Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'auteur, l'oeuvre, le lecteur : critiques et conséquences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: L'auteur, l'oeuvre, le lecteur : critiques et conséquences   Ven 21 Oct 2005 - 17:08

Je prends appui sur une réflexion menée un autre fil. L'auteur exprime son doute au sujet d'une critique positive. L'on a aussi vu un autre effet : l'auteur prend pour lui-même une critique négative. On pourrait aussi se rapporter au texte "l'Auteur" posté par Vilain. On ajoute le monde commercial de l'édition.
Nous voilà confrontés à un vaste sujet touchant à la fois l'humain, l'art, la technique, l'émotion, le commerce, le doute et la communication....

Romane a écrit:
L'art passe par les tripes et une ou des techniques.
Celui qui reçoit, lecteur, spectateur ou autre, prend à la volée une multitude d'émotions ou l'indifférence. Les raisons trouvent leur source en chacun, parfois jusque dans les recoins les plus obscurs de l'être et s'expliquent ou pas.
La traduction de celui qui reçoit concerne l'oeuvre, pas l'artiste.
L'artiste fait difficilement la différence entre son oeuvre et lui-même, puisqu'elle a été conçue avec ses tripes. Il reçoit donc "les retours" d'une manière assez confuse ; il se sent personnellement atteint. Toute la difficulté est LA. Parce que oui, il a porté au public un bout de lui-même, offert un morceau de son âme. Il ne sera jamais aimé à 100%, c'est bien connu, on ne fait jamais l'unanimité. L'impact des réactions du public laisse une empreinte puissante.

Là où il ne subsiste aucun doute et je vais le dire à la manière de La Palisse : l'oeuvre EST.

Prise en étau entre deux sacs de noeuds : l'Etre-artiste et l'Etre-récepteur. Deux univers avec tout ce que cela comporte d'insaisissable... On connaît la complexité de l'être...

Ajoute à cela un autre élément perturbateur : l'éditeur. Lui, formaté par la société, ne voit qu'au travers du paraître et des dollars. Il veut gagner sa croûte et briller, en clair. Existe t-il une exception à cette règle ? 53 refus et 4 non réponses, 57 négations. L'exception, si elle existe, sera la 58ème ou plus loin peut-être. Entre les 57 et l'exception, comment tenir.... comment croire encore...

Le sujet me tarabuste.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'auteur, l'oeuvre, le lecteur : critiques et conséquences   Ven 21 Oct 2005 - 23:33

Alors, dans mes lectures actuelles, je m'acquitte d'une promesse faite à une dame fort sympathique qui m'a flanqué entre les mains tout, absolument tout ce qu'elle a écrit, pour avis.
La dame charmante, c'était la première fois que je la voyais. Arrivée jusqu'à mois par le biais de la mairie, transitée par un tas d'assoc et hop, pouf pouf, nous voilà l'une en face de l'autre.

Elle a bien sûr été chaleureusement accueillie par la copine de Bénévent : La Pensée Universelle. Et bien sûr on lui demande une somme monstrueuse pour édition. La dame voudrait éventuellement faire lire à quelqu'un pour s'assurer de ne pas placer bêtement ses économies...

Je suis dessus depuis... depuis, on va dire.

Sidérée.
Et bien emmerdée.

Non seulement il s'agit d'une critique...........et vous voyez où je veux en venir : comment critiquer une oeuvre sans que la personne se sente personnellement atteinte... mais en plus j'ai tout gagné : la dame vide une souffrance indescriptible (celle d'avoir perdu un enfant) le tout dans une écriture épouvantablement nulle.

Va quand même falloir que j'arrive à la dissuader de ne pas dilapider son argent. Et lui en donner les raisons.
Voilà.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
 
L'auteur, l'oeuvre, le lecteur : critiques et conséquences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Doit-on juger une oeuvre séparément de son auteur?
» Récapitulatif projets films/documentaires
» SISTER RED de Jackson Pierce
» John IRVING (Etats-Unis)
» De l'auteur au lecteur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: A propos de livres-
Sauter vers: