Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Marguerite DURAS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Marguerite DURAS   Jeu 25 Aoû 2005 - 20:53

Je ne suis pas particulièrement fan de Marguerite DURAS, mais j'avoue que "Le ravissement de Lol V. Stein" m'est apparu comme un petit bijou.


L'histoire en elle même n'a rien d'extraordinaire. C'est l'habileté de l'auteur à évoquer l'obsession, qui rend magistrale cette oeuvre. Ce regard en boucle, sans qu'on puisse rien faire pour l'empêcher de passer et repasser les yeux ouverts, les yeux fermés, n'importe où n'importe quand.
Cet arrêt sur image sur un infime instant de la vie, dont chaque détail ne cesse de revenir, pourrait ou aurait pu être différent mais ne l'est pas, figé dans le temps désormais passé auquel on ne peut plus jamais toucher.
L'imaginaire tente bien quelque modification, en vain.
Et la boucle repart de plus belle, et la seconde devient le temps que l'on en fait.

Il est fort probable que sans ce qui précède, la lecture n'aurait sans doute pas laissé de trace dans ma mémoire. La force de la description obsessionnelle est telle qu'elle en fait un chef d'oeuvre d'une remarquable précision.

Ajouter des descriptions de lieux si précises et dépourvues de débordements inutiles, que les images sont venues très fort se planter en-dedans moi, au point de ne plus savoir si j'étais dans ces images ou devant des mots sur des feuilles reliées.


Dernière édition par Romane le Lun 25 Jan 2010 - 1:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Re: Marguerite DURAS   Jeu 25 Aoû 2005 - 21:13

Je l'avais acheté en vacances. C'est peut être pour cela que je n'ai pu le terminer. Il m'a été impossible de rentrer et me concentrer sur le récit? Donc abandon de la lecture. Mais ce n'est pas la première fois avec M. Duras.
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Marguerite DURAS   Jeu 25 Aoû 2005 - 22:08

Duras n'a rien à dire, et le dit de façon trés compliquée.
Voici un extrait de l'Amant, publié en 1984
"Il dit qu'il est seul, atrocement seul avec cet amour qu'il a pour elle. Elle lui dit qu'elle aussi elle est seule. Elle ne dit pas avec quoi. Il dit : vous m'avez suivi jusqu'ici comme vous auriez suivi n'importe qui".
Je préfère encore Cartland qu'à sa copie parisianisée, c'est au moins comique au premier degré.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Marguerite DURAS   Jeu 25 Aoû 2005 - 22:22

J'en ai lu quelques uns, mais j'avoue ne rien avoir retenu d'intéressant, pour les mêmes raisons que vous.

Seul "le Ravissement de Lol V. Stein" m'a plu, vraiment plu.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
isis



Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 25/04/2004

MessageSujet: Re: Marguerite DURAS   Jeu 25 Aoû 2005 - 23:32

c'est curieux , dans l'amant, j'ai trouvé au contraire qu'elle avait beaucoup à dire, à sa mère ent out cas ;et qu'elle le dit très bien , avec une grande sensibilité . je n'ai lu que celui-ci .
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Marguerite DURAS   Ven 26 Aoû 2005 - 1:57

Le passage en boucle sans cesse repris par le personnage de M. Duras, me fait d'ailleurs penser à "Chronique d'une mort annoncée"(G.Garcia Marquez), dans le genre "reprise de situation", bien qu'il s'agisse de deux événements vus de deux manières différentes.

Pour Lol V. Stein, il s'agit d'un instant-souvenir lancinant.
Pour les personnages de Chronique, il s'agit d'un fait repris par chacun d'entre eux, donc sous des angles différents.

J'ai toujours fait le parallèle entre ces deux descriptions. Elles laissent une impression très forte.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Marguerite DURAS   Ven 26 Aoû 2005 - 2:06

Une société : http://www.swan.ac.uk/french/duras/
Notes de lecture

Tiens : il y a Lol, je suis ravi, mais ravi, Lou.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Marguerite DURAS   Mar 16 Mai 2006 - 11:35

rizlabo a écrit:
Duras n'a rien à dire, et le dit de façon trés compliquée.
Voici un extrait de l'Amant, publié en 1984
"Il dit qu'il est seul, atrocement seul avec cet amour qu'il a pour elle. Elle lui dit qu'elle aussi elle est seule. Elle ne dit pas avec quoi. Il dit : vous m'avez suivi jusqu'ici comme vous auriez suivi n'importe qui".
Je préfère encore Cartland qu'à sa copie parisianisée, c'est au moins comique au premier degré.

Tiens vous avez remonté ce fil, et voilà qui me saute aux yeux en thème du jour.

Eh bien je trouve que n'avoir rien à dire et le dire de manière très compliquée relève d'un tour de force géant.
Ça me fait penser à ces gens qui n'ont aucune conversation, et que vous rencontrez après 10 ans d'éloignement, par exemple.
Ils continuent à se taire, c'est vachement désagréable. Vous êtes là, l'un en face de l'autre, imaginez un restau, ou plus simplement un salon. Parfait. Parfait ? Ben non... que dire pour rompre ce silence ? Alors voilà, vous vous faites fossoyeur de neurônes pour trouver plus au fond quelque chose à dire histoire de meubler. Quelle torture, n'est-ce pas ? Une performance, finalement, quant au bout de 4 heures vous vous séparez.

Donc je confirme : n'avoir rien à dire et le faire magistralement en ne cessant pas d'en parler.... Chapeau !!

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Re: Marguerite DURAS   Mar 16 Mai 2006 - 12:00

C'est un métier ou une aptitude cela dépend.
Il est des gens qui écriront des pages entières pour parler d'un sujet, répondre à une question. Avec de l'instruction, un bon vocabulaire, avoir appris à s'"exprimer à développer, savoir intellectualiser... Esbrouffe souvent ou tour de force à applaudir parfois.
Mais au final, en relisant à tête reposée, où est la substance bien souvent ?

AngeR
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Marguerite DURAS   Mar 16 Mai 2006 - 12:25

Eh bien par exemple, dans Le Ravissement de Lol.V Stein je trouve un tour de force dans la manière de décrire à bonne mesure ce passage en boucle mental d'une situation obsessionnelle.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Re: Marguerite DURAS   Mar 16 Mai 2006 - 14:38

Humm, il faudrait donc que relise pour savoir le pourquoi. Tu m'accules à quelque chose de difficile. Je n'ai pas de souvenir net sinon dès le départ de n'avoir pu entrer dans la "manière Duras" et de n'avoir éprouvé aucun intérêt. Il n'est plus assez près dans ma mémoire pour les détails.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marguerite DURAS   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marguerite DURAS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marguerite Duras
» [Marguerite Duras] L'Amant
» ECRIRE de Marguerite Duras
» [Marguerite Duras] La pluie d'été
» [Duras, Marguerite] L'amant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: Salon des auteurs connus-
Sauter vers: