Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jeu : Des mots, une histoire. (*)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Re: Jeu : Des mots, une histoire. (*)   Mer 28 Sep 2005 - 17:06

Le vigile est un black bien balancé. Commen tne pas le rater, comment résister à son charme, à cette apparente sexualité bestiale dont romane est secrètement friande ? Et la donzelle émue, afin de cacher son forfait, se trémousse, balance les hanches, sautille de plus belle car ses deux pieds sont une fois de plus dans le même sabot, cligne des yeux, virevolte, s'imagine gracieusement sauter la corbeille à papier placée là et se vautre lamentablement cul par-dessus tête. Prise dans ses nombreux jupons portés pour protéger une vertu à laquelle personne ne s'attaquera, la voici en mauvaise posture. Le vigile pris de fou-rire entraîne dans son hilarité la foule massée là. Voici que lulu la belle, gracieuse et éthérée se penche sur roro. J'ai pour toi une solution honorable lui sussure cette douce fée "relève-toi et dignement dirige toi vers les pipi rooms. Romane jura mais un peu tard qu'on ne l'y prendrait plus.

BABILLE - HABILLE - BAL MABILLE -
Revenir en haut Aller en bas
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Jeu : Des mots, une histoire. (*)   Mer 28 Sep 2005 - 18:05

(Déslolé, Lulu, c'est Romane qui parle. Moi j'essaie de faire dans la vraisemblance, tout le monde s'en est rendu compte. Et je crois que Romane elle aurait parfaitement pu penser ça. Hein, Romane ?)
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jeu : Des mots, une histoire. (*)   Mer 28 Sep 2005 - 18:08

Romane, elle pense très exactement ce que Lulu est incapable de penser.
Roro va bien, Roro est saine de corps et d'esprit.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Re: Jeu : Des mots, une histoire. (*)   Mer 28 Sep 2005 - 18:33

selmer a écrit:
(Déslolé, Lulu, c'est Romane qui parle. Moi j'essaie de faire dans la vraisemblance, tout le monde s'en est rendu compte. Et je crois que Romane elle aurait parfaitement pu penser ça. Hein, Romane ?)

Ecris donc au lieu de disgresser lèche-cul.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jeu : Des mots, une histoire. (*)   Mer 28 Sep 2005 - 18:43

Mais il fait ça très bien, si j'puis dire.... Selmer, t'arrête pas...
Embarassed


Ma pauv' Lulu, tu sais pas c'que tu perds... Evil or Very Mad

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Jeu : Des mots, une histoire. (*)   Mer 28 Sep 2005 - 20:01

Vaut mieux être lèche-cul que suspect.
Revenir en haut Aller en bas
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Jeu : Des mots, une histoire. (*)   Mer 28 Sep 2005 - 23:23

Les deux ennemies intimes se dirigent bras dessus, bras dessous vers les toilettes sous les rires sans conviction de la foule déçue qui aurait bien aimé un spectacle plus long et plus croustillant. Tandis que Romane, encore secouée pas sa chute, tente de remettre de l'ordre à ses idées, Lulu babille joyeusement à ses côtés, savourant son avantage avec d'autant plus d'ardeur qu'elle sait la situation toute provisoire. Un rien m'habille remarque-t-elle sans cesser de parler, en admirant brièvement sa jupe fendue dans un miroir de la galerie marchande. Deux choses pourtant la préoccupent : pourquoi Romane s'est-elle livrée à cette stupide acrobatie ? Ce n'est pas naturel ; il doit y avoir une raison. Mais surtout Lulu est encore troublée par l'étrange attirance éprouvée à l'instant en découvrant, dans la chute indécente de Romane, des dessous affriolants dignes d'une danseuse du Bal Mabille. Et ce sentiment nouveau l'inquiète.

BOUTEILLE – EQUIVOQUE – BAS NYLON
Revenir en haut Aller en bas
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Re: Jeu : Des mots, une histoire. (*)   Ven 30 Sep 2005 - 0:09

Lulu de sa meilleure ennemie dans la glace des ouécés observe le visage Ces yeux injectés de sang, cette peau grise et parcheminée avant l'âge, ces cheveux qui par poignées tombent tels des goélands à bout de carburant. Là voilà bien Romane. Force est de constater que ses médicaments pris sans relâche au cours des années ont des revers pernicieux. Point de cachets, point de seringue. Romane minaudière, contre l'avis de la faculté à la bouteille se soigne. Lulu de ses doux yeux de biche, dans le même mirroir doublé d'étain teint, se mire et reste songeuse à l'affirmation sans équivoque de l'amer Selmer. Que ne puis-je lui rendre la pareille s'interroge-t-telle ? Et là voici qui décide de venger l'affront. Sur liensutiles elle va l'avouer, Selmer l'expert en ragots sous ses jeans porte des bas-nylons. Il en aime le contact soyeux sur ses jambes. Il passe des heures à les choisirs aux galerie farfouillettes. Mais ses jeans moulants le trahissent, car à travers le tissu s'imprime la forme des (heu vous savez les trucs en caoutchouc pour tenir les bas, au bout du bout des bretelles du porte-jarretelles).

PECORE - RONDEAU - BISTROQUET -
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jeu : Des mots, une histoire. (*)   Ven 30 Sep 2005 - 2:20

PECORE RONDEAU BISTROQUET


Selmer et Romane taisent depuis des années ce terrible secret que la région entière porte sur ses épaules. Lulu n'est qu'une PECORE aux tristes fantasmes, elle se fait son cinéma et s'imagine déjà en haut de l'affiche. Imaginez que cette pauvre créature s'imagine écrire un RONDEAU, lorsqu'elle recopie péniblement, langue pendante et baveuse sur la feuille à gros interlignes, la recette de la "tartine pain-beurre" abandonnée sur un coin de buffet par sa grand-mère, elle même déjà atteinte de stupidité.
Oui, vous l'aurez compris, Lulu est issue d'une famille honteuse, abonnée aux bars, tavernes et autres lieux de débauche depuis tant et tant de générations, que l'on est pas étonné en apprenant qu'elle se nomme BISTROQUET.

Lulu Bistroquet l'a échappé belle ; elle aurait pu s'appeller Toutroquet, mais à l'époque de la création du nom de famille, l'on pouvait encore imaginer que la tare familiane ne durerait pas. Hélas, grave erreur de l'époque. Les tribunaux permettent de nos jours la transformation du nom de famille, et notre pauvre LuluLoque cherche désespérément le chemin qui pourrait la conduire devant le bureau adéquat. Malheureusement, de nos jours encore les bistrots sont si nombreux qu'il est fort à parier qu'elle n'arrivera jamais à destination.

Quant à Selmer, ses bas de soie ne sont point une légende. Cédant aux fantasmes de Romane débordante de sensualité inventive, il accepta un jour de gainer ses longues jambes d'homme de cette suave parure. Il n'y a qu'une Lulubrute sans connaissance des finesses de l'amour, pour révulser ses yeux de myope-cul-de-bouteille à la simple non-idée de l'éveil des sens.
Depuis que Selmer osa, Vilain suivit le mouvement et gaina à son tour ses jambes de bas chamarés délicatement remontés par-dessous son tutu de petit rat délicieux.

Lulupauvresse s'affala devant le miroir qui lui racontait des histoires, son dentier s'éclata sur le bord du lavabo, elle gargouilla un "aaaaaaaaaaaie..." inaudible, voulut se rattraper et se flanqua elle même un coup d'ongle noiraud dans la tronche, se rayant à vie la joue flasque d'une longue traînée de griffure qui n'allait pas tarder à s'infecter, en raison de la saleté repoussante dont elle s'accomodait depuis presque soixante ans....

FARINE - REFERENDUM - AMORCE

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Jeu : Des mots, une histoire. (*)   Ven 30 Sep 2005 - 4:11

(Vos histoires à toutes les deux me plaisent bien mdr ).

L'homme attablé à la cafétéria du supermarché adressa un sourire aimable à la charmante serveuse qui venait de déposer une petite tasse fumante devant lui. Il commençait à défaire l'emballage du sucre quand son attention fut attirée par les deux femmes débouchant à l'angle de la galerie marchande, précédées du bruit sec de leurs talons sur le sol carrelé. L'une portait une jupe fendue mais c'est surtout la balafre toute fraîche et déjà malsaine zébrant une de ses joues qu'on ne pouvait s'empêcher de voir, tant elle contrastait avec son fond de teint semblant tout droit sorti d'un sac de farine. La voilà fendue de partout, pensa-t-il avec amusement. Le tableau eut l'avantage de le distraire un moment de l'insupportable matraquage diffusé par les haut-parleurs d'ambiance, branchés sur une station d'information où l'on n'entendait parler que du prochain référendum. Mais le meilleur était à venir.

Tout s'enchaîna très vite et il n'en perdit pas une miette. Les deux malabars postés nonchalamment de part et d'autre de la galerie ; leur petit signe de connivence au passage des deux femmes ; le professionnalisme tranquille avec lequel ils avaient entouré celle qui portait une balafre ; l'air immédiatement accablé et soumis de celle-ci, la façon résignée dont elle avait baissé la tête ; la stupeur, en revanche, sur le visage de la deuxième en voyant surgir les deux costauds en blouse blanche, ses tentatives de protestation tandis qu'ils entouraient sa compagne, son effarement à l'écoute des explications laconiques : "Pas soumise au contrôle périodique... internement inévitable cette fois... dangereuse mythomane... pas près de sortir..." Elle avait regardé son amie à jupe fendue partir entre les deux blouses blanches puis était sortie à son tour, d'un pas moins assuré.

L'homme reposa délicatement sa tasse vide sur la petite soucoupe et se leva en fouillant sa poche. Laissant quelques pièces sur la table il se dirigea vers l'entrée du supermarché. A l'amusement de l'incident avait succédé une dangereuse excitation et il ne parvint pas à réprimer l'amorce d'un tic disgracieux. Une lueur inquiétante s'alluma dans ses yeux lorsqu'il imagina les deux ou trois superbes paires de bas qu'il allait s'offrir immédiatement au rayon Lingerie et peut-être même le petit porte-jarretelles si mignon sur lequel il avait hésité la semaine dernière et qui irait si bien avec la petite culotte volée à la voisine. Lorsqu'il arriva au coin de la terrasse l'accorte serveuse lui lança joyeusement un au revoir monsieur Selmer mais il ne l'entendit pas.

TROUSSE BOUCLE PARAFFINE


Dernière édition par le Ven 30 Sep 2005 - 4:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jeu : Des mots, une histoire. (*)   Ven 30 Sep 2005 - 4:17

On t'a troublé au point que tu en as oublié de proposer trois mots......
TROIS MOTS ! TROIS MOTS !!!

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Re: Jeu : Des mots, une histoire. (*)   Ven 30 Sep 2005 - 12:44

Ouais selmer, le coup des bas nylons... troublé vraiment.
les trois mots STP.

Moi pas le temps là, mais pétée de rire... Belle complicité.
Revenir en haut Aller en bas
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Jeu : Des mots, une histoire. (*)   Ven 30 Sep 2005 - 12:54

Eh ben, Lulu, demande aux infirmier qu'il te nettoient l'écran ! Ils y sont les trois mots. Comment fais-tu pour le clavier, avec la camisole ? Tu tapes avec la langue ?

Sûr que ça m'a troublé... A mon âge je viens de faire une découverte extraordinaire qui va sûrement révolutionner les sciences du comportement si le bruit se répand : il y a en tout être humain une part de masculin et de féminin. C'est fort, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jeu : Des mots, une histoire. (*)   Ven 30 Sep 2005 - 13:45

Ce tricheur !!! Bon, je te pardonne paske je me doute que le trouble dû au port des bas de soie, équivaut au trouble que je ressens depuis quelque temps, lors de mon érection matinale... AngeR

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Jeu : Des mots, une histoire. (*)   Ven 30 Sep 2005 - 14:32

Tu dis que je triche mais, si je comprends bien, le matin c'est toi qui mens d'abord (je te laisse chercher). On croyait écrire l'histoire d'une Romane et voilà qu'on se retrouve avec un Roman...

En tout cas, merci pour l'initiation au port du nylon (ou de la soie). Je conseille à tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jeu : Des mots, une histoire. (*)   Ven 30 Sep 2005 - 14:36

Atta.... je ne suis pas encore en état de chercher.... n'oublie pas que c'est l'aurore, là, pour moi.....

Je suis ravie que Romane soit un Roman. J'adore qu'on m'effeuillette....
Quant aux bas de soie, j'ai toujours pensé qu'il était un privilège de les porter. T'as de la veine, hein....

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Jeu : Des mots, une histoire. (*)   Ven 30 Sep 2005 - 14:46

Commencer à effeuiller une Romane et aboutir à effeuilleter un Roman, la surprise est de taille !
Dessous la soie, au prix où elle est, ce n'est pas de la veine qu'on trouve mais de la varice.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jeu : Des mots, une histoire. (*)   Ven 30 Sep 2005 - 14:59

mdr du moment que ce n'est pas l'avarice... !!

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Jeu : Des mots, une histoire. (*)   Ven 30 Sep 2005 - 15:03

Bon, qu'est-ce qu'elle fait la Berlue ? On voudrait bien connaître la suite de l'histoire. Y aurait-il quelqu'un pour faire vivre un peu les personnages de notre Cour des Miracles ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jeu : Des mots, une histoire. (*)   Ven 30 Sep 2005 - 15:06

Pour l'instant, sa cause est perdue, elle tente de rassembler ce qu'elle appelle "idées", en réalité un ramassis de détritus....
Je file à mon rendez-vous boulot, et en rentrant je m'y recolle. Au récit, pas à Lulu, que les choses soient bien claires. AngeR

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Re: Jeu : Des mots, une histoire. (*)   Ven 30 Sep 2005 - 17:14

Bande de gougniafiers, ce sont des bas NYLONS. Toujours pas le temps désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Jeu : Des mots, une histoire. (*)   Ven 30 Sep 2005 - 17:36

T'as pas le temps mais tu trouves quand même moyen de venir lâcher un peu de venin, hein ? Et ON LE SAIT que c'est des bas nylon ! C'est moi qui ai lancé le mot et c'est moi qui les porte (puisque tu l'as voulu !) alors tu vas pas m'apprendre ! Quand on est artiss' on peut se permettre des licences poétiques, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jeu : Des mots, une histoire. (*)   Ven 30 Sep 2005 - 18:48

Ouais, Lulu aurait voulu être un artiss'. L'a jamais compris le mode d'emploi. Le mode, elle l'a conjugué à tous les temps, c'est pour ça qu'on voit qu'elle a vécu. L'emploi, pas compliqué, dans les bas-fonds des boutanches. Pour la subtilité, pas la peine de compter sur elle.
Pour te dire : elle n'a eu qu'une paire de collants dans sa vie. A vie. Elle s'était dit "collant, ça doit coller" et vlan, une large couche de super-glu. Ça pardonne pas. Le pire, c'est les poils qui poussent par dessus tout ça. Ça ressemble à des bas de laine, maintenant.

Alors nylon ou soie, hein.... ça lui passe au-dessus !!

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jeu : Des mots, une histoire. (*)   Dim 2 Oct 2005 - 3:03

Le lecteur pourrait croire à la disparition définitive de LuluLoque entre les mains des hommes en blouse blanche. Peine perdue. Elle se mit à brailler, voix éraillée de tant de passage d'alcool à brûler son gosier. Faut pas prendre le personnel soignant pour plus formé que ce qu'il est. C'est qu'on leur dispense des formations sur tous les thèmes possibles et inimaginables, mais on oublie le son d'la voix d'Lulu, le soir au fond des bois. Essayez, non, je sais c'est difficile, mais essayez quand même d'imaginer ce que ça peut donner. Une déchirure, une éventration à vif, une sorte de ballon qui se dégonfle avec indécence, enfin, un truc qui vous trousse les yeux à l'envers, qui vous entortille le nombril en douloureuse contraction, qui vous arrache la moindre possiblité de pensée lucide.
"Boucle-la !!!!" a crié Selmer en raidissant son corps, cheveux dressés sur le crâne, poils des bras hérissés, poils des jambes transperçant les bas de soie.
On s'attendait à tout sauf à ça. C'est qu'il en fallait, pour sortir ce bon Selmer de sa réserve. Lulupffffff en resta bouche bée, coincée entre sa balafre et ses chicots-réserve-de-cuisine-pour-trois-ans.
Selmer en profita pour se glisser hors du bar, se faufiler entre les voitures garées le long du trottoir et se hausser sur la pointe de ses aiguilles afin de choper Romane du regard. C'est qu'il ne voulait pas la perdre. C'est que depuis des mois et des mois, secrètement, il rêvait d'elle. Ses rêves empreints d'érotisme osaient lui montrer Romane sous des angles inavouables : en train d'écraser un moustique d'un claquement sec des mains, assise sur un strapontin du dernier métro, en train de contempler son ticket d'un air absorbé, pousser la porte de la boulangerie, enfin, bref, tout ce qui porte un homme à fantasmer.
Il s'apprêtait à traverser pour rejoindre la silhouette de sa belle, là-bas, aperçue de l'autre côté, lorsqu'une voiture freina brutalement pour l'éviter. Promptement, Selmer ouvrit son baise en ville, fouilla de ses quatre doigts, le cinquième déjà en position d'honneur, trouva son bâton de paraffine, l'extirpa d'un geste précis, et le jeta dans le caniveau.

Puis, tranquillement, les deux mains dans les poches de sa veste en peau de chameau, il reprit sa marche.

COUVERCLE - SPIRALE - GATERIE

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/


Dernière édition par le Dim 2 Oct 2005 - 3:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Re: Jeu : Des mots, une histoire. (*)   Dim 2 Oct 2005 - 3:23

D'amer selmer devint pervers, cuisant revers ! Zazounirvounette le jolie serveuse le suivait des yeux tandis qu'il franchissait d'un pas calme et assuré les portes automatiques de la galerie. C'était un homme d'habitude, s'asseyant à la même table si celle-ci se trouvait disponible. Il commandait invariablement un kawacacaobananacrapouto qu'elle lui préparait maintenant avec tendresse. Il donnait toutes les apparences de l'homme idéal et Zazounirvounette se laissait détailler par ce regard si longuement posé sur elle, ne se doutant pas que la myopie extrême de celui-ci ne lui laissait entrevoir qu'un brouillard, paravent de ses pensées sournoises et oiseuses. Cette grande romantique avait lu tout Barbara Cartland et elle gardait dans une trousse les piecettes de Selmer, amoureusement placées le soir sous son oreiller. Son espoir était vain sur vingt et la pauvrette espérait une déclaration qui ne viendrait pas.
Cependant Romane mythomane (c'était son nom de famille et le hasard fait bien les choses) avait supplié et imploré les deux malabars de laisser à Lulu sa liberté. Mais la joue zébrée de celle-ci avait attiré leur attention . En effet une puce savante s'était évadée du cirque Painderche alors de passage. Les animaux dans un état sanitaire lamentable laissaient planer une terreur épouvantable : la transmission de la rage. Ils soupçonnaient Lulu d'avoir été griffée par la puce. Précaution indispensable la camisole avait été fermée par la boucle du ceinturon du beautiful vigile dit Blackmusclor.
Romane mythomane, bien seulette se désolait. Elle commençait à perdre la tête, ses moyens. Que serait sa vie sans Lulu ? Elle s'imaginait un futur calamiteux. Normal elle a le délirium très gros. Quant soudainement lui vint une idée de génie. Dans l'action elle décida de mener le combat. Non sa meilleure ennemie ne disparatraît pas ainsi. De son jupon troisième épaisseur, le plus beau portant le label decadix, elle tira un long morceau qu'elle accrocha à l'ambulance. L'entreprise Pimpon était connue pour sa lenteur, leurs boeufs de traits étant mal dressés. Héroïquement sanglée, elle se laissa tirer, usant de son unique sabot comme un monoski sur cette route que les bouses des boeufs rendait encore plus glissante. Chanceuse Romane !
Dans l'ambulance un jeune carabin-stagiaire se penchait sur Lulubelle. Sa quinzième année d'étude en médecine lui permettait des diagnostics sûrs. "Bandes de crétins" hurla-t-il aux intérimaires infirmiers (chômeurs professionnels dans le civil). "Ce n'est pas la rage, les puces malades transmettent une maladie bien plus grave : le pucelage. Il faut y remédier et très vite." N'écoutant que son devoir il se sacrifia en personne.
L'amer Selmer pervers parvenait à son rayon préféré des galeries farfouillettes. Ce rayon jouxtait celui des cravates où un autre habitué Robert N. attendait avec impatience les nouveautés qu'il accrocherait dans son placard en lignes strictes. Il supputait déjà la réorganisation qu'imposait l'ajout d'une première cravate à poids. Il y avait les rayées, les unies, les imprimées, les petits et grands motifs, les cravates d'uniformes, les anglaises, celles à petits ou gros noeud (il fallait bien qu'il en eût quelque part). Chacune à sa place assignée.
Hors Robert tout en surveillant du coin de l'oeil les vendeuses qui seraiient dénoncées par lettre anonyme à la moindre incartade, avait remarqué le manège de l'amer Selmer pervers. Son sang bouillait à la vue de celui-ci fouillant parmi les bas, en éprouvant l'élasticité et la douceur contre sa joue. Robert se jurait qu'un jour...
L'amer Selmer pervers venait de toucher ses allocs. Pourquoi pas une folie aujourd'hui ?
- Mademoiselle, point de vil nylon en parachute américain reclassé, faut qu'ça soye d'la soie.
- Soit répondit-elle, soit d'la soie, soit rien.
Elle lui présenta une splendide paire de bas de soie de soirée moirés. L'amer Selmer pervers avait eut la semaine précédente une expérience malheureuse. Approchant de sa joue le bas pour le caresser, celui-ci s'était accroché à la monture de ses lunettes, filant et détruisant ledit bas au grand dam de la dame désolée. Il avait pris la précaution oh combien indispensable d'enduire ses lunettes d'huile de paraffine. La chose se passa donc au mieux. Mais il n'avait pas saisi le regard du courroucé Robert !
Selmer voulait profiter au mieux de sa nouvelle acquisition. Las de l'épilation classique car ses jambes étaient aussi velues une semaine après, il décida d'une méthode différente et récupéra sa trotinette à pédale au parking souterrain. Aller chez Castoouyatouskifo ne lui prit que quelques minutes. Il se lesta d'un sac de plâtre et d'une truelle. Aux grands maux les grands remèdes se dit-il.

JANISSAIRE - COQUELUCHE - GRABUGE -


Dernière édition par le Dim 2 Oct 2005 - 12:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jeu : Des mots, une histoire. (*)   Dim 2 Oct 2005 - 3:25

nan mais tu retardes d'un épisode, ma belle. Les trois mots ont été placés dans le texte d'avant. Bon, c'est bien paske c'est toi, j'te laisse la place.

Mais bordel, téléphone moi avant de poster !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/


Dernière édition par le Dim 2 Oct 2005 - 3:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jeu : Des mots, une histoire. (*)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jeu : Des mots, une histoire. (*)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» 3 mots une histoire
» Jeu : Des mots, une histoire. (*)
» bleach:the blade of fate
» Citations et mots d'histoire
» Les gros mots qui traversent l'histoire*

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: Jeux d'écriture-
Sauter vers: