Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dûr, nos curés !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Coquelicot



Nombre de messages : 487
Date d'inscription : 08/03/2005

MessageSujet: Re: Dûr, nos curés !   Dim 24 Juil 2005 - 4:16

Deliege a écrit:
C'est bien pourquoi je ne suis plus "pratiquant" ...
Il faut un nouveau Concile !!
Pierre



Que pourrait-il apporter de transcendant ?
Crois-tu sincèrement que les fondements les plus ancrés pourraient évoluer ??
Il y règne l'hypocrisie! La remise en question de quoi que ce soit n'est certainement pas à espérer !
Revenir en haut Aller en bas
Deliege

avatar

Nombre de messages : 3537
Age : 55
Localisation : Entre le Vatican et Diên Biên Phu
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Dûr, nos curés !   Dim 24 Juil 2005 - 10:21

Et que proposes - tu ?
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Dûr, nos curés !   Dim 24 Juil 2005 - 10:23

Coquelicot a écrit:
Il y règne l'hypocrisie! La remise en question de quoi que ce soit n'est certainement pas à espérer !

  • N'y règne-t-il pas l'hypocrisie ?
    Je pense que les croyants sont sincères. Ce serait si simple de démonter un système simplement parce que ses défenseurs sont hypocrites.
  • Y aura-t-il des remises en question ?
    Il faut supposer que oui. A partir du moment ou une organisation sent le besoin d'une "grande discussion", c'est qu'elle sent le besoin de mises à jour.
    Mais il n'est pas dit qu'un concile ne décidera pas de célébrer la messe en latin. Ou en allemand.
Revenir en haut Aller en bas
Deliege

avatar

Nombre de messages : 3537
Age : 55
Localisation : Entre le Vatican et Diên Biên Phu
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Dûr, nos curés !   Dim 24 Juil 2005 - 10:35

Ou en Serbo - Croate !!
Revenir en haut Aller en bas
Coquelicot



Nombre de messages : 487
Localisation : dans les champs...
Date d'inscription : 08/03/2005

MessageSujet: Re: Dûr, nos curés !   Dim 24 Juil 2005 - 15:25

rizlabo a écrit:

Je pense que les croyants sont sincères. Ce serait si simple de démonter un système simplement parce que ses défenseurs sont hypocrites.
[*]Y aura-t-il des remises en question ?
Il faut supposer que oui.

A partir du moment ou une organisation sent le besoin d'une "grande discussion", c'est qu'elle sent le besoin de mises à jour.


Je n'ai absoluement rien à proposer.
Je ne crois pas au concile du changement. Il demanderait une telle ouverture d'esprit !!!

J'ai discuté avec tant de sortes de catholiques pratiquants... ce qui en ressort à chaque fois, c'est beaucoup de blabla sur le sujet, mais finalement attention à qui s'avise de dire les choses sans langue de bois ! surtout aucun propos dérangeant...

Le "on" croit, POINT ...avec pourtant des aléas selon ce qui arrive dans son environnement..."On" se rend à la messe chaque dimanche, MAIS "on" ne communie plus...parce qu'"on" a été quelque part lésé dans les réponses à nos prières ou autre...

Je ressens quelque part un côté (pardon, mais c'est ainsi) marchand de tapis.

Il se révèlent des scandales concernant les moeurs de certains prêtres (trop nombreux), et lorsqu'il m'est arrivé d'oser dire que ces déviations venaient d'un célibat contre nature, mes propos ont été accueillis comme sacrilèges (sûrement pas par le curé présent...).

Pourtant le catholicisme est bien la seule religion exigeant ""le célibat"" des religieux. Pourquoi "les âmes bien-pensantes" n'acceptent-elles pas l'idée ?
Avec tout ce qu'il y aurait à révisiter...il me semble qu'il sera encore long le chemin !

Biensûr que les simples croyants comme moi, pourraient envisager de réfléchir à comment changer ce qui ne va pas, mais ceux se trouvant au coeur décisionnel et tous ceux qui s'investissent dans chaque paroisse, malgré ce qu'ils peuvent en dire...eux, sont encore à des années lumières d'accepter la clarté de la vérité crue ! Ils parlent de changements, mais ce qu'il faudrait changer remettrait tant de choses en questions.
Or, globalement je les sens terriblement sectaires ! J'ai même cessé d'essayer d'aborder ce sujet avec eux.

Peut-être que la génération de nos arrières petits-enfants, grâce à nos enfants qui auront l'esprit ouvert par nous...!?
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Dûr, nos curés !   Dim 24 Juil 2005 - 15:41

Je ne suis pas du tout croyant. Je suis tranquillement athée et contre TOUTES les religions.
Mais...
Coquelicot a écrit:
Il se révèlent des scandales concernant les moeurs de certains prêtres(trop nombreux)
Je suppose que tu parles de pédophilie...
Peut-on juger d'une idée ou d'une institution par le comportement d'une minorité dévoyée ?
Il y a d'énormes scandales dans toutes les professions qui approchent les enfants. C'est normal, les déviants se spécialisent, peut-être inconsciemment, dans les professions ou les occupations qui leur permettent d'approcher leurs fantasmes : prêtres, médecins, éducateurs, enseignants...
De plus, la pédophilie NON ATTENTATOIRE est une idée neuve. Beaucoup de sociétés l'ont encouragée, et cette attitude existe encore aujourd'hui.

Le débat interne de l'Eglise catholique et des religions ne me concerne pas.
Ce que j'ai à en dire, c'est que nous, athées, nous ne batissons pas des monuments gigantesques, souvent très laids, pour proclamer nos opinions. J'estime que la foi est une affaire personnelle, hors du champ public. Et j'aimerais que ce soit respecté scrupuleusement.
Pourquoi financerais-je quel que culte que soit ?
Les oiseaux ne sèment ni ne moissonnent, n'est-ce pas ?

Au concile de Nicée (325), on décida que Jésus était Dieu
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ier_concile_de_Nic%C3%A9e
Pourquoi ne déciderait-on pas que Rizlabo pourrait faire un quadriumvirat avec la Trinité ?
Zont pas besoin d'un modo, la-haut, avec toutes leurs conneries ?
L'abbé ? Tu votes pour moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Coquelicot



Nombre de messages : 487
Localisation : dans les champs...
Date d'inscription : 08/03/2005

MessageSujet: Re: Dûr, nos curés !   Dim 24 Juil 2005 - 19:54

Sur le jugement d'une idée... la preuve en est faite, justement par le comportement de ces de plus en plus nombreux prêtres (pas seulement les pédophiles, mais aussi par les prêtres menant une double vie...) que le célibat est une totale hérésie, une déviation des sens qui nous ont été donnés, et qui, si nous avons été conçue par Dieu...ce voeux de chasteté ne peut pas avoir été signifié par lui...C'est un galimatia dont l'historique du dessein m'est inconnue, mais n'a rien a voir avec l'amour et la foi en Dieu !!
S'il y a quelques malades pathologiques d'origine, ayant cherchés un refuge entre-autres dans les églises, je crois que l'abstinence forçée a rendue malades/sexuels, des personnes qui a priorie ne l'étaient pas.
Et qu'à force de bras de fer avec leurs sens, certains et nombreux
religieux se perdent totalement, où sont parjures.

Gamine j'ai suivies 2 années dans une école religieuse, je peux dire que là j'ai découvert par le biais des soeurs, le sentiment d'hypocrisie et celui de la méchanceté ! Nous étions bien loin de soeur Thérésa ou Emmanuelle...
Cela n'a pas entamé ma foi en Dieu...ni les coups durs de la vie...pas un seul instant...et pourtant je ne suis pas pratiquante...et je cherche toujours.
Globalement ce que je ressens profondément, c'est un manque réel et total de générosité vraie ...et nombreuses prières au dieu du nombril !

J'ai rencontré des amis se disant foncièrement athées, d'une générosité, d'une qualité humaine, d'une écoute sans jugement, inimaginable pour nombreux croyants pratiquants. En tout cas, suivant les préceptes de Dieu à la lettre...eux !

Pour ce qui est de payer des monuments pour permettre de s'y recueillir. Je crois que nous en avons besoin, c'est ainsi. Personnellement, j'aime m'y retrouver, seule.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dûr, nos curés !   Dim 24 Juil 2005 - 21:08

Baptisée, éduquée au cathé, deux ans de pensionnat chez les Soeurs, mariée à l'église....

C'est fini tout ça. J'ai décidé de ne plus aller à la messe le jour de la communion de mon plus jeune fils. La raison est on ne peut plus simple : j'avais remarqué depuis pas mal de temps que certains pratiquants se comportaient férocement dans la vie de tous les jours (j'habite un patelin où on se connaît tous pas mal, on fréquente les mêmes assoc, etc...). Mais la messe de communion, comme les quelques précédentes, m'a fait l'effet d'une cérémonie digne d'une secte.
Ou du raccolage.
Appelez ça comme vous voulez.

One man show du curé.
Groupies de pratiquants....

J'ai pas supporté.

A mon sens, la Foi est quelque chose de profond en l'être. Quelque chose qui se passe de tape à l'oeil et de raccolage, d'hypocrisie et de conseils mal venus.
Imaginez que ce sont des prêtres voués au célibat qui se permettent de conseiller les couples en difficulté ! Ce me semble anormal, impossible et absurde, même.
Pour peu que vous alliez consulter un prêtre intégriste, c'est le pompon !!! Aberrant ! Une montagne de conneries ! Hors propos !!!

On inculpe les "faux médecins".... ben je vous assure qu'on ferait bien de se pencher sur les curés et autres, parce qu'ils ont peut être suivi des études pointues, mais n'ont pour autant aucune capacité psychologique et théologique pour se permettre d'intervenir ainsi dans le comportement moral de l'humain.

Ils SE donnent de l'importance pour continuer à exister.
D'ailleurs, s'ils sont honnêtes, ils reconnaissent d'eux-mêmes qu'ils sont en voie de disparition.
Dans les campagnes, par ici, bon nombre d'entre eux disparaissent et ne sont pas remplacés. Ce qui donne un curé tournant sur plusieurs communes et des messes vite-fait-bien-fait, histoire de dire qu'on a fait sa prestation....

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Deliege

avatar

Nombre de messages : 3537
Age : 55
Localisation : Entre le Vatican et Diên Biên Phu
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Dûr, nos curés !   Dim 24 Juil 2005 - 23:35

Oh et puis zut....
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dûr, nos curés !   Dim 24 Juil 2005 - 23:42

Deliege a écrit:
Oh et puis zut....

??? zut quoi, mon p'tit loup ?
L'expérience des uns ne sont peut être pas les mêmes que l'expérience des autres. C'est ça, la richesse de la communication... partager tout ça, non ?
bisou

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Deliege

avatar

Nombre de messages : 3537
Age : 55
Localisation : Entre le Vatican et Diên Biên Phu
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Dûr, nos curés !   Dim 24 Juil 2005 - 23:47

Ben zut, parceque j'ai la facheuse impression que sur ce sujet on tourne en rond sans avancer ...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dûr, nos curés !   Dim 24 Juil 2005 - 23:51

C'est à dire que nous sommes nous de l'autre côté de la "barrière" et que nous ne pouvons pas faire bouger l'Eglise.
Nous ne pouvons que témoigner de ce nous recevons d'elle, et comment nous le recevons.
Peut-être tout de même que le fait de nous exprimer fera bouger les choses, mais je n'en suis pas sûre.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Deliege

avatar

Nombre de messages : 3537
Age : 55
Localisation : Entre le Vatican et Diên Biên Phu
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Dûr, nos curés !   Dim 24 Juil 2005 - 23:54

Peut - être ...
Je ne suis pour ma part d'aucun côté d'une barrière ...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dûr, nos curés !   Lun 25 Juil 2005 - 0:30

"barrière" étant une image, bien sûr.
Je veux dire que nous sommes dans l'assistance, pas dans les ordres.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Deliege

avatar

Nombre de messages : 3537
Age : 55
Localisation : Entre le Vatican et Diên Biên Phu
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Dûr, nos curés !   Lun 25 Juil 2005 - 0:32

mdr

Je vois ça d'ici !!!
Soeur Goth et Mère Pâquerette !! mdr
Revenir en haut Aller en bas
Coquelicot



Nombre de messages : 487
Localisation : dans les champs...
Date d'inscription : 08/03/2005

MessageSujet: Re: Dûr, nos curés !   Lun 25 Juil 2005 - 1:12

Deliege a écrit:
mdr

Je vois ça d'ici !!!
Soeur Goth et Mère Pâquerette !! mdr


mdr AngeR Ben... j'vais sûrement te choquer gravement...mais je crois qu'en le cas "elles" feraien faire un SACRE bon en avant !!!!!! (...sans être au bord du gouffre... AngeR)
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dûr, nos curés !   Lun 25 Juil 2005 - 1:44

Si j'étais Soeur machin, je le ferais plonger Dans le gouffre.....

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Dûr, nos curés !   Lun 25 Juil 2005 - 2:51

J'avais oublié que l'on était sur "Coup de gueule"
Alors...

Ah... Le débat, c'était la curetonnisation des femmes...
Et bien, les femmes feraient beaucoup mieux de quitter l'église. En masse.

C'en est fini, je l'espère, de la relégation brutale des femmes à l'église, la cuisine et la nurserie (Kirche, Küche, Kinder, les 3 "K"), du moins sous des formes directes, et primitives.

C'est curieux : pourquoi vouloir rentrer à tout prix dans une institution qui les a opprimées pendant des centaines d'années. Les écritures saintes n'ont pas changé, quoiqu'elles subissent de temps à autre un discret lifting pour essayer d'échapper au naufrage idéologique.

A moins que telles des "Oncles Tom", des traitres à leur cause, elle ne poussent les autres femmes à accepter l'ordre établi comme l'Eglise le fait depuis toujours...

Et d'ailleurs : qu'est ce pantin pitoyable, cette femme qui n'a pas dit un mot pour la cause des femmes pendant son ordination ? Mauvais présage...
Le Pen a son noir, son arabe et son juif. L'Eglise saura bien s'offrir quelques potiches.

Dans l'Eglise, point de salut. Et l'esclave réclame des chaînes.

Femmes, au lieu d'aspirer à une improbable prêtrise, au lieu d'écouter le curé, triste avatar du père, du mari et du frère et de l'amant, désertez les églises.
Ecoutez votre coeur, priez Dieu, si vous y croyez, dans le secret de votre âme.
Et si votre solitude est trop forte, jouez au whist avec vos amies, buvez quelques Martini et prenez un amant si cela vous chante.
Croyez-vous que votre Dieu vous damnera pour avoir profité un peu de sa création ?
Revenir en haut Aller en bas
Otranto



Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Dûr, nos curés !   Lun 25 Juil 2005 - 10:39

Moi, je reviens vers vous, je n'ai pas lu donc je dis certainement des conneries :
Je suis étonné de constater que, depuis l'enfance, il nous faut des Pères-Noëls, des vierges Marie, des types qu'on a cloué sur un bout de bois pour expier je ne sais quoi, comme si un tiers pouvait expier pour les autres. Et en plus, s'il est fils de Dieu, je ne comprends pas, dans une religion ou ses pairs cultivent le sens des bons postes pour la famille.
Chez nous, en France, les cathos sont ceux qui ont les plus grandes voitures, les maisons bourgeoises et des enfants en écoles privées.
Dieu condescend à aider les humbles à travailler pour les riches et généreux cathos.

Pierre : croyant, mais pas pratiquant ? Ca veut dire quoi ?
Croyant en quoi ? en quelque chose que tu ne pratiques pas ?
Un concile ? C'est quoi ? Ca sert à quoi, devant nos vrais misères ? devant Benevent ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jmraynaut.com/
Deliege

avatar

Nombre de messages : 3537
Age : 55
Localisation : Entre le Vatican et Diên Biên Phu
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Dûr, nos curés !   Lun 25 Juil 2005 - 11:05

Mon expérience est un peu différente.
Je viens d'une famille catholique pratiquante, qui a évoluée. Mes parents ont vécu avec enthousiasme les réformes du Concile Vatican II (1963).Certains de mes frères et sœurs ( nous sommes huit) sont devenus athées (surtout deux de mes frères passés chez les Jésuites il est vrai !!), d'autres sont restés croyants et pratiquants, d'autres encore ont pris beaucoup de distances avec l'Eglise et c'est mon cas. Je suis passé par une école catholique très libérale. Avec quelques amis nous avions créé un journal dans lequel nous avions une totale liberté d'expression , y compris pour certains d'entre – nous, qui ne croyaient plus dans le Dieu de l'Eglise. Certains profs ont réagi plus ou moins bien, mais nous avons toujours eu le soutien de la direction de l'établissement (des religieux pourtant).
J'ai donc baigné depuis mon enfance dans une culture catholique, sociale chrétienne (au sens de la doctrine sociale de l'Eglise opposée tant au capitalisme sauvage qu'au communisme), qui avait des mouvements comme la JOC, le JEC ..., des journaux (Témoignage chrétien) et qui était politiquement à gauche (au PS, à la CFTC puis à la CFDT). Plus récemment, j'ai appartenu à des mouvements comme Croyants en liberté qui militent pour une réforme de l'Eglise ( un nouveau concile) permettant de revenir aux fondamentaux de la foi chrétienne et d'en tirer toutes les conséquences sur le plan des croyances et des dogmes (virginité de Marie par exemple), de l'expression de la foi, de l'organisation de l'Eglise ( ordination des femmes, rapprochement avec les protestants et les orthodoxes ...) et des positions de l'Eglise dans la société (contraception ...). Je ne participe plus aux messes ,sauf exception. Je ne peux tout simplement plus pratiquer ce qui me semble être le plus souvent un rite figé, conformiste et dépourvu de sens profond, d'élan vital.
L'Eglise catholique, comme toute organisation humaine est diverse et a une longue histoire. Comme partout on y retrouve le pire ( inquisition hier, intégrisme aujourd'hui) et le meilleur.
Je ne supporte pas non plus certains prêtres au ton compassé, aux croyances rigides et à la parole réfrigérante. Je n'aime pas davantage le ton de certains militants de la réforme, sûrs d'eux, aussi intolérants que ceux qu'ils combattent, caricaturaux dans leurs critiques. Les uns et les autres ont en commun de mettre leur foi au service de petites chapelles étroites, de petites querelles de pouvoir dans les organisations auxquelles ils appartiennent.
Je comprends trop bien celles et ceux que révulsent les positions de l'Eglise, le comportement de trop de ses prêtres ( pas tous pédophiles ni pervers ! je ne vois pas en quoi le mariage serait une garantie absolue contre les déviances ... c'est parfois aussi contraignant que le célibat non ? ; ce genre de généralisation m'énerve ) et de trop de pratiquants. C'est vrai que certains refusent toute mise en cause. Qu'aucune discussion n'est possible avec eux. Que leurs principes «moraux» étroits nient la réalité de la vraie vie. ( je l'ai payé très cher dans ma vie de couple par exemple) . Que leur attitude est en contradiction avec ce que les Evangiles disent de Jésus, de sa profonde tolérance pour l'humanité, de son amour pour ceux qui ont le cœur ouvert comme les enfants.
C'est vrai aussi que malgré tout cette Eglise reste un peu ma famille et que quand elle est critiquée, parfois avec injustice ou excès(de mon point de vue ...) ça me hérisse et que je demande alors, avec un peu d'irritation, ce que font ceux qui veulent la faire changer pour qu'elle bouge. Moi aussi je voudrais qu'elle change -et pourquoi ne le pourrait – elle pas ? - et qu'elle revienne à ce qui est l'essentiel de la foi chrétienne: nous sommes sur terre pour nous faire grandir les uns les autres par l'amour et que c'est cet amour qui nous donne la vie, au delà même de la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Deliege

avatar

Nombre de messages : 3537
Age : 55
Localisation : Entre le Vatican et Diên Biên Phu
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Dûr, nos curés !   Lun 25 Juil 2005 - 11:11

Otranto a écrit:
Ca sert à quoi, devant nos vrais misères ? devant Benevent ?

mdr S'il n' y avait que bénévent ( éditeur qu'Otranato et moi avons en commun et pas pour notre plus grand bonheur !!) comme misère, la vie serait belle !!
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Dûr, nos curés !   Lun 25 Juil 2005 - 11:47

Chacun peut raconter une expérience négative avec un prêtre, un médecin, un plombier, un artiste, un informaticien, un homme, une femme et un raton-laveur. Voire avec une chèvre peu consentante.
Le prêtre est une cible de choix. J'ai plutôt pitié de ces êtres perdus, écrasés sous une chape de croyance et d'obligations ahurissantes qui les brisent.
Mais en tant que représentant d'une religion, je me sens obligé de le contredire, tout autant que le rabbin, l'imam et ou le gourou.

Je suis assez d'accord avec Dechezmoi sur le fait que toute organisation produit ses salauds et ses héros. Ses extrémistes, ses mous, ses beaufs et ses charismatiques. Ses schismes, ses crimes mêmes et ses miracles.
Le problème n'est pas là.
Il faut juger une organisation sur son influence globale et sur sa capacité générale à apporter des réponses correctes.
Pour ma part, j'ai vécu une époque un peu comme toi l'abbé, de plus en plus critique vis-à-vis de l'Eglise. En essayant désespérément de m'y intégrer et de faire bouger les choses en m'impliquant dans diverses organisations catholiques. Puis, comme tes frères, j'ai totalement perdu la foi. (Chez les Bons Pères en secondaire, plus université catholique cornaquée par les mêmes mdr )
Et je me suis aperçu que je pouvais parfaitement vivre sans dieux, (si possible sans maitres), et très à l'aise en dehors de l'Eglise.

Et franchement, Dechezmoi : as-tu autant d'indulgence pour les imams que pour les prêtres ? Pour l'oppression de la femme musulmane que pour les délires chrétiens et les épîtres de Paul ?

Te rend-tu compte que ta proposition finale peut parfaitement convenir à l'athée que j'ai appris à être (sauf "par delà la mort").

A part une fidélité à ton passé : à quoi cela te sert-il d'encore te dire catholique. Pourquoi pas protestant ? Crois-tu à ce que disait JPP à propos de la Vierge ? Cette vénération m'a toujours semblé suspecte, quelque part entre un culte païen pour des demis-dieux et la névrose oedipienne étalée jusqu'au risible.

Mais je comprend que l'on défende sa famille. Comme dirais un politique célèbre de mon coin : c'est un con, c'est vrai. Mais c'est NOTRE con ! mdr
En wallon : sest'une biesse, awè. Mais c'est nosse biesse !
mdr mdr mdr
S'cusez moi, ca me fait hurler de rire... Et tout le monde ici pareil. La "biesse", il s'agit du directeur d'un décrochage local de télé...
Revenir en haut Aller en bas
Deliege

avatar

Nombre de messages : 3537
Age : 55
Localisation : Entre le Vatican et Diên Biên Phu
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Dûr, nos curés !   Lun 25 Juil 2005 - 12:36

On est ce que la vie et les circonstances on fait de nous. Plus comme dirait l'autre ce que l'on fait de ce que la vie a fait de nous.
Je crois donc à quelque chose ou plutôt quelqu'un qui transcende la réalité sensible. Ca c'est vraiment le socle. Je dis bien je crois, ce qui veut dire que cela ne relève pas d'une démonstration et à ce stade d'aucune forme de religion. Ce qui nous différencie Rizzo, toi et moi ( à part bien d'autres choses, heureusement pour chacun d'entre nous !! Wink ), c'est que la source de l'élan vital d'amour, je le situe dans une transcendance ... mais peut - être que je me trompe ... Au fond c'est vrai que si l'un et l'autre on en tire les mêmes conséquences sur le plan de la façon d'être vis à vis d'autrui ... ben ce qui nous sépare n'a pas grande importance. D'où l'absolue nécessité de la tolérance en matière de foi. Je n'admet pas davantage qu'un prètre catholique casse cet élan vital d'amour par des préceptes inhumains en matière de"moeurs", que je n'admet qu'un imam ne délire sur la place des femmes dans la société ... Nous sommes toujours d'accord.
Le reste est assez secondaire. Et ce n'est pas à ce niveau là cher Otranto que je situe la "pratique". On peut pratiquer sa foi de bien d'autres façons qu'en allant à la messe.
L'étage au dessus, c'est mon appartenance à l'héritage chrétien (c'est à dire, la croyance que l'élan vital d'amour s'est incarné dans un homme qui a vaincu les limites de la mort) et encore au dessus à celui de l'Eglise catholique (avec ses rites et ses dogmes constitués peu à peu au fil de son histoire) . Mais ça, c'est le plus superficiel. Je serais né ailleurs, je serais sans aucun doute boudhiste, thaoiste ou chrétien protestant ou orthodoxe ...
Et puis j'aurais vécu l'expérience de mes frères, je serais peut - être athée et ne croyant qu'à cette vie et en l'homme et en l'élan vital de ce monde. Et j'ai le plus grand respect pour cette perception. Pour l'instant ce n'est pas la mienne. Mais je suis sûr de pouvoir communiquer sans difficulté avec ces mécréants comme Rizzo !! affraid Very Happy . Et je me sens infiniment plus proche d'un incroyant au coeur ouvert que d'un croyant au coeur gelé ...
Pierre


Dernière édition par le Lun 25 Juil 2005 - 16:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Dûr, nos curés !   Lun 25 Juil 2005 - 12:59

Ben oui... Celui qui croyait au ciel et celui qui n'y croyait pas...
Ton premier socle, Dejesaispo, il ne nous est pas commun.
Le deuxième, oui. Nous serions d'un autre héritage culturel et religion en écrivant en Kanji.
Mais vois-tu, cet héritage judéo-chrétien dont on nous vante tant les mérites, j'aimerais le purger de cette mystique de la souffrance et la culpabilité qui nous fait tant de tort. A partir du moment ou l'on est certain qu'il n'y a pas d'au-delà, que nous somme entièrement responsable de notre destin et de celui des autres, cette question est d'une importance primordiale. J'ai l'impression que les croyants peuvent dire, à un moment, "Inch Allah", "Que ta volonté soit faite", alors que la fatalité ne l'est peut-être pas tant que celà.
Cette mystique de la souffrance, si bien illustrée par l'agonie en direct de JPP...Tout est là, pour moi...
Et voilà pourquoi, tout de même, le destin de l'Eglise et des croyants ne m'est pas totalement indifférent. Il s'agit d'une lutte pour, si possible, une meilleure vie. A force de regarder les étoiles, on voit moins la merde dans laquelle on patauge.
Revenir en haut Aller en bas
Deliege

avatar

Nombre de messages : 3537
Age : 55
Localisation : Entre le Vatican et Diên Biên Phu
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Dûr, nos curés !   Lun 25 Juil 2005 - 13:11

Certains croyants peuvent dire "Inch Allah" , les mêmes et d'autres regarder vers les étoiles, mais tous les Hommes, croyants ou pas ne peuvent ils dire "Carpe diem" ? Ce qui n'est pas si éloigné ... Ca ne veut pas dire tout est pour le mieux ne faisons rien. mais au contraire acceptons de regarder lucidement ce qui est et qui ne va pas et si c'est possible agissons. Et si malgré tout, on ne peut rien y faire, acceptons provisoirement notre impuissance pour qu'elle ne nous brise pas.
L'"héritage" du culte de la souffrance salvatrice ( très présente en effet dans une certaine éducation chrétienne et dont le film "La passion" de l'autre félé américain est une illustration navrante )est une grave déviance du message du Christ. A mon avis ...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dûr, nos curés !   Lun 25 Juil 2005 - 15:08

En principe, je dis bien "en principe", je suis croyante.
Et puis voilà que je me pose des questions. Pour avoir discuté avec le curé de mon patelin, je sais que je ne suis pas la seule et j'ajoute même qu'il m'a dit trouver cela normal, ce qui prouve qu'il n'est pas fermé au débat. Je précise par la même occasion qu'il est loin d'être stupide, il possède même des connaissances assez poussées et est ouvert à plein de sujets.

Pourquoi je me pose des questions ? Parce qu'il me semble ahurissant que l'on se soit "appropriés" le "fils de Dieu" à l'image de l'homme, et parce que forcément, dans l'esprit de beaucoup la création est à l'image de l'homme. Présomptueux et nombriliste, je trouve.

La création, pour moi, n'est qu'une affaire d'alchimie et un sujet sur lequel je nous sens bien trop "petits" pour nous l'approprier ou pour en savoir davantage. Je crois au big bang, et peut-être même à plusieurs. Je crois qu'ensuite, l'évolution des espèces quelles qu'elles soient est une affaire de conditionnement ambiant, comme la mousse qui pousse là où le terrain est humide et possède des propriétés particulières, comme le désert qui s'installe là où les conditions climatiques le font pousser, etc...

Je crois donc en la nature-le monde, mais certes pas en une puissance qui va nous juger si on traverse la route à côté du passage piétons, ou parce qu'on couche avec le voisin de pallier.

Ce qui me dérange, c'est cette main mise sur l'homme par l'homme, ces règles de vie couchées sur la bible, le coran et tout le tintouin. De quel droit, non mais dites le moi ?
Catholique d'éducation, on m'a appris qu'il fallait être modeste, généreuse, tolérante, ouverte et à l'écoute des autres. Mais ceux qui prônent la bonne parole... au fin fin fond... que font-ils sinon s'approprier un pouvoir au nom d'un Dieu éventuel ?

Autorisations ou interdictions de communier sous un tas de prétextes.
Balises strictes du domaine privé.
Jugements portés sur les actes.

C'est réducteur, tout ça, et en tout cas culpabilisant.

Voilà. C'est ça. Le premier message que m'adresse toute religion, c'est "coupable" et le deuxième "punissable"
Je refuse en bloc, farouchement, révoltée, blessée.

Les messages de générosité et de compassion ont été complètement anéantis par ceux de culpabilité et d'enfer ou de paradis, dans mon esprit.

Ben ça fait du bien de coucher les mots, ça aide à dégager clairement un mal être !
oufffffffff

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dûr, nos curés !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dûr, nos curés !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» le serveur, le curé et autres histoires de Cheyenne
» Mr. le Curé ne ment jamais
» Les curés.
» La bonne du curé
» Jeune curé sur la Côte d'Azur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Coup de Gueule!-
Sauter vers: