Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jeu de la mauvaise foi (*)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Jeu de la mauvaise foi (*)   Dim 11 Sep 2005 - 18:45

Ce jeu consiste à argumenter dans la mauvaise foi la plus démentielle, sur les propos d'une phrase anodine. Prouver par A + B ce qui ne se démontre pas, user des arguments les plus incongrus, les plus impossibles.


Voici la phrase en question.

"Il se pourrait qu'un simple tabouret puisse changer la face du monde."


Dernière édition par le Dim 19 Nov 2006 - 14:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Jeu de la mauvaise foi (*)   Lun 12 Sep 2005 - 4:26

C'est tout à fait exact.

Nous sommes dans Air Force One.
GW Bush essaye de lire Mickey.
Il déchiffre tout à coup : "Comment vas-tu" ? (En anglais, "How do you do"?). La réponse est : "Yau de poële" (En anglais, "Do do ron ron")
Il s'esclaffe.
Rit.
Pleure de rire
Hoquette.
Tombe du tabouret.
Se rattrappe au bord de la table.
La valise atomique tombe...du mauvais côté, celui ou il y a le bouton ROUGE.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jeu de la mauvaise foi   Lun 12 Sep 2005 - 21:17

Romane a écrit:
"Il se pourrait qu'un simple tabouret puisse changer la face du monde."

Le "il se pourrait" veut bien dire ce qu'il veut dire. Ce n'est pas sûr. Il se pourrait qu'il puisse, mais il pourrait tout autant ne pas se pouvoir. Nous sommes là dans un brouillard total et dans le doute, abstiens toi.

Ce qui me fait regarder le tabouret sous un autre angle, d'un regard méfiant. On ne sait jamais. Du coup, je me demande s'il ne faudrait pas tout faire pour interdire la production du tabouret, des fois qu'une maladresse, un jour pas comme un autre posé là où il ne faut pas, ou recevant sur son assise des fesses douteuses, le monde entier bascule brutalement dans le chaos.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alf
Plumoversificateur
avatar

Nombre de messages : 13967
Age : 69
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Jeu de la mauvaise foi (*)   Mar 13 Sep 2005 - 1:09

S'il eût été plus haut, ce tabouret nain, tout aurait pu être changé sur la terre...
Mais il n'a que trois pieds : TA - BOU- RET !
Un tout petit guéridon, en somme !
Pas digne de la grande Cléopâtre !
La reine "ave" son nez, qui aurait pu changer la face du monde s'il eût été plus grand, qui dit un jour des ides de mars à César, assis sur son grand tabouret doré et revêtu de sa toge servile :
"Si tu es gai, ris donc !"
C'est qu'elle avait du nez, la Cléo !
"T'est bourrée ou quoi ?" lui lança César sous le nez, depuis son tabouret.
"Non, je suis gaie !... Ris donc, César !

Et l'empereur chut... de son tabouret.
Revenir en haut Aller en bas
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Jeu de la mauvaise foi (*)   Mer 14 Sep 2005 - 2:19

""Il se pourrait qu'un simple tabouret puisse changer la face du monde."

C'est une évidence.
Supposons qu'une nuit un ministre ait un malaise. Les explications officielles ne sont pas convaincantes et la presse flaire du louche. Les commentaires vont bon train. Le ministre était ivre, il était surmené, il venait d'apprendre son prochain limogeage, son fils avait été pris dans une rafle avec cinq doses dans les poches, sa femme allait le quitter, il avait fait une tentative de suicide, il avait perdu son chien, son portefeuille, la raison, les clés de sa berline etc.
Supposons qu'il y ait, au ministère, un aigri assoiffé de vengeance. Au cours d'un contact clandestin dans l'arrière-salle d'un restaurant du XIIIe il raconte à un journaliste une histoire inventée de toutes pièces : J'étais là, dit-il. J'ai tout entendu. Comme tous les mardis le ministre a fait venir dans le plus grand secret une mondaine qui lui a donné à choisir : c'est mille euros au lit ou cent euros sur le tabouret. Le ministre a sorti mille euros. Au lit ? a dit la mondaine. Non, dix fois sur le tabouret a répondu le ministre. Mais il avait présumé de ses forces et dès la troisième fois il a été pris d'un malaise.
Supposons que le journaliste publie l'histoire du tabouret. Elle devient l'Affaire du Tabouret. C'est un scandale national. La France hurle de rire. Le gouvernement est ridiculisé.
Supposons, cependant, qu'on trouve l'inventaire du mobilier. Pas le moindre tabouret au ministère. Enquête. Le délateur est découvert et confondu. Il avoue son mensonge. Le journal qui a publié l'Affaire du Tabouret est ridiculisé à son tour. Il perd la face et n'arrive pas à la retrouver malgré des recherches poussées. Il doit donc s'en procurer une autre.
Supposons que ce journal soit Le Monde...
Voilà comment la face du Monde pourrait être changée, non seulement par un simple tabouret mais par un tabouret imaginaire.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jeu de la mauvaise foi (*)   Mer 14 Sep 2005 - 3:00

Que nenni, mon cher. Votre histoire ne tient pas debout, et ne tiendrait pas sur un tabouret.
Je ne connais plus aucun ministre capable de payer mille euros pour dix parties de tabouret, ni même pour un quart de partie de roulette russe. Il ferait payer les contribuables pour vingt parties au Vatican, ou bien dans un bordel de Saïgon, voire dans un institut de sourds-muets, plutôt que se compromettre sur un tabouret, qui plus est avec une gourgandine.

Le tabouret, présentement relégué au fond d'une cuisine aux fourneaux étincelants, ne servirait qu'à recevoir le fessier de l'arpette désigné pour plumer le poulet du jour. Or, chacun sait que la police refuse de baisser son pantalon, du moins officiellement.

Dans ces conditions, le tabouret écrasé, étouffé, suffoquant, rentrant ses quatre pieds dans le carrelage rutilant, n'aurait plus de raison d'être et pourrait finir au feu.

Les pompiers ne se déplaceront jamais s'il n'y a pas danger de mort pour une vie humaine, et il faudrait alors supposer que l'on ait jeté l'arpette au feu en même temps que l'objet. Considérant que l'arpette serait resté cramponné à son poulet, vous insinueriez, mon cher Selmer, qu'on brûle la police comme on a brûlé Jeanne d'Arc ?
Mais... et la virginité, dans tout cela, qu'en faites vous ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Jeu de la mauvaise foi (*)   Mer 14 Sep 2005 - 3:10

Ce que je fais de la virginité ? Mais c'est très simple : le tabouret ayant disparu je m'assois dessus !
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jeu de la mauvaise foi (*)   Mer 14 Sep 2005 - 3:20

Je vous reconnais bien là, mon cher Selmer. Vous n'êtes qu'un griseur de blanc, à vous vautrer sur la pureté des jeunes filles. Car la police, je vous le rappelle, compte parmi ses effectifs de nombreuses pucelles.
Je me disais bien, "cet homme a le feu au cul"....
Vous êtes démasqué, si je puis dire.

Ce n'est pas le tabouret qui peut changer la face du monde, mesdames messieurs, mais bel et bien notre Selmer !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Jeu de la mauvaise foi (*)   Mer 14 Sep 2005 - 10:22

C'est faux ! C'est faux ! J'ai toujours caché mes ardeurs. J'ai le feu occulte ! C'est pourquoi les pompiers me sont indifférents. Et bien que mon grand-père ait fait la guerre en tant qu'hulant, ce n'est pas à moi qu'on dirait : T'as bourré ? Or, puisqu'il a disparu je m'assoirai sur un seau. Si l'on me demande : saut d'homme ? Je répondrai : Go more !
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Jeu de la mauvaise foi (*)   Mer 14 Sep 2005 - 11:28

Dien-Bien-Phû.
Les obus de 105 dégringolaient de partout, et les Viets sortaient de leurs trous.
Les planqués de l'aviation nous balançaient des vivres et des munitions.
Des chèvres et des bottes.

Mais nous avions besoin de tabourets.
J'eu beau rédigé rapport, semonces, ordres, sommations au QCG.
Pas de tabourets.

Nous tentâmes une percée chez l'ennemi pour nous procurer en procurer un.
L'ennemi contre-attaqua, nous dûmes nous replier sur les positions préparées à l'avance, nous perdîmes 137 hommes dans l'opération.

Les chèvres mangèrent les bottes.
On nous parachuta un tabouret.
Il était trop tard.
Revenir en haut Aller en bas
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Jeu de la mauvaise foi (*)   Mer 14 Sep 2005 - 12:47

Petite parenthèse : ton histoire de chèvres et de bottes me rappelle la fameuse scène (de La Jument verte, je crois) où Bourvil n'arrive pas à traire une vache parce qu'elle lui balance la queue au visage sans arrêt. Il monte sur un tabouret, derrière la vache, pour lui attacher la queue à une poutre du plafond. Quand il lève les mains pour passer la corde sur la poutre son pantalon s'ouvre et lui tombe aux chevilles. Au même moment sa femme entre dans l'étable... Va expliquer la situation !
Revenir en haut Aller en bas
Marylen
Electrocuteuse Innée
avatar

Nombre de messages : 1728
Age : 64
Localisation : Chez Cro-Magnon
Date d'inscription : 10/07/2004

MessageSujet: Re: Jeu de la mauvaise foi (*)   Mer 14 Sep 2005 - 14:49

Bah ! une mamelle de plus, c'est simple ! La femme est heureuse ! Gaga
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jeu de la mauvaise foi (*)   Mer 14 Sep 2005 - 15:05

Voui, mais Marylen, le tabouret, dans cette histoire de mamelles, t'en fais quoi ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Jeu de la mauvaise foi (*)   Mer 14 Sep 2005 - 15:16

Marylen ! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Edgard Lamouille



Nombre de messages : 52
Localisation : Tahiti ( Polynésie Française )
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Jeu de la mauvaise foi (*)   Mer 14 Sep 2005 - 21:40

Oui mais tout ça ne résout pas le problème des tabourets manchots !
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jeu de la mauvaise foi (*)   Mer 14 Sep 2005 - 21:46

wakeup Sortez la banquise !!!!!!!!

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Jeu de la mauvaise foi (*)   Jeu 15 Sep 2005 - 2:54

"Il se pourrait qu'un simple tabouret puisse changer la face du monde."

C'est arrivé.

Herr Kruk n'était pas homme à hésiter. Son pas était pourtant mal assuré et sa main trop serrée sur la poignée de sa précieuse serviette de cuir, tandis qu'il parcourait les rues de Bruxelles par cette journée ensoleillée de l'été 1937, en cherchant des yeux l'enseigne rouge d'un café. Vous le trouverez facilement, avait dit l'officier français rencontré trois semaines plus tôt à Berne, dans un autre lieu public tout aussi anonyme. Herr Kruk était allemand mais ce qu'il voyait autour de lui à Berlin lui inspirait les pires craintes pour l'avenir du monde. Il n'était pas difficile de savoir ce qui se préparait et par sa position privilégiée d'officier au Premier bureau du chiffre de la Wehrmacht, Herr Kruk était encore mieux à même d'en pressentir l'épouvantable danger. Trahir était un acte contre nature, il en était douloureusement conscient, mais trahir ce petit peintre sanguinaire qui s'était emparé de la patrie pour assouvir sa mégalomanie c'était servir l'humanité. Herr Kruk avait bien senti les doutes des Français lorsqu'il leur avait proposé ses services, à Berne, et ne s'en était pas offusqué. Il était naturel qu'on le prît pour un provocateur, aussi avait-il apporté, cette fois, de quoi convaincre. Arrivé dans une ruelle, il aperçut les lettres rouges de l'enseigne, au-dessus de la porte du café et bien qu'il se fût assuré à maintes reprises qu'on ne le suivait pas, dans le train qui l'avait amené à Bruxelles et sur le parcours sinueux emprunté depuis la gare, il se retourna une dernière fois avant d'entrer.

Ce que Herr Kruk apportait et qu'il remit au représentant des services de renseignement français n'était rien de moins que le manuel secret d'utilisation de la machine Enigma, accompagné d'un modèle de texte crypté et de sa transcription en clair. Enigma, réputée inviolable, était utilisée pour la transmission et la protection des informations allemandes circulant à tous les échelons et jusqu'aux plus hauts niveaux. L'acquisition du manuel marqua une étape importante dans la compréhension de son fonctionnement par les Alliés. Grâce à cet apport mais aussi avec l'aide d'autres protagonistes les Britanniques mirent au point une machine baptisée Ultra qui permit, pendant toute la durée des hostilités, de décrypter les communications allemandes, italiennes et japonaises y compris les plus importantes, et d'en connaître le contenu parfois avant leur destinataire ! Cet avantage considérable qui a changé la face du monde n'a été révélé aux historiens que dans les années soixante-dix.

Herr Kruk hésita une deuxième fois, après la guerre, en remplissant le fastidieux formulaire de demande de naturalisation imposé par l'administration française. On lui proposait de franciser son nom. Il savait que son patronyme était d'origine néerlandaise et ne s'en était jamais soucié mais il venait d'apprendre que les Français traduisaient Kruk par Tabouret et cela le gênait un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Edgard Lamouille



Nombre de messages : 52
Localisation : Tahiti ( Polynésie Française )
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Jeu de la mauvaise foi (*)   Sam 17 Sep 2005 - 2:29

Chouette histoire mon tabouret en est tout retourné, bravo selmer.
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Jeu de la mauvaise foi (*)   Sam 17 Sep 2005 - 11:40

Ces histoires ne tiennent pas debout, car le tabouret est un mot dérivé du tibétain, progressivement adopté à la fin du siècle dernier (Vers 1980, je crois)

Le Taboureï-lama était un pauvre lama perdu au fond du lamasserie oubliée de tous.

Sa formation fut aussi sévère que pour les autres lamas : petit garçon de trois ans, il fut enlevé à sa maman et contraint d'étudier, étudier et encore étudier avec interdiction de rire et de jouer.
Sa seule distraction : le vieux truc de la lévitation, qu'il exécutait à la perfection.
Seulement, un jour ou il exécutait son numéro devant des touristes hollandais, il se cogna la tête au plafond et retomba lourdement.

Depuis, sa tête et ses jambes le font souffrir chaque fois que le yéti est dans les parages.

Aussi le Taboureï-lama utilisa-t-il un subterfuge : il scia le pied d'une chaise fourni pas le CC de PCC et cacha cette chaise en dessous de sa robe chaque fois que des touristes japonais veulent lui tirer le portrait avec le yéti tout bien sur la photo.

Voilà comment le mot tabouret passa dans le vocabulaire courant, rendons justice à ce pauvre Taboureï-Lama, y a pas que le Dalaï dont on nous rabat les oreilles. (Je dis oreilles pour ne pas choquer nos jeunes lectrices)

Voila aussi pourquoi Selmer est un mythomane, il raconte n'importe quoi avec ces histoires à faire peur inutilement aux jeunes générations.
Revenir en haut Aller en bas
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Jeu de la mauvaise foi (*)   Sam 17 Sep 2005 - 12:21

Merci Edgard. Content que tu l'aies appréciée. L'histoire est bien entendu authentique, sauf le nom inventé pour les besoins du jeu, et le dernier paragraphe. Les Français l'appelaient "Source D" mais l'histoire ne dit pas ce qu'il est devenu. Ne va surtout pas croire cette sombre affaire boîteuse de Taboureï-Lama mdr car voici en réalité comment la face du monde pourrait être changée. En bien.

Le tabouret, objet à la fois simple et indispensable, se compose de quatre pieds, de barreaux et d'un siège. Il se caractérise par une absence de dossier qui le distingue de la chaise.
C'est au siège du tribunal qu'est installé le barreau mais un avocat du barreau sans dossier est un avocat qui s'ennuie. Le prévenu est présenté au magistrat du siège qui l'enverra peut-être derrière les barreaux. Nous sommes visiblement dans le monde de la justice.
Le prévenu est nécessairement averti et chacun sait qu'un homme averti en vaut deux. Deux hommes c'est quatre pieds, comme un tabouret, et quatre pieds c'est un quadrisyllabe. Celui qu'alignait Clément Marot derrière ses barreaux comme ceux qu'écrit l'avocat sans dossier, quand il s'ennuie. Nous voilà à présent dans le monde de la poésie.
Ainsi le tabouret nous amène dans un monde de Justice et de Poésie.
Prodigieuse nouvelle qu'il convient de propager aux quatre coins de la planète ! Tout le monde en sera heureux. Et Dieu sait qu'un monde de Justice et de Poésie constitué d'une sphère à quatre coins sur laquelle tout le monde est heureux, cela va nous changer...
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Jeu de la mauvaise foi (*)   Dim 18 Sep 2005 - 7:26

Je tente à nouveau d'endiguer l'inculture et la mauvaise foi qui grangrène ce fil.

Le Taboureï-Lama fut un haut fonctionnaire de la police politique du gouvernement théocratique du Panchen-Lama.
A ce titre, il dirigea une répression féroce contre la secte des bonnets rouges des Sakyapa.
Comme il fut un des premiers à découvrir le bodhisattva de l'actuel Dalaï-Lama, retardant ainsi son nirvana, il passa ensuite à son service en réprimant férocement syndicalistes et communistes.
En 1959, après l'échec politique et militaire des autonomistes théo-dalamistes, il ne se joigna pas au gouvernement provisoire en exil en Inde, mais continua la lutte au sein des Khampas canal historique.

Arrêté, jugé et emprisonné en 1961, il fut libéré en 1965.
Ses amis politiques s'en méfièrent, les Etats-Unis et l'Inde s'en détachèrent car ils le soupçonnaient, non sans quelques raison, d'être devenu un agent double en réalité au service du gouvernement pro-communiste et pro-chinois.

Son séjour derrière les barreaux, ses retournements politiques et ses dons de lévitation truquée lui valurent ce nom de Taboureï par ses compagnons de cellule.

L'actuel Dalaï-Lama garde des contacts avec lui en reconnaissance de son influence lors de sa lutte pour le titre suprême.

Voilà comment il se pourrait que ce simple Taboureï changea la face du monde.

On pense que c'est Jean Francis-Pontet, en poste à Lhassa de 1975 à 1985 et fin observateur thibétain qui façonna ce terme de tabouret avec le succès que l'on sait.

Source : www.nawakpedia.org
Revenir en haut Aller en bas
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Jeu de la mauvaise foi (*)   Dim 18 Sep 2005 - 20:23

J'en appelle aux lecteurs avisés : ne tenez pas compte des propos insensés d'un modérateur immodéré tentant d'accréditer par une vaine récidive cette fumeuse affaire politico-romanesque d'un prétendu Taboureï-Lama lévitant, sorte de monte-charge en panne, indigne de votre attention.
Non, un tabouret a bien changé la face du journal Le Monde récemment, comme le fit jadis Herr Kruk, naturalisé Monsieur Tabouret, et comme le fait, potentiellement, ce petit meuble à quatre pieds par la nature même de sa structure. C'est déjà beaucoup. Mais ce n'est pas tout car son influence va bien au-delà et remonte à la nuit des temps. En voici la révélation.


"L'Eternel Dieu forma l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie, et l'homme devint un être vivant" (Genèse, 2.7).
Les Ecritures nous disent un peu plus loin que la femme fut créée à partir d'une côte prélevée sur l'homme pendant son sommeil (Genèse 2. 21,22).

Toutefois, les recherches les plus récentes, aussi bien celles de l'éminent exégète de tendance lacanienne François Dortot que celles de Mgr Ronaldino, Ailier droit du Souverain Pontife, ou celles, très éclairées, du Révérend Da Espozésud, ancien missionnaire calviniste à Porto Alegre ou encore celles de Rabbi Boshé Vouvith, philosophe conciliateur à l'Université de Tel-Aviv, tendent à contester cette version qu'elles attribuent aux évolutions pernicieuses des traductions successives. Tous s'accordent à penser, après une exploration contradictoire des manuscrits qumrâniens et des études associées, que les textes originels devraient être interprétés ainsi :

L'Eternel dit : il n'est pas bon que l'homme soit seul, et il chargea Adam de se former une compagne avec la poussière de la terre, comme il avait été formé lui-même. Adam rassembla un petit monticule de ses mains nues et le présenta à l'Eternel qui lui dit : Adam, vois comme le vent emporte la poussière (1), applique-toi davantage, voici une pelle. Tu tasseras la terre du monticule pour le rendre plus compact. Adam fit ce qui lui avait été demandé et présenta son ouvrage à l'Eternel qui lui dit : c'est bien mais tu peux encore faire mieux. Tasse encore la terre, au besoin bourre-la de coups pour la raffermir et la soustraire à l'emprise du vent. Adam bourra le petit tas de coups de pelle et le présenta à l'Eternel. Alors l'éternel vit que l'œuvre était bonne. Il souffla dans ses narines un souffle de vie et la femme devint un être vivant. Voici comment le petit tas bourré fut transformé en femme.

Je m'adresse à vous, mes frères. Est-ce que la face du monde n'a pas été changée, à partir de là ?

N.B. : La version biblique du petit tas bourré est authentifiée par le Saint-Siège.

(1) Une théorie quelque peu fantaisiste, très minoritaire et fortement contestée prétend qu'une poignée de poussière, dispersée par le vent, rencontra par hasard trois neurones errants venus des limbes et qu'ainsi naquirent les blondes.
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Jeu de la mauvaise foi (*)   Lun 19 Sep 2005 - 7:21

Cher Selmer, avec tout le respect dont j'essaye de rester capable, mais c'est pénible, je vais donc vous répondre au fond et m'interdire toute attaque ad-hominem.

Vous tirez décidément ce forum vers le bas.
Tandis que nous restons sur le terrain de la critique historique, vous donnez dans l'exégèse.

Nous vous savions papolâtre, nous vous découvrons hystérico-clérical.

Je reçoit ma lettre quotidienne et néanmoins délicatement parfumée d'une dame qui se dit fort proche de vous.
Cette longue lettre parle d'un tas de choses dont vous n'avez pas idée, et ça ne vous regarde d'ailleurs en aucune manière.
Sauf ce passage, qui vous concerne un peu.
"Cher Riz, mon ...( )..., n'écoute ni ne lis même S... : je suis lasse de lui, sa pension de garde suisse me laisse à peine de quoi timbrer cette lettre.
Tu penses bien qu'avec un tel passé..."
Etc.., etc...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jeu de la mauvaise foi (*)   Lun 19 Sep 2005 - 13:51

Le Saint-Liège a parlé. AngeR

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Jeu de la mauvaise foi (*)   Lun 19 Sep 2005 - 20:41

Cher ami,
Puisque vous dévoilez inconsidérément vos secrets d'alcôve et les miens, puisque (damned !) vous m'avez démasqué, puisque vous êtes insensible aux avancées de la science qui nous révèle nos origines, je me cantonnerai dans ma neutralité helvétique et je ne vous dirai pas la cinquième raison pour laquelle un tabouret a changé la face du monde. Je ne vous conterai pas l'histoire de ce petit garçon qui mit des heures à rassembler les pièces d'un puzzle représentant une mappemonde et le posa sur le tabouret utilisé provisoirement comme table de chevet. Je ne vous dirai pas qu'il s'éveilla après une nuit de cauchemar pendant laquelle il avait cru entendre les bruits d'une dispute provenant de la chambre parentale, sa mère reprochant à son père de passer des heures au clavier sur des forums délirants au lieu de s'occuper d'elle, son père reprochant à sa mère d'entretenir une stupide correspondance névrotico-ménopausale avec d'innombrables inconnus dont un vaguement localisé en Belgique, au lieu de s'occuper de lui. Vous ne saurez pas qu'au matin le puzzle tombé du tabouret et renversé à terre montrait un monde de chaos où l'Arctique fondait en plein Sahara, où Washington se retrouvait à Bagdad, le Brésil dans le bois de Boulogne et la Suisse au Vatican.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jeu de la mauvaise foi (*)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jeu de la mauvaise foi (*)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Aide] Pb de coupure réseau, de mauvaise réception 3G, etc..
» [PROBLEME] Radio fm: mauvaise réception.
» Image mauvaise en TNT sur réseau TvT à Renens
» [AIDE]Mauvaise qualité image tv orange
» TéléSat fait une très mauvaise blague a ses abonnés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: Jeux d'écriture-
Sauter vers: