Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Naissance laborieuse d'une idée et de quelques images (I).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Masques
Invité



MessageSujet: Naissance laborieuse d'une idée et de quelques images (I).   Lun 23 Fév 2004 - 12:59

A l’origine de la Télévision, se trouve un élément du nom de Sélénium qui fut découvert en 1817 par le chimiste suédois Jöns BERTZELIUS. Comme on le voit, l'affaire est déjà ancienne ! Wink

http://www.google.fr/search?q=Selenium&ie=UTF-8&oe=UTF-8&hl=fr&btnG=Recherche+Google&meta=lr%3Dlang_fr


Ce bizarre élément qu'est le Sélénium, tant sous sa forme vitreuse que sous sa forme métallique, allait demeurer une curiosité chimique très précisément jusqu’au 12 février 1873, date à laquelle l’ingénieur britannique Willoughby SMITH découvrit non seulement ses qualités photosensibles mais aussi le fait que, si on l’expose à la lumière, sa résistance à l’électricité diminue de façon considérable.

Le phénomène était on ne peut plus intéressant. Les esprits curieux se mirent donc au travail sur ces nouvelles bases et, deux ans plus tard, à BOSTON, George R. CAREY fut le premier à appliquer les propriétés photo-électriques du Sélénium à la transmission d’images à distance – idée qui trottait dans l’air depuis les expériences d’un autre Anglais, Alexander BAIN, quelques trente-deux ans auparavant.

Mais rendons à César ce qui lui appartient et ayons une pensée émue pour l’abbé Giovanni CASELLI, ancien professeur de physique à FLORENCE et qui, émigré à Paris, avait déjà construit en 1857 le prototype d’un appareil unique en son genre. Cet appareil est en effet le premier à pouvoir prétendre au titre d'ancêtre (encore assez élémentaire il est vrai) de la télévision à écran ultra-plat que nous connaissons. Grâce aux propriétés de l’électricité et de la conductibilité du métal, il permettait ni plus ni moins que de copier tout trait ou signe exécuté par la main de l’homme. Cette invention si astucieuse, que l’abbé consacra six ans à perfectionner avec l'aide de Gustave FROMENT, est restée dans l'Histoire de la Télévision sous le nom de Pantélégraphe.

Résumons-en le principe :

A la station émettrice :

1) Une feuille d’écriture est placée sur un cylindre de métal.
2) Un stylet électrifié, agité d’un rapide mouvement horizontal, parcourt cette feuille.
3) A chaque fois que la pointe passe sur l’encre, le courant est interrompu.

A la station réceptrice :

- un stylet animé d’un mouvement parfaitement isochrone laisse un point minuscule à chaque interruption de courant.

Mais c’est le Français Constantin SENLECQ, notaire à Ardres, dans le Nord du pays, qui va passer à la vitesse supérieure en créant le Télectroscope, appareil qui, lui, va permettre une transmission électrique des images.

Dans ce cas de figure, nous trouvons deux chambres noires, l’une à la station émettrice, l’autre à la station réceptrice, que relie entre elles un fil télégraphique. Dans la chambre noire émettrice, la glace dépolie sur laquelle se forme l’image est parcourue par une pointe de sélénium reliée au circuit électrique. Les variations d’intensité lumineuse transmises par les câbles électriques sont alors reproduites dans la chambre noire réceptrice … et l’image apparaît.

Guy LUX est bien loin d'être né mais le Schmilblick télévisuel, lui, vient de faire un très grand pas en avant ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
 
Naissance laborieuse d'une idée et de quelques images (I).
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelques photos de Noël pour vous remonter le moral !!!
» Quelques images de l'Ile d'Yeu
» Quelques Images de ZZX Daro4
» Quelques images d'Australie... (Byron Bay)
» Quelques images pour se faire une idée. (Lumix G1)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Passions Artistiques :: Arts :: Le 7ème Art :: TV-
Sauter vers: