Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Petit test pour mieux se connaître

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Romane
Administrateur


Nombre de messages : 91113
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Petit test pour mieux se connaître   Mer 4 Fév 2009 - 21:13

C'est dans les vieux fils qu'on trouve les meilleures peaux. lk
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Petit test pour mieux se connaître   Jeu 5 Fév 2009 - 3:05

Bon, je m'y colle aussi, alors, pour pas avoir l'air de...


• Êtes-vous optimiste ou pessimiste ?
Ben en fait, tu vois ça dépend. Si tu me demandes si je suis optimiste en général pour l'humanité, la société, la planète, tout ça, je dis NON ! mais l'eau ferrigenuneuse, oui ! En revanche si tu parles de cet optimisme quotidien qui te fait avancer avec confiance – je dirais insouciance – dans chaque journée (avec un peu de procrastination et de tête en l'air, ça aide), je dirais que je suis franchement optimiste.
Dans l'image du verre d'eau, par exemple, moi je le vois à moitié plein. Le problème c'est que je suis assez goulu, et je le vide en une seule gorgée, donc ça dure très très peu, et avec moi un verre est plus souvent en instance de vacuité. Ainsi, pour me poser la fameuse question du verre, il faut bien calculer le moment entre sa plénitude et ma gouleyante razzia, cela tient parfois à quelques secondes.
J'aurais bien une anecdote là-dessus, mais la question suivante se profile, elle est déjà là juste en dessous, et je sens qu'il est temps que je lui laisse place.

• Qu’est-ce qui vous fait avancer dans la vie ?
Alors là, alors là, je suis désolé, mais on ne peux pas me poser une telle question sans s'attendre à ce que je parle de plein de trucs ! Comment font les gens pour n'avoir qu'un seul moteur de vie ? Je pourrais répondre un mot noble genre "l'amour" ou "l'horizon que voit mon enfant du haut de sa fébrilité à s'acoquiner à la vie", mais soyons honnête une minute : la création ! le sexe ! l'amour certes ! l'espoir ! la perspective d'un bon repas tout à l'heure ! Un sourire que j'aurais eu la chance de provoquer, la satisfaction d'avoir construit quelque chose (ne serait que ce p*#*n de questionnaire dans lequel je me trouve empêtré), l'étreinte de ma fille lorsqu'elle me dit qu'elle est heureuse, heu... (j'y reviendrai, tu perds rien pour attendre)...

• Quelle force est en vous ?
Je l'estime à peu près à une pression de 15 kg/cm carré, ce qui n'est déjà pas mal, mais avec de l'entraînement, je suis sûr que je pourrais largement dépasser cette valeur.

• Ce que vous répète votre mauvaise conscience…
Celle-là je lui parle plus. Elle prend toujours trop comme référence la morale universellement reconnue, en plus, alors ça pose des problèmes, disons, éthiques.
Par exemple : le coup du porte-monnaie qu'on trouve dans la rue : là tel que vous me lisez, j'ai un découvert à peu près équivalent au montant de mon loyer impayé du mois dernier, et celui de ce mois vient de tomber... Mon choix de vie n'est pas toujours des plus confortables ; bref, je me balade dans la rue, et paf, je tombe sur un porte monnaie plein de billets. Que va-t-il se passer ? Un conflit intérieur, bien sûr :
première manifestation "guuuurglhh" me dit mon estomac ;
– bah t'as qu'à le prendre, si c'est pas toi ce sera un autre, me dit ma raison logique et poussée à bout dans ses retranchements pragmatiques, pervertie par de besoins impérieux en accord avec la première manifestation précédente ;
– mais si c'était toi qui l'avais perdu, tu serais bien content que quelqu'un d'honnête le ramasse et l'amène aux objets trouvés dans l'état, me dit justement la Mauvaise Conscience, dont nous parlons ici ;
mais la raison logique et pragmatique s'empresse de lui répondre :
– ouais mais non, tu sais très bien toi-même que si tu perds des billets dans la rue, ce n'est même pas la peine d'aller aux objets trouvés, celui qui les a perdus n'avait qu'à faire gaffe, et il sait qu'il aura fait aujourd'hui un heureux et n'ignore pas qu'il peut faire une croix dessus ;
– Ha mais je regrette, réponds la mauvaise conscience (qui en l'occurrence, tu l'as démasquée, se trouve être ici l'avocat de l'honnêteté, de la morale, de la charité chrétienne, etc), je regrette, cette personne, certes pas assez prudente, a probablement gagné durement cet argent, elle a peut-être des bouches à nour...
– Non mais tu vas nous lâcher avec tes bons sentiments ! Jsuis pas Mère Thérésa, moi, j'ai eu du bol de tomber dessus, et c'est marre (puis j'le dirai à personne)".
Cet exemple de dialogue typique démontre assez les affres du débat intérieur dans lequel parfois la mauvaise conscience me plonge.

• Comment vivez-vous la solitude ?
Avec délectation. Ou plutôt je dirais : comme en situation normale. D'ailleurs, mes moments de solitude sont de moins en moins longs. Lorsque je ne suis pas seul, j'ai la fâcheuse habitude de me consacrer souvent à l'autre, plus ou moins totalement, ce qui met en berne toutes mes activités en cours jusqu'à ce que je sois à nouveau libéré. La perspective de reprendre une vie de couple bientôt m'incite d'ailleurs à la plus grande circonspection : je sais déjà qu'il faudra aménager le temps et l'espace. En fait je suis un misanthrope qui fait beaucoup d'efforts, et un philanthrope du genre trop bon trop con.

• Les racines de votre susceptibilité :
Le premier qui dit que je suis susceptible je lui pète la gueule !

• Qu’avez-vous fait de vos regrets ?
Ha ? Heu mince, je sais pas où je les ai foutus... 'tends... (fouille, cherche, bruits de papiers, tasse qui tombe par terre "hé merde !", tourne, retourne, soulève,...)
J'les trouve pas, désolé !

• Savez-vous vous écouter ?
Un peu mon neveu ! C'est une de mes principales qualités, même.
Tiens ça me rappelle une histoire...

• La tendresse et vous :
Je crois que la plupart des retours que j'ai eu sur ma capacité à donner de la tendresse sont peut-être exagérés, mais étrangement j'ai du mal à la recevoir, je n'ai pas été formé à ça. Puis il y a tendresse et tendresse, et même j'oserais dire tendresse (avant, pendant et après !).
Non sérieux , tu me vois tendre, moi ? non mais sans blague c'est un truc de meuf, ça, jsuis un roc, moi.

• Votre comportement face à l'échec :
Je bouge mon roi, ou alors un cavalier s'il est bien placé.

• Comment menez-vous vos projets ?
Dans le bordel le plus total, et en général tous en même temps.

• Quel enfant sommeille en vous ?
Quel adulte, tu veux dire ?

• Comment concevez-vous la vieillesse ?
C'est pas ma copine. Mais c'est très surfait, très relatif aussi, la vieillesse. Déjà quand j'aurai trouvé l'adulte en moi (cf. question précédente), je commencerai à penser à ce qui se passe après. Quand je vois des vieux, je me dis que non, pas possible, ça peut pas m'arriver à moi, hein ? (hein ? )

• Êtes-vous cerveau droit ou cerveau gauche ?
Il paraît que ce clivage est une grosse supercherie : http://www.charlatans.info/droitetgauche.shtml

• Croyez-vous en votre légende personnelle ?

Elle est déjà très active : des pèlerins du monde entier viennent pour me voir et vérifier si tout est vrai.
Que sera-ce après ma mort (si jamais je meurs un jour, bien entendu) ?

• Quelle couleur résonne en vous ?
Quand j'étais enfant et qu'on me demandait ma couleur préférée, je répondais "bleu" pour répondre quelque chose, mais en fait j'en avais pas grand chose à battre. Puis je me suis aperçu malgré moi que j'étais attiré par les couleurs chaudes, autour du rouge. Pas le rouge vermillon, pas un rouge pétard, mais un rouge cramoisi, un pourpre, lie de vin, ou vers l'ocre, l'orangé, terre de Sienne, brique, bref tout le contraire de ce que je prétendais plus jeune.

• Partir seul(e) en vacances...
C'est indispensable de temps en temps. Je plains ceux qui ne connaissent pas ce bonheur, cette liberté, cette occasion de se ressourcer et d'être totalement disponible à ce qui peut intervenir.

• Savez-vous vous faire plaisir ?
En fait je ne sais pas faire autre chose.

• Savez-vous saisir votre chance ?
Heu, je crois que non, finalement.

• Aimez-vous votre vie ?
Ce que j'en ai fait oui, ce qu'on m'impose de vivre non.

• Savez-vous vous protéger ?
Les préservatifs me font débander, en général, mais je sais le faire, oui.

• Êtes-vous perfectionniste ?
Pour les autres plus que pour moi-même. Je fonctionne souvent à l'à peu près, au système D, au premier jet, à la première prise. J'ai horreur de recommencer une chose que j'ai déjà faite et qui passe comme ça. Alors que pour les autres, je suis capable de passer des jours entiers sur un détail.

• Ce qui vous pousse à voyager :
Un peu con-con, ta question, là, hein... Tous ceux qui voyagent par plaisir le font d'abord par curiosité.
Puis c'est bien connu : ailleurs c'est toujours plus intéressant.

• Vous aimez-vous ?
Plusieurs fois par semaine.

• De quelle couleur êtes-vous ?

Hé bien, pas blanc, non. Si je regarde bien, R=241, V=180, B= 121

• Êtes-vous Yin ou Yang ?
On est tous des deux, mais surtout moi. (sinon cf. réponse pour cerveaux droit et gauche)

• Êtes-vous émotif ?
Non, pas du tout. Parfois pas assez, dirait-on (un vrai roc, j'te dis).

• Êtes-vous adulte ?
Physiquement, je fais illusion, mais après... (cf. réponse sur l'enfant en vous).

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Petit test pour mieux se connaître   Jeu 5 Fév 2009 - 11:34

Encore un fil qui me plaît beaucoup Smile

comment ça vous vous en foutez ? Rage
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petit test pour mieux se connaître   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petit test pour mieux se connaître
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Questionnaire pour mieux se connaître . . . . .
» Questionnaire pour mieux se connaître
» Petit test d'une JURA Impressa Cappuccinatore
» Un petit menu pour "deux"(*)
» Test pour psychopathes! ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Detente :: Jeux-
Sauter vers: