Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Livres et sensualité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Livres et sensualité.   Mar 31 Mai 2005 - 13:26

J'aime traîner dans les librairies (les vrais se font rares). Les livres m'accompagnent depuis ma plus petite enfance.
Choisir un livre ne relève pas que d'un choix intellectuel ou émotionnel comme expliqué dans le sujet sur la critique. Un livre est aussi sensuel.

L'odeur du vieux papier jauni à la limite du parchemin qui vous assaille chez les bouqinistes et dans les vieilles bibliothèques familiales révèle tout un monde autour des écrits contenus mais surtout des personnes qui ont pu lire et tenir ces livres. Quelle source pour les imaginatifs !

Le papier glacé des magazines de luxe modernes dégage cette odeur si caractéristique que l'on peut accompagner d'une caresse de la main, je les pose parfois sur ma joue.

Prendre un livre cartonné souple et du pouce faire défiler les pages en éventail, l'approcher du visage pour sentir ce petit instant de courant d'air, les yeux fermés. Un pur délice.

Les livres d'art dont un sorti de son emballage, à peine feuilleté pour ne pas laisser de traces, les yeux qui glissent, pas trop à la fois. Noter la référence, se le faire offrir.

Les livres de poches, goutte à goutte de livres, s'empileront en colonnes verticales sur les autres. Un peu en désordre. Une bibliothèque sans fouillis est comme morte.

Sortir de la librairie, quelques ouvrages empilés et amoureusement tenus dans les bras croisés, comme on tiendrait un bébé et dans le même temps jouir de l'anticipation de la lecture.

Retrouver avec émotion de vieilles lectures. Le livre n'a pas bougé depuis des années. Tiens lu au printemps. Une violette desséchée entre deux pages. Les commentaires dans la marge, des passages recopiés sur les blancs, témoins des préoccupations et émotions de l'époque. Car il doit être vivant . Hormis le livre d'art fait pour être regardé seulement, quoi de plus triste qu'un livre resté neuf, sans traces de passages. Le respect n'est pas de le maintenir vierge mais de laisser les preuves de son passage dans notre vie.


c'est aussi tout cela un livre.

Avez-vous une approche physique du livre ?

Juste pour vous : Vincent Delerm. Quatrième de couverture
http://www.paroles.net/chansons/34686.htm
Revenir en haut Aller en bas
ideuc



Nombre de messages : 2414
Date d'inscription : 27/04/2004

MessageSujet: Re: Livres et sensualité.   Mar 31 Mai 2005 - 19:35

Revenir en haut Aller en bas
Deliege

avatar

Nombre de messages : 3537
Age : 56
Localisation : Entre le Vatican et Diên Biên Phu
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Livres et sensualité.   Mar 31 Mai 2005 - 22:17

En ce qui me concerne, c'est moins au livre que je relie mes sensations qu'aux souvenirs liés à sa lecture.
Je retrouve par exemple l'ambiance de l'année de mon bac avec " Malevil" de Pierre Merle (le bus dans lequel je l'ai lu , l'amie qui m'en avait conseillé la lecture ... )
Je sens l'air tiède de l'été d'une plage du Nord où j'ai dévoré " Le grand Jaurès" de Max Gallo.
Et la chaleur d'une couette douillette pour tel ou tel Maigret ...
Mais je suis dans le souvenir d'un contexte et non dans la perception matérielle du livre lui même ...
C'est une belle faculté que tu as ma Lulu de sentir la texture du réel et de savoir si bien en transmettre le goût et la saveur...
Revenir en haut Aller en bas
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Re: Livres et sensualité.   Mar 31 Mai 2005 - 23:23

Merci. Wink
Revenir en haut Aller en bas
averell



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 27/05/2005

MessageSujet: Re: Livres et sensualité.   Ven 3 Juin 2005 - 9:59

Ai une relation très sensuelle avec les livres.
Par exemple j'aime beaucoup regarder, toucher (caresser!) le cuir patiné par les siècles.
J'adore aussi effleurer le papier,fermer les yeux pour en apprécier la texture.
J'aime les murs couverts de livres ,les sols jonchés de livres et puis l'odeur d'encre fraîche:là je craque!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Livres et sensualité.   Mer 8 Juin 2005 - 13:20

Incontournable. Entre un livre et moi, la sensualité, l'éveil des sens... j'entre dans l'émerveillement...
Caresser un livre, c'est caresser son histoire, sa conception, le poids de l'imaginaire d'un être, le temps, tout ce temps qu'il lui a fallu pour coucher les mots, ces nuits de fébrilité, de souffrance, de doutes et de passion.
Sentir sous mes doigts la texture et l'épaisseur du papier, de la couverture, respirer l'odeur de l'encre et du papier...

Je passe des après-midi entiers entre les rayons des librairies. Fureter, toucher, feuilleter, choisir... J'emporterais bien plus que ce qui est raisonnable, et je ne suis pas raisonnable.

Les vieux vieux livres m'attirent. Ils portent en eux tout ce temps passé depuis qu'ils sont devenus livres. J'en possède quelques uns de très vieux. Des Dalloz énormes, l'histoire de Paris, les fables de Lafontaine en vieux français, protégé par une couverture de fortune pour ne pas qu'il s'abîme, des revues datant de la dernière guerre mondiale, des journaux aussi...

Je ne sais pas non plus jeter le papier ! J'aime terriblement ce contact de la plume et du papier, l'encre (noire) qui pose là la création de quelque chose qui n'existait pas l'instant d'avant...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Clélia



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Livres et sensualité.   Jeu 21 Juil 2005 - 15:51

Moi aussi, je suis très sensible au livre en tant qu'objet. D'ailleurs, quand je lis de la poésie ou des textes en prose sur internet, j'ai bien du mal à apprécier. Il me faudrait les lire sur une page blanche pour en percevoir toute la valeur.

Je n'aime pas trop les livres d'occasion ni ceux des bibliothèques mais mes vieux livres d'enfance produisent sur moi le même effet que la madeleine chez Proust ou la grive chez Chateaubriand.

J'aime particulièrement certaines éditions. J'aime le papier bible et la sobriété des livres de la Pléiade. J'aime aussi particulièrement "Les cahiers rouges" de Grasset ou encore les livres d'Acte Sud. Cet éditeur fait aussi de magnifiques albums pour enfants. L'un d'eux d'ailleurs a un marque-page parfumé à l'ylang ylang. Pourquoi ? Le titre de cet album est "La Nuit de l'Ylang Ylang" et, autant qu'il m'en souvienne, il raconte la création d'un parfum à base d'ylang ylang. L'odorat participe ainsi à la compréhension de l'histoire et des sentiments du protagoniste. C'est une très bonne idée et le parfum sent vraiment très très bon (d'ailleurs, c'est le parfum d'un grand parfumeur).
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Livres et sensualité.   Jeu 21 Juil 2005 - 16:29

Me donne des frissons la chanson de Delerm... Merci Lulu...

Ce que j'aime, c'est pas tellement le bouquin, ni les souvenirs... C'est l'achat. Chez un bouquiniste. Le frisson d'avoir trouvé le bouquin qu'il me fallait, celui qui éclairera une tranche d'histoire, tout à l'heure. Et celui-là, qui manquait à ma collection de tel auteur. Et enfin, ce troisième, de cet inconnu, que j'ai choisi, juste pour un paragraphe bien balancé. Petit sachet plastique, six euros cinquante. Voilà, Monsieur, je vous laisse le tout pour trois euros, c'est soldé. Neuf cents pages qui m'attendent, à dévorer.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Livres et sensualité.   Jeu 21 Juil 2005 - 16:38

J'en ai un, là, précisément sous la main... on pourrait parler d'une sensualité sauvage... il n'en est rien. Juste un coup de gueule. Il est là, sous ma main, en petits morceaux éparpillés. Il a perdu une couverture dans la bataille....

C'était pas un bon, celui là. Evil or Very Mad

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Livres et sensualité.   Jeu 21 Juil 2005 - 16:45

Tiens... Un sévère critique s'en serait-il emparé ? Une bataille d'Hernani ?
Ca me dit quelque chose...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Livres et sensualité.   Jeu 21 Juil 2005 - 16:49

Je compte photographier l'unique couverture, en flou pour éviter toute pub intempestive....

La critique passa par là, et fut on ne peut plus explicite. Rien à redire, franchement, j'ai beau chercher... c'était parfait. Faudrait être nuche pour ne pas avoir saisi que ce bouquin n'est qu'à l'extrême opposé de la sensualité que l'on attendait de lui...

Rêve

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Livres et sensualité.   Lun 25 Juil 2005 - 2:16

Clélia a écrit:
Moi aussi, je suis très sensible au livre en tant qu'objet. D'ailleurs, quand je lis de la poésie ou des textes en prose sur internet, j'ai bien du mal à apprécier. Il me faudrait les lire sur une page blanche pour en percevoir toute la valeur.


Idem pour moi, de même qu'il m'est difficile d'écouter la lecture d'un conte. Je préfère le lire moi-même, sinon je zappe les trois quarts....

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Clélia



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Livres et sensualité.   Lun 25 Juil 2005 - 16:48

Pareil, j'ai horreur qu'on me fasse la lecture, je ne peux pas m'approprier le texte alors et je me déconcentre rapidement. (évidemment, si c'est Gérard Philippe lisant "Le Petit Prince", c'est différent...). Mais même, il faut que j'aie lu le texte avant d'apprécier la lecture qu'en fait un grand comédien.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Livres et sensualité.   Lun 25 Juil 2005 - 17:05

Voilà. C'est ça. En fait, je loupe des mots, je suis distraite par ce que je vois autour du conteur, les expressions de son visage, sa diction, les réactions d'un public, etc.
C'est très curieux, car je me souviens parfaitement des histoires que ma maman inventait pour moi quand j'étais petite. Mais elle me les racontait quand j'étais couchée, et je fermais les yeux pour "lire ses mots" avec les images que me suggérait mon imaginaire.

Un livre en pages et en encre, c'est tenir l'essence même de l'histoire, et permettre à l'imaginaire de faire le reste.
Je ne pourrais pas vivre sans ces images intérieures, sans parasites entre le livre et elles...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Re: Livres et sensualité.   Mar 16 Aoû 2005 - 18:28

Romane a écrit:
J'en ai un, là, précisément sous la main... on pourrait parler d'une sensualité sauvage... il n'en est rien. Juste un coup de gueule. Il est là, sous ma main, en petits morceaux éparpillés. Il a perdu une couverture dans la bataille....

C'était pas un bon, celui là. Evil or Very Mad

Les puristes auraient parlé de non respect du livre. Pourtant ce lecteur est bien de son époque, la critique fut avant tout visuelle, vivante, massacrante. Toute à l'image de ces émissions intellectuelles 18/20 h qui mettent courageusement la culture à portée de tous. Nous devons l'en remercier. Le public était hélas réduit... Une toute petite once de culture alors ... mais qui sait !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Livres et sensualité.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Livres et sensualité.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Livres et sensualité.
» Combien de livres lisez-vous en même temps?
» Les autres livres de Lucy Maud Montgomery
» Censure des livres populaires
» Les livres illustrés et les livres-objets

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: A propos de livres-
Sauter vers: