Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lettre à un jeune écrivain **

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Fulminou
Futur Banni *


Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Ven 23 Déc 2005 - 20:00

monilet a écrit:
Fulmi, quel est l'intérêt d'une création intellectuelle et artistique, si on ne veut l'examiner que sous l'angle froid de la logique ?

Sans doute qu'elle en a bien peu, dans ce cas ! L'irrationnel est prédominant ! C'est pour cela que nous y passons tant de temps et dépensons tant d'argent !

D'autant que nous devons considérer la quantité de texte (dans nos cas) qui restent inutilisés, inachevés, etc. et la quantité de livres achetés et jamais lus par des tas de gens. C'est totalement illogique ! Gaga
Revenir en haut Aller en bas
monilet
Hélice au Pays des Merveilles
avatar

Nombre de messages : 3761
Age : 66
Localisation : Île de France, chtimmi d'origine et de coeur
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Ven 23 Déc 2005 - 20:04

ah, quand même. J'aime te voir revenir à des "sentiments" plus humains.
mèche

finalement on t'aime pour tes excès!
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.orange.fr/claude-colson
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Ven 23 Déc 2005 - 20:09

monilet a écrit:
ah, quand même. J'aime te voir revenir à des "sentiments" plus humains.
mèche

finalement on t'aime pour tes excès!

N'empêche que j'ai mené ce fil à neuf pages. Ma vanité est satisfaite ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
monilet
Hélice au Pays des Merveilles
avatar

Nombre de messages : 3761
Age : 66
Localisation : Île de France, chtimmi d'origine et de coeur
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Ven 23 Déc 2005 - 20:11

je ris et de bon coeur
mdr
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.orange.fr/claude-colson
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Ven 23 Déc 2005 - 20:14

derrière le masque
souvent
il y a le loup
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Ven 23 Déc 2005 - 20:16

monilet a écrit:
je ris et de bon coeur
mdr

Et en plus je ne suis pas encore banni ! Vive Romane ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Ven 23 Déc 2005 - 20:27

Citation :
d'où vient-il que tant de gens veuillent se poser en créateurs alors qu'on ne leur a rien demandé, voire pire : qu'on ne veut pas d'eux (les manuscrits refusés, les troupes de théâtre qui jouent gratis) ?
disait un certain dans ces pages multiples...
euh pour les acteurs, si ils pouvaient être payés, je pense qu'ils accepteraient... ouais, j'pense bien... mais les gens préfèrent toucher des objets alors pour le moment c'est plus facile de vendre un dvd surlequel il ya l'acteur et la troupe mais il faut l'éditer ... le dvd ... ça ne coûte pas grand chose si on peut le distribuer... on en revient au problème des manuscrits... être refusé par un connard (sic) de "lecteur" payé au mois pour éliminer ce qui ne vante pas les produits maisons ne veut pas dire que les lecteurs ne veulent pas le ...lire.

Le lecteur d'une maison d'édition reçoit des ordres de son directeur d'édition, lequel reçoit des ordres de son directeur de groupe de presse, lequel exprime les souhaits de l'actionnaire majoritaire... pour rappel TF chose vend beaucoup de vent pour remplir les têtes de bruits et de fureurs de manière à faire passer les messages ( hi hi ) ...euh, allez on se tape un coke... en attendant le nouveau lecteur qui lira ton manuscrit, l'autre est déjà virè ...
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Ven 23 Déc 2005 - 21:35

Fulminou a écrit:
Ce n'est pas "ce que tu ferais", la question, c'est "serais-tu satisfaite ?". Donc, implicitement, tu dis que tu ne serais pas satisfaite. Donc la fin n'est pas que le public t'entende. Il te faut autre chose, en plus.
Si je dis que je cesserais, c'est que je ne serais pas satisfaite de ce que j'aurais fait, puisque le public n'en serait pas satisfait. D'où la présence indispensable de la notion d'échange-partage.

Citation :
Moi ? Je ne jouerais au théâtre que par vanité ! Quelle autre motivation aurais-je ?
Je te pose la question parce que je ne suis pas dans ta tête, pardi !

Citation :
Voilà. C'est fini. Merci de votre attention, M'dame.
Peut-être fini pour toi, minou. Les autres ont aussi peut-être (ou auront pour ceux qui ne l'ont pas encore fait) envie de donner leur avis. Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Ven 23 Déc 2005 - 21:36

Fulminou a écrit:
monilet a écrit:
Fulmi, quel est l'intérêt d'une création intellectuelle et artistique, si on ne veut l'examiner que sous l'angle froid de la logique ?

Sans doute qu'elle en a bien peu, dans ce cas ! L'irrationnel est prédominant ! C'est pour cela que nous y passons tant de temps et dépensons tant d'argent !

D'autant que nous devons considérer la quantité de texte (dans nos cas) qui restent inutilisés, inachevés, etc. et la quantité de livres achetés et jamais lus par des tas de gens. C'est totalement illogique ! Gaga

Peut-être que l'art se fout éperdument de la logique.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Ven 23 Déc 2005 - 21:38

Fulminou a écrit:
Et en plus je ne suis pas encore banni ! Vive Romane ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pourquoi voudrais-tu que je te bannisse ? Chacun ses arguments, y'a pas de quoi fouetter un chat. tricot

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Ven 23 Déc 2005 - 22:06

Xian a écrit:
Le lecteur d'une maison d'édition reçoit des ordres de son directeur d'édition, lequel reçoit des ordres de son directeur de groupe de presse, lequel exprime les souhaits de l'actionnaire majoritaire... pour rappel TF chose vend beaucoup de vent pour remplir les têtes de bruits et de fureurs de manière à faire passer les messages ( hi hi ) ...euh, allez on se tape un coke... en attendant le nouveau lecteur qui lira ton manuscrit, l'autre est déjà virè ...
L'art n'y a presque plus sa place, ou bien comme objet-marchandises à caractère si politique ou commercial qu'il en perdrait son sens.
Ton analyse est on ne peut plus claire, Xian.
C'est la raison pour laquelle des talents resteront dans l'anonymat. Ne pas vendre son âme au diable....

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Mar 27 Déc 2005 - 9:18

Je voulais répondre au mot "préface" de cheftaine lu ... mais le bidule est soigneusement verrouillé, peur des chatouilles ? manoeuvre intimidante ?
donc, je suis venu à ligne précédente... tirer à la ligne est une manoeuvre courante dès que l'on est rémunéré pour son écriture, c'est tout le contraire du tiroiriseur qui sait que la rame de papier est onéreuse mais tout à changé depuis que l'on peut envahir le monde d'un simple clic...

Etre publié (officiellement ) est totalement sans importance ( cela rejoint la ligne de Fulminator qui assimile le geste à l'orgueil incommensurable de l'homme qui se prend pour dieu ) écrire est un but en soi, et l'agrément qui fait les papouilles est d'être lu ... plus tard vient le plaisir onanique de sourire des remarques altruistes,

band'enfoirés z'ont rien compris !
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Mar 27 Déc 2005 - 14:55

Préface n'est pas un débat, mon cher Xian, c'est la présentation du forum édition. C'est pourquoi je l'ai verrouillé.

Oui. Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Mar 27 Déc 2005 - 18:59

monilet a écrit:
Fulmi, quel est l'intérêt d'une création intellectuelle et artistique, si on ne veut l'examiner que sous l'angle froid de la logique ?

C'est intéressant et cruel. Passons outre le bonheur qu'on en tire (le bonheur est irrationnel, on n'en parle donc pas).

Que reste-t'il, comme motivation à la création L&A ?

Quel intérêt à ne pas regarder la télé, mais plutôt à taper le clavier, jouer un rôle, peindre, jouer (un instrument), etc.

— On gagne de l'argent avec : c'est un argument simple : il est plus agréable de gagner sa vie en jouant Sur les flots bleus dans une brasserie qu'en tapant à la caisse chez Franprix. Je doute qu'on trouve beaucoup de contradicteurs sur ce point.

— On se donne une posture en société : on est « un artiste », un « écrivain », etc. Avec ça, on tombe les filles (est-ce réciproque : les filles : tombe-t'on les mecs avec ça ?) et même si on ne les tombe pas, on voit l'admiration dans leurs yeux. On se trouve beau, intelligent.

— On a la satisfaction d'avoir produit quelque chose. Les femmes, elles, peuvent enfanter et être extraordinairement fières de leurs enfants, même si, le plus souvent, il n'y a pas de quoi. Nous autres pauvres hommes, n'avons que notre tête, heureusement moins esclave des hormones que celles des dames (je passe sur l'art du bricolage, trop banalisé aujourd'hui). Avec un livre, nous pouvons savourer notre fierté. Je dis souvent que mon plus grand bonheur d'écrivain amateur, c'est la pile de mes livres sur l'étagère. J'ai parfois envie d'en faire des faux (une couverture sur un bloc de papier blanc) pour me la péter encore plus grave.

Quoi d'autre ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Mar 27 Déc 2005 - 19:05

Ton raisonnement se tient.
Peut-être existe-t-il d'autres motivations aussi. Je pense notamment à Dolto (un exemple parmi tant d'autres). Ses bouquins peuvent être des points d'appui, de repère, d'aide. Et puis des nouvelles formes d'écriture, et puis... ?
Donc la notion du partage. Elle revient toujours sur le tapis.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Mar 27 Déc 2005 - 19:17

Romane a écrit:
Ton raisonnement se tient.
Peut-être existe-t-il d'autres motivations aussi. Je pense notamment à Dolto (un exemple parmi tant d'autres). Ses bouquins peuvent être des points d'appui, de repère, d'aide. Et puis des nouvelles formes d'écriture, et puis... ?
Donc la notion du partage. Elle revient toujours sur le tapis.

Il faudrait pourtant définitivement tordre le cou à cette pseudo-notion de partage : c'est de la langue de bois artistico-communicationnelle. On ne partage pas l'immatériel : chaque part d'imatériel n'ôte rien au tout, il n'y a donc pas partage.

L'artiste propose une prestation qu'il vend un certain pris à qui daigne l'acheter à ce prix-là. Le prix peut être zéro, ou bien peut être à discrétion (sébile) ou payé par un autre que le consommateur : subvention.

Mais ce partage n'existe pas, pour la bonne raison que pour partager quelque chose, il faut que cette chose soit matérielle.
Revenir en haut Aller en bas
Deliege

avatar

Nombre de messages : 3537
Age : 55
Localisation : Entre le Vatican et Diên Biên Phu
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Mar 27 Déc 2005 - 19:24

Pas d'accord : la connerie c'est immatériel ... et elle est couramment partagée ....
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Mar 27 Déc 2005 - 20:57

Pas d'accord, minou. Viens faire un stage dans mes ateliers théâtre (enfants et ados, en priorité).
Alors tu comprendras qu'on puisse être payé pour un travail, mais que dans ce travail entre une part de partage à fort pourcentage par rapport à la simple technique matérielle.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
monilet
Hélice au Pays des Merveilles
avatar

Nombre de messages : 3761
Age : 66
Localisation : Île de France, chtimmi d'origine et de coeur
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Mar 27 Déc 2005 - 21:00

Fulminou a écrit:
monilet a écrit:
Fulmi, quel est l'intérêt d'une création intellectuelle et artistique, si on ne veut l'examiner que sous l'angle froid de la logique ?

C'est intéressant et cruel. Passons outre le bonheur qu'on en tire (le bonheur est irrationnel, on n'en parle donc pas).

Que reste-t'il, comme motivation à la création L&A ?

Quel intérêt à ne pas regarder la télé, mais plutôt à taper le clavier, jouer un rôle, peindre, jouer (un instrument), etc.

— On gagne de l'argent avec : c'est un argument simple : il est plus agréable de gagner sa vie en jouant Sur les flots bleus dans une brasserie qu'en tapant à la caisse chez Franprix. Je doute qu'on trouve beaucoup de contradicteurs sur ce point.

— On se donne une posture en société : on est « un artiste », un « écrivain », etc. Avec ça, on tombe les filles (est-ce réciproque : les filles : tombe-t'on les mecs avec ça ?) et même si on ne les tombe pas, on voit l'admiration dans leurs yeux. On se trouve beau, intelligent.

— On a la satisfaction d'avoir produit quelque chose. Les femmes, elles, peuvent enfanter et être extraordinairement fières de leurs enfants, même si, le plus souvent, il n'y a pas de quoi. Nous autres pauvres hommes, n'avons que notre tête, heureusement moins esclave des hormones que celles des dames (je passe sur l'art du bricolage, trop banalisé aujourd'hui). Avec un livre, nous pouvons savourer notre fierté. Je dis souvent que mon plus grand bonheur d'écrivain amateur, c'est la pile de mes livres sur l'étagère. J'ai parfois envie d'en faire des faux (une couverture sur un bloc de papier blanc) pour me la péter encore plus grave.

Quoi d'autre ?

tu vois, moi,je préfère m'intéressr au bonheur qu'on en tire
avoir dit exactement ce qu'on avait à dire par exemple. Je sais c'est potentiellement narcissique.
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.orange.fr/claude-colson
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Mar 27 Déc 2005 - 21:18

Romane a écrit:
Pas d'accord, minou. Viens faire un stage dans mes ateliers théâtre (enfants et ados, en priorité).
Alors tu comprendras qu'on puisse être payé pour un travail, mais que dans ce travail entre une part de partage à fort pourcentage par rapport à la simple technique matérielle.

Quelle est l'unité de mesure du partage ?
Revenir en haut Aller en bas
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Mar 27 Déc 2005 - 21:19

monilet a écrit:
tu vois, moi,je préfère m'intéressr au bonheur qu'on en tire
avoir dit exactement ce qu'on avait à dire par exemple. Je sais c'est potentiellement narcissique.

C'est aussi un bon sujet de discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Mar 27 Déc 2005 - 21:54

Fulminou a écrit:
Quelle est l'unité de mesure du partage ?
Dès l'instant que tu insères une unité de mesure, ce n'est plus du partage, mais un calcul. Le partage se fait sans calcul.
Ce qui est totalement différent de la notion de salaire que l'on te file contre un travail technique.

On peut faire son boulot et s'en tenir là.
On peut aussi ajouter l'inquantifiable partage. Alors on comprend tout de suite.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Mar 27 Déc 2005 - 22:03

Romane a écrit:
Fulminou a écrit:
Quelle est l'unité de mesure du partage ?
Dès l'instant que tu insères une unité de mesure, ce n'est plus du partage, mais un calcul. Le partage se fait sans calcul.

C'est toi qui parles de chiffres : « une part de partage à fort pourcentage par rapport à ». Je n'y peux rien, c'est toi qui dit ça. Pour connaître un pourcentage (un taux, donc), il faut savoir comment on le mesure.
Évidemment, ignorer le sens des mots, c'est gênant pour qui travaille sur les mots.

C'est bien beau de parler comme ça du bonheur de partager, mais si on ne sait même pas le sens du mot partage, ça ne mène nulle part. C'est du baratin. Nul doute que pour obtenir une subvention, cela soit un bon moyen, mais je ne file pas de subventions.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Mar 27 Déc 2005 - 22:10

Tu as parfaitement compris que mon "pourcentage" n'avait rien de mathématique ni de valeur marchande.

"Partager" pourrait laisser supposer qu'un prend un morceau de quelque chose pour le couper en deux, dix ou vingt.

C'est aussi autre chose, qui ne se tient pas entre les mains. Ne me dis pas que tu l'ignores, mon grand. J'te croirais pas.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Mar 27 Déc 2005 - 22:18

Romane a écrit:
Tu as parfaitement compris que mon "pourcentage" n'avait rien de mathématique ni de valeur marchande.

"Partager" pourrait laisser supposer qu'un prend un morceau de quelque chose pour le couper en deux, dix ou vingt.

C'est aussi autre chose, qui ne se tient pas entre les mains. Ne me dis pas que tu l'ignores, mon grand. J'te croirais pas.

T'es franchement rigolotte. J'me marre. Qu'importe le sens des mots du moment que tu peux dire n'importe quoi, s'pas ?

Enfin, bon, y'a des gens qui croient au partage, d'autres à Dieu, d'autres à la miséricorde, d'autres encore à l'humanité, etc. Ça fait le monde…
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Mar 27 Déc 2005 - 22:22

J'pratique pas la religion, ni l'adoration. J'pratique le partage et curieusement, donner me remplit ! Me diras-tu que c'est nombriliste ?
Ah la la ! Le cloisonnement et l'enferment, c'est bien une mentalité française !
Chacun chez soi, pas vrai ? Sinon, ouvrir les portes, mais biftons en main et caisse ouverte, pour engranger ? Calculatrice greffée sur la langue ?
Au moins je te fais rire ! Si c'est pas un partage, c'est quoi !

Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lettre à un jeune écrivain **
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lettre à un jeune écrivain **
» Jeune écrivain en quête d'édition...
» Jeune écrivain en quête de gloire
» Besoin d'aide, jeune ''écrivain'' assez nul!
» Un " jeune " écrivain se présente

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: Edition-
Sauter vers: