Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Terrorisme et nihilisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierre Bachy

avatar

Nombre de messages : 183
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 06/08/2004

MessageSujet: Terrorisme et nihilisme   Jeu 28 Juil 2005 - 8:39

Le 11 septembre 2001, tout bascule, le monde, pas seulement l'Amérique, est attaqué par un « nihilisme exterminateur ». La haine, secret commun des idéologies les plus meurtrières du XXe siècle (communisme, nazisme), s'avance désormais à visage découvert. Sous l'alibi-prétexte de fanatismes religieux, ou nationalistes, ou racistes, la haine terroriste perce sans frontières géographiques, sociales, morales, idéologiques.

Ainsi le docteur Khan, inventeur islamiste de la bombe pakistanaise, vend-il ses bricoles à la Corée du Nord stalinienne, à l'Argentine (alors fasciste), à la Chine rouge, à la Libye verte, etc. Indifféremment. La rage de détruire est de part en part dirigée contre l'Occident. Après la guerre froide, cette haine - préexistante mais gelée - explose et diffuse partout ses métastases. Les rapports de forces mondiaux ainsi changent de caractère. Pendant la guerre froide, deux idéologies s'affrontaient, promettant chacune un monde meilleur, même si les démocraties s'avéraient imparfaites, même si le rêve soviétique relevait de l'enfer. Aujourd'hui, le porteur de haine ne promet rien à l'humanité sinon la mort. La sienne comme celle des autres, tous les autres. Sa force n'est pas créatrice mais destructrice. Il montre sa puissance par sa capacité de dévastation. Et celle-ci n'est plus l'apanage des Etats. Les trois plus grands drames du XXe siècle, Auschwitz, Hiroshima, le Goulag, ont été produits par des structures étatiques.

De nos jours, cette faculté de destruction, favorisée par les progrès techniques et dopée par la détermination nihiliste, se démocratise. La capacité de Hiroshima n'est plus le monopole des grandes puissances, l'esprit d'Auschwitz n'est pas un passé dépassé : la bombe humaine tue sans pourquoi. La lutte pour la liberté et la tolérance chez soi et dans les confins de la planète est la condition de la sécurité pour nous et pour tous. Quand les démocraties se fichent de la liberté des peuples, quand elles laissent prospérer les dictatures, elles ouvrent des boulevards au terrorisme nihiliste. Rage
Revenir en haut Aller en bas
http://users.skynet.be/pierre.bachy
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Terrorisme et nihilisme   Jeu 28 Juil 2005 - 9:39

Je ne suis pas si sûr que l'idéologie qui arme ses attentats insensés soit nihiliste.

Du point de vue de l'intégrisme musulman, une vie de croisé n'a pas de valeur.
Ils luttent contre l'impérialisme idéologique et financier du soi-disant Occident (je suis prudent).
Il m'est venu à l'idée qu'il est de bon ton de dire qu'Hitler était un malade. Ce faisant, on n'explique toujours pas pourquoi des millions de gens ont pris leur carte au NSDAP, sans être forcés, et ont combattus dans des conditions atroces pour le III ème Reich.
Je dis que Ben Laden et ses émules ne sont pas si fous que celà. Et que si l'on veut les combattre et les vaincre, il faut bien les comprendre. Comprendre l'ennemi.
En ce qui me concerne, je ne me contente pas de l'explication "nihilisme" : c'est trop simple, trop réducteur.
Je cherche...
Et une grande partie de la réponse se trouve probablement dans ton dernier paragraphe.
Revenir en haut Aller en bas
Ariel



Nombre de messages : 1821
Date d'inscription : 07/04/2005

MessageSujet: Re: Terrorisme et nihilisme   Jeu 28 Juil 2005 - 10:33

Pierre Bachy a écrit:
Les trois plus grands drames du XXe siècle, Auschwitz, Hiroshima, le Goulag, ont été produits par des structures étatiques.
Hiroshima : "à peine" 100.000 morts, soit dix fois moins qu'en Arménie.
Ceci n'est qu'un exemple.

Si je te rejoins sur l'idée que les plus grands exterminateurs étaient les états et qu'ils n'ont plus seuls ce privilège, je pense qu'il y a bien d'autres drames que ceux cités.

En ce qui concerne l'idéologie nihiliste, je ne suis pas non plus d'accord quelque soit le sens évoqué.
Il ne s'agit ni de rejeter les valeurs des générations précédentes, ni de dénier tout fondement aux valeurs morales, tout sens à l'existence, bien au contraire.

Les raisons nous échappent en partie, c'est évident.
Ce qui semble cependant acquis c'est :
1- que la misère de certains peuples favorise le développement du terrorisme
2- que certains préceptes de l'Islam sont détournés pour convaincre les futurs terroristes
3- que l'occident à une grande part de responsabilité dans ce qui se passe
4- que nos gouvernements profitent honteusement de la situation, sans écarter l'idée qu'ils l'encouragent, pour rétablir dans nos démocratie l'État Policier
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Terrorisme et nihilisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Terrorisme et nihilisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Terrorisme et nihilisme
» definition du terrorisme ?
» Le Terrorisme intellectuel de 1945 à nos jours - J. Sévillia
» Contre terrorisme maritime...
» Avec l'éducation, vous pouvez tuer le terrorisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: