Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La difficulté d'être parent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Re: La difficulté d'être parent   Jeu 2 Juin 2005 - 18:11

C'est vrai Marylèn l'angoisse n'empêche rien. C'est la façon de fonctionner qui est à corriger. Pas facile.
Revenir en haut Aller en bas
ideuc



Nombre de messages : 2414
Date d'inscription : 27/04/2004

MessageSujet: Re: La difficulté d'être parent   Jeu 2 Juin 2005 - 18:26

luluberlue a écrit :
"
Cela m'angoisse énormément et me fatigue moralement dans le même temps. J'aimerais me sentir chez moi. Vivre avec ses enfants devenus adultes est difficile, et la situation n'est pas saine. "

je crois comprendre ce que tu ressens mais par contre tu sais, quand ils partent voler de leurs propres ailes, quelle vague à l'âme!!!!!!
il faut se donner de nouveaux objectifs et ce n'est pas toujours facile!!!!!!!!!!
cela permet quelquefois à un couple de se retrouver ou alors c'est le contraire.....

A 22 ans, ma fille et son petit ami ( maintenant son mari) se sont installés et campés à la maison pour vivre ensemble.......le petit est arrivé, délicatement avec sa valise- il s'était faché avec ses parents!!

Que voulais-tu que l'on fasse?les mettre à la porte tous les deux, sans moyen financier? et bien, mis devant le fait accompli, nous avons accepté.et avec le recul nous avons fait le bon choix

pendant son adolescence,à 16 ans, pendant 6 mois, et après 6 mois d'hospitalisation pour dépression,ma fille a refusé de vivre à la maison.....

Elle a beaucoup "grandi "mais nous aussi......
Revenir en haut Aller en bas
nirvana
Ex Future 5000 Posts
avatar

Nombre de messages : 9732
Localisation : si vous saviez !
Date d'inscription : 27/03/2005

MessageSujet: Re: La difficulté d'être parent   Jeu 2 Juin 2005 - 21:30

Marylen a écrit:
Deliege a écrit:

Juste une pratique ... si l'on peut dire
C'est ce que nous vous reprochons juste aussi messieurs ! Gaga

je ne pense pas qu'il faille leur reprocher, le lien qui existe entre une mère et un enfant c'est créé lors de la grossesse, ce que le père n'aura jamais... je pense qu'il ne faut pas oublier cela... et qu'il doit y avoir une sorte de frustration ! je me trompe peut être...
certains pères n'ont pas l'âme paternel, mais certaines femmes non plus. Je n'ai jamais reproché au père de mes enfants qu'il ne soit pas paternel, il n'était pas assez mature à ce moment là... la vie a fait le reste ! je lui reprocherai juste peut être d'être que le papa P.A., de n'avoir pas fait l'effort de communiquer avec ses enfants quand ils étaient plus jeunes... il en paye les conséquences et essaye quand même maintenant de répondre présent !
la communication est importante quand elle peut avoir lieu.
La quantité de présence peut être importante aussi mais c'est surtout la qualité qui importe.
Revenir en haut Aller en bas
isis



Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 25/04/2004

MessageSujet: Re: La difficulté d'être parent   Ven 3 Juin 2005 - 0:01

pour moi , pour nous , il n'y a encore pas eu de difficulté à être parents . Nous l'avons été assez tard , il faut dire , par choix, nous avions investi beaucoup d'autres choses à cette époque . Nous sommes à présent entièrement disponibles pour être parents avec un plaisir entier .
Nous avons vécu beaucoup à son ryhme à elle pendant sa petite enfance , et avons repris progressivement de l'espace à nous au fur et à mesure qu'elle pouvait en acquérir en dehors de nous .
Nous n'avons jamais eu à punir , nous avons toujours permis tout ce qui pouvait l'être hormis ce qui pouvait représenter un danger grave .
Il ne lui a jamais été interdit de toucher quelque chose et elle appris à se servir des objets de la maison sans jamais rien casser , il ne lui a jamais été interdit un gros mot à la maison, et je ne lui en ai jamais entendu dire à l'extérieur .
Nous partageons beaucoup , elle n'est pas tenue à l'écart des problèmes dont elle sait ce qu'elle est en mesure de savoir en fonction de son age .
Elle aborde l'adolescence avec ses portes qui claquent , je pense que tout va bien...
Elle est tournée vers les autres, l'écoute, l'attention, la tolérance ...
On est vraiment deux, et c'est vrai , je n'aurais pas souhaité e^tre seule ... C'est que du bonheur .
Revenir en haut Aller en bas
nirvana
Ex Future 5000 Posts
avatar

Nombre de messages : 9732
Localisation : si vous saviez !
Date d'inscription : 27/03/2005

MessageSujet: Re: La difficulté d'être parent   Mer 8 Juin 2005 - 1:27

la difficulté c'est de ne pas se faire de souci pour ses enfants... les soucis me rongent, me bousillent...

sur 3, un seul a besoin de vous et vous n'arrivez pas l'atteindre... un seul ne trouve pas son chemin et vous êtes incapable de lui montrer... ou si vous essayez, vous n'êtes pas écouté... alors se posent les questions : qu'ai-je fait ? qu'ai-je pas fait ? qu'ai-je dit ? qu'ai-je pas dit ? ou est l'instant que j'ai loupé dans sa vie ? remonte le temps, mais à quoi bon, c'est trop tard, le mal est fait !

il se veut fort et vous savez qu'au fond il est encore si fragile... il se cherche sans se trouver... le laisser faire ? le secouer ? c'est si fragile qu'on peut se louper encore, il suffit d'un instant... et devenir incapable de réagir et souffrir pour lui parce que vous ne voulez pas que lui souffre, alors vous prennez ce poids sur vous, vous le gardez tellement qu'il devient trop lourd ! alors vous essayez d'oublier, lui y arrive bien alors pourquoi pas vous ! pour lui tout va bien, alors pourquoi pas vous ? plus il vous rassure, moins vous êtes rassuré... et plus vous vous demandez si vous vous ne faites pas du souci pour rien... mais non parce que vous dites que rien n'est facile sauf pour ceux qui rêvent et qui ne se sont pas encore essayés à la vie, et surtout que vous aimeriez que tout aille le mieux du monde pour votre petit monde dans ce monde !

dur dur d'être parent !
de voir s'éloigner celui pour lequel vous vous faites le plus de souci, même si pour lui et pour vous c'est une question de survie ! mais quel sera le prix à payer ? peut être aucun ? la peur n'évite pas le danger certes mais elle vous tenaille quoi qu'il en soit !

un mail ce soir de lui : ici tout va bien ! et toi ? bisous je t'aime maman, ton fils

et je ne suis toujours pas rassurée !
Revenir en haut Aller en bas
spirit
39° à l'ombre d'un strip
avatar

Nombre de messages : 1700
Date d'inscription : 26/03/2005

MessageSujet: Re: La difficulté d'être parent   Sam 11 Juin 2005 - 12:34

C'est difficile d'être parent certes...
Mais la difficulté d'être un enfant aussi, quand on a des parents .. comment dire euh.... "spéciaux"... ?
c'est difficile aussi non ?

Je lis des messages de fêtes des pères ou fête des mères et je n'ai rien à dire : pas pu fêter la fête des mères à ma mère justement, la fête des pères c'est pareil.
Dur dur d'être l'enfant de ses parents dans ces cas là.
Dur dur d'être l'enfant de deux être qui ont "fait des enfants" sans vraiment être papa et maman.

Nirvana dit "le lien qui existe entre une mère et un enfant c'est créé lors de la grossesse" : malheureusement c'est pas le cas de toutes les mamans.

Enfin bref, on va positiver et j'ai ma vie Smile
Revenir en haut Aller en bas
nirvana
Ex Future 5000 Posts
avatar

Nombre de messages : 9732
Localisation : si vous saviez !
Date d'inscription : 27/03/2005

MessageSujet: Re: La difficulté d'être parent   Sam 11 Juin 2005 - 13:00

Spirit, il y a toujours des exceptions mais peut être que parents ils n'ont pas su l'être mais grands-parents ils sauront l'être !

tu sais avec du recul, je me dis que mes parents ont vécu leur vie de couple en autarcie et que nous n'en étions que les témoins... une belle histoire d'amour qui dure, et cela fait pratiquement 50 ans, mais sans vraiment de tendresse démontrée envers nous... et ils ont eu 5 enfants ! et quand je les vois maintenant avec les derniers petits enfants (ils en ont 14 en tout) c'est : magique !
Revenir en haut Aller en bas
Ariel



Nombre de messages : 1821
Date d'inscription : 07/04/2005

MessageSujet: Re: La difficulté d'être parent   Sam 11 Juin 2005 - 13:03

Ça arrive, mais je t'assure que ça n'arrange pas le cas des enfants Wink
Revenir en haut Aller en bas
nirvana
Ex Future 5000 Posts
avatar

Nombre de messages : 9732
Localisation : si vous saviez !
Date d'inscription : 27/03/2005

MessageSujet: Re: La difficulté d'être parent   Sam 11 Juin 2005 - 13:05

bé oui et bé non ! lk
Revenir en haut Aller en bas
spirit
39° à l'ombre d'un strip
avatar

Nombre de messages : 1700
Date d'inscription : 26/03/2005

MessageSujet: Re: La difficulté d'être parent   Sam 11 Juin 2005 - 13:27

nirvana a écrit:
Spirit, il y a toujours des exceptions mais peut être que parents ils n'ont pas su l'être mais grands-parents ils sauront l'être !

même pas non, ils ont déja une petite fille (avec ma soeur) Wink et le même comportement, les mêmes erreurs... rien.. Ils font partie des gens qui font des enfants c'est tout, parce qu'il faut en faire parce que c'etait la mode, parce qu'on se marie, qu'on fait des gosses etc...

mais c'est pas grave Nirvana ! J'en ai souffert énormément étant enfant, ado et allez... j'ai accepté le truc depuis 3 ans maintenant on va dire...j'ai accepté que je devais dépasser tout ça et faire avec et que bah ce sont mes parents mais que je n'ai plus besoin d'eux pour vivre s'ils ne veulent pas être là pour moi.. j'ai ma vie moi, et je sais que je ne deviendrais jamais comme eux, c'est ça ma force et ma roue de secours : les enfants m'aiment, ma nièce est gaga de moi, et je suis gaga d'elle, je sais que je donnerai aux enfants tout ce dont on m'a privée moi pendant 27 ans !!! je ne serais pas parfaite sans doute, mais je serais "maman " et pas juste une génitrice !
Je vais peut être choquer quelques personnes mais tu sais... quand je pense aux orphelins, je me dis que quelque part, même si mes parents sont en vie, je suis orpheline de coeur, je ne sais pas ce que c'est que d'être aimée par ses parents. Et en fin de compte, s'ils étaient morts, vu le peu qu'ils font pour moi, ça ferait pas une grande différence.
Et tu sais quoi le comble du comble Nirvana ?
Le comble c'est que je n'arrive pas à les détester, je les aime malgré tout, et c'est dur ça, je crois que c'est le plus dur ça, de les aimer quand même alors que je n'ai rien de rien d'eux.... Wink


Mais je ne suis pas malheureuse, je me sens tres heureuse quand même parce que j'ai beaucoup beaucoup de bonheur à coté !
c'est juste que pour moi la fete des pères et des mères n'a aucune valeur dans ma vie, c'est triste hein... Wink
Revenir en haut Aller en bas
nirvana
Ex Future 5000 Posts
avatar

Nombre de messages : 9732
Localisation : si vous saviez !
Date d'inscription : 27/03/2005

MessageSujet: Re: La difficulté d'être parent   Sam 11 Juin 2005 - 13:34

oui c'est triste mais tu as trouvé ton bonheur et ça c'est super ! parce que pas facile... et tu feras une bonne maman parce que tu as beaucoup en toi ! ça j'en doute pas une seconde ! et puis moi je t'aime na !
Revenir en haut Aller en bas
spirit
39° à l'ombre d'un strip
avatar

Nombre de messages : 1700
Date d'inscription : 26/03/2005

MessageSujet: Re: La difficulté d'être parent   Sam 11 Juin 2005 - 13:44

c'est gentil ça ma belle,
oui j'espere !!! Wink

et oui tu vois, on peut compenser un manque d'amour ailleurs, par d'autres types d'amour, c'est pour ça que je ne me plains pas, ya plein d'amour autour de moi , autour de nous !!!!

Tiens ça me fait penser à la chanson de helene 'ya trop de gens qui t'aiment, mais tu le vois même pas, là là là là Laughing ..... Roméo

Qui a besoin d'amour ? j'en ai une valise pleine AngeR
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La difficulté d'être parent   Dim 12 Juin 2005 - 3:07

Démolition dans un chantier de construction...
Nous sommes nombreux.
Le manque d'amour d'un ou des deux parents peut assassiner un tas de choses.
J'ai 50 ans. J'en suis pas encore remise. Pourtant, j'ai une moitié qui assure sacrément depuis toujours. C'est l'autre qu'a tout flanqué par terre.
Saloperie. J'm'en remettrai peut-être. Si la vie veut bien m'en donner le temps. Encore un peu...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
nirvana
Ex Future 5000 Posts
avatar

Nombre de messages : 9732
Localisation : si vous saviez !
Date d'inscription : 27/03/2005

MessageSujet: Re: La difficulté d'être parent   Dim 12 Juin 2005 - 9:52

on peut s'en remettre mais on vit surtout avec parce que cela fait parti de notre histoire... le tout est que cela n'envahisse pas notre vie !
Revenir en haut Aller en bas
spirit
39° à l'ombre d'un strip
avatar

Nombre de messages : 1700
Date d'inscription : 26/03/2005

MessageSujet: Re: La difficulté d'être parent   Dim 12 Juin 2005 - 12:39

Romane a écrit:
Démolition dans un chantier de construction...
Nous sommes nombreux.
Le manque d'amour d'un ou des deux parents peut assassiner un tas de choses.
J'ai 50 ans. J'en suis pas encore remise. Pourtant, j'ai une moitié qui assure sacrément depuis toujours. C'est l'autre qu'a tout flanqué par terre.
Saloperie. J'm'en remettrai peut-être. Si la vie veut bien m'en donner le temps. Encore un peu...

Je crois que nous sommes nombreux oui...
entre les enfants "trop "aimés
entre ceux qui sont rejetés ou abandonnés
entre ceux qui sont orphelins
je crois que la relation parent / enfant est la plus difficile de toutes les histoires d'amour, la plus forte, celle aussi qui peut-être la plus destructrice.
C'est pas facile tout ça... je pense qu'on ne se remet jamais vraiment de souffrances liés à un manque d'amour des parents... mais on peut apprendre à vivre avec, et se dire qu'on est capables de trouver le bonheur au delà de ça...
Aujourd'hui, je crois que j'ai réussi (que depuis tres peu...), à couper le "cordon ombilical" et à me dire enfin : je n'ai pas besoin d'eux pour dire que je suis heureuse !" . L'amour je l'ai compensé ailleurs, dans les amis, les hommes de ma vie, et quelques membres de ma famille. Je l'ai donné à ceux qui en voulaient.
Ma force aujourd'hui est de me dire que j'ai conscience de tout ça, conscience que ce manque d'amour a forgé une personnalité particulière chez moi, mais une personnalité "positive" je crois, puisque je fais tout pour ne pas leur ressembler tu vois ?! J'ai tout fait depuis des années pour pas ressembler à ma mère, et ça m'a réussi ! J'ai tout fait pour m'attacher à des hommes totalement à l'opposé de mon père aussi et ça m'a réussi.
J'ai dépassé les périodes à culpabiliser, celles où je me disais : "mais pourquoi ils m'aiment pas ? pourquoi ils en ont rien à foutre ? pourquoi ils sont comme ça ?"; aujourd'hui je ne culpabilise plus et je suis triste pour eux. Ils ont tout simplement rater, à deux, à pieds joints ! la plus belle histoire d'amour qu'il est censée exister, ils sont passés à coté de tout ! C'est triste pour eux !
Aujourd'hui, ils habitent à 30 km de chez moi, je les vois que tres peu, là je ne les as pas "vus" depuis 1 mois, il arrive que plusieurs mois se passent... Je vis sans eux, tant pis pour eux, je sais juste que le deuil d'eux ne sera pas un deuil normal et qu'il sera terrible parce que jusqu'au bout, ils ne me donneront RIEN. Mais bon, ce jour là j'aviserai, je serai forte, il le faudra, parce que je ne veux plus souffrir à cause d'eux!

Souvent les gens qui ont manqué d'amour dans l'enfance en débordent étant adultes...(parfois trop.. mais tant pis je crois que je préfère le "trop" que "pas du tout"....)
Je crois que tu es de ces gens là Romane, ça se sent, ça se lit, t'es remplie d'amour en toi, d'amour à donner, à partager, tu le donnes gratuitement, naturellement, spontanément....et les gens autour de toi te le rendent. Tu fais partie de ces personnes qui sont du coup tres attachantes car si généreuses, tu fais partie de ces personnes qu'on aime à connaitre. Si tu as envie de verser des larmes, verse des larmes de bonheur, des larmes d'amour parce que que vraiment ... il y a pleins de gens autour de toi qui t'aiment pour ce que tu es et parce que tu as su donner en retour énormément. C'est ça ta victoire sur la vie et sur ton enfance. C'est ça notre force !!! Exploite là... ! et regarde autour de toi, tous ces gens qui t'aiment naturellement.. spontanément ! Tu es exceptionnelle Romane pour ça ! L'amour dont tu as trop manqué tu es pourtant allée le chercher et tu t'es fabriqué un coeur Géant pour en semer de l'amour partout ou tu passes! C'est ça que tu dois retenir, ça qui te rend géniale ! ça qui doit t'amener à te dire, demain ou apres demain "je m'en suis remise.."et "le temps qu'il me reste à vivre je veux en profiter pour les histoires d'amour et les gens qui en valent la peine"..... Si t'es comme moi et mes paradoxes.... je sais que ya une méga force en toi qui te donne la rage de vivre et d'avancer et de positiver. Cette force elle te quittera jamais vraiment Romane, sois en sûre.

je t'embrasse

on en reparlera, on partagera si tu veux en privé un jour... sinon je vais faire pleurer tout le monde si je raconte plus de trucs... deja que moi là.... Confused Rolling Eyes Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La difficulté d'être parent   

Revenir en haut Aller en bas
 
La difficulté d'être parent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La difficulté d'être parent
» [AIDE] ralentissement sms + difficulté pour pouvoir l'écrire
» Vos difficultés
» Difficultés de la langue française pour les étrangers...
» Psychologie, parent pauvre ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Detente :: Blabla-
Sauter vers: