Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Elizabeth George

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Elizabeth George   Mar 23 Aoû 2005 - 16:17

Elizabeth George. Sans l’ombre d’un témoin. (Presses de la Cité).

Les habitués d’E. Gorges attendent impatiemment chaque nouveau roman. Celui-ci ne les décevra pas. Un excellent cru. Il s’agit là de son treizième récit. Le plaisir est intense de découvrir à chaque fois l’un de ses nouveaux romans dans les présentoirs. Et elle est au mieux de sa forme.
Les personnages récurrents sont de la partie. Je trouve parfois leur vie et leur présence dans l’histoire un peu lourde, et particulièrement ici où Hélène, l’épouse enceinte de l’inspecteur Lynley se fera assassiner, victime de cette violence qui fournira le fond de l’histoire. Les péripéties des habitués ajoutées au sujet du roman font peser une atmosphère « glauque » à la limite du réalisme. Ce n’est pas la recherche des lecteurs d’E. Georges. Dommage, Pour cela il y a Cornwell ou Chattam (ce n’est pas ma tasse de thé). Bien sûr Barbara Harvers est de la partie, fidèle à elle-même ainsi que le sergent Nkata et d’autres personnages biens connus des lecteurs.
Il s’agit là je pense d’un des meilleurs romans d’E. George. Elle ne s’essouffle pas.
Elle a choisi cette fois-ci d’exploiter le « filon » serial killer.
Londres et son grand sud. Ses quartiers « chauds », chômage, délinquance, enfants livrés à eux-mêmes et prostitution enfantine en toile de fond. La violence urbaine. Une étude sociale réaliste et dure. Les cibles d’un meurtrier en série sont de jeunes adolescents des milieux déshérités. Est-ce pour cela que la police ne relie pas à priori les disparitions, où s’agit-il de racisme ? Le chef de la police multipliera les conférences de presse et « utilisera » en premier plan télévisé le sergent Nkata (pas de préjugés raciste au Yard !). Tout semble converger vers un centre de rééducation. Le serial killer met en scène les assassinats. L’analyse est menée avec beaucoup d’actuité et E. George joue habilement comme à son habitude de la psychologie des personnages. Une étude d’une société individualiste face au chômage, à la misère, au racisme. Elle mettra en exergue des points de vue totalement différents entraînant ainsi le lecteur d’un suspect possible à l’autre.
Du grand suspense, de l’excellent E. George.

E. George est américaine née dans l’Ohio. Ses douze premiers romans ont tous pour cadre la Grande-Bretagne.. Elle a obtenu en 1990 le grand prix de littérature policière pour « nuit dans le brouillard ».Je la place sur un pied d’égalité avec Ruth Rendell dont je guette aussi chaque nouveau roman.


Revenir en haut Aller en bas
 
Elizabeth George
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elizabeth George - The Inspector Lynley Mysteries et autres romans
» Elizabeth George - Enquête dans le brouillard
» Elizabeth GEORGE (Etats-Unis)
» Elizabeth George
» [George, Elizabeth] Inspecteur Lynley - Tome 3: Cérémonies barbares

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: Salon des auteurs connus-
Sauter vers: