Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Perles de la police...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nirvana
Ex Future 5000 Posts
avatar

Nombre de messages : 9732
Localisation : si vous saviez !
Date d'inscription : 27/03/2005

MessageSujet: Perles de la police...   Ven 15 Avr 2005 - 23:11

• Après avoir déjà enfilé deux sens interdits, l'homme s'en est pris à la conductrice...

• Après identification, le corps fut rendu à sa famille dont personne n'a pu retrouver la trace.

• Arrêté par les gendarmes le voleur les a menaces d'appeler la police.

• Assis dans sa voiture l'homme faisait mine d'attendre l'autobus.

• Aucun dégat n'est â déplorer â l'exception de la seule et unique victime

• C'est alors que le suspect a eu l'audace de s'endormir pendant que nous l'interrogions.

• C'est la pluie qui empêcha le brigadier de s'apercevoir qu'il s'était mis à neiger.

• Cinq des trois suspects ont été relachés...

• Dés que l'homme fut abattu, nous avons pu procéder à son interrogatoire.

• Dans ce conflit, le rôle des forces de l'ordure a été déterminant...

• Face à face avec son adversaire, l'homme le prit en traître par derrière...

• Grièvement blessé, la vitrine s'effondra en morceaux...

• Il est probable que le suicidé a été lâchement assassiné.

• Interrogé par nos soins, l'homme a alors menacé de nous répondre si on l'interrogeait...

• J'ai entendu un coup de feu et j'ai vu un type qui sortait comme une balle...

• La femme a vraisemblablement été étranglée par son assassin...

• La femme ayant été décapitée, il nous a été impossible jusqu'â présent de mettre un nom sur son visage

• La mer était sa terre natale...

• L'assassinat avait donc bien le crime pour seule et unique raison

• Le cadavre de l'homme qui nous a été présenté correspondait bien à la description de la femme qui avait été vue par les différents témoins.

• Le choc fut sans gravité même s'il fallut déplorer deux morts...

• Le défunt a formellement reconnu son agresseur

• Le défunt confirma que son meurtrier avait bien agi seul

• Le garçon de café était une femme...

• Le policier put frapper son agresseur à la tête sans difficulté, son arme étant parfaitement réglementaire

• Le prévenu a attendu d'avoir fin son repas pour commencer une grève de la faim.

• Le suspect étant sans domicile fixe, les policiers purent le cueillir quand il sortit enfin de chez lui

• Le suspect nous a alors menacés en fronçant les sourcils...

• Le trio des voleurs était composé de quatre hommes d'origine africaine...

• Les 9 coups de couteau relevés sur le cou de la défunte laissaient à croire à une mort qui n'était pas naturelle...

• Les trois africains soupçonnés d'avoir trempé dans l'affaire ont tous été blanchis par l'enquête qui a suivi.

• L'homme a déposé sa plainte sur le bureau avant de s'envoler devant nos yeux qui n'ont rien compris

• L'homme a menacé l'adjudant que si on le prenait sur ce ton, lui aussi le prendrait sur ce ton.

• L'homme a refusé de reconnaître qu'il avait menti en affirmant qu'il était mort.

• L'homme accepta volontiers de nous suivre contre son gré.

• L'homme attendait l'autobus d'un oeil suspect...

• L'homme avait essayé de cacher l'arme dans ses bottes, malheureusement pour lui, il s'agissait d'un fusil dont la longueur dépassait.

• L'homme avait tenté de forcer toutes les issues de la femme sans parvenir à s'y introduire.

• L'homme ne semblait pas avoir prévu son meurtre avec préméditation...

• L'homme niant toute culpabilité, nous l'avons arrêté. Le suspect s'est alors décide à passer des aveux complets pour nous prouver qu'il n'était pour rien dans cette affaire.

• L'homme nous déclara qu'il avait effectivement frappé son adversaire avec la manivelle mais en faisant bien attention à ne pas lui faire mal.

• L'homme nous parla de son affaire qui n'était pas bien grosse au début mais qu'il avait réussi à faire grossir grâce à son épouse...

• L'homme nous raconta toute la vérité qui n'était qu'un tissu de mensonges.

• L'homme qui avait dérobé les miches s'en prit ensuite â celles de la boulangère...

• L'homme répondit verbalement qu'il ne répondrait que par écrit.

• L'homme refusa de nous présenter ses papiers qu'il n'avait pas...

• L'homme rentrait tranquillement chez lui sans s'apercevoir qu'il était mort.

• L'homme s'est pendu après s'être tranché la gorge.

• L'homme sortit de son pantalon un engin avec lequel il frappa violemment l'inspecteur à la bouche.

• L'homme, qui était aussi sourd que son épouse, ne semblait pas s'entendre très bien avec elle.

• Maîtrisé par nos soins l'homme s'est enfui à toutes jambes...

• Malgré son mariage et ses quatre enfants, l'homme vivait comme un veuf éploré...

• Non seulement la mère n'est pas morte comme le prétendent ses enfants, mais il a même été prouve qu'elle est en vie.

• Nous avons pu constater qu'il n'y avait rien à constater.

• On ignore les raisons qui ont poussé le désespéré â se faire assassiner...

• Quand le contrevenant a crié : 'Espèce de gros con !', dans son dos, le brigadier de service a aussitôt cru se reconnaître et a verbalisé.

• Selon ses dires l'homme est mort vers 16h35.

• Ses explications étaient si embrouillées que nous avons du le relâcher faute d'avoir la preuve que nous pouvions comprendre ses explications.

• Seule l'autopsie pourra dire si l'homme est encore vivant...

• Seuls quelques dégâts matériels furent notés sur le cadavre...

• Si nos gendarmes n'étaient pas intervenus, le viol n'aurait sûrement jamais eut lieu...

• Son alibi ayant pu être vérifié, nous avons été oblige de constater que le suspect ne pouvait être présent à l'heure dite sur les lieux du vol qu'il avait commis.

• Toute la brigade ne fut pas assez nombreuse pour être assez.

• Un violent coup sur la tête semblait indiquer une mort naturelle...
Revenir en haut Aller en bas
EDEN BLU



Nombre de messages : 1202
Localisation : OISE FRANCE
Date d'inscription : 29/04/2004

MessageSujet: Re: Perles de la police...   Sam 16 Avr 2005 - 1:54

mdrrrrrrrrrrrr!!!!! trop top!!! génial une franche tranche de rigolade
Merci Rêve
Revenir en haut Aller en bas
http://www.membres.lycos.fr/edenblues
Casanova
Invité



MessageSujet: Re: Perles de la police...   Sam 16 Avr 2005 - 16:13

Pourquoi les blagues des hommes tiennent toujours en 2 lignes ?
Pour que les femmes puissent les comprendre.

lk
Revenir en haut Aller en bas
Ariel



Nombre de messages : 1821
Date d'inscription : 07/04/2005

MessageSujet: Re: Perles de la police...   Sam 16 Avr 2005 - 16:29

Pourquoi les blagues des femmes tiennent en trois mots ?
Parce que ça ne sert à rien de les faire plus longues de toute façon les hommes ne les comprennent pas Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Marylen
Electrocuteuse Innée
avatar

Nombre de messages : 1728
Age : 64
Localisation : Chez Cro-Magnon
Date d'inscription : 10/07/2004

MessageSujet: Re: Perles de la police...   Sam 16 Avr 2005 - 21:24

Ariel a écrit:
Pourquoi les blagues des femmes tiennent en trois mots ?
Parce que ça ne sert à rien de les faire plus longues de toute façon les hommes ne les comprennent pas Laughing
PFFFUH
Revenir en haut Aller en bas
EDEN BLU



Nombre de messages : 1202
Localisation : OISE FRANCE
Date d'inscription : 29/04/2004

MessageSujet: Re: Perles de la police...   Sam 16 Avr 2005 - 21:56

M'enfin!!!!! Glop!!! glop!!!
bisous
Revenir en haut Aller en bas
http://www.membres.lycos.fr/edenblues
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Perles de la police...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Perles de la police...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Tuto] Changer la police du Nokia 5800 XM
» Collier "Marie", perles de culture hématite
» perles soufflées
» Création "Marie" : Collier ras de cou en perles de
» Citroën et la Police

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Detente :: Humour, délires et rires-
Sauter vers: