Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Allons enfants ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Deliege

avatar

Nombre de messages : 3537
Age : 55
Localisation : Entre le Vatican et Diên Biên Phu
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Allons enfants ....   Sam 10 Déc 2005 - 16:13

Une honte !!!!

Les témoignages qui accusent l'armée française au Rwanda
LE MONDE (extraits)


Cinq hommes et une femme, rescapés du génocide rwandais, viennent de livrer des témoignages qui mettent en cause de manière grave l'armée française, lors de l'opération "Turquoise" sous mandat de l'ONU, en 1994. ministère de la défense s'est dit prêt à coopérer avec la justice.

Le 16 février, ces six Tutsis avaient déposé plainte pour "complicité de crimes contre l'humanité" et "complicité de génocide". Le parquet du TAP l'avait estimée insuffisamment motivée. Le ministère de la défense avait déconseillé à la magistrate de se rendre au Rwanda, pour des raisons de sécurité. Peu sensible à cette pression, Brigitte Raynaud a fait le voyage malgré tout.
Dans les camps de réfugiés. Tenu par les Français, le camp de Murambi devait servir de lieu de refuge pour les survivants tutsis. Les témoins accusent les militaires d'avoir facilité les enlèvements de Tutsis par les milices "interahamwe" hutues. François Bagirubwira, 33 ans : "A l'intérieur du camp, les miliciens hutus désignaient aux militaires français les Tutsis, et j'ai vu personnellement une dizaine de Tutsis embarqués dans les hélicoptères, dont les portes étaient toujours ouvertes. (...) J'ai vu de mes propres yeux les militaires français mettre dans les hélicoptères des Tutsis ainsi ligotés."

Ce récit est confirmé par celui d'Auréa Mukakalisa, violée, à 27 ans, par des miliciens hutus avant son arrivée dans le camp. "Des miliciens hutus rentraient dans le camp et désignaient des Tutsis que les militaires français obligeaient à sortir", dit-elle. C'est ainsi que son frère Félicien a disparu.

Mais la jeune femme porte des accusations encore plus graves : "Je dis, et c'est la vérité, avoir vu des militaires français tuer eux-mêmes des Tutsis, en utilisant des couteaux brillants d'une grande dimension. Ces Tutsis arrivaient à bord d'un véhicule au camp, un soir, alors que j'étais présente depuis environ une semaine. Ils ont été tués à l'entrée du camp au niveau de la barrière."

Aaron Nshymiryayo, 30 ans, affirme qu'il a vu des militaires français emmener un homme et deux femmes dans un abri : "J'ai entendu crier à l'intérieur et j'ai vu ressortir les trois corps dans trois sacs. Je ne sais pas si à ce moment-là les Tutsis étaient vivants ou morts. Je peux citer deux noms de témoins qui ont vu la scène comme moi (...). Les corps étaient ensuite attachés à l'hélicoptère de couleur sable, pouvant transporter environ huit personnes."

Aaron Nshymiryayo évoque aussi des viols répétés commis sur une jeune femme, Jacqueline, dont il connaissait le père. Selon lui, "elle était menacée (par les militaires français) avec des couteaux, et d'autres fois ils lui offraient des biscuits ou lui donnaient un peu d'argent". La jeune fille serait morte du sida, selon M. Nshymiryayo. Cette accusation de viol est reprise par François Bagirubwira. "J'ai été témoin personnellement, au début du mois de juillet 1994, du fait que trois militaires français ont traîné une jeune fille prénommée Rose, d'une vingtaine d'années, qui était de la préfecture de Butaré, jusqu'à l'entrée du camp pour la prendre de force dans leur abri", a-t-il expliqué. Un autre témoin a aussi évoqué, dans le camp de Kibuyé, les visites du militaire "chargé des affaires sociales", qui venait choisir des jeunes filles pour les autres Français.

Piotr Smolar
Revenir en haut Aller en bas
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Allons enfants ....   Lun 26 Déc 2005 - 18:43

des témoins il y en a toujours eu beaucoup ( sauf chez lucky Luciano, mon parrain ) mais se passent-ils le relais ou veulent-ils réellement dire quelque chose ...
des événements se passent et des hommes racontent, parfois des hommes racontent avant les événement et personne ne prend garde à leurs récits...

c'est parce que l'on s'écoute mal avant l'action qu'il y a des témoins du malheur après l'action ...
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
 
Allons enfants ....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Allons enfants ....
» XIV Juillet
» Avez-vous (ou côtoyez-vous) des enfants insupportables ?
» [Le Cherche Midi] Les enfants de la nuit de Frank Delaney
» Les recettes préférées des enfants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Coup de Gueule!-
Sauter vers: