Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le départ du train... (*)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Le départ du train... (*)   Lun 16 Mai 2005 - 15:11

Envie de faire un petit pastiche de la fameuse scène d'adieu....
Voulez-vous m'aider ?

Je suis là, l'oeil dur, en face d'elle. Je porte un chapeau mou et un trench.
Nous sommes sur un quai de gare, dans les années '50.
Moi : Adieu chérie, il le faut....
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le départ du train... (*)   Lun 16 Mai 2005 - 15:37

Je suis forcément là aussi... années 50 forcément... sinon c'est pas la même histoire.
Moi, je suis plutôt du style romantique. A ma manière en quelque sorte...
Moi : Ne pars pas mon amour, je t'en supplie !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Le départ du train... (*)   Lun 16 Mai 2005 - 15:54

Décor : un ange passe, sous la forme d'un pigeon
Musique : Sergio Leone Waouah ! Aaah !
Décor : le pigeon se pose sur le bord de chapeau et lâche une fiente sur mon nez Cyranesque
Action : j'essuye sans ciller la crotte, d'un revers ferme et lent, tout en regardant ... (merde je me rappelle plus le nom de la grognasse)
Revenir en haut Aller en bas
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Re: Le départ du train... (*)   Lun 16 Mai 2005 - 16:06

en levant les yeux, vue sur ses poils de nez
il faut que j'ai l'air amoureuse, mon regard doit fixer un point de son front pour ne pas rire
Aux alentours, une gare de campagne. Fermières se rendant au marché.
Dur dur pour le romantisme.
Une réplique à la Romane : faut oublier ces niaiseries. Plutôt :
- Si tu rencontres mon mari, fait semblant de ne pas le connaître.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le départ du train... (*)   Lun 16 Mai 2005 - 16:10

J'aime ce romantisme bien particulier qui sied si bien à la femme que je suis.
Toi, mon chéri mon amour, tu t'en vas... et avec toi les poils de ton nez... ah, quelle misère ! Je frissonne.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Le départ du train... (*)   Lun 16 Mai 2005 - 16:17

Moi :
- oui, je sais Germaine...
- mais tu le sais...
- ce nez, ces poils
- pour ma mission, chuut...

Action :
brusquement, le doigt sur la bouche, balancant un morceau de crotte collé sur la partenaire vis-à-vis.

Musique :
du tragique, coco !

Arrière-plan :
Deux fermières se battent à coup de poireaux
Revenir en haut Aller en bas
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Re: Le départ du train... (*)   Lun 16 Mai 2005 - 16:24

- Ah chéri, tu prendras bien un ch'ti canon avant de me quitter.

Travelling avant de la caméra sur une table, nappe blanche, poussée par un groom service en gants blancs et petit chapeau (style spirou). seau et bouteille de champagne...

Hurlement du réalisateur :

- B----l de m---e vous vous êtes trompé d'accessoires.
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Le départ du train... (*)   Lun 16 Mai 2005 - 17:09

Trous du cul ! Je retourne dans ma roulotte, vous méprisez les acteurs !
Rappelez moi quand vous vous serez mis d'accord !
Mais c'est pas vrai !
Revenir en haut Aller en bas
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Re: Le départ du train... (*)   Lun 16 Mai 2005 - 17:54

Et voilà qu'il faudra passer par ses caprices. Il oublie que de figurant il a été choisi pour ses "avantages pilaires nasaux". Ah l'égo les gogo !

Retour sur le plateau.

Scénario :

les deux fermières se transforment. : extraterrestres de la planète WXCVBN ennemis héraditaires des AZERTY. Poireaux = armes lazéroïdales hytech. déguisées.

Personnage 1 dans le champs :
Albert-Jules petipatapon dit poilauné, terrien au service des AZERTY.
Costume : Maillot Marcel, bretelles, charentaises, béret.
Accessoire : baguette de pain sous le bras. (arme secrète, enregisteur, caméra, roule accessoirement les cigarette riz quoi.... ?)

Personnage 2 an arrière plan. Regarde amoureusement et avec admiration Albert-Jules. : Romane Duchmouilleau dite simplette.
Costume : Les deux pieds dans le même sabot. Ne quitte pas ses gants de vaisselle en peau de plastique. Jupon gonflant et jupe vichy, petit foulard pour cacher son alopécie.
Flash back : Simplette duchmouilleau de nombreuses fois sur la table d'opération pour un greffe du cerveau qui refuse de prendre. Explication de l'alopécie. (c'est finement amené pour la compréhension du film).

Personnage 3
La "seconde fermière" se transforme en espionne terrienne.
nom : Zazounirvanette dite l'espionne aux pates palmées ou Palmita
Costume : Bottes en peau de tatou tatoué, Minijupe en peau de zébu zébré, soutien gorge grunge en peau de lézard lazéroïdal de l'espace intersidéral. Espionne sidérante.
Se vend au plus offrant.
Technique :
Cf G. de Villiers très fort pour les espionnes. Trouver une actrice croupe callypige. Se souvenir que l'âcre odeur de la cordite ne passe pas au cinéma.
Caractéristiques : la seule chose impossible à transformer en humain : ses pieds palmés. D'où son surnom. C'est ce qui la trahira ... à mettre en scène.


Dernière édition par le Lun 16 Mai 2005 - 19:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ariel



Nombre de messages : 1821
Date d'inscription : 07/04/2005

MessageSujet: Re: Le départ du train... (*)   Lun 16 Mai 2005 - 18:29

LuluBerlue a écrit:
Costume : Maillot Marcel, bretelles, charentaises, béret.
Sans vouloir te casser la baraque, finalement il est "cute" ton bonhomme, pourrais-tu m'expliquer la raison des bretelles si tu ne lui mets pas de pantalon ? Gaga
Revenir en haut Aller en bas
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Re: Le départ du train... (*)   Lun 16 Mai 2005 - 18:33

Je n'ai relaté que le principal. Il faut laisser la part de l'imagination ... Sur le pantalon ou son manque. tong

Et puis tu ferais mieux d'amener la suite plutôt que de critiquer.

D'ailleurs, nous manque des personnages !!!!!!!!!!! t'as jamais rêvé d'être acteur ?
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Le départ du train... (*)   Lun 16 Mai 2005 - 19:14

Zanluc Grodard pense :
Ca se complique vilain....
Vais pas boucler mon budget, moi, avec un double scénar aussi tordu...
Et le train, qu'est qu'y fout encore ici ?
Qui va faire Maurice ?
Et les interbitants qui grognent ?
Et mon étoile montante, le Rizton ?
Quel métier !
Revenir en haut Aller en bas
Ariel



Nombre de messages : 1821
Date d'inscription : 07/04/2005

MessageSujet: Re: Le départ du train... (*)   Lun 16 Mai 2005 - 19:16

LuluBerlue a écrit:
t'as jamais rêvé d'être acteur ?
Pas "pour rire" non Wink

Et ce n'était pas une critique Lulu chéwie, juste une humble demande d'informations AngeR
Revenir en haut Aller en bas
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Re: Le départ du train... (*)   Lun 16 Mai 2005 - 19:32

Bravo Ariel. Je vois que certains marchent droit ici. Mon autorité naturelle sans doute.
Revenir en haut Aller en bas
Ariel



Nombre de messages : 1821
Date d'inscription : 07/04/2005

MessageSujet: Re: Le départ du train... (*)   Lun 16 Mai 2005 - 19:38

Chuuttt mdr
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le départ du train... (*)   Lun 16 Mai 2005 - 19:42

- Bon sang de bonsoir, de fichtre de cornegidouille ! Il est à côté de la plaque, le boss ! Il a mélangé les fiche, cet abruti ! ça ne lui vaut rien, les cuites d'un soir d'été. La prochaine fois, faut tourner en hiver....

wakeup "ON REPREND, TOUT LE MONDE SUR LE PLATEAU !!!!!!!!!!!!"

Ils arrivent ventre à terre, forcément, le boss c'est le boss, pas le choix. Un comédien ça crève la faim, s'il est pas aux pieds du boss. Ventre à terre, ils arrivent, depuis les roulottes ! La môme Berluette avec ses tifs de travers, et ses dents en avant. Le père Boriz, avec son air de faux-russe encapitonné de hot dogs hâtivements avalés entre deux conquêtes féminines, depuis le début de sa carrière. Le grand chauve avec sa pompe rouge, qui fait croire qu'il a été cascadeur pour en retirer quelque gloire, mais faut pas tomber dans le panneau ; il est sur la fin de la grande ligne droite du septième art. Bref. Ils arrivent tous, même les poireaux, un rien inquiets, parce qu'ils ne savent pas encore quel rôle ils vont tenir.

Le boss regarde avec dédain "ses gens" se précipiter à ses pompes. Aujourd'hui, il a mal aux cors, le boss. Il bosse en charentaises, le boss. C'est pas tous les jours fêtes.
Lulutruc lui tend son bloc. A la bonne page, cette fois. Une page par jour. Elle écrit serré, la Lulutruc, pour son boss. Elle a noté l'intégralité de la scène d'adieux sur une page du bloc sténo. Elle, c'est une pro. Une pro du serré. Elle serre toujours tout, d'ailleurs; Les lèvres, le cul, les dents, les poings... aujourd'hui plus encore, parce que les scènes d'adieux, ça la connaît. Elle vit les scènes d'adieux avant même de vivre les scènes de rencontre. Chienne de vie !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Re: Le départ du train... (*)   Lun 16 Mai 2005 - 19:42

rizlabo a écrit:
Zanluc Grodard pense :
Ca se complique vilain....
Vais pas boucler mon budget, moi, avec un double scénar aussi tordu...
Et le train, qu'est qu'y fout encore ici ?
Qui va faire Maurice ?
Et les interbitants qui grognent ?
Et mon étoile montante, le Rizton ?
Quel métier !

Ben mon grand si tu peux pas on a déjà Besson sur l'affaire. L'est emballé par le scénario.
Euh c'est plus Maurice, c'est Albert-Jules (enfin je crois) parce que soudainement et en moi mêêêême je me suis dit merde "Maurice Petipatapon" ça sonne comme quelqu'un dont on ne veut pas parler, pas ici.
Pour le train : on l'a payé, on le garde. y a bien un wagon qui servira à la signature de paix entre les AZERTY et les WXCVBN. Et puis si tu veux faire du Godard, il faut que "l'action soit statique". Donc rien en dehors de la gare. Un film intimiste et interplanétaire ça sera une grande première.
Qui va faire Petipatapon : mais toi puisque t'as commencé. N'oublie pas tes poils de nez qui en fait sont des antennes sur ta planète. ça te hérisse ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le départ du train... (*)   Lun 16 Mai 2005 - 19:44

qu'est ce que je disais ? Toujours pincée, la Lulutruc ! A tel point qu'elle sait plus où elle en est. Si elle relisait au-dessus, elle y verrait plus clair. Elle a du pincer ses paupières en trous de pipi...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Re: Le départ du train... (*)   Lun 16 Mai 2005 - 20:01

Dis donc grognasse on te demande pas ton avis. Toi tu te contentes de faire ce qu'on te dit. Faut qu'tapprenne à sautiller élégamment because les deux pieds dans le sabot. Pour le jupon gonflant et la jupe vichy on a déjà une association de bien pensants sur le dos. Paraît que ça pourrait remonter trop à chaque sautillement. Aussi reçu une lettre de la SPA locale demandant à vérifier comment tu es traitée.

Bon Riz t'es vexé parce que le rôle principal n'est plus celui d'un séducteur ?
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Le départ du train... (*)   Lun 16 Mai 2005 - 20:11

LuluBerlue a écrit:
- Ah chéri, tu prendras bien un ch'ti canon avant de me quitter.

Travelling avant de la caméra sur une table, nappe blanche, poussée par un groom service en gants blancs et petit chapeau (style spirou). seau et bouteille de champagne...

Hurlement du réalisateur :

- B----l de m---e vous vous êtes trompé d'accessoires.
Bigoudeuse siliconée a écrit:
Bon Riz t'es vexé parce que le rôle principal n'est plus celui d'un séducteur ?

J'ai une femme, deux maîtresses, trois enfants et quelques barmans qui comptent sur moi pour vivre. Alors, tes rôles débiles, je prend, foi(e) de Boriz.

Mais vingt gu, lis ton xième changement de scénar, la bigoudeuse !
Qu'est-ce que tu décides ? On en est toujours là ! Relis tes notes ! On est pas là pour rigoler !
J'ai bu la bouteille de champ', si on remplaçait par un tonneau de bière belge ? Ca ferait joli, non ? Avec marqué "Standard-Anderlecht" ?
L'autre grognasse me balance : "Un ch'tit cadet, mon amour" ? C'est ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le départ du train... (*)   Lun 16 Mai 2005 - 20:12

Riz : Cheveux gominés, marcel par-dessus l'abondance de sa pilosité naturelle, à croire que les poils de son nez se sont répandus sur sa poitrine. Pantalon bleu de travail, bretelles évidemment. CHaussettes invisibles, mais forcément sans élastique digne de ce nom. Le slip, on n'en parle pas. Il aurait la place d'y loger la place St Pierre... il lui remonte même jusque bien au dessus du nombril. Ça se voit pas non plus, mais ça s'imagine fort bien.

Ro : Blonde pour une fois. Elle aime. A l'origine, elle était brune, mais un coup de pinceau, et hop ! Chignon-natte-macarons-couettes, bref, pas de coiffure bien sentie. Jupe pied de poule, jusqu'à mi-mollets, orange et noire. Chemisier rouge (ça va bien ensemble). Lunettes montures épaisses (elle est archi-myope), sourire béat aux lèvres, c'est qu'elle l'aime, son Riz ! Petites pompes style pin-up qu'a pas trouvé les bonnes pompes.

Lu : cheftaine de gare d'avant-garde. C'est pas tous les jours qu'on a une femme à ce poste. Uniforme sans forme, graisseux. Elle bouffe des beignets à longueur de journée, et elle oublie tous les jours de prendre une serviette de table pour se préserver des dégâts.

Le Train : poussif, passif, siffle. Trois fois. Toujours trois fois. C'est une règle qu'il s'est donnée le jour où il a tourné dans un western connu dont plus personne ne parle. Il reste quelques haricots sur un marche pieds. Ils sont célèbres, ils ont été renversés par Terence Hill un jour d'orage.

La gare : banale, franchement rien à dire si ce n'est qu'elle est pourvue de deux rails, pas un de plus pas un de moins.

Les poireaux : verts. Verts. VERTS.

Les fermières : pffffff des figurantes trouvées par hasard dans cette cambrousse où y'a pas un chat qui traîne. On n'en parle même pas.

PREMIERE !!!
SILENCE !!!
ON TOURNE !!!

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Re: Le départ du train... (*)   Lun 16 Mai 2005 - 20:31

Cheftaine de gare : - en voiture, en voiture. Les z amoureux faudrait arrêter de s'becotter sur les bancs publics. D'ailleurs la couillonne s'aperçoit même pas qu'elle bécotte le banc !

Décor : Gare de petite ville minière. Pas de couleur : noir et gris. Ciel bas et plombé Ro Duchmouilleau idem - Le quai est couvert de suie - Ro peut donc se servir de son unique sabot pour glisser.

Gros plan sur Jules- Albert : d'un geste magnifique il réajuste ses bretelles pour tenir son kangourou double poches. Il a relevé les verres soleil de ses lunettes à foyer. Il se penche sur elle pour la scène du baiser. Bien prendre le gros plan de face pour avoir les poils sous les lunettes.

Réplique de Ro : - pas de réplique, cest mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le départ du train... (*)   Lun 16 Mai 2005 - 20:40

Elle roule un patin au banc, c'est vrai.
Lui, il attend patiemment qu'elle ait terminé. Il connaît bien sa Ro, il sait qu'elle s'en apercevra d'ici quelques minutes. C'est une fille qu'a quelque chose dans le citron. Rien à voir avec celle d'avant, qu'était vide, vide, vide...

Elle se rend bien compte qu'il y a maldone, mais c'est pas encore clair dans sa tête.
Faut qu'elle en soit sûre.
Elle est méticuleuse, la Ro.

Lu : Départ dans SEPT MINUUUUUUUUUTES !
(elle se roule une clope, elle sait qu'elle a le temps)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Boriz



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 16/05/2005

MessageSujet: Re: Le départ du train... (*)   Lun 16 Mai 2005 - 20:46

Je gratouille ma barbe de deux jours, extrait une crotte de nez, renifle un bon coup, farfouille mon entrejambe morpionesque, rote un bon coup.
Moi : quand est-ce qu'on baise, ma jolie ?
(silence)
Moi : pasqu'im faut des forces, pour LA mission, tu vois ?

Musique : je t'aime moi non plus
Bruitage : un arrière-train siffle trois fois
Décor : il commence à pleuvoir
Opérateur photo : run black and white, coco
Revenir en haut Aller en bas
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Re: Le départ du train... (*)   Lun 16 Mai 2005 - 20:49

Et c'est là qu'entre en scène le génie pur du réalisateur Yann Louche Godario.

Ro s'est rendu compte de sa méprise. Quelques secondes lui suffisent pour décider de laisser tomber machin et de vivre avec le banc.

Yann Louche Godario, originaire d'un pays de l'Est sait et doit faire des films transcendentaux (euh je vérifierais plus tard) avec un budget serré.

Un banc
Une actrice de seconde zone
Un acteur sur le déclin.
La locomotive de Yalta.

Le film sera un succès.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le départ du train... (*)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le départ du train... (*)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Petit train touristique du Tarn
» Train en départ de Grenoble
» Un moyen pas cher (train, avion, etc...) de faire Nice-Disneyland Paris regulierement ? (sans voiture)
» Kolwezi, la part de la légion
» Papiers pour faire-part.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: Jeux d'écriture-
Sauter vers: