Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vaxelaire Daniel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierre Bachy

avatar

Nombre de messages : 183
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 06/08/2004

MessageSujet: Vaxelaire Daniel   Jeu 20 Oct 2005 - 9:09

Mirages d’Egypte

Toulon…1798… Le jeune général Bonaparte, qui venait de s’illustrer en Italie, embarqua sur l’Orient dans l’immense chambre arrière du bateau décorée de tapis et de tentures. La France avait décapité son roi, mais elle s’était donnée un nabab. La flotte se traîna vers le sud sous un soleil de feu. C’était comme un grand fleuve de bateaux qui coulait entre Corse et Italie. L’escadre de Marseille avait grossi celle de Toulon et quelques dizaines de navires encore étaient arrivés de Gênes et d’Ajaccio. Les soldats, enfin amarinés, observaient, quand leurs chiens de garde les laissaient monter sur le pont, ce spectacle écrasant : une armée marine glissant vers l’inconnu.

Le but ne fut dévoilé qu’en chemin : la conquête de l’Egypte…via Malte qui tomba sans coup férir. Des personnages issus de milieux divers embarquèrent pour le meilleur et pour le pire. Alexandrie devint française le 2 juillet 1798. Dès que le drapeau tricolore monta au phare, les navires de transport hissèrent les voiles vers le port, au soulagement général de ceux qui les occupaient. L’interminable traversée était finie. Enfin, du sol ferme sous les pieds. Enfin, de solides canons pour se protéger des Anglais. ..

Daniel Vaxelaire a embarqué son érudition dans ce roman. C’est pour lui l’occasion d’écrire à la fois l’épopée et son revers. Il nous fait partager le point de vue des sans-grade, ces oubliés de l’Histoire. Ce chercheur passionné place ses travaux dans le sillage d'une école qui n'a pas peur des chemins de traverse et des approches transversales. Faisant éclater avec intelligence les repères quand il décloisonne les disciplines, l’auteur a reconstitué l'odyssée bonapartiste en retrouvant les lieux, obstiné à faire parler les documents. Son livre aux subtiles résonances littéraires d’anciens vocables français, est à la fois une méthode de l'histoire et une histoire de la méthode. Un récit anecdotique, une ardeur serrée, une écriture, une exigence d'intensité, tel apparaît ce roman, le récit d'hommes embarqués dans un temps d'aventure, et qui gardent leur simplicité révolutionnaire. L’auteur connaît bien le climat de l’époque, profondément irrationnel. Histoire événementielle et Histoire n’ont pas de secret pour lui.

Le Bonaparte de Vaxelaire s’entend à soigner sa publicité : « ce que je me veux être ». Vaxelaire s’est beaucoup impliqué dans cette épopée. Une fois qu’il a pris dans cette matière, ses personnages lui permettent de raconter le général à travers un regard romanesque. Il faut reconnaître qu’il n’est pas aisé d’insérer dans une histoire toutes les anecdotes découvertes en la préparant. Il a parfaitement réussi. En un sens, il est devenu un voyeur agréable à lire !

http://users.skynet.be/pierre.bachy/litteratur6.html
Revenir en haut Aller en bas
http://users.skynet.be/pierre.bachy
 
Vaxelaire Daniel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Daniel Osborne (Oz)
» [Pennac, Daniel] Comme un roman
» Apicitou de Daniel Sebban
» 2 Centimes DANIEL-Dupuis
» Présentation Daniel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: Salon des auteurs connus-
Sauter vers: