Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mariages homosexuels et homoparentalité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Faut-il scinder ce fil ? (mariage et parentalité)
Oui
44%
 44% [ 4 ]
Non
56%
 56% [ 5 ]
Total des votes : 9
 

AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Mariages homosexuels et homoparentalité   Dim 14 Aoû 2005 - 16:40

Deliège a écrit:
Mariages homosexuels et homoparentalité ...

Les questions posées me semblent être :

- d'une part, qu'est ce que la puissance publique(qui certifie une situation juridique et applique des droits qui s'y rattachent) habilitée démocratiquement, doit établir comme définition d'un foyer humain ? Quels doivent être les fondements de ce foyer : l'amour sexué ? l'attachement entre deux adultes indépendamment de leur sexe et de leur sexualité ? ....

- d'autre part, parmi les droits reconnus à ce statut juridique( mariage, PACS ...) peut – on faire figurer la parentalité ? Quels sont les conditions socio – psychologiques d'un développement harmonieux d'un enfant ? L'homoparentalité est elle ou non un obstacle à ce développement ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Coquelicot



Nombre de messages : 487
Localisation : dans les champs...
Date d'inscription : 08/03/2005

MessageSujet: Re: Mariages homosexuels et homoparentalité   Dim 14 Aoû 2005 - 23:23

heuuuuuuuu...puis-je répondre Gaga Etes-vous sûrs ????



Je suis catégoriquement contre l'adoption !
Je suis contre le mariage !

Je suis pour un Pacs donnant les mêmes droits que le mariage au niveau administratif et financiers, pour une vraie protection, mais rien d'autre.


(aïe aïe aïe!!!!!!!!! je ris...)
Revenir en haut Aller en bas
Ariel



Nombre de messages : 1821
Date d'inscription : 07/04/2005

MessageSujet: Re: Mariages homosexuels et homoparentalité   Dim 14 Aoû 2005 - 23:37

Je n'arrive pas à saisir les différences entre un couple homosexuel et un couple hétérosexuel.
Ce que je veux dire, c'est que deux personnes qui s'aiment ne s'occupent ni de leurs âges respectifs, ni de leurs religions, positions sociales ou fortunes respectives, et, encore moins peut-être, de leur sexe.

Donc, quelque soit la forme de leur union, peut m'importe.
Je considère même que cela ne me regarde pas.
Pas plus qu'une mariage inter-racial ou si un prince marie une pute.
Ils s'aiment, ils s'unissent, bravo !

En ce qui concerne l'adoption par des couples homosexuels, j’aurais un avis un peu plus nuancé.
Ayant moi-même des enfants, je sais combien il est difficile de les élever correctement. Il me semble que, pour l'équilibre de l'enfant, un couple hétérosexuel est préférable.

Mais, je pense également qu'il vaut mieux un couple stable, avec deux personnes qui s'aiment qu'un couple déchiré.
Je pense aussi qu'il est probablement préférable qu'un enfant ait des parents d'un âge raisonnable, plutôt qu'un père de 60 ans son aîné.

Alors dans ces cas, peut-être est-il préférable d'avoir un "bon couple" homo, qu'un "mauvais couple" hétéro.
Revenir en haut Aller en bas
Coquelicot



Nombre de messages : 487
Localisation : dans les champs...
Date d'inscription : 08/03/2005

MessageSujet: Re: Mariages homosexuels et homoparentalité   Lun 15 Aoû 2005 - 0:48

Ariel a écrit:


Ayant moi-même des enfants, je sais combien il est difficile de les élever correctement. Il me semble que, pour l'équilibre de l'enfant, un couple hétérosexuel est préférable.

Mais, je pense également qu'il vaut mieux un couple stable, avec deux personnes qui s'aiment qu'un couple déchiré.

Alors dans ces cas, peut-être est-il préférable d'avoir un "bon couple" homo, qu'un "mauvais couple" hétéro.


Et comment peux tu savoir ce que deviendra le couple homo ???

Et un couple homo qui se déchire ça peut être aussi ex trê me ment violent !

Et un enfant adopté au milieu de cela ???

Je suis contre le mariage homosexuel aussi.

Je n'éprouve aucun antagonisme vis à vis des homosexuels.

J'aime qu'un homme soit homme, et qu'une femme soit que femme...et que le mélange des deux est tout ce qu'il y a de plus naturel au monde...fait pour se compléter, faire des enfants ensembles...

Imposer une autre vision des choses à des enfants, qui plus est adoptés, qui peut-être vivront très mal cette situation, me hérisse le poil complètement. Les enfants ne sont pas des objets nés pour faire plaisir aux adultes.

Les enfants ont tous leurs rejets à divers degrés, vis à vis de certains comportements de leurs parents.
Leur adolescence est souvent difficile et longue à passer. Il serait assez dur d' accrocher à leur vie des possibilités supplémentaires de mal-être !
Revenir en haut Aller en bas
spirit
39° à l'ombre d'un strip
avatar

Nombre de messages : 1700
Date d'inscription : 26/03/2005

MessageSujet: Re: Mariages homosexuels et homoparentalité   Lun 15 Aoû 2005 - 0:55

Ariel a écrit:
Je n'arrive pas à saisir les différences entre un couple homosexuel et un couple hétérosexuel.
Ce que je veux dire, c'est que deux personnes qui s'aiment ne s'occupent ni de leurs âges respectifs, ni de leurs religions, positions sociales ou fortunes respectives, et, encore moins peut-être, de leur sexe.

Donc, quelque soit la forme de leur union, peut m'importe.
Je considère même que cela ne me regarde pas.
Pas plus qu'une mariage inter-racial ou si un prince marie une pute.
Ils s'aiment, ils s'unissent, bravo !

En ce qui concerne l'adoption par des couples homosexuels, j’aurais un avis un peu plus nuancé.
Ayant moi-même des enfants, je sais combien il est difficile de les élever correctement. Il me semble que, pour l'équilibre de l'enfant, un couple hétérosexuel est préférable.

Mais, je pense également qu'il vaut mieux un couple stable, avec deux personnes qui s'aiment qu'un couple déchiré.
Je pense aussi qu'il est probablement préférable qu'un enfant ait des parents d'un âge raisonnable, plutôt qu'un père de 60 ans son aîné.

Alors dans ces cas, peut-être est-il préférable d'avoir un "bon couple" homo, qu'un "mauvais couple" hétéro.

Entierement d'accord avec toi Ariel, je n'aurais pas mieux dit.

Des études médicales et psychologiques ont prouvé que les enfants de couples homos heureux, qui "n'exhibent" pas leur sexualité, ne sont pas malheureux pour autant, et ne sont pas systématiquement amenés à devenir homos à leur tour comme on l'entend dire à tout vent.
Yen a marre des jugements basés sur des a priori strictement personnels.
Revenir en haut Aller en bas
spirit
39° à l'ombre d'un strip
avatar

Nombre de messages : 1700
Date d'inscription : 26/03/2005

MessageSujet: Re: Mariages homosexuels et homoparentalité   Lun 15 Aoû 2005 - 1:03

pour répondre donc à Deliege

- d'une part, qu'est ce que la puissance publique(qui certifie une situation juridique et applique des droits qui s'y rattachent) habilitée démocratiquement, doit établir comme définition d'un foyer humain ? Quels doivent être les fondements de ce foyer : l'amour sexué ? l'attachement entre deux adultes indépendamment de leur sexe et de leur sexualité ? ....

=> l'attachement et l'équilibre de deux personnes indépendamment de leur sexualité. L'amour, j'en reparle plus bas.

- d'autre part, parmi les droits reconnus à ce statut juridique( mariage, PACS ...) peut – on faire figurer la parentalité ? Quels sont les conditions socio – psychologiques d'un développement harmonieux d'un enfant ? L'homoparentalité est elle ou non un obstacle à ce développement ?

=> pas contre le mariage et le Pacs homo, pas contre l'adoption parentale non plus. L'équilibre d'un futur adulte se fait à mon sens dans l'Amour qui règne sous le toit. L'amour est le plus important. Ya qu'à penser à tous les couples hétéro qui se déchirent, se détestent et se tapent dessus, et finissent par taper sur leur gosse ou pire ? Leurs enfants sont plus heureux vous croyez ? parce qu'ils ont une père, une mère comme "référence " certes et alors ? Et la plupart des gens qui deviennent ou se disent Homo, sachez le, sortent de familles à couple "hétérosexuel".
Alors L'amour avant tout comme raison légitime du droit à l'adoption.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mariages homosexuels et homoparentalité   Lun 15 Aoû 2005 - 3:37

Dans tous les cas de figure, rien ne dit jamais que l'union tiendra, rien ne dit jamais qu'elle ne tiendra pas.

Un enfant vivra mieux dans un foyer ou le couple s'aime que dans le même où ils se déchirent. J'ignore totalement l'impact de l'homosexualité d'un couple sur un enfant adopté (ou né d'un précédent lit, ce qui est courant).

Je ne me suis jamais posé à fond la question à vrai dire.

Ce serait peut-être le moment....

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
nirvana
Ex Future 5000 Posts
avatar

Nombre de messages : 9732
Localisation : si vous saviez !
Date d'inscription : 27/03/2005

MessageSujet: Re: Mariages homosexuels et homoparentalité   Lun 15 Aoû 2005 - 10:24

à la première question posée :

Le code civil précise les droits et devoirs des époux par le mariage : la fidélité, le secours, l'assistance, la communauté de vie, l'éducation des enfants, la contribution aux charges du ménage. Alors qu’importe si les époux sont du même sexe si ses droits et devoirs sont respectés ?
Le mariage est une institution créée par l’homme qui stipule, c’est vrai, qu’il se fait entre un homme et une femme, alors on peut très bien imaginer que l’homme peut en modifier les termes et rajouter entre 2 hommes et 2 femmes ? Puisque le mariage est un engagement entre 2 êtres qui s’aiment !
Le mariage offre, en cas de crise, une protection aux enfants et à l'époux le plus faible. Là encore est-ce important s’il y a ou non différence de sexe


à la deuxième :
« La découverte de la différence des sexes constitue aussi un moment critique dans le développement de l'enfant. L'attitude des parents à l'égard de la sexualité et des caractéristiques attribuées à l'un ou l'autre sexe joue ici un rôle de premier plan. La sexualité de l'enfant et son identité sexuelle sur le plan psychologique sont marquées par les expériences relationnelles et l'éducation reçue à ce sujet. Ainsi, l'enfant développe de la sécurité et de la confiance par rapport à son appartenance au groupe du même sexe si les expériences vécues sont sécurisantes et sont marquées par le respect.»
Dans un schéma d’homoparentalité, il est donc impératif que l’enfant puisse avoir un repère mais il peut très bien être apporté par l’entourage familial, comme par exemple un oncle, une tante, etc.
Le problème réside surtout par le regard des autres, l’acceptation que la cellule familiale (père, mère, enfant(s)) peut être différente (2 pères ou 2 mères, enfant(s)) et non marginalisée.
Il est reconnu que dans le développement psychologique de l’enfant, la mère a un rôle prédominant. Dans le cas d’homoparentalité, l’enfant aura 2 mères alors qu’un autre aura 2 pères. Mais dans le cas d’adoption, l’enfant a bien un père et une mère biologiques, il est donc important dans ce cas que l’enfant en ait connaissance, par ce biais il peut alors s’identifier comme tout autre enfant.
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Mariages homosexuels et homoparentalité   Mer 17 Aoû 2005 - 1:13

En ce qui concerne les statuts juridiques, je ne vois pas pourquoi la puissance publique (et encore moins l'opinion) devrait se préoccuper d'attachement au sens amoureux du terme. Si deux êtres quels qu'ils soient désirent établir contrat pour protéger des biens communs, je trouve très bien qu'ils puissent trouver une formule.
Si je ne me trompe, on peut très bien nouer contrat avec sa soeur, un ami ou une simple connaissance, dans le cadre du pacs.
Pourquoi ne pas être autorisé à nouer contrat de foyer avec durée limitée, par exemple ? Cela collerait mieux certaines réalités d'aujourd'hui dans certains pays de la CEE. Et j'ajouterais : à plusieurs. Un homme, une femme, et des enfants et des grands-parents. Un contrat de communauté.
Si l'amour vient en plus, c'est évidemment très bien pour les intéressés.


L'homoparentalité me parait être d'un autre ordre. Je suis perplexe... Je vous lis...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mariages homosexuels et homoparentalité   Mer 17 Aoû 2005 - 2:45

Un truc me chiffonne, là : l'homosexualité est bien "en soi" et n'est pas la conséquence d'une éducation, non ? (dites moi si je me trompe). Il s'agit d'un parcours personnel à la découverte de sa propre sexualité je suppose.
Bien, admettons donc que ce soit cela.
Je ne vois pas, dans ces conditions, ce qui pourrait changer le cours de la vie sexuelle d'un enfant élevé par deux "pères" ou deux "mères".

Sur le plan de l'équilibre relatif au pilier père + mère, le fait d'avoir deux parents du même sexe peut peut-être poser des problèmes, mais je ne sais pas si c'est prouvé.

J'aurais tendance à penser qu'il est préférable qu'un enfant soit élevé par deux personnes quel que soit leur sexe, plutôt que par un seul parent après divorce ou sans union préalable.
Mais là encore, ceci n'est que supposition. Si vous en savez plus sur le sujet...

Sinon, oui mon chou, t'as raison, il peut y avoir contrat entre frère et soeur ou tout autre, par le biais du pacs. Une belle avancée nécessaire. Mais il est vrai sans doute insuffisante, dans la mesure où de nos jours, l'image de la famille ne ressemble plus à celle d'antan compte tenu des divorces, familles reconstituées, monoparentalité, homoparentalité.

Concernant l'adoption et pour revenir sur la remarque de Coquelicot, je suis pour l'adoption. Ce genre de démarche ne se fait jamais de façon anodine, l'enfant est voulu et non subi comme il peut l'être dans un couple dit "normal".

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
isis



Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 25/04/2004

MessageSujet: Re: Mariages homosexuels et homoparentalité   Mer 17 Aoû 2005 - 5:10

Concernant les couples homos ou non , j'men fiche ! Du moment que le couple est fondé sur le respect de chacun et de ses choix, et les enfants encouragés dans cette voie, pas de pb .
De même pour les "races" , les ages etc , du moment qu'il y a de l'amour, de l'écoute et de l'attention ...
Pour ma part, je me sens mieux d'être deux pour élever un enfant . Cela permet de jouer sur le cadre posé , de servir un peu de balance où l'enfant trouvera son équilibre . A condition de dialoguer, bien sur .

Pour l'adoption, je suis plus réservée, mais c'est personnel et sans jugement . C'est juste que, faisant mes enfants moi-même, j'ai l'impression que la relation se fait tout naturellement, que l'amour va de soi ... Il me semble que , si j'avais adopté, j'aurai eu plus de mal à construire le lien . et l'amour, comment serait-il venu ?
C'est nul ? Je fais hurler ?
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Mariages homosexuels et homoparentalité   Mer 17 Aoû 2005 - 8:09

D'après ce que j'ai lu (Voir les anthropologistes, et un ouvrage d'Elisabeth Badinter sur l'amour maternel), l'amour pour les enfants est un produit largement culturel et sociétal.
Il n'y a pas si longtemps (100 ans ?) que l'enfant est considéré comme un être un peu particulier. Les mères de la société victorienne auraient trouvé du dernier plouc que de donner le sein et d'élever elles-mêmes leurs enfants. On les confiait immédiatement à quelque paysanne, et un peu plus grands, on les enfermait dans un lointain internat. Dans bien des cas, l'enfant n'était que la seule assurance vieillesse possible. Et dès que ses forces lui permettaient, on l'envoyait qui au champs, qui à la mine.
L'idée qu'ils puissent avoir des droits est encore plus neuf. Et encore aujourd'hui, qui admet qu'un enfant ne doit jamais être battu, comme un adulte ? Etranges mères qui torgnolent leurs enfants mais n'admettraient pas de se faire rosser par un compagnon...
Il existe des cultures ou le père biologique est limité à sa fonction de reproducteur, et l'éducation est assurée par la communauté des frères de la mère. Sage précaution dans une culture ou la sexualité est libre et la paternité difficile à prouver.
Il me semble donc, pour ce que j'en sais, que l'enfant a le droit à une image paternelle et maternelle forte. Peu importe s'il s'agit d'un père ou d'une mère non biologique. Peu importe également si ces référents habitent sous le même toit. Il faudrait, idéalement, que ces référents soient "suffisamment présents". Ces critères ne me paraissent pas réunis dans le cadre de l'homoparentalité et je le regrette pour les parents candidats. Il doit bien sur exister des cas fort intéressants. Je constate que la communauté homosexuelle elle-même est fort récitente.
Est-ce vraiment un problème ? J'ai un ami qui s'est avoué finalement une nette préférence homosexuelle, à 40 ans... Avocat connu, marié à une femme médecin, il s'est remis en ménage avec "un petit jeune", et forment un couple tout à fait honorable. Il a trois filles de son précédent mariage... Et tant d'autres femmes bisexuelles, qui vivent avec une femme et élèvent un enfant en accord avec un ex-mari...
Mais de la à se trouver un reproducteur, le démettre de ses droits et obligations et former un couple parental, il y a une marge...


Dernière édition par le Mer 17 Aoû 2005 - 8:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Mariages homosexuels et homoparentalité   Mer 17 Aoû 2005 - 8:16

isis a écrit:
C'est juste que, faisant mes enfants moi-même, j'ai l'impression que la relation se fait tout naturellement, que l'amour va de soi ... Il me semble que , si j'avais adopté, j'aurai eu plus de mal à construire le lien . et l'amour, comment serait-il venu ?
Dans le cadre d'une famille recomposée, j'ai eu la joie de m'occuper d'enfants qui n'étaient pas de moi. Et l'amour s'est imposé à moi très vite. La différence avec mes propres enfants, c'est que je sais ne pas être le dernier rempart. Et que cette simple certitude change un peu la donne. Mais je crois que j'aurais pu vivre les choses autrement dans une société ou les frères de la mère sont les derniers remparts. Au contraire même, je me demande si la parenté non biologique ne demande pas une attitude plus respectueuse du parent, en excluant cette notion qui ressemble fort à de la propriété privée.
Revenir en haut Aller en bas
aristée
Dard-d'Art
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 14/07/2005

MessageSujet: Re: Mariages homosexuels et homoparentalité   Mer 17 Aoû 2005 - 10:47

Homosexualité, mariage des homos, , est ce bien ou non?
Il me semble que la question n'est paslà.
Personnellemnt ( nul bien sur n'est contraint de me suivre) je pense qu'il faur se référer a la nature.
La nature a fait qu'il y a des hommes sur terre.
Pour qu'il y ait des hommes sur terre, il faut qu'il y ait reproduction.
La nature veut que pour qu'il y ait reproduction, il faut un élément male et un élément femelle.
Et tout naturellement, les parents élèvent les enfants.
C'est tout.
Maintenant qu'il y ait des hommes attirés par des hommes ou des femmes attirées par des femmes, dans la mesure ou ça reste marginal je n'y voit pas d'inconvénient.
Que des mesures soient prises pour défendre les intérets matériels des couples homosexuels, je ne vois rien qui puisse s'y opposer.
Mais pas de mariage ne d'adoption qui sont des institutions réservées aux "cas naturels" c'est a dire aux couples hétérosexuels.
Je tiens au passage a vous signaler le tour de force que j'accomplis en participant ce matin au forum, alors que je suis dans l'avion qui m'emmene dans le Var pour rencontrer Napoléon( je préfère le souligner avant que vous me le faisiez remarquer) .
Revenir en haut Aller en bas
http://bon.livre.free.fr/
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Mariages homosexuels et homoparentalité   Mer 17 Aoû 2005 - 17:00

Citation :
Et tout naturellement, les parents élèvent les enfants.
Faux. Comme je l'ai expliqué plus haut, dans certaines cultures, c'est la mère et ses frères.

J'ai bien entendu tendance à être d'accord avec toi, instinctivement.
Mais d'un autre côté, on a tellement fait de bêtises avec les lois "naturelles", que je méfie instinctivement aussi...
Prenons l'exemple d'un Monsieur Georges qui devient, par la chirurgie, Madame Jeanine à 25 ans... Elle épouse un Monsieur Jules... Au nom de quoi les empêcher d'adopter ???

A l'inverse, etant donné qu'une grande partie de la communauté Homo est contre l'homoparentalité (du moins, pour ce qu'ils m'en disent), je me demande si ce problème d'homoparentalité n'est pas le fait de militants radicaux qui demandent une bien illusoire égalité complète, sans tenir compte de leur propre différence...
J'avoue ne pas pouvoir me faire une opinion bien définitive et tranchée sur l'homoparentalité...
A vous lire...


Citation :
Je tiens au passage a vous signaler le tour de force que j'accomplis en participant ce matin au forum, alors que je suis dans l'avion qui m'emmene dans le Var pour rencontrer Napoléon( je préfère le souligner avant que vous me le faisiez remarquer) .
MESDAMES MESSIEURS ! DEBOUT ! ARISTEE ET L'EMPEREUR !
mdr Vas-t-il s'intéresser à ton magnifique portable wi-fi ??
Revenir en haut Aller en bas
aristée
Dard-d'Art
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 14/07/2005

MessageSujet: Re: Mariages homosexuels et homoparentalité   Mer 17 Aoû 2005 - 18:27

Puisque nous sommes là pour discuter, discutons gaiement...
J'avais dit " Tout naturellement les parents élèvent les enfants."
Vous me répondez : Faux. Et vous citez un cas particulier.
Les exceptions confirment la règle, non?
Si? merci!

A propos de lois naturelles vous me citer le cas d'un changement de sexe a la suite d'un intervention chirurgicale..Est ce trés naturel?....

En ce qui concerne le portableWI-FI, non seulement je n'en ai pas, mais je ne sais même pas ce que c'est.
Je sais ,en revanche, qu'avec l'entrevue prévue aujourd'hui avec Napoléon, je me suis mis dans une position difficile. Il me restera le don d'ubiquité.Je ne suis plus a ça prés.....
Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
http://bon.livre.free.fr/
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Mariages homosexuels et homoparentalité   Mer 17 Aoû 2005 - 21:12

Mon cher Aristée
J'essayais, maladroitement je le reconnais, de voir s'il n'existait pas un faux "état de nature". Et de distinguer la fonction reproductrice de la fonction d'élevage. (Je m'exprime à dessein ici, j'espère que l'on me comprendra). L'on m'a dit qu'en Afrique, dans certaines cultures, la situation était celle que j'ai décrit. Vous qui y avez vécu, pouvez-vous me confirmer ou m'infirmer cette information.
J'essaye simplement de bien examiner si en excluant l'homoparentalité, je ne pense pas une connerie simplement liée à notre culture présente et locale.
D'autre part, votre mystère s'épaissit : non seulement, vous me répondez d'un puissant Jet, mais vous rencontrez l'Empereur en personne. Je me sens petit derrière mon clavier standard...
Revenir en haut Aller en bas
spirit
39° à l'ombre d'un strip
avatar

Nombre de messages : 1700
Date d'inscription : 26/03/2005

MessageSujet: Re: Mariages homosexuels et homoparentalité   Mer 17 Aoû 2005 - 21:40

Je vous ai lu, certaines phrases d'entre vous me choquent, surtout en ce qui concerne la notion de "marginal" ou de "naturel".

Rizlabo en parlant d'autres pays, me donne envie de vous mettre ici un article que j'ai lu.
Zen penserez ce que vous voudrez si vous lisez.
Moi ce que j'en dit, c'est que la nature n'est pas immuable et que c'est la société de nos jours qui a décidé que : 1 HOMME avec 1 FEMME. L'homosexualité a toujours existé et il fut un temps dans certaines civilisations ou elle était plus que tolérée et certainement pas jugée "non naturelle".

""Histoire de l'homosexualité = Histoire de l'humanité""

""L'histoire est écrite par les vainqueurs. Ils choisissent ce que l'on se rappellera, et ce qui sera caché. Ainsi en a-t-il été avec l'éros mâle. Regarder n'importe quel livre d'histoire pourrait donner l'impression qu'aucune société n'a jamais fait l'éloge de l'amour entre hommes, que jamais un peintre, un poète ou un pape n'a partagé son lit et son cœur avec un autre homme. Les preuves de l'amour entre personnes de même sexe ont été soit discrètement dissimulées, comme pour les Grecs et les Romains, soit rapidement détruites, comme cela est encore le cas avec les arts Maya et Inca nouvellement exhumés. Le résultat de cette tromperie a été une inutile polarisation de la société et d'énormes souffrances pour celles et ceux qui tombaient amoureux de personnes de leur propre sexe.

Non censurées, les archives révèlent une toute autre réalité : l'amour mâle est une constante universelle. Seule l'attitude de la société envers lui a pu changer. Toutes les cultures ont régulé l'amour mâle, en tissant autour de lui divers rituels. Et quelques-unes ont essayé - en vain - de le faire complètement disparaître.



Généralement, l'amour male faisait partie du tissu social et religieux. Des cités-états de la Grèce et de la Rome ancienne avec ses empereurs (Trajan et Hadrien, entre autres) aux chamans sibériens et aux sorciers guérisseurs amérindiens Two-Spirit, des membres des tribus africaines aux empereurs et érudits chinois, les peuples de par le monde ont compris et fait une place à la vulnérabilité des hommes à la beauté des autres hommes. Ils acceptèrent le fait que, mariés ou non, les hommes tombent amoureux d'hommes et de jeunes hommes, rêvent d'eux, écrivent sur eux, se battent pour eux, et les emmènent dans leur lit. Et la plupart du temps, ils comprenaient que les petits garçons étaient exclus de ce jeu, de la même façon qu'ils comprenaient que les petites filles en étaient aussi exclues.



Dans la Grèce classique, l'amour entre hommes était de bien des façons analogue aux mariages de l'époque, considéré comme aussi important dans la vie des individus et consacré par la mythologie grecque. C'était la pierre angulaire d'une tradition culturelle qui, il y a 2 500 ans, suscita l'éveil de la démocratie, du théâtre, de la philosophie, des mathématiques, de l'histoire etc. On pensait que l'amour mâle faisait ressortir les meilleures qualités d'un jeune homme, en particulier la virilité et le courage. À la guerre, les soldats combattaient souvent côte à côte avec leur bien aimé, comme dans le Bataillon Sacré de Thèbes ; plus tard, menés par Alexandre le Grand et son compagnon Héphaïston, les Grecs conquirent le monde connu. Bien sûr, la Grèce n'était pas une utopie : la prostitution et le viol, souvent accompagné de l'esclavage, étaient courants.




Au Japon, les apprentis samouraïs formaient un couple avec de plus vieux guerriers, pour être entraînés dans les arts de la guerre et de l'amour, et même le Shogun disposait - en plus de ses concubines - de nombreux garçons, leurs amours "Nanshoku" nous furent rapportées par les écrivains et les peintres Shunga qui immortalisèrent la "Shu-Dô", la Voie des Éphèbes. Ils immortalisèrent également les vies difficiles des Tobi-Ko, de jeunes acteurs itinérants de Kabuki, qui devaient peiner sur scène le jour et satisfaire au lit leurs clients la nuit.

Dans les pays musulmans, de célèbres poètes iraniens et arabes comme Hafiz de Shiraz et Abou Nawas louèrent et pestèrent contre les charmes des garçons (qu'ils abreuvaient parfois de vin pour les séduire). Les saints Soufis de l'Inde à la Turquie cherchaient à trouver Allah en contemplant la beauté des jeunes gens imberbes. Les conteurs enchâssèrent des contes de l'amour mâle dans Les Mille et Une Nuits. Des artistes comme Riza i-Abbassi amusèrent les rois et les princes avec leurs miniatures persanes magnifiquement travaillées et leurs calligraphies. Les mollahs et les censeurs s'insurgèrent contre l'amour mâle, mais des hommes de tous milieux, des califes aux porteurs, s'en délectèrent, et tous attendaient avec impatience d'être servis par d' "éternels jeunes gens beaux comme des perles", une fois au paradis.

En Amérique du Nord et en Sibérie, les traditions chamanistes remontant à l'âge de pierre reconnaissaient les pouvoirs spirituels particuliers de ces hommes et femmes attirés par les amours du même sexe, comme on peut encore le voir dans la tradition amérindienne Two-Spirit (Deux-Esprits), qui a survécu jusqu'à ce jour.

Dans l'Occident pré-moderne, l'amour mâle survivait principalement dans la clandestinité, et n'était visible que lorsque des amants avaient la malchance de se faire prendre, ou quand des artistes assez courageux pour se moquer des conventions y faisaient allusion. Beaucoup d'écrivains, de musiciens, de peintres et de poètes l'ont dépeint, mais toujours sous forme cachée : Michel-Ange, qui para la Chapelle Sixtine d'éclatants nus masculins ; Shakespeare, qui donna la sérénade à son amoureux dans ses sonnets ; Blake, qui se révolta contre les prêtres qui "ligotaient de ronces mes joies et mes désirs" ; Walt Whitman, qui chanta le corps électrique. La liste de sommités, d'artistes, d'hommes d'états, d'ecclésiastiques, de chevaliers et de valets qui sentirent l'appel de l'amour mâle - seul, ou en compagnie de l'amour des femmes - est sans fin.



Le grand mensonge qui veut que l'amour du même sexe soit "contre nature," une fiction qui est en contradiction flagrante à la fois avec la biologie et l'histoire, dépend de la censure pour sa survie. Le projet Androphile, en glanant le travail des érudits des études homosexuelles, vise à défaire cette censure en attirant l'attention sur le rôle de l'amour homosexuel dans l'esprit et la culture de l'Homme : ses succès, ses échecs et les controverses auxquelles il a donné lieu pendant des millénaires. Nous espérons que les prose et poésie, religion et mythologie, art, philosophie et histoire venant du monde entier que vous trouverez ici rassemblées contribueront à approfondir la compréhension de la place de l'amour mâle dans la nature humaine. Au moment où ces lignes sont écrites (hiver 2004), elles pourront aussi éclairer le débat grandissant au sujet du mariage homosexuel, une tradition documentée de par le monde depuis des milliers d'années, mais nulle part de plus de façon plus répandue ni plus récemment qu'en Amérique du Nord, où il était pratiqué et honoré par de nombreux Peuples Originels.

Les documents recueillis ici sont les traces de pas de la Muse Gay, qui a inspiré des hommes et des femmes de tous les continents depuis l'aube des temps. Ils témoignent du fait que l'amour mâle est indomptable. Même interdit, il a prévalu contre les lapidations, les bûchers, les lobotomies, l'homophobie des cours d'écoles, les gibets et les geôles. Et là où il fut accepté, il s'est ouvertement épanoui pour conduire aux plus grandes réalisations de l'esprit humain.""


Dernière édition par le Mer 17 Aoû 2005 - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Mariages homosexuels et homoparentalité   Mer 17 Aoû 2005 - 22:18

MODO RIZLA PROPOSE...

Je me demande si on ne devrait pas scincer ce fil en deux. Car la reconnaissance de l'homosexualité ne semble pas poser problème à aucun des contributeurs.
Ce qui fait vraiment débat, n'est-ce pas l'homoparentalité ?
Merci Spirit de cette bonne rétropective. Peux-tu citer tes sources, pour ceux que celà intéresse ?

Je vote pour la scission...
Revenir en haut Aller en bas
spirit
39° à l'ombre d'un strip
avatar

Nombre de messages : 1700
Date d'inscription : 26/03/2005

MessageSujet: Re: Mariages homosexuels et homoparentalité   Mer 17 Aoû 2005 - 22:24

Oui Rizlabo, tout se mélange un peu... tu as raison.

mais j'ai tenu à parler de ça en réponse à la dite "marginalité" et le "contre nature" de l'homosexualité évoqué par certains membres. L'histoire et le passé sont parfois des choses qui nous échappent, qu'on ne connait pas, et qu'il est bon pourtant de se souvenir pour poursuivre la construction du monde à venir.

Pour les sources, je l'ignore, j'ai trouvé ça sur un site net cela va de soi, j'aurais du le préciser, excusez moi, j'essaie de te retrouver la source.
Revenir en haut Aller en bas
spirit
39° à l'ombre d'un strip
avatar

Nombre de messages : 1700
Date d'inscription : 26/03/2005

MessageSujet: Re: Mariages homosexuels et homoparentalité   Mer 17 Aoû 2005 - 22:28

Je ne peux pas mettre ici la source, puisqu'elle donne ensuite l'acces à un forum.
J'ai recopié la page d'accueil du site ici.
Je te donne le lien en privé, tu jugeras par toi-même.
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Mariages homosexuels et homoparentalité   Mer 17 Aoû 2005 - 23:02

Si ce lien donne un accès DIRECTEMENT à un forum non spécialisé et sans accord des modos/admin, c'est matière à débat.
Pour ce que j'en sais, presque tous les sites un peu importants comportent aussi un forum. Donc, poste ce lien, et tous les liens que tu juges nécessaires, du moment que le forum en question n'est pas directement référencé a partir d'ici...
Revenir en haut Aller en bas
spirit
39° à l'ombre d'un strip
avatar

Nombre de messages : 1700
Date d'inscription : 26/03/2005

MessageSujet: Re: Mariages homosexuels et homoparentalité   Mer 17 Aoû 2005 - 23:05

Pour les raisons que je viens de te donner en MP, je préfere ne pas donner ici le lien de ce site, qui plus est, j'ai trouvé ce lien par hasard Wink

Alors ça se scinde ou ça se laisse collé ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mariages homosexuels et homoparentalité   Jeu 18 Aoû 2005 - 3:50

Ça se scinde. Je laisse faire notre rizou, ça lui tantouillera les doigts au p'tit matin, et ça l'aidera à mieux touiller son café...

* * * * *

Isis a écrit:
Il me semble que , si j'avais adopté, j'aurai eu plus de mal à construire le lien . et l'amour, comment serait-il venu ?

Très "naturellement" justement. Sans calcul ni obligation. En recevant, on donne beaucoup.
J'ai été adoptée aux environs de 20 ans. Mon père adoptif a épousé ma mère quand j'avais 15 ans. Mon père biologique vit toujours.
Si je suis adoptée malgré l'existence physique de mon père biologique qui m'avait reconnue à la naissance, c'est parce qu'il s'agit d'un contexte très particulier du personnage en question, dont je ne parlerai pas ici. (ceci pour répondre aux éventuelles questions qui pourraient se poser, car en principe, impossible de se faire adopter si on a encore un père biologique et qu'on a été reconnu par lui)



Aristée a écrit:
Mais pas de mariage ne d'adoption qui sont des institutions réservées aux "cas naturels" c'est a dire aux couples hétérosexuels.

Peux tu nous dire pourquoi ? Quelles sont tes réticences à ce sujet ?

Riz a écrit:
Prenons l'exemple d'un Monsieur Georges qui devient, par la chirurgie, Madame Jeanine à 25 ans... Elle épouse un Monsieur Jules... Au nom de quoi les empêcher d'adopter ???

Je connais un foyer ainsi constitué. Parfait équilibre de l'enfant ! Très aimée par ses "parents". Rien à redire !!!

aristée a écrit:
A propos de lois naturelles vous me citer le cas d'un changement de sexe a la suite d'un intervention chirurgicale..Est ce trés naturel?....

Ça pourrait faire l'objet d'un autre débat, dans un fil qui lui serait consacré. Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
aristée
Dard-d'Art
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 14/07/2005

MessageSujet: Re: Mariages homosexuels et homoparentalité   Jeu 18 Aoû 2005 - 9:01

Je regrette d'être intervenu sur ce sujet. Parceque je n'avais rien a dire d'interessant n'étant pas sensibilisé a ce problème.
Enfants , petits enfants neveux nièces petits neveuxpetites nièces nous sommes largement plus de 100.Je ne vis pas dans l'intimité de tous. Peut être certains sont ils bi, mais il n'y a aucun homosexuel avéré.Les 2 conséquences de cet état de fait sont d'une part qu'inconsciemment pour moi, la normalité est le couple Homme -Femme, et que d'autre part, je connais imparfaitement ce problème.
Le problème dans les discussions, c'est que certains ont des convictions et les défendent, d'autres discutent pour le plaisir de la discussion.
Si certains de mes propos ont blessé certain, je leur présente mes excuses.
Je sais ce que c'est de défendre des convictions et de voir des intervenants répondre avec légèreté.Je ne peux donc même pas plaider les circonstances atténuantes.Simplement demander l'indulgence du jury....
Revenir en haut Aller en bas
http://bon.livre.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mariages homosexuels et homoparentalité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mariages homosexuels et homoparentalité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Avis de marché - Rectificatif - Lyon - Salle des mariages
» Salle des mariages de Mons
» Les mariages forcés
» Mariages illégaux
» Mariages d'intérêts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: