Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 LuluBerlue

Aller en bas 
AuteurMessage
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

LuluBerlue Empty
MessageSujet: LuluBerlue   LuluBerlue EmptyDim 1 Mai 2005 - 3:15

C'est la première fois que je poste un écrit. Soyez indulgents. Je pensais le mettre dans coup de gueule comme une chose amusante. Puis il s'est avéré que ça ne m'amusait pas tant que cela. J'ai étoffé l'écriture et voilà.

Nous serons donc ce soir là huit autour de la table. Le groupe est homogène, des relation de travail de monsieur et autres fanas de mêmes hobbies.

Jour J.
Tu souhaites cette soirée parfaite. La journée passée à sa préparation en témoigne.
Voyons l'apéritif sera composé de toasts maison servis sur un grand plateau vert, mettant parfaitement en valeur la table moderne en verre et plexi. Tranches très fines de pain de campagne légèrement grillées, chapeautées de saumon et citron, de fromage blanc aux herbes amoureusement ciselées avec ton couteau qui ne coupe pas, de knackis fumées en tranches sur lit de crème fraîche/moutarde, et chips de crevettes fournies par le Chinois du coin. Tu en as préparé en quantité. Exit l'entrée. Et si l'ambiance est un peu longue à démarrer, faire durer l'apéritif à déjà fait ses preuves.
Il fait très chaud, pas de mélange. Kir royal servi frais dans des flûtes frappées. Un classique toujours apprécié. Le moment bienvenu pour utiliser le cristal de mamie.

Côté salle à manger tu as joué le printemps à fonds. Sur la nappe blanche damassée sont posées des assiettes de même couleur. Tu as choisi les jolis verres aux pieds verts transparents et des plats de même. Les couverts en argent sagement alignés et retournés ont été briqués et renvoient des éclats de lumière. Le centre de table est confectionné sur place de trois vases carrés en verre martelé. Au fond, des pierres vertes veinées ramenées d'un week-end à Cherbourg, si vives dans l'eau, glanées sur la plage en compagnie de ta soeur disparue aujourd'hui. Ce sera un peu d'elle avec toi ce soir et l'eau autour tes larmes jamais taries. Quelques brins de verdure pris dans les cailloux nagent, et au-dessus les petites bougies flottantes. Les trois niveaux d'eau sont différents. Magique ! Sur chaque assiette les serviettes rose sont enlacées dune branchette de lierre. Tu es fière de ton décor. Tu l'as photographié.

A table !
Les voici, installés et insensibles. Certains à peine assis ont étalé la serviette sur leurs genoux, bêtes subitement de ce bout de lierre en main. Bon, sans importance car tu connais ce qui suit. L'osso-busso a été goûté, testé. Les enfants ont exigé des morceaux de côté pour demain. La viande vient d'un boucher de confiance. Un véritable osso-bucco donc. Sauce légère, zestes d'orange et fumet à l'avenant. Accompagné de riz sauvage artistiquement présenté sur un plat rond autour de petites carottes nouvelles. Le persil éparpillé a poussé dans le jardin.
- Tendez-moi votre assiette voulez-vous ?
Prévenance de maîtresse de maison. Les invités sont toujours embarrassés à se servir eux-mêmes.
L'air détaché, conversant avec ton voisin, tu observes, tu attends. Aucun ne couve du regard son assiette, ne se penche sur elle, ni hume ou suppute. Non rien. L'un d'eux saisit brutalement sa fourchette et attaque tel un automate de cantine. (La comparaison m'est venue à point et j'ai falli en rire. Suis je donc moi la serveuse automate ?). Léger flou dans l'assistance. A moi de donner le signal puisque tel est mon rôle. Gêne oubliée. L'hallali.
ça pique, ça coupe, ça enfourne, ça mâche, ça avale, ça racle son assiette pour tout ramener bien vite entre la fourchette et le pain, ça engloutit. Ces messieurs saucent. Dois-je le prendre comme un compliment ? Ben oui ma pauv'dame, faut bien s'nourrir, voilà à quoi ça sert.
Tu commences à voir rouge. L'homme a compris qui côtoie tes dîners depuis vingt-cinq ans. Subrepticement il évite ton verre lors du tour de table de la bouteille. Tu as aussi compris, tu côtoies ses anxiétés depuis vingt-cinq ans. Il sent ta nervosité, tu devines son inquiétude. Tu es forte pour les conversations douces-acerbes. Tu es passée maître dans l'art de cacher ton mécontentement sous des dehors hautains et inaccessibles tout en gardant un visage avenant.
Le dessert passera de même. Salade de fruits frais macérés dans du lait de coco. Raisins secs gonflés dans le rhum. Fruits confits ajoutés au dernier moment et poudre d'amande colorée de rouge grâce à un peu de liqueur de cassis. Ce matin tu auras acheté des grappes de groseilles artistiquement déposées et tu n'auras pu résister au parfum des fraises garriguettes délicieuses au sucre. Saladier transparent ouvragé. Sublime.
Carafe d'eau frappée dans un seau en verre. Les glaçons et la buée se jouent d'elle joliment.
Café. Chocolats fins et dattes.
Sur la nappe quelques taches. Les serviettes négligemment posées de côté. Deux mains sur la table pour reculer la chaise et les coudes appuyés. Rires. Conversations dispersées. La fin d'un bon repas.

Les voici sur le départ, un dernier au revoir, bises de gens que tu ne connais pas plus. Oh pardon, je voulais dire : ils se tirent. C'est bien cela. Sur le visage fatigué de certains, tu crois lire la satisfaction d'une corvée accomplie. Et tu te promets de rechercher la définition de la paranoïa. Car enfin toi tes efforts et prévenances n'êtes pas le centre du monde ! La prochaine fois, tu commanderas un riz cantonnais géant au traiteur de Carrefour. Ainsi ni compliments ni regrets. Inconnu sera ce léger frisson, cette parcelle de tristesse au coeur.

Tant pis beau livre de cuisine, vieux compagnon taché de gras. Adieu ambiances soignées et imaginatives. Jolie vaisselle à jamais dans l'obscurité. Nappes et serviettes rayées de poussière aux pliures. Objets choisis avec amour, coups de coeur en harmonie invisibles désormais...
Jusqu'à la prochaine fois.
Suis-je née avec une âme trop vieille pour ce siècle, désuète et encombrée d'autrefois ? Proust restera sur ses étagères et ne m'assènera pas le coup de grâce.
Revenir en haut Aller en bas
Claudine

Claudine

Nombre de messages : 99
Localisation : Cantal France
Date d'inscription : 15/12/2004

LuluBerlue Empty
MessageSujet: Re: LuluBerlue   LuluBerlue EmptyDim 1 Mai 2005 - 9:44

Eh! ben tu vois, je te jure que si j'avais eu la chance d'assister à un tel repas, je n'aurais eu de cesse de m'extasier.
Tant de travail pour des malotrus armés d'oeillères, c'est proprement indécent et surtout un manque de savoir vivre total.
Je comprends ta fureur et ta déception donc et je trouve même que tu as été bien gentille dans ta manière de gérer la situation.

A quelle heure dois-je venir pour le prochain ?
Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
darkangel



Nombre de messages : 48
Localisation : dans l'coin
Date d'inscription : 30/04/2005

LuluBerlue Empty
MessageSujet: Re: LuluBerlue   LuluBerlue EmptyDim 1 Mai 2005 - 10:04

c'est tellement bien raconté que j'ai l'impression de l'avoir vécu , ça évoque un écho persistant chez moi , heureusement y'à les autres dîners , ceux où les convives voient les efforts que tu as fait, te complimentent sur la qualité de ton accueil et de ta cuisine , maintenant j'ai choisi , je ne me met plus en cuisine que pour ceux qui savent le temps que ça prend et apprecient l'effort que ça represente, même si j'adore faire à manger, c'est quand même un effort que de passer 4 heures dans une cuisine pour voir le repas englouti par des gougniafiers , y'a pas d'autre mot, qui mangeraient un williams saurrin comme ils mangent la delicieuse preparation qui t'a pris tant de temps...


ps : je suis preneuse pour ta recette d'osso bucco , j'adore ça Faim
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.wanadoo.fr/nightcall/
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

LuluBerlue Empty
MessageSujet: Le point.   LuluBerlue EmptyDim 29 Mai 2005 - 14:47

Le point.

ou De bellis unionis
ou La punition de l'inconstant
ou comment rendre un homme fou avec un point.


Vous l'aurez compris, le titre est au choix selon votre sensibilité,votre apport culturel (ou non). Je vous vois venir de très loin. Latiniste ou façon XVIIIème, vous choisirez pourtant le contemporain. Ce point vous tracasse. De quel point s'agit-il ? Bande de petits coquins, vous espérez de nouvelles révélations, du sensationnel. Vous viendrez lire le sujet en catimini, voire pour les plus inhibés changerez de pseudo, regarderez l'écran de ce qui est votre meilleur ami depuis la porte entr'ouverte, songerez à bien vite l'effacer de l'historique (un ordinateur est tellement indiscret). Vous préparez déjà vos questions à me faire parvenir en mp, façon Ménie Lulu.

Parlons sans fausse pudeur des hommes et du point.

Depuis quelque temps il est ailleurs. Ses regards se font évasifs. Hier soir à table elle l'a surpris à rêver dans le vide les mains sous le menton, dans les yeux une émotion amoureuse (elle est sûre), un demi sourire aux lèvres. L'instant n'en fut pas qu'un. Il a duré.
Entre la salade et le fromage elle a osé :
- C'est un beau rêve ?
Effet assuré, brutal retour sur terre. Il la regarde, surpris de se trouver là.
- Euh je pensai aux fixations de la boîte aux lettres. Il faut les consolider.
Des propos acides lui viennent à l'esprit, un fouf-rire irrépressible, une envie d'en découdre aussi. Elle sait exactement où l'amener et comment. Elle ravale le tout. Point de meilleure conseillère que l'attente.

Autre signe indubitable et non des moindres, celui qui conduit toute épouse dans les affres de l'incertitude, les questionnements et les troubles de l'appétit : le téléphone cellulaire est coupé à la maison. Alors qu'elle a voulu savoir, le code avait changé.
-Tu me prêtes ton portable, le mien est déchargé ?
Il le met en route d'un air préoccupé. Soulagement : vide.
Elle est partie faire des courses sans son porte-monnaie l'étourdie. Retour à la casa. La voiture entre dans le jardin et une fraction de quelques seconde lui permet d'apercevoir Jules, un air de satisfaction évidente et de bonheur sur le visage, une main sur une hanche et de l'autre le portable collé à l'oreille. La tondeuse est abandonnée tout près. Surpris, il a un réflexe idiot. Le voilà parti, courant comme un dératé vers la maison. Une image, comparaison immédiate, ses jumeaux : les dessins animés de vil coyotte où l'on voit les bip-bip (bienvenus dans une histoire de téléphone) courir. C'est exactement cela. Rires, rires. Elle le rejoint à l'intérieur, n'a rien vu.
- Déja rentrée ? J'ai soif, je suis venu me servir un verre.
- Non j'ai oublié le porte-monnaie.
Fin. La liste des courses n'est d'aucun intérêt dans cette histoire.

Anguille sous roche oui, mais plus seulement. Comment se soulager, ne pas demander d'explications, détourner la colère qui monte ? Simple, se servir du téléphone. Guerre d'usure la seule possible. Jouer le mépris et numéro caché, activer la boîte vocale sans laisser de message plusieurs fois par jour ? Le laisser saisi de doutes penser que l'autre essaye de le joindre. Trop simple et sans nuance.
Il devient urgent d'agir. Elle se découvre des tendances suicidaires : elle vient d'ingurgiter deux fois de suite du fromage arrosé de coca non light, a mangé le gras du jambon !
Cherche, cherche... Nous avons un minitel sur l'ordinateur, ces bêbêtes là n'on pas de numéro... Expédier un sms = anonymat... mais bon qu'espérer ? quoi écrire ? sauf... si... ah ouiiiiiiiiiiii : le point. Point. Ecrire... un point ! Envoyer un point par sms équivaut à l'activer sans rien puisque la ligne de lecture est formée de points (en ce temps là). De plus l'opérateur a la délicieuse habitude de coller à chaque fois : NB pensez à effacer ce mini-message.

Donc plusieurs fois par jour, elle envoie un point à Jules.
Tchoubidoubidou tralala triiiiit, vous avez un nouveau message.
Jules se précipite et trouve :
NB pensez à effacer ce mini-message.
Elle s'arrange pour que quelques ouvertures aient lieu en sa présence. Elle n'en peut plus de contentement et de satisfaction. Jules n'en peut plus de colère. Il a téléphoné à l'opérateur qui n'en peut plus de ne pas comprendre. Et une mauvaise réponse de plus dans les enquêtes de satisfaction !
Elle se sent mesquine mais après tout qui est le plus malhonnête des deux ?

Messieurs retenez la leçon. Pas de réaction ne signifie pas méconnaissance. Et vous Mesdames sachez que pour certains points c'est souvent affaire de hasard !

PS Petits veinards voici la suite. Elle a fini par recoupements et autres intelligences à connaître le prénom de l'autre. Elle en tombe sur le cul, vexée de n'avoir pas deviné plutôt que de l'affaire elle-même. Comment aobrder la chose d'une manière déstabilisante (pour lui bien sûr). Une simple phrase sur la boîte vocale :
- Je comprends pourquoi t'est over on forfait. Mais si xxx la p--e ne te coûte pas plus cher on s'en tire bien.
Quoi direz-vous, c'est tout ?
Oui mais envoyé un mot à la fois, un message par mot. Très long à écouter et à effacer.

NB pensez à effacer ce mini-message.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90106
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

LuluBerlue Empty
MessageSujet: Re: LuluBerlue   LuluBerlue EmptyDim 29 Mai 2005 - 21:03

Extra. Extra, extra, extra !!!
J'adore. On leur fait lire ? Allez.... mine de rien.... Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

LuluBerlue Empty
MessageSujet: Re: LuluBerlue   LuluBerlue EmptyDim 29 Mai 2005 - 21:55

Euh à qui ?
Au fait xxx c'est bien elle qui reçut le paquet de linge par la poste. AngeR
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90106
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

LuluBerlue Empty
MessageSujet: Re: LuluBerlue   LuluBerlue EmptyDim 29 Mai 2005 - 21:58

Je m'en serais doutée, pardi !!!!! AngeR

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lecuistot
Modérateur
lecuistot

Nombre de messages : 2475
Localisation : Ici, oui là !!
Date d'inscription : 07/03/2004

LuluBerlue Empty
MessageSujet: Re: Le repas   LuluBerlue EmptyMar 24 Jan 2006 - 0:54

LuluBerlue a écrit:
Tu commences à voir rouge. L'homme a compris qui côtoie tes dîners depuis vingt-cinq ans. Subrepticement il évite ton verre lors du tour de table de la bouteille. Tu as aussi compris, tu côtoies ses anxiétés depuis vingt-cinq ans. Il sent ta nervosité, tu devines son inquiétude. Tu es forte pour les conversations douces-acerbes. Tu es passée maître dans l'art de cacher ton mécontentement sous des dehors hautains et inaccessibles tout en gardant un visage avenant.

Je vois à travers cette partie le visage de mes parents pendant certains repas à la maison !!! Emouvant , vraiment....
Revenir en haut Aller en bas
http://verbum.over-blog.com/
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

LuluBerlue Empty
MessageSujet: Re: LuluBerlue   LuluBerlue EmptyMar 24 Jan 2006 - 1:21

mdr Je demanderai à mes enfants !
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90106
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

LuluBerlue Empty
MessageSujet: Re: LuluBerlue   LuluBerlue EmptyMar 24 Jan 2006 - 1:51

J'écouterais volontiers ! mdr

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Gwenael

Gwenael

Nombre de messages : 522
Date d'inscription : 03/08/2005

LuluBerlue Empty
MessageSujet: Re: LuluBerlue   LuluBerlue EmptyMar 24 Jan 2006 - 1:56

Evidemment, c'est dommage un si bon repas, assurément préparé avec amour des bonnes choses, et qui aurait dut être un moment de partage...

mais dans convive il y a parfois...

suis preneur aussi de la recette. Stp Gwen
Revenir en haut Aller en bas
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

LuluBerlue Empty
MessageSujet: Re: LuluBerlue   LuluBerlue EmptyMar 24 Jan 2006 - 1:58

Je la cherche, je l'avais envoyée à Darkangel.
Je suppose que Stéphane doit avoir ça aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90106
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

LuluBerlue Empty
MessageSujet: Re: LuluBerlue   LuluBerlue EmptyMar 24 Jan 2006 - 2:01

Et plus simple : sur les fils de Stéphane, pour qu'on puisse en mitonner un tous ensemble ? Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

LuluBerlue Empty
MessageSujet: Re: LuluBerlue   LuluBerlue EmptyMar 24 Jan 2006 - 2:10

Allons lui demander en délégation.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90106
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

LuluBerlue Empty
MessageSujet: Re: LuluBerlue   LuluBerlue EmptyMar 24 Jan 2006 - 2:24

'lons-zy ! vroum vroum vroum vroum vroum vroum

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

LuluBerlue Empty
MessageSujet: Re: LuluBerlue   LuluBerlue EmptyMar 24 Jan 2006 - 2:58

ah mais comme tu es jolie comme ça, je suis jalouse !

vroum vroum vroum vroum vroum vroum vroum vroum
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90106
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

LuluBerlue Empty
MessageSujet: Re: LuluBerlue   LuluBerlue EmptyMar 24 Jan 2006 - 3:14

Va falloir faire élargir la route !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
monilet
Hélice au Pays des Merveilles
monilet

Nombre de messages : 3744
Age : 68
Localisation : Île de France, chtimmi d'origine et de coeur
Date d'inscription : 18/05/2005

LuluBerlue Empty
MessageSujet: Re: LuluBerlue   LuluBerlue EmptyMar 24 Jan 2006 - 8:48

On en a de la peine pour la narratrice. Hyperréaliste, l'égoïsme du monde.
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.orange.fr/claude-colson
lecuistot
Modérateur
lecuistot

Nombre de messages : 2475
Localisation : Ici, oui là !!
Date d'inscription : 07/03/2004

LuluBerlue Empty
MessageSujet: Re: LuluBerlue   LuluBerlue EmptyMar 24 Jan 2006 - 13:25

Les filles c'est par là Arrow

Osso Bucco
Revenir en haut Aller en bas
http://verbum.over-blog.com/
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90106
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

LuluBerlue Empty
MessageSujet: Re: LuluBerlue   LuluBerlue EmptyMar 24 Jan 2006 - 13:57

atta, Stéphane, qu'est-ce que tu crois ? On s'est connecté ce matin, et hop, direct aux cuisines !!! Faim

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

LuluBerlue Empty
MessageSujet: Re: LuluBerlue   LuluBerlue EmptyMer 25 Jan 2006 - 19:00

Et voici petits veinards la version xian de l'afffaire. (avec son autorisation, on partage les royalties).

Jour J.


Tu souhaitais la soirée parfaite. Il avait accepté l’invitation que tu avais soigneusement noyée en demandant à d’autres collègues de venir. Tu as passé la journée à tout préparer, véritable fée du logis.

Henri Zwietfoot ne l’envoyait jamais dire. Salut la compagnie, c’est ici que ça s’passe entonna-t-il après avoir appuyé négligemment trois minutes sur le carillon.
— Dis donc l’apéro ! c’est castar chez toi, c’est quoi les trucs roses ? Et ça ? c’est quoi Lu ? Non, à côtés, les espèces de saucisses Olida, pas terribles ça, hein, t’as pas un peu de sauce samouraï pour les tremper ?
Les kroupoucks sont un peu mous, tu ne trouves pas ? Et ça sent quoi ici ? Va voir à la porte on a sonné, t’attends encore beaucoup de gens ? Ah ils viennent tous ? Enfin, sauf Grandjean, c’est lui que tu voulais hein, mais il a pas pu v’nir, il a un match et après ils font une virée, en général ils repassent à la case de l’oncle Tom, c’est plein de chouettes nans avec des nombrils à l’air et des piercing fluo.

Non, pas de cassis dans le champagne hein, allez tu vas pas gâcher la marchandise hein ! Aie, non j’lai pas fait expres, il m’a échappé. Ah ? A ta grand’mère ? Oué, chez moi aussi il y a toujours des vieux bazars de l’aïeule. Mais ils disparaissent petit à petit, avec Josette on préfère des Durobor ou des cristal d’arcques. C’est plus solide.

Ouie ouie, t’as mis quoi sur la nappe, ça verdure hein chez toi un peu succursale Garden store ou quoi, mais ça fait chic hein poulette, pas mal comme idée mais il faudrait sidoler un peu les couverts, il y a du noir dessus. C’est aussi à mère grand ?

Eh, c’est plus des assiettes hein ça, des hublots j’dirais. Et vert, encore tout ce brol, pratique tout de même on pourra les empiler pour jouer aux cartes après. Y a pas un truc qui brûle dans ta cuisine, ça sent le mouton qui crame, tu trouves pas, Lu ?

Tiens, t’as mis des pierres sur la table, chez nous ça s’fait pas, c’est quoi, des silex que t’as pris au chantier de beton Bouygues ? En hommage à ta sœur ? S’cuse hein, je savais pas, hein, chez nous quand on endeuille, on met un crèpe noir à sa manche, comme une lustrine, tu vois ce que j’veux dire, mais tu vas pas pleurer mènant hein, c’est bien t’sais, regarde, ils son tous contents, hé, les potes, ça gaze hein.

Allez on tend son assiette, hein y a pas de zouave derrière vot’ chaise ici et pas de maître louffiat. Lu opine du bonnet comme pour dire, c’est bon, je capitule, bâfrez.
Son de cor dans le baffle de gauche, la même musique qu’au Club, l’albinos.

L'un des invités saisit brutalement sa fourchette et attaque tel un automate de cantine. Encore que, le geste de déballer le sachet plastique ne lui est pas venu. Léger flou dans l'assistance.
Alfred t’as foutu du jus sur ta cravate et fais attention, Louise a laissé couler des carottes sur son chou. La serviette rose a en plus déteint sur la jupe crème de Lucie.

Ça pique, ça coupe, ça enfourne, ça mâche, ça avale, ça racle son assiette pour tout ramener bien vite entre la fourchette et le pain, ça engloutit. Ces messieurs saucent. Dois-je le prendre comme un compliment ? Ben oui ma pauv'dame, faut bien s'nourrir, voilà à quoi ça sert, pas la peine de fuminer, de dire que c’est culturel, émotionnel, tout ça, la bouffe c’est pour se sustenter juste à point d’ailleurs pour le café moi c’est avec de l’édulcorant seulement, jamais de sucretose tu comprends.

Encore un ballon Lulu, encore que... t’es d’jà fort rouge. Bon, j’ai compris je ressers tout le monde sauf toi quoi, le Saint Emillion c’est un peu trop quoi, enfin, sinon il n’y en a plus assez pour moi.
Conduire, bof, si je bois je conduis en fermant les yeux, marrant hein, chuis un marrant comme ton beauf le dit chaque fois. Ben ma poule c’est tout de même mieux que le Macdo, ça faut le dire.


Ah le dessert, oui Josiane, va prendre les desserts dans la kitchenette et renverse pas le vinaigre sur le carrelage, et dis-donc, Jo, t’as les bas qui plissent ... T’as pas d’bas, ouais chuis un marrant, c’est pour ç a que Lu m’invite.

Jo se radine avec un aquarium de salade de fruits frais macérés dans comme qui dirait de mla crème à raser. Il y flotte des Corinthe et des fruits confits. T’les a achetés chez Leclerc, non ? T’as pas vu banane Max Havelaar pour la pousse qui paye mieux. Y a des promos sur leurs fruits exotiques.
Les groseilles sont un peu aigres, t’aurais dû les épépiner.
Epépiner, tu vois lu, j’my connais en cuisine, tiens , c’est bon, c’est pas parce que Myriam àa culbuté sa coupe sur le tapis qu’il faut pleure, c’est réussi ta soirée, on est vachement contents.

Allez on pousse les plats, on joue un pictionary ou alors un strip poker ça va mettre un peu d’ambiance parce que c’est pas pour dire Lu, chez toi c’est un peu mortel, j’sais c’est pas ta faute, mais ... on invite qui on peut hein ma vieille, enfin, ceux qui veulent bien venir quoi. Encore dommage pour Grandjean mais je vais te faire la bise à sa place. Et il m’a dit de lui rapporter un souvenir, donne –moi un soutif dans lequel t urentres plus, on va lui faire une blague.

Tu permets que j’tire une pipe hein Lu. Un peu petite tes bougies, pourquoi tu mets d’leau, y a pas de pompiers dans le bled que t’habite. Mais non Mariette, arrête de rire quoi, pompier c’est pas toujours rigolo et sexuel, je causais d’un homme du feu, un volontaire bénévole comme il devrait y en avoir plus hein. Allez j’bouffe encore un os, là, y a pas trop d’monde qu’en a voulu ... T’en mettras dans un Tupperware pour mon clebs. Oué, avec Josette on a adapté un Rotweiler.

Ah, t'as mal de tête, tu veux qu'on s'en aille, bon, allez les potes, on s'vire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90106
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

LuluBerlue Empty
MessageSujet: Re: LuluBerlue   LuluBerlue EmptyJeu 26 Jan 2006 - 2:03

mdr mdr mdr mdr

Classe ! thumright

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lison

lison

Nombre de messages : 7676
Localisation : Gatineau, Québec
Date d'inscription : 22/02/2005

LuluBerlue Empty
MessageSujet: Re: LuluBerlue   LuluBerlue EmptyJeu 26 Jan 2006 - 3:53

T'rès drôle Lulu!

C'est ici, ce qu'on appelle avoir de la clâââââss!!!

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




LuluBerlue Empty
MessageSujet: Re: LuluBerlue   LuluBerlue Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
LuluBerlue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MDP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Espace collectif : Prose-
Sauter vers: