Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Y'a pas que les toros qui morflent...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Y'a pas que les toros qui morflent...   Lun 15 Aoû 2005 - 13:15

Citation :
On ne saurait même plus dire ce qui motive en certaines circonstances ces gens absolument déraisonnables que sont les toreros. Prenons comme cas d'école l'après-midi d'hier aux arènes de Béziers.

On y a vu, nous et 10 000 spectateurs, Luis Francisco Espla (applaudissements scandaleusement timides), un type de 48 ans habillé en fuschia et lie-de-vin se coltiner, comme il le fait depuis trente ans, à un toro de valdefresno d'une dangerosité extrême, prendre une raclée terrifiante, et se relever pour le toréer fièrement, malgré le péril permanent.
Il estoquera son adversaire mais ne pourra l'achever, obligé de prendre la route d'une infirmerie dont il ne ressortira que pour gagner la clinique la plus proche : côte fêlée et pneumo-thorax (de l'air dans le poumon).

......................

Et puisqu'on parle d'argent, cette précision : Juan José Padilla (silence, deux oreilles et ovation) en gagne beaucoup. Ce ne sont donc pas quelques milliers d'euros de plus qui l'ont poussé hier vers Béziers... quelques heures après avoir pris un coup de corne de 25 cm dans la cuisse dans les arènes de Dax. Ce qui ne l'a pas empêché de banderiller, toréer (très bien son excellent second), de se lancer dans un irréel one man show, debout à genoux ou assis.

Avec le sang de sa blessure de la veille qui, rouverte, n'en finissait plus de tâcher son costume. Oui, vraiment, des gens littéralement déraisonnables ceux qui ont participé hier à cette corrida compliquée de Valdfresno, dont chaque exemplaire promenait deux couteaux de Laguiole XXXL au-dessus de la tête.

Source:http://www.midilibre.com/actuv2/article.php?num=1124046781
Revenir en haut Aller en bas
Ariel



Nombre de messages : 1821
Date d'inscription : 07/04/2005

MessageSujet: Re: Y'a pas que les toros qui morflent...   Lun 15 Aoû 2005 - 13:21

Je ne risque pas de m'apitoyer sur un torero quel que soit le sort que lui fait subir un taureau.
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Y'a pas que les toros qui morflent...   Lun 15 Aoû 2005 - 13:29

Ariel a écrit:
Je ne risque pas de m'apitoyer sur un torero quel que soit le sort que lui fait subir un taureau.

Moi non plus...C'était juste une info.... Chuuttt
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Ange

avatar

Nombre de messages : 3582
Age : 42
Localisation : LESTREM-PDC
Date d'inscription : 08/03/2004

MessageSujet: Re: Y'a pas que les toros qui morflent...   Lun 15 Aoû 2005 - 14:11

Je crois que ces gens sont un peu comme les alpinistes qui s'attaquent aux faces les plus dangereuses de certaines montagnes, ou de ceux qui accumulent les sauts en parachutes, ou les courreurs de forumule 1 ; il leur faut des sensations, toujours plus de sensations ! Et en plus certains sont payés pour le faire... bein tient, ils peuvent pas aller se faire tuer sans un sous non plus ! Rage
Bref, je dirais que c'est leur problème et que s'ils se cassent quelque chose on a pas à les pleindre, ils connaissaient le risque... je sais c'est catégorique, mais tout aussi catégoriquement : je crois que c'est leur problème et qu'on ne peut pas non plus aller les en empêcher.
D'accord dans le cas des corridas, cela implique aussi un animal a qui on a pas forcément demandé son avis... mais je crois que s'il y a des traditions a faire disparaître, on n'a peut-être pas le droit non plus de tout bousiller les coutumes des uns et des autres, sinon que restera-t-il de la liberté des gens ?!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Y'a pas que les toros qui morflent...   Lun 15 Aoû 2005 - 15:17

Je suis contre la corrida, mais je n'ai pas voulu mourir idiote et suis allée en voir UNE.
J'en suis ressortie toujours contre, en me posant la question "pourquoi la corrida passionne tant ?"
J'ai bien sûr évoqué le sujet avec des amis. Une amie espagnole m'a dit "il s'agit d'une quête initiatique de la mort"
J'ai pas encore compris, je suis restée sur ma faim quant aux explications.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
spirit
39° à l'ombre d'un strip
avatar

Nombre de messages : 1700
Date d'inscription : 26/03/2005

MessageSujet: Re: Y'a pas que les toros qui morflent...   Lun 15 Aoû 2005 - 15:35

""L'être humain assujettit les animaux pour son plaisir et ses intérêts. Il les considère en fonction du seul bénéfice qu'il en tire. Depuis leur naissance jusqu'à leur mort, il les «modèle» en fonction de ce qu'il veut faire de leur corps.

Pourtant les animaux sont des individus sensibles (désirants et souffrants), ils ne sont pas seulement dans le monde, ils sont conscients du monde, ce qui leur arrive leur importe. Tout comme les humains, les animaux ont une vie à eux qui comporte une multiplicité de besoins dont la satisfaction est, pour eux, une source de plaisir et la frustration une source de douleur.

Puisqu'ils peuvent souffrir et veulent l'éviter, il n'y a aucune justification morale pour ne pas prendre en considération cette souffrance et les intérêts qui en découlent.""


""La pratique de ces spectacles cruels est maintenue d’une part par une minorité qui vit de la souffrance des animaux et qui s’efforce de la faire passer comme une tradition culturelle, et soutenue d’autre part par les communes, qui bénéficient indirectement de ces manifestations (le bénéfice de la ville de Nîmes par exemple, s’élevait à 1,5 million de francs en 1992).

L’état français a d’ailleurs multiplié le budget taurin de cette ville par 4 en 10 ans, si bien qu’en 1992, il atteignait 27 millions de francs. En Espagne également, la plupart des arènes, propriétés de l’état, en reçoivent des subsides, et les écoles de tauromachie sont soutenues par des colloques et des conférences organisées sur le sujet.

Ces subventions, faut-il le préciser, proviennent de l’argent public, et il est inacceptable qu’elles servent à financer des projets auxquels s’opposent la plupart des contribuables.

Les organisateurs de corridas, sans aucun scrupule, voient dans la souffrance des animaux une source inépuisable de profit. On parle même actuellement de corridas de bienfaisance, sensées donner à la cruauté gratuite une apparence humanitaire. Mais ne soyons pas dupes, en acceptant l’argent issu des sévices infligés aux animaux, des organisations comme la Croix rouge ou l’Association des victimes du terrorisme se mettent au service de la tauromachie et de ses cruautés, et non l’inverse.

Sans parler des souffrances endurées par les taureaux dans les élevages (combats provoqués, etc.), comment qualifier les pratiques de la corrida, qui consistent à affaiblir le plus possible l’animal, en lui infligeant de multiples blessures, pratiquées à cheval avec une lance (dont la pointe de 14cm sectionne les muscles de la nuque, de sorte qu’il ne puisse plus relever la tête) ou des banderilles (sorte de crochets de fer colorés, allant par paire et au nombre de trois), qui restent fichés dans son dos, le saignant et attaquant ses muscles au moindre de ses mouvements.

C’est un taureau blessé et épuisé qu’ «affronte» le matador, jusqu’à ce qu’il lui donne le coup d’épée final, souvent manqué, qui au lieu de tuer net l’animal, lui perfore les poumons et le condamne à une lente asphyxie. Que l’animal soit encore conscient, peu importe, le matador lui sectionnera une oreille ou les deux, ou la queue, qu’il brandira fièrement devant un public assoiffé de sang.

Que dire aussi des tortures qui précèdent la corrida elle-même, comme celle de l’ «afeitado», la veille du spectacle, qui consiste à raccourcir les cornes sur 6 à 11cm, sans anesthésie, avec scie, marteau et papier de verre ? Les cornes ne sont pourtant pas une simple masse osseuse insensible, et une telle opération est susceptible de causer une grande douleur physique.

En 1989, l’ordre espagnol des vétérinaires révélait que des sacs de sable de 100kg étaient projetés sur la colonne vertébrale du taureau, la veille du combat ; d’autres constatent régulièrement que diverses drogues (dont le chlorydrate dexylozybne) sont administrées aux animaux.

Dans cette matière, on ne peut que remarquer l’hypocrisie de l’Union Européenne, qui légifère et adopte des mesures de protection animale, mais qui fait une exception pour les corridas, donnant à penser qu’ils croient en l’existence d’une hiérarchie dans la souffrance animale.

Mais au vu de la cruauté que recèlent ces pratiques, ne doit-on pas s’interroger aussi sur l’attitude des spectateurs, qui exigent des taureaux redoutables, chahutent les toreros prudents, et révèlent de la sorte leur désir inavoué de voir des hommes étripés ?

La corrida flatte dans l’homme ce qu’il a de plus vil et cette seule raison justifierait son interdiction. A l’inverse, on constate qu’aujourd’hui elle est encouragée, jusque parfois dans les écoles, où des partisans de la tauromachie n’hésitent pas à se rendre pour faire leur publicité.

Alors que les enfants portent souvent un regard très critique sur la manière dont nous traitons les animaux, ces campagnes publicitaires les invitent à penser que la violence pratiquée sur les animaux constitue un exutoire légitime à notre propre agressivité.

La violence pourtant, quel que soit celui sur lequel elle s’exerce, humain ou animal, devrait être combattue sous toutes ses formes.

Que ce type de spectacle sanglant ait ou non une histoire, que nous importe ? D’autres pratiques injustes ont la leur – pensons à l’esclavage, ou à la torture – cela les rend-elles plus acceptables ?""

**********

D'un Inconnu.
Je n'aurais pas mieux dit.
DEFINITIVEMENT contre.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Y'a pas que les toros qui morflent...   Lun 15 Aoû 2005 - 15:40

C'est exactement ce que je pense.

Par contre, ce que j'essaye de comprendre c'est l'engouement pour cette tradition.
On m'a parlé de la "mort noble du toro"
On m'a parlé de sa chance de vivre en liberté, bien mieux que les bêtes destinées à l'abattage.
De cette quête intiatique de la mort...

Mais je crois que personne n'a jamais osé me dire le fin fond. Du moins c'est ce que je ressens confusément.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
aristée
Dard-d'Art
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 14/07/2005

MessageSujet: Re: Y'a pas que les toros qui morflent...   Lun 15 Aoû 2005 - 16:11

Faut être juste.
Je connais des gens qui tous les ans vont a Bilbao, non pour voir les courses, mais parcequ'il y a un restaurant qui cuisine et sert les testicules des taureaux abattus.Et ils en sont friands.
Une annèe, la commande étant passée, on vint leur apporter des assiettes avec des petites choses au milieu( alors qu'en général les rations étaient généreuses) Et comme ils demandaient des explications au serveur, il leur répondit:
" Ah Monsieur, cette annèe, ce n'est pas le torero qui a gagné"
Revenir en haut Aller en bas
http://bon.livre.free.fr/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Y'a pas que les toros qui morflent...   Lun 15 Aoû 2005 - 16:14

Je connaissais la blague mais par ailleurs, je confirme que ce que l'on appelle communément "les rognons blancs" est fin et délicieux.
Ceci dit, nul besoin de corrida pour cela.
Ceci dit aussi, le toro abattu lors des corridas est aussi découpé et vendu pour être mangé.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Marie-Ange

avatar

Nombre de messages : 3582
Age : 42
Localisation : LESTREM-PDC
Date d'inscription : 08/03/2004

MessageSujet: Re: Y'a pas que les toros qui morflent...   Lun 15 Aoû 2005 - 16:14

mdr
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Ange

avatar

Nombre de messages : 3582
Age : 42
Localisation : LESTREM-PDC
Date d'inscription : 08/03/2004

MessageSujet: Re: Y'a pas que les toros qui morflent...   Lun 15 Aoû 2005 - 16:19

Euh, le smile hilare c'était pour la blague biensûr, Romane a posté en même temps que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Y'a pas que les toros qui morflent...   Lun 15 Aoû 2005 - 16:27

Bawi j'avais compris.... lk

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Y'a pas que les toros qui morflent...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Y'a pas que les toros qui morflent...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Y'a pas que les toros qui morflent...
» TOROS [+18] pas recommandé aux cardiacs
» The Toros Garage
» [Fluff] Carte de Terra au 31ème millénaire
» Abrivado géante à Montagnac (30)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Loisirs :: Animaux :: Animaux sauvages-
Sauter vers: