Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Yann Quefellec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
spirit
39° à l'ombre d'un strip
avatar

Nombre de messages : 1700
Date d'inscription : 26/03/2005

MessageSujet: Yann Quefellec   Dim 27 Nov 2005 - 0:40

Ya t'il des fans de Yann Quéfellec ici ?

J'aime bien cet auteur, les mots et la structure sont simples, je comprends tout, je m'imprégne dans l'histoire assez facilement. En fait je n'aime pas les livres trop compliqués, j'aime ceux qui aspirent le lecteur en lui donnant l'impression d'être le personnage.

J'ai lu de lui entre autres Les noces barbares & Le Maitre des Chimères.
et je vais m'attaquer je crois à "Le charme noir"

Marc Frocin. C'est mon nom. J'ai quarante ans. Je n'ai pas de métier, pas d'argent, pas d'amis, pas de maison, je vis aux crochets des femmes, et quand les crochets sont émoussés je m'en vais. Mes ambitions de jeunesse ont sombré. J'espérais faire une oeuvre d'art, j'ai fait la guerre entre-temps, un peu de placard, un peu de prison - terminé pour l'art. J'ai trois drogues : la poésie, le pastis et la nuit. Le sexe a fini par m'ennuyer, mais il faut bien gagner son pain. J'ai tout pour plaire et tout pour déplaire.

J'entends pas mal de critiques sur lui, certaines positives, d'autres négatives, bref il en faut pour tous les goûts.

Ses personnages sont bien souvent des écorchés vifs. Yann Queffélec sait manier l'écriture comme un poinçon, en vue de descendre jusqu'aux tréfonds de la nature humaine, de remuer les pulsions primitives et les démons qui agitent tous les coeurs. Il ose dire "l'indicible".
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Yann Quefellec   Dim 27 Nov 2005 - 2:27

Il y a très longtemps, j'ai lu Les Noces Barbares et ça m'avait bien plu à l'époque, mais je ne me souviens plus du tout de l'histoire !!

Le problème, c'est que comme il y a vraiment longtemps et que je sais que j'ai beaucoup évolué en matière de choix littéraires, j'ai peur, si je le reprends, d'être déçue. Ça m'est arrivé deux fois, et depuis, je n'ai plus jamais repris un bouquin lu depuis des siècles.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Re: Yann Quefellec   Dim 27 Nov 2005 - 2:30

C'est ce que j'avais lu aussi.
J'en ai un souvenir de quelque chose de noir, profondément pessimiste...
Revenir en haut Aller en bas
spirit
39° à l'ombre d'un strip
avatar

Nombre de messages : 1700
Date d'inscription : 26/03/2005

MessageSujet: Re: Yann Quefellec   Dim 27 Nov 2005 - 20:02

Les thèmes ne sont pas tendres effectivement, mais je n'y vois pas que du noir, ya des émotions puissantes, une espèce d'aspiration qui fait ressentir des émotions, mais bon j'avoue que ça reste de l'écriture "simple" :

ce qui me convient parfaitement, car je n'ai pas à regarder le dico toutes les 5 minutes pour lire la signification d'un mot AngeR
Revenir en haut Aller en bas
bertrand-mogendre
Bienveneur bucolique
avatar

Nombre de messages : 3001
Age : 62
Localisation : ici et là
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Yann Queffelec - Noces barbares   Lun 1 Mai 2006 - 21:54

un roman datant de 1985 accompagné d'un prix Goncourt, reste un roman de grande envergure.
Relire une histoire d'une telle intensité, ce n'est pas du déjà vu, c'est plutôt comme se replonger dans un univers familier, avec des personnages qui ne sont plus des étrangers, une aventure agréablement bien ficellée, même si celle-ci raconte une horreur.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/mogendre/
monilet
Hélice au Pays des Merveilles
avatar

Nombre de messages : 3761
Age : 66
Localisation : Île de France, chtimmi d'origine et de coeur
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Yann Quefellec   Mar 2 Mai 2006 - 7:55

m'en souviens encore un peu, c'est dire....et pourtant je l'ai lu en 1994
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.orange.fr/claude-colson
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Re: Yann Quefellec   Mar 2 Mai 2006 - 8:14

J'ai du le lire dans les années 86/88. Un réel malaise rien qu'à son évocation. Je ne m'y replongerai pas. Ce qui n'enlève rien à ses qualités.
Revenir en haut Aller en bas
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Yann Quefellec   Mar 2 Mai 2006 - 9:49

je suis comme toi, Luluberlue...
Il est là, sur une étagère et je n'ai aucune envie de m'y replonger.

Un livre magnifique mais tellement... tellement...

il m'a tenue éloignée de la lecture pendant un moment. Finalement, à cette époque, je trouvais qu'on n'écrivait plus que des choses dures, amères, et des personnages torturés.
Revenir en haut Aller en bas
nirvana
Ex Future 5000 Posts
avatar

Nombre de messages : 9732
Localisation : si vous saviez !
Date d'inscription : 27/03/2005

MessageSujet: Re: Yann Quefellec   Mar 2 Mai 2006 - 20:04

comme vous ça fait longtemps mais me souviens de rien moi ! mais j'ai pas de si mauvais souvenirs pourtant !
Revenir en haut Aller en bas
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Yann Quefellec   Mar 2 Mai 2006 - 20:30

Pourtant je trouve que Yann Queffelec a réuni dans ce bouquin pas mal d'ingrédients au goût de l'horreur.

Le viol, le confinement de cet enfant non désiré, les brimades dont il est l'objet, cette honte et cette douleur qu'il incarne, la "folie" dans laquelle il sombre.

Une absence totale d'amour. Jusque dans le mariage de la mère avec un homme père d'un autre garçon. Là aussi, ce qui aurait pu évoluer vers quelque chose de doux, sombre dans la noirceur, à la couleur de le la relation mère fils tissée de haine pour l'une et d'amour pour l'autre.

Seul passage de presque sérénité, c'est sur le bord de l'océan, quand le personnage s'installe dans un rafiot échoué. Et sa relation avec une jeune femme.

Mais même là, les peintures sanguines sur les parois laissent planer l'ombre d'un désespoir latent..

Quant à la fin... elle est d'une logique implacable. Et la description est aussi prenante que la poigne du fils qui noie la mère.

Rien, pas d'espoir dans cet ouvrage.

Très beau, pour moi magnifiquement écrit parce que pas un mot ne semble inutile, que chacun porte et assène avec exactitude l'émotion qu'il est chagé de véhiculer.

Mais, justement, il m'a laissé une telle saveur de désespérance... ffffffff.... non... je n'ai vraiment aucun désir d'y rplonger.

en fait, l'impression est toujours là Ce qui donne une très juste idée de la qualité de cet ouvrage. Un livre qui laisse son empreinte chez le lecteur.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Yann Quefellec   Mar 2 Mai 2006 - 20:40

Je l'ai lu à sa sortie.
J'aurais pas du. A l'époque.
Si je le relisais maintenant, peut-être...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Yann Quefellec   Mar 2 Mai 2006 - 20:50

Romane a écrit:
Je l'ai lu à sa sortie.
J'aurais pas du. A l'époque.
Si je le relisais maintenant, peut-être...

J'avoue que lors de ma lecture, j'ai été "heurtée" (pas choquée) par la force des descriptions. Queffelec n'épargne rien, n'édulcore rien.

La seule notion d'amour, c'est celui de la mère pour cet américain. Ce rêve qu'il l'aime, qu'il va l'emmener avec lui, dans son pays. Et en quelques lignes cet amour sombre dans la terreur d'un viol collectif. et tout est ainsi.

Pour dire à quel point il m'a "marquée", j'ai encore devant les yeux les canettes de biere, le décor de ce baraquement militaire, la lampe qui oscille, et les cris qu'elle étouffe, toute sa terreur rentrée.. jusqu'à l'image de la culotte que le soldat noir lui tend, presque timidement, une fois dessoulé le lendemain..
Revenir en haut Aller en bas
lison

avatar

Nombre de messages : 7704
Localisation : Gatineau, Québec
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Re: Yann Quefellec   Mer 3 Mai 2006 - 0:53

Je dois te dire reGinelle qu'avec ce que tu viens d'écrire je ne crois pas être capable de le lire.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Yann Quefellec   Mer 3 Mai 2006 - 1:39

Moi je crois que je vais le relire. Ça pourrait me servir pour la pièce que je monte. Quoique j'ai déjà tout en tête.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Yann Quefellec   Mer 3 Mai 2006 - 1:56

lison a écrit:
Je dois te dire reGinelle qu'avec ce que tu viens d'écrire je ne crois pas être capable de le lire.

oups !!!!!!!!

pardon !

m'en voudrais de t'en priver

c'est un BON bon livre ! même si très dur

mais tout le monde n'a pas la même approche

LIS LE
Rêve


Dernière édition par le Mer 3 Mai 2006 - 21:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bertrand-mogendre
Bienveneur bucolique
avatar

Nombre de messages : 3001
Age : 62
Localisation : ici et là
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Yann Quefellec   Mer 3 Mai 2006 - 14:40

il est vrai que le rapport mère fils est très difficile, à cause (entre autre) des yeux verts du gamin, ces mêmes yeux verts que son violeur de père, dans lesquels chaque regard remémore à cette pauvre fille le souvenir de l'horreur.
La question reste en pointillés : l'enfant lui, qu'a t'il fait ? Il n'est qu'un être, entier, le receptacle d'une souffrance, il ne désire que de vivre, avec l'attention qu'on voudra bien lui donner comme cette petite fille qui vient lui apporter des fleurs lorsqu'il se réfugie dans une carcasse de bateau échouée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/mogendre/
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Yann Quefellec   Mer 3 Mai 2006 - 21:40

oui, parce qu'il est touchant... attachant.
Il n'y a pas de cruauté en lui. sinon de l'incompréhension, une soif d'amour.

Oui, les yeux ... d'ailleurs lorsque la mère a un semblant de geste vers son fils, il suffit qu'elle se heurte à ce regard pour que tout se brise de nouveau en elle.


Et les sorties en voiture... quand elle l'emmène avec elle.

bon je n'en dis plus rien... on va finir par tout raconter !
Chuuttt
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yann Quefellec   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yann Quefellec
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Queffelec, Yann] Moi et toi
» Yann Tiersen
» Joyeux anniversaire Yann!
» Yann le Rousic
» Expo photo 'abbayes vues du ciel' de Yann Arthus Bertrand à Abbaye De Villers-la-ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: Salon des auteurs connus-
Sauter vers: