Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le conditionnement Harry Potter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierre Bachy

avatar

Nombre de messages : 183
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 06/08/2004

MessageSujet: Le conditionnement Harry Potter   Sam 16 Juil 2005 - 8:59

Ce monde est celui de la consommation, c'est banal de le dire. Elle nous est offerte du matin au soir et par toutes les voies. A ce conditionnement pervers car occulte et incessant personne ne résiste. Ce n'est même plus une technique commerciale banale mais une idéologie.

C'est-à-dire une aberration qui résiste à toute critique car elle n'est plus du domaine de la raison ni de l'intérêt de ceux qu'elle touche. Un entraînement de masse accéléré par les médias. Comme toutes les idéologies.

Les Russes sont encore staliniens dans leur tête et rien ne peut faire prendre conscience aux Israéliens qu'ils reproduisent ce qu'on leur a fait subir. Mais revenons au fait culturel. Si le public ne peut plus absorber que du médiocre, c'est que tout est fait pour l'éloigner d'une pensée personnelle. De la même façon, si les fromages de ferme paraissent avoir un goût insupportable c'est parce que le conditionnement des grandes surface est fait pour que leur produit semble naturel et le fromage normal pas normal.
Qui a la maîtrise de la communication, comme on l'a vu avec tous les régimes totalitaires, fera en sorte que la vérité paraisse un mensonge. On ne regardera plus que l'habillage. Il ne faudra surtout pas se rendre à l'évidence. Un exemple le plus récent avec les best sellers pour enfants.
Mettons Harry Potter, le gentil Harry Potter, bien sympa en soi n'était pas ce qu'on voulait le faire paraître mais un conditionnement écrasant qui véhiculait bien autre choses que des histoires de fées, de bon sorciers et de tableaux agréablement critiques de la société. C'est un alibi et un habillage idéologique. Et l'auteur du livre a été elle aussi prise dans l'engrenage des calculs de rentabilité maximale bien loin de ce qu'elle avait voulu dire.

Impossible de faire prendre conscience qu'il y avait derrière les 150 millions d'exemplaires vendus plus le matraquage des films un énorme conditionnement et des enfants et des parents pour un but qui n'avait rien à voir avec le petit sorcier. Tel le désastre de la disparition d'auteurs jeunesse de valeur, de collections entières asphyxiées et surtout d'une potterisation de l'édition qui ayant trouvé le profit maximum ne voudra plus publier qu'avec un rentabilité préalable assurée, donc plus de place pour la pensée originale ni pour les jeunes auteurs. Comme dans tout conditionnement bien fait, on cache derrière une évidence éblouissante : Harry Potter est un bon livre, les conséquences dont personne n'aura conscience car tout ce qui aurait pu voir le jour et ne le verra pas, n'intéresse personne..
Revenir en haut Aller en bas
http://users.skynet.be/pierre.bachy
ideuc



Nombre de messages : 2414
Date d'inscription : 27/04/2004

MessageSujet: Re: Le conditionnement Harry Potter   Sam 16 Juil 2005 - 9:57

pierre, je regrette ton pessiimisme!!!!

je connais des responsables du secteur jeunesse de bibliothèques municipales!!

bien sur qu'harry potter sera présent en plusieurs exemplaires mais je peux t'assurer que les ateliers ou les animations qui sont proposés aux adolescents entre-autres, le seront autour d'autres auteurs moins connus certes, mais apportant une autre culture et une possibilité à ces jeunes de voyager , d'humer par e récit du livre

chaque responsable de secteur jeunesse reçoit énormément de livres et tout les gouts sont recherchés justement pour permettre dès cet age d'"ouvrir son esprit"

j'ajoute un petit lien de l.u
http://liensutiles.forumactif.com/viewtopic.forum?t=7272


pour revenir au sujet, je crois que c'est avant tout une question de snobisme , de paraitre : cela permet d'alimenter et de combler les conversations-

de tout temps, ce phénomène a existé- il a toujours été de bon ton de parler de tel ou tel auteur en société

naive,je suis, mais j'assume Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Ange

avatar

Nombre de messages : 3582
Age : 43
Localisation : LESTREM-PDC
Date d'inscription : 08/03/2004

MessageSujet: Re: Le conditionnement Harry Potter   Sam 16 Juil 2005 - 10:03

Pierre Bachy a écrit:
Et l'auteur du livre a été elle aussi prise dans l'engrenage des calculs de rentabilité maximale bien loin de ce qu'elle avait voulu dire.

[/b]

Le premier livre est destiné aux jeunes, il comporte 200 pages... le suivant aux lecteurs un peu plus grand avec 400 pages, le 3ème je crois que c'est autour de 700 pages, voir même plus et des lecteurs encore plus âgés, et ainsi de suite...
Bon on pourrait lui donner l'excuse de faire progresser ses textes avec ses lecteurs : les premiers lecteurs ayant pris un an d'âge en même temps que Harry Potter. Mais à ce qu'il semble, Harry n'est pas encore adulte et les premiers lecteurs non plus et pourtant les livres ne sont plus vraiment pour les jeunes... enfin moi je me suis arrêtée au troisième qui ne l'était plus déjà.
Je pense aussi qu'elle a pris la grosse tête et n'a plus pu s'empêcher d'écrire, de rallonger... 800 pages ça devient indigeste !!!! Et c'est dommage, parce que je trouvait le premier très original, mais après ça m'a un peu cassé les pieds.

Comme Ideuc, je ne pense pas que la littérature jeunesse sera noyé par HArry Potter, et autres sorciers... Harry Potter a été un phénomène de mode, de nombreux livres sur les sorciers ont vu le jour... tant qu'à faire autant exploiter le bon filon... de ce côté là c'est une question d'argent, mais les jeunes étaient eux-aussi demandeurs : Harry Potter leurs plaisaient, ils en redemandaient, "des sorciers, et encore des sorciers"...
Juste avant c'était les vampires...
Maintenant c'est autre chose, demain cela sera encore autre chose...
Ce qui a été fait ne sera pas pour autant jeté, juste mis de côté par les jeunes lecteurs, mais toujours là à leur disposition quand ils en auront assez du thème à la mode.
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Ange

avatar

Nombre de messages : 3582
Age : 43
Localisation : LESTREM-PDC
Date d'inscription : 08/03/2004

MessageSujet: Re: Le conditionnement Harry Potter   Lun 12 Déc 2005 - 19:57

Comment gagner de l'argent avec les idées des autres ?

J'ai vu un livre qui était un lexique d'Harry Potter, explication détaillé des personnages, des lieux, des potions, etc...

Et en v'là un autre : Mon Pote Harry Potter, d'Antoine Guillemain.
Guillemain a interrogé des lecteurs d'Harry Potter, leur a demandé ce qu'ils aimaient dans ces histoires, ce qu'ils diraient à Harry s'ils le rencontraient... il résume les histoires, explique les termes, présente les personnages, etc... et critique la traduction...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le conditionnement Harry Potter   Lun 12 Déc 2005 - 20:20

Tous les moyens sont bons, pour remplir le compte en banque. Même ce qui n'est pas de la littérature, mais qui est présenté comme tel...
Pendant ce temps, on refuse de bons pavés anonymes...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucius

avatar

Nombre de messages : 1045
Age : 54
Localisation : Paris et sa campagne
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: oui mais non   Jeu 18 Oct 2007 - 14:59

je suis d'accord sur le principe, mais je trouve que l'exemple est mal choisi

premièrement parce que la saga Harry Potter est une excellente collection. Du point de vue du style, bien sûr, ce n'est pas de la grande littérature, mais il y a dans l'histoire une richesse, un univers, une densité, qui fait que son succès n'est pas démérité.

Ensuite, si l'industrie du livre se porte mal, ce n'est certainement pas à cause d'Harry Potter. Je pense même qu'il a contribué à donner un coup de fouet à la littérature fantastique, au risque bien sûr de cloisonner le marché dans un genre unique.

Tout simplement, si les jeunes auteurs de talent peinent à se faire éditer, il faut incriminer en priorité les éditeurs qui ne font pas leur boulot, et éviter de taper sur les auteurs à succès. Mais si je devais le faire, je m'en prendrais plutôt à des mecs comme Marc Levy, qui, après un ou deux succès mérités, se sont mis à écrire n'importe quoi, convaincus, et à raison, que ça se vendraient quand même à 200 000 exemplaires.


Tiens, je lance un défi. Le premier qui réussit à écrire une saga aussi riche qu'Harry Potteur aura le droit de prospecter chez Fayart. Qui s'y colle?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.luc-doyelle.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le conditionnement Harry Potter   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le conditionnement Harry Potter
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Convention harry potter
» Quel est votre tome préféré de Harry Potter ?
» Quel est votre personnage préféré dans Harry Potter
» aide pour un cadeau Harry Potter
» Harry Potter and the Deathly Hallows, le livre [News et commentaires, 100% spoiler ATTENTION]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: A propos de livres-
Sauter vers: