatible, dans ses fondements même, avec la théorie de l'évolution.

ronronladouceur a écrit:
J'y reviens, n'y a-t-il pas l'idée de développement?

Oui. Et ce développement s'appelle: l'évolution. Plus le temps passe et plus les espèces progressent vers des stades supérieurs d'adaptation. L'humain est celui qui a en plus une conscience et il est donc à même d'aller vers des états supérieurs de conscience.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Darwin et créationnisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Darwin et créationnisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Darwin, Emma] Les mathématiques de l'amour
» Creation, de Jon Amiel (ou si Darwin m'était conté)
» Darwin awards
» LA CONSPIRATION DARWIN de John Darton
» LA BIBLE DE DARWIN de James Rollins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Religions-
Sauter vers: