Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Méthode d'Apprentissage de la lecture (syllabique/globale)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Méthode d'Apprentissage de la lecture (syllabique/globale)   Lun 12 Déc 2005 - 17:48

A la suite d'une réunion parents/profs, j'ai pu longuement discuter avec l'un des professeurs de mon fils. Il exprimait notamment le sentiment de nombre de ses collègues, lui compris, concernant l'inadaptation générale de l'apprentissage des différentes matières notamment en primaire et en secondaire. Vrai que depuis le temps que je pense que les programmes ne sont plus adaptés au rythme de notre vie actuelle, j'ai été heureuse d'entendre l'avis de ce prof.

Des valeurs essentielles ont été méprisées, au profit de stupidités dont exemple de base : l'apprentissage de la lecture !
Tout vient à point :

Le Monde du 13.12.05 a écrit:
Le ministre de l'éducation nationale, Gilles de Robien, a prévu de recevoir les éditeurs de manuels scolaires, mercredi 14 décembre. Objectif : leur annoncer officiellement l'abandon de la méthode globale au profit de la méthode syllabique et leur demander de se conformer aux nouvelles directives en matière d'apprentissage de la lecture. Une circulaire devrait être publiée très prochainement pour les définir.

Les annonces de Gilles de Robien ont suscité la réprobation de nombre de spécialistes et des principaux syndicats d'enseignants. "La méthode globale est abandonnée depuis belle lurette", a estimé Gilles Moindrot, secrétaire général du SNUipp-FSU, le principal syndicat des enseignants du primaire.

"Cela fait plus de vingt ans qu'il n'est plus sorti une méthode globale de lecture, approuve Marie-Noëlle Audigier, présidente de l'association Savoir Livre, qui regroupe six éditeurs de manuels scolaires : Belin, Bordas, Hachette, Hatier, Magnard et Nathan. Quoi qu'il en soit, nous sommes là pour respecter les programmes et les circulaires du ministère, et nous nous y conformerons."

Introduite dans les années 1970, la méthode globale pure visait à corriger les méfaits de la méthode syllabique qui conduisait une partie des élèves à ânonner des textes sans les comprendre. Consistant à visualiser et à reconnaître des mots dans leur globalité, elle a rapidement fait la preuve, elle aussi, de ses insuffisances. Dès 1992, les recommandations officielles ont revalorisé le déchiffrage et la méthode syllabique. Les nouveaux programmes de 2002, préfacés par Jack Lang et, dans leur dernière édition, par Gilles de Robien, ont précisé l'importance de mener de front les deux approches : un travail sur le code (déchiffrage) et un autre sur le sens.

Actuellement, tous les spécialistes s'accordent, y compris au ministère, pour dire que les enseignants qui persisteraient à utiliser une méthode globale pure sont très rares. La grande majorité mixte les deux approches — on parle de méthode semi-globale. Alors pourquoi ranimer la polémique autour de l'apprentissage de la lecture ? "Actuellement, avec la méthode semi-globale, l'enfant commence, au cours préparatoire, par apprendre globalement les mots pendant plusieurs semaines avant de passer au déchiffrage, explique-t-on dans l'entourage de Gilles de Robien. Nous considérons qu'il faut, au contraire, commencer par le syllabique."

En réalité, nul ne sait précisément ce qui se passe dans les classes de CP. "Les pouvoirs publics ont toujours refusé de financer une étude qui aurait permis de faire l'inventaire des pratiques et de les mettre en rapport avec les résultats des élèves", déplore Roland Goigoux, professeur en sciences de l'éducation à l'université Blaise-Pascal (Clermont-Ferrand-II) et spécialiste de l'apprentissage de la lecture. Certains enseignants partent du syllabique. D'autres commencent par un travail sur le sens fondé sur la reconnaissance des mots. "La grande majorité commence par les deux voies d'emblée, considère M. Goigoux. Ce qui importe, c'est de ne négliger aucune des composantes du savoir-lire."

En réhabilitant le retour à la méthode syllabique, Gilles de Robien entend faire baisser le taux d'élèves ne maîtrisant pas la lecture à l'entrée en sixième. On considère que 15 % des élèves quittent l'école élémentaire sans bien maîtriser la lecture : 4 % ne savent pas déchiffrer, les 11 % restant déchiffrent mais ne comprennent pas ce qu'ils lisent. "Je prends le pari que, d'ici deux ans, on peut ainsi réduire le pourcentage d'écoliers qui ne savent pas lire : passer à seulement 11 % ou même 8 %", a déclaré le ministre dans un entretien publié par Le Parisien le 8 décembre.

Cette affirmation a fait bondir nombre de spécialistes de la lecture. Alain Bentolila, linguiste et conseiller scientifique de l'Observatoire de la lecture, l'affirme : "Le ministre appuie sur un point qui n'est pas sans intérêt, mais son discours est partiel et biaisé. Il repose sur deux idées fausses : celle que tout se joue au CP, à partir du choix d'une méthode de lecture."

Les prémisses de l'échec apparaissent dès la grande section de maternelle. En arrivant au CP, un élève moyen connaît quelque 1 200 mots, tandis qu'un élève en grande difficulté n'en connaît que 300. Résultat, ce faible "dictionnaire mental" fait qu'il a quatre fois moins de chances d'associer un son à un sens. "Il échoue non pas parce qu'on ne lui a pas appris à déchiffrer, mais parce que ses possibilités lexicales ne lui permettent pas d'atteindre son but, explique M. Bentolila. C'est la maîtrise linguistique qui est en cause."

Pour Roland Goigoux, rien ne permet d'affirmer que les méthodes d'enseignement de la lecture sont en cause. "Sinon, comment expliquer que le chiffre de 4 % de non-lecteurs en sixième grimpe à 11 % dans les zones d'éducation prioritaire, alors que les méthodes de lecture utilisées sont les mêmes ?" "Cette urgence à trancher est le signe d'un affolement", déplore le chercheur. "Le ministre cherche à occuper le terrain sur un sujet démagogique", interprète Gilles Moindrot, au SNUipp-FSU. Selon une enquête effectuée par la Fédération des parents d'élèves de l'enseignement public (PEEP), 55 % des parents considèrent la méthode syllabique comme la plus satisfaisante, contre 24 % pour la semi-globale et 12 % pour la globale. Le retour en force de la méthode syllabique devrait également satisfaire les enseignants de Sauver les lettres, un réseau minoritaire qui défend le retour aux méthodes traditionnelles d'enseignement.
Martine Laronche

LA MÉTHODE SYLLABIQUE. Le b.a.-ba est la méthode la plus ancienne. Elle repose sur les propriétés phonétiques de notre alphabet. Le lecteur procède au décodage de la langue écrite en associant les lettres ou groupes de lettres (graphèmes) à des unités distinctives de la langue orale (les phonèmes) assemblées en syllabes. La méthode Boscher introduite au débutdu siècle est encore appréciée des parents. Elle s'est vendue à 100 000 exemplaires en 2004.

LA MÉTHODE GLOBALE. Celle sur laquelle porte les plus vives critiques est la méthode dite idéovisuelle. Introduite au milieu des années 1970, elle a atteint son apogée au milieu des années 1980 pour finalement êtreréfutée par les textes officiels en 1992. Elle refuse le travail sur le décodage et procède par reconnaissance globale des mots.

À LIRE
— Qu'apprend-on à l'école élémentaire ? Ministère de l'éducation nationale. XO Edition et CNDP. 2005, 256 p., 11,90 €.
— La Mise en oeuvre du plan de prévention de l'illettrisme au cours préparatoire en 2003-2004. Rapport de l'inspection générale de l'éducation nationale. Mai 2004. Consultable sur le site du ministère (www.education.gouv.fr).

Expérience perso : Il a fallu que j'inscrive mon fils dans une école privée, au CP, pour lui permettre, il y a 9 ans de cela, d'apprendre par la méthode syllabique ! Partout ailleurs était dispensée la méthode globale.
Je me demande si certains n'aiment pas jouer à l'autruche....

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alf
Plumoversificateur
avatar

Nombre de messages : 13967
Age : 69
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Méthode d'Apprentissage de la lecture (syllabique/globale)   Lun 12 Déc 2005 - 18:11

1965. Mon père, directeur d'école à Mont de Marsan me disait : "Je pars (retraite) avec la certitude que cette méthode globale que l'on nous impose sera la "mort" de la lecture, notamment"...
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Méthode d'Apprentissage de la lecture (syllabique/globale)   Lun 12 Déc 2005 - 18:16

Autre expérience : vous savez lire ?

Eprienxéce psreo : Il a flalu que j'ivirnsce mon flis dnas une éloce pvirée,

Les conclusions toutes blanches, toutes noires, je me méfie...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Méthode d'Apprentissage de la lecture (syllabique/globale)   Lun 12 Déc 2005 - 18:25

Citation :
Eprienxéce psreo : Il a flalu que j'ivirnsce mon flis dnas une éloce pvirée,

Encore faut-il avoir appris à lire correctement, pour pouvoir s'amuser avec les inversions. (il me semble...)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alf
Plumoversificateur
avatar

Nombre de messages : 13967
Age : 69
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Méthode d'Apprentissage de la lecture (syllabique/globale)   Lun 12 Déc 2005 - 20:38

Un cheri reurboula,
tantsen sa mort nechaipro
fit nirve ses fantsen
Leur lapar sans moinsté...
...
Un sortré est chéca dansde..

Jean de La Netaifon.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Méthode d'Apprentissage de la lecture (syllabique/globale)   Lun 12 Déc 2005 - 20:53

Oui, certes, vous deux. Mais il ne s'agit que de jeux de mots. Je répète, encore faut-il savoir les lires, pour arriver à en jouer.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Re: Méthode d'Apprentissage de la lecture (syllabique/globale)   Lun 12 Déc 2005 - 21:27

Je me souviens de la méthode semi-globale avec laquelle mes enfants apprirent à lire.

Parfait pour l'aïnée. Elle apprenait des syllabes puis des mots entiers. Des mots étaient découpés dans une boîte avec lesquels ils fallait faire des phrases... etc. Elle a appris à lire très vite et son orthographe est parfaite.

Son frère de deux ans son cadet avec la même méthode put lire assez vite mais pour l'orthographe à 22 ans c'est toujours la catastrophe. A tel point qu'il en a refusé l'écrit petit. Car que fait un gamin quand l'écrit et la lecture ont deux vitesses complètement différentes ? Blocage. Rien n'y a fait, ni nos efforts de parents ni les leçons particulières. Ce fut irrémédiable.

J'en déduis que ces méthodes ne sont pas complètement mauvaises mais elles sont faites pour des enfants aux approches différentes. Tant mieux pour ceux qui (comme ma fille) peuvent prendre le train en route (se passer de l'approche syllabique pour mémoriser des mots), tant pis pour les autres (une grande majorité) à qui il aurait fallu un vrai point de départ.

Ce qui me chagrine le plus est que les parents et nombre d'enseignants se sont rendus compte très vite des lacunes de certains enfants dues à ces méthodes et combien de temps aura-t-il fallu à l'Education Nationale pour entériner une évidence ?

En attendant combien de gamins sacrifiés qui avaient les capacités intellectuelles et à qui il aurait fallut seulement un peu de temps au départ ce sont retrouvés dans des voies de garage et bourrrés de complexes qui n'étaient pas de leur fait ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Méthode d'Apprentissage de la lecture (syllabique/globale)   Mar 13 Déc 2005 - 2:53

Je pense exactement la même chose que toi, Lulu. J'appelle ces enfants là "cobbaye".
Je vois l'écriture de mon père adoptif (80 ans cette année). Parfaite, régulière, pas une seule faute d'orthographe. Il est allé jusqu'au Certificat d'Etudes. Pas les moyens de faire plus, à l'époque.
Ma mère (même âge), une écriture plus féminine, mais sans une faute. Idem.
Beaucoup de bouquins dans la maison. La télé ne les empêche pas de lire.

De nos jours, quand on voit les fautes de certains galonnés "chefs de service", ça fait mal. Je passe sur les fautes d'inattention, on en fait tous. Mais d'autres sont impardonnables. Je suis pour la vie de notre langue française.

Ecriture et Lecture me semblent primordiales et incontournables, quel que soit le virage de la société, son évolution, ses buts.
Virer ce qui fonctionnait bien pour remplacer par des méthodes douteuses...

Rien ne dit qu'avec la méthode syllabique, ta fille aurait été moins bonne. En tout cas, ton fils aurait été meilleur et sans complexe.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Méthode d'Apprentissage de la lecture (syllabique/globale)   Mar 13 Déc 2005 - 13:43

Les inversions que j'ai écrites tendent à prouver que nous appréhendons les mots dans leur globalité, et qu'il suffit que la première et la dernière lettre soient correctes pour que le mot soit compréhensible. Mais je concède que cela fonctionne pour des gens qui savent lire.
Perso, je pense que la technique d'apprentissage est un débat de spécialistes pointus.

Je trouve aussi que les ministres français prennent pour le moment des airs martiaux à tout propos et cherchent à faire de l'ombre à certains de leurs collègues...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Méthode d'Apprentissage de la lecture (syllabique/globale)   Mar 13 Déc 2005 - 14:21

Forcément. Une fois qu'on sait parfaitement lire, on ne déchiffre plus les mots syllabiquement, mais globalement. C'est pas du tout la même chose que l'apprentissage par l'inverse, qui fait que pour retrouver le syllabique, c'est quasi impossible pour certains jeunes.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Méthode d'Apprentissage de la lecture (syllabique/globale)   Sam 31 Déc 2005 - 11:04

Citation :
Je répète, encore faut-il savoir les lires, pour arriver à en jouer.
voire même de les orthographier Gaga
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Bibiens



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 03/01/2006

MessageSujet: Re: Méthode d'Apprentissage de la lecture (syllabique/globale)   Mar 3 Jan 2006 - 13:02

Bonjour,

j'interviens dans ce débat pour dire qu'enfin, après de longues recherches, j'ai trouvé une étude statistique belge comparant les différentes méthodes d'apprentissage de la lecture :
globale (en Belgique, ils lui donnent un autre nom), dans laquelle le code de la langue n'est jamais donné
mixte, dans laquelle on part d'une approche globale mais on donne le code à un moment ou à un autre
syllabique, dans laquelle le code est donné d'abord

l'étude montre que :
à niveau social des élèves identiques,
la globale a de plus mauvais résultats que la mixte, qui elle-même réussit moins bien que la syllabique
la globale donne des classes plus hétérogènes en terme d'aptitudes en lecture à la fin de l'année que la mixte, qui elle-même donne des résultats plus hétérogènes que lorsqu'on utilise la syllabique

Les élèves ayant appris en syllabique, et issus de milieux sociaux défavorisés, réussissent sensiblement mieux que ceux qui ont appris en globale et qui venaient de milieux sociaux favorisés.

Voici le lien vers une page au bas de laquelle vous trouverez l'article complet, téléchargeable au format word :

http://www.ecoledemocratique.org/article.php3?id_article=128

Je vous recommande cette lecture!

Bibiens
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Méthode d'Apprentissage de la lecture (syllabique/globale)   Mar 3 Jan 2006 - 14:36

Xian a écrit:
Citation :
Je répète, encore faut-il savoir les lires, pour arriver à en jouer.
voire même de les orthographier Gaga

à les lire, évidemment. Laughing

Justement, on fait déjà et toujours des fautes d'inattention, sans compter les trous de mémoire quand on bute sur telle ou telle règle de grammaire (ça m'arrive de plus en plus souvent, ce doit être l'âge, misère de misère...)
Donc autant apprendre le plus et le mieux possible, pour réduire ce genre d'inconvénients.

Bibiens, bienvenue parmi nous. Heureuse de t'accueillir.
Intéressant, ton article !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Bibiens



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 03/01/2006

MessageSujet: Re: Méthode d'Apprentissage de la lecture (syllabique/globale)   Mar 3 Jan 2006 - 14:39

Bonjour, Romane, je suis en train de regarder dans les pays anglo-saxons. J'ai trouvé une petite étude Ecossaise, mais j'aimerais avoir une étude plus détaillée que ça...
Je mets en ligne dès que j'ai ça!

Bibiens
Revenir en haut Aller en bas
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Méthode d'Apprentissage de la lecture (syllabique/globale)   Mar 3 Jan 2006 - 17:18

graind'sel
Comme en toute chose, il faut savoir pourquoi l'on veut éduquer et à quoi doit servir la leçon apprise par l'éduqué.

En Belgique, la méthode globale - si si, elle s'appelait ainsi est née en 1955 et a provoqué le séisme qu'on connaît ... mais qu'en est-il en réalité ?

Je ne sais lire ni vite ni en diagonale, encore moins selon les méthodes très modernistes du type photographique... donc je suis exclu des "jobs" qui nécessitent cette qualité ... et le reste à l'avenant... l'école est - hélàs au service de la politique du parti politique dominant, lequel fait passer ses propres désidérata avant tout autre concept... et qu'on ne vienne pas me dire le contraire... je lutte contre cela de puis fort longtemps, si longtemps que j'en suis devenu suspect d'avoir les mêmes idées que les partis en place.

Il est, en Belgique, plus facile d'étudier certains phénomènes parce que le bouillon de culture y est multiple. En ce qui concerne la lecture d'une langue "maternelle" et celle d'une langue "apprise" nous avons de nombreux points de comparaison du fait des méthodes différentes employées dans la bonne dizaine de reseaux d'enseignements officialisés ( pour mémoire, le laïc état, le laïc provincial, le communal, le confessionnel, les écoles universelles, ceci dans deux zones linguistiques différentes ). Cette multiplicité oblige à certaines conclusions parfois hâtives mais réalistes : le réseau néerlandophone confessionnel "produit" de meilleurs étudiants...pour le moment parce que ceux-ci sont en meilleure adéquation avec le milieu professionnel qui les attend... actuellement.

En seront-ils meilleurs citoyens, meilleurs parents, meilleurs simplement... qui sait, qui peut le dire ?
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Bibiens



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 03/01/2006

MessageSujet: Re: Méthode d'Apprentissage de la lecture (syllabique/globale)   Mar 3 Jan 2006 - 19:30

Une étude Américaine petite, qui laisse un peu sur sa faim, mais qui produit des résultats remarquables...
Si vous connaissez un peu le contexte (et savez-vous qu'aux USA la syllabique est appelée "phonics" et la globale "whole-word reading" ou "sight-word reading", cela peut aider à comprendre l'article), des études ont montré que le cerveau des dyslexiques avait tendance à ne pas activer les mêmes zones en lisant que le cerveau des enfants "normaux" de ce point de vue-là.
Ce que dit cet article, c'est qu'une comparaison entre deux groupes de mauvais lecteurs :
groupe test, 37 gamins, deux heures par semaine de syllabique
groupe contrôle, 12 gamins, continuant le programme "officiel" de soutien de leur classe soit une heure par semaine de soutien (a priori avec la même méthode que l'enseignant avait déjà "testée" sur eux sans succès)

Le groupe test, après un an, a rattrappé la moitié de son retard en lecture. L'autre groupe n'a pas amélioré ses résultats... ils ont même empiré.

Mais le plus frappant, ce ne sont pas ces résultats sur des groupes somme toutes réduits, c'est le résultat des scans du cerveau :
- les enfants qui ont été "rééduqués" en syllabique ont le cerveau qui fonctionne maintenant comme ceux des enfants "normaux"
- les enfants qui ont continué avec le programme standard continue à utiliser des zones cérébrales inhabituelles...

Je vous laisse lire... ça vaut le coup!

http://209.157.64.200/focus/f-news/1125060/posts

Bibiens
Revenir en haut Aller en bas
Bibiens



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 03/01/2006

MessageSujet: Re: Méthode d'Apprentissage de la lecture (syllabique/globale)   Mar 3 Jan 2006 - 23:11

Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Méthode d'Apprentissage de la lecture (syllabique/globale)   Mer 4 Jan 2006 - 1:26

Je lis parfaitement. Reste plus qu'à traduire.... Laughing tu vois ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Méthode d'Apprentissage de la lecture (syllabique/globale)   Mer 4 Jan 2006 - 8:46

ah ah ! on rit moins !
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Bibiens



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 03/01/2006

MessageSujet: Re: Méthode d'Apprentissage de la lecture (syllabique/globale)   Jeu 5 Jan 2006 - 14:42

Le premier lien :

Les difficultés en lecture : un chemin plus clair vers l'aisance en lecture
NY Times ^ | April 27, 2004 | JOHN O'NEIL


Les programmes de soutien pour les étudiants dyslexiques réussissent souvent seulement à tranformer de mauvais lecteurs en un peu moins mauvais lecteurs. Mais maintenant, une nouvelle étude montre qu'un traitement plus "agressif" peut faire fonctionner le cerveau des dyslexiques de la même façon que les cerveaux "normaux", en activant une région qui joue un rôle vital dans l'aisance en lecture.

Les bons et les mauvais lecteurs gèrent les tâches différemment, de la façon dont le son est traité à la mémoire du vocabulaire, comme l'ont monté les recherches sur les scans du cerveau. L'an dernier, une étude a montré que les enfants dyslexiques qui recevaient des cours de soutien avec des méthodes typiques faisaient des progrès limités mais continuaient à utiliser les mêmes chemins mentaux maladroits.

Cette nouvelle étude, qui sera publiée en mai dans le journal "Psychiatrie Biologique", est la première à comparer les effets de traitements standard et "agressif" avant et après que les enfants les aient subis.

Un premier groupe de 37 mauvais lecteurs, entre 6 et 9 ans, ont reçu en moyenne deux heures par semaine d'instruction suivant un programme systématique, basé sur la syllabique. Un groupe témoin de 12 mauvais lecteurs a continué à re cevoir le tutorat "standard" de leur école : environ une heure par semaine.

Les tests ont montré qu'en une année, le groupe qui a subi l'instruction intensive a rattrappé à peu près la moitié de leur retard entre leur score initial et celui d'un groupe témoin de lecteurs normaux, alors que les autres étudiants ont encore accru leur retard.

Les scanners du cerveau ont montré que les enfants qui ont reçu le tutorat intensif ont commencé à activer une zone du cerveau connue comme la zone de formation des mots de la même façon que le font les lecteurs moyens.

Docteur Sally E. Shaywitz de Yale, une des auteurs de l'étude, considère ce changement comme crucial. "la région de formation des mots permet à un enfant de regarder un mot et de savoir automatiquement le prononcer, l'épeler, et savoir ce qu'il signifie", dit-elle, "si un enfant n'est pas un bon lecteur, il ou elle évitera de lire, cela implique trop d'efforts".


Bibiens
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Méthode d'Apprentissage de la lecture (syllabique/globale)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Méthode d'Apprentissage de la lecture (syllabique/globale)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'apprentissage de la lecture
» La méthode d'apprentissage rapide en 21 coups
» Comment faire une fiche de lecture
» petit sondage : avec quel livre de lecture avez-vous appris à lire ?
» Apprentissage du japonais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: