Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lettre à un jeune écrivain **

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Fulminou
Futur Banni *


Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Ven 30 Déc 2005 - 19:03

Romane a écrit:
Eh bien vois-tu, minou, ma motivation est de communiquer. De vraiment communiquer. Pas faire semblant, dans le but inavoué de démolir, mais plutôt l'inverse, tu comprends ?

L'art est donc le moyen de communiquer. Plus en direct au théâtre, puisque le public est dans la salle, certes.

Concernant l'écriture, pourquoi publier si ce n'est avant tout pour communiquer quelque chose à quelqu'un ?

Le but : communiquer. Le moyen (sur ce fil) : l'art.

nan ?

Non. Communiquer est un moyen, et non une fin. Communiquer mène à un résultat qui est autre chose que communiquer. Tu confonds la fin et le moyen.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Ven 30 Déc 2005 - 19:05

Fulminou a écrit:
Non. Communiquer est un moyen, et non une fin. Communiquer mène à un résultat qui est autre chose que communiquer. Tu confonds la fin et le moyen.

oki. Explique moi la fin, une fois que t'as utilisé le moyen (en matière de communication, s'entend).

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Ven 30 Déc 2005 - 19:14

Romane a écrit:
Fulminou a écrit:
Non. Communiquer est un moyen, et non une fin. Communiquer mène à un résultat qui est autre chose que communiquer. Tu confonds la fin et le moyen.

oki. Explique moi la fin, une fois que t'as utilisé le moyen (en matière de communication, s'entend).

C'est pourtant simple :

1) tu es dans un état particulier, stable, mais tu as animée d'une volonté de communication. Pourquoi cette volonté ?

2) Tu communiques, ce faisant, tu assouvis ta volonté de communication. Cet état « en train de communiquer » est temporaire et instable : il dure une heure ou deux, au cours desquelles tu te tranbsformes, puis il s'achève. Tu te trouves alors dans un nouvel état :

3) L'état d'après-communication. Il est foncièrement différent de l'état 1) puisque c'est le passage de l'état 1) à l'état 3) qui justifie que tu communiques. L'État 3) est stable. Au moins jusqu'au lendemain, où, sans doute, tu te retrouves dans l'état 1).

La question que tu évacues, c'est pourquoi désires-tu parvenir à l'État 3) et quel est la particularité de cet état qui justifie que tu t'actives pendant tout le 2) ?

Ne me dis pas que c'est le partage l'état 3) : le partage est un des éléments de l'état 2), puisque dans l'état 3), le partage est accompli, donc terminé. La fin de l'état 2) est marquée par l'arrêt des applaudissements, ou par la clôture du pot d'après spectacle.


Dernière édition par le Ven 30 Déc 2005 - 19:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Deliege

avatar

Nombre de messages : 3537
Age : 55
Localisation : Entre le Vatican et Diên Biên Phu
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Ven 30 Déc 2005 - 19:16

Faudrait pas non plus faire subir aux mouches un sort que la SPA réprouverait ....
Revenir en haut Aller en bas
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Ven 30 Déc 2005 - 19:17

Deliege a écrit:
Faudrait pas non plus faire subir aux mouches un sort que la SPA réprouverait ....

Personne ne t'oblige.
Revenir en haut Aller en bas
Deliege

avatar

Nombre de messages : 3537
Age : 55
Localisation : Entre le Vatican et Diên Biên Phu
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Ven 30 Déc 2005 - 19:23

Fulminou a écrit:
Deliege a écrit:
Faudrait pas non plus faire subir aux mouches un sort que la SPA réprouverait ....
Personne ne t'oblige.

Labor omnia vincit improbus !!
Revenir en haut Aller en bas
Deliege

avatar

Nombre de messages : 3537
Age : 55
Localisation : Entre le Vatican et Diên Biên Phu
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Ven 30 Déc 2005 - 19:26

Et je dirai même plus : Vae soli !!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Ven 30 Déc 2005 - 21:14

Fulminou a écrit:
1) tu es dans un état particulier, stable, mais tu as animée d'une volonté de communication. Pourquoi cette volonté ?
Pourquoi justifier une volonté ?

Citation :
2) Tu communiques, ce faisant, tu assouvis ta volonté de communication. Cet état « en train de communiquer » est temporaire et instable : il dure une heure ou deux, au cours desquelles tu te tranbsformes, puis il s'achève. Tu te trouves alors dans un nouvel état :

3) L'état d'après-communication. Il est foncièrement différent de l'état 1) puisque c'est le passage de l'état 1) à l'état 3) qui justifie que tu communiques. L'État 3) est stable. Au moins jusqu'au lendemain, où, sans doute, tu te retrouves dans l'état 1).

La question que tu évacues, c'est pourquoi désires-tu parvenir à l'État 3) et quel est la particularité de cet état qui justifie que tu t'actives pendant tout le 2) ?

Ne me dis pas que c'est le partage l'état 3) : le partage est un des éléments de l'état 2), puisque dans l'état 3), le partage est accompli, donc terminé. La fin de l'état 2) est marquée par l'arrêt des applaudissements, ou par la clôture du pot d'après spectacle.

Très belle performance chirurgicale.
Cependant, tu ramènes la transmission des émotions à un état "matériel", il me semble. Or l'onde de passage des émotions ne connaît pas le temps. C'est ainsi qu'une oeuvre peut continuer à rayonner dans la mémoire par l'émotion qu'elle a suscité "dans l'instant", et de ce fait, continuer à procurer l'émotion.
L'émotion reçue engendre elle-même une série d'autres émotions, un cheminement personnel qui a pris sa source en quelqu'un d'autre, en quelque sorte, et que l'on poursuit en soi en le transmettant d'une autre manière à quelqu'un d'autre.

Exemple : je suis allée voir une pièce, il y a trois ans. Eblouissement total. Les émotions reçues intactes dans ma mémoire. Je les retraduis d'une autre manière pour d'autres personnes (enfants notamment) par la transformation que j'en fais sur le thème de l'émerveillement.
En cela, les comédiens d'il y a trois ans sont toujours présents dans mon esprit, bien que absents physiquement.
Ce qui veut dire que l'onde de vie des émotions passées ce jour lointain n'a pas terminé sa course. (et ne s'achève donc pas avec la fin des applaudissements et le pot de l'amitié)

Donc pourquoi chercher la petite bête ? La volonté de transmettre des émotions par la communication ne s'arrête pas à l'instant et n'est pas fugace.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par le Sam 31 Déc 2005 - 4:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
nirvana
Ex Future 5000 Posts
avatar

Nombre de messages : 9732
Localisation : si vous saviez !
Date d'inscription : 27/03/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Ven 30 Déc 2005 - 22:27

waouh !

ben moi ce que je comprends :

état 1 : je veux partager une émotion
état 2 : je communique pour partager cette émotion
état 3 : j'ai réussi à communiquer et à partager cette émotion = nouvelle émotion = j'y suis arrivée !
état 3 bis : j'ai pas réussi = suis dans un état lamentable ! Gaga

bon d'accord, j'ai rien compris... je sors
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Ven 30 Déc 2005 - 22:42

C'est bien, ma nini.

Ce qui me fait hurler de rire dans la superbe démo de notre ami, c'est la ressemblance avec la maladie du siècle : la réunionnite.
Principe : "on" se réunit durant des heures, pour décortiquer très sérieusement les choses qu'on fait sans aucun problème depuis des années.
"On" sort satisfait. Très. "On" a l'impression d'avoir progressé. Enormément progressé. "On" a trouvé les mots exacts pour expliquer.

Moyennant quoi, "on" ne se sert pas de ce qu' "on" a pondu, vu qu' "on" savait déjà, comme tout l'monde, faire ce dont "on" a débattu pendant des heures.

Pendant ce temps là, "on" est payé comme si "on" avait bossé efficacement.

Ro, hilare.

à suivre....

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Deliege

avatar

Nombre de messages : 3537
Age : 55
Localisation : Entre le Vatican et Diên Biên Phu
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Sam 31 Déc 2005 - 0:47

Non licet omnibus adire Corinthum
Revenir en haut Aller en bas
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Sam 31 Déc 2005 - 9:36

J'ai retenu que le FN prosper youp la boum, que ce n'est pas de la provoc, qu'il faut parler latin et savoir délier la prose et la poésie de la marquise, que Fulmi doit écrire sur un portable instablement déposé sur ses genoux dans le métro entre Chapelle et Anvers ...
je vais lui donner raison bien qu'il semble en manquer parfois mais cela arrive avec la pollution moderne, allez hop cadeau :
bonne année
"On peut éprouver une telle joie à faire plaisir à quelqu'un qu'on ait
envie de le remercier."
- Henry de Montherlant
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Dim 1 Jan 2006 - 23:59

Romane a écrit:
Très belle performance chirurgicale.
Cependant, tu ramènes la transmission des émotions à un état "matériel", il me semble.

Ce qui est matériel, comme tu dis, est irrréfutable, tes « ressentis » dépendent trop du conditionnement médiatique et social pour être un sujet de discussion, surtout dans un fil issu du livre de Claire Delannoy. On a bien compris que tu es émue, et Nirvana aussi, mais ce qui est intéressant, c'est ce que cette émotion masque.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Lun 2 Jan 2006 - 0:11

Ne sois pas si restrictif. L'émotion ne se limite pas seulement à nini et à moi.

D'autre part, j'ai toujours constaté que la plupart des artistes sont des "écorchés vifs". Soit le contraire même du profil froidement matérialiste.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Lun 2 Jan 2006 - 0:18

Romane a écrit:
Ne sois pas si restrictif. L'émotion ne se limite pas seulement à nini et à moi.

D'autre part, j'ai toujours constaté que la plupart des artistes sont des "écorchés vifs". Soit le contraire même du profil froidement matérialiste.

Oui oui, on sait. C'est Baudelaire qui a inventé cela, et ç'a un grand succès. On se la pète grave, chez les artistes, et ça fait artiste de se la péter grave, alors tout va bien. On s'écorche vif, c'est bien connu. On souffre, on souffre, on saigne, de son cœur qui saigne, on meurt de la mort qui tue, et on partage le boudin fait avec tout ce sang.

Mais on n'est pas obligé de croire les artistes, voilà tout.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Lun 2 Jan 2006 - 0:26

Mais personne ne t'oblige à croire en quoi que ce soit. Et chacun a le droit de penser ce qu'il veut. D'autant que chacun perçoit la vie à sa manière et que ce n'est contestable en rien. Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Lun 2 Jan 2006 - 0:49

Romane a écrit:
Mais personne ne t'oblige à croire en quoi que ce soit. Et chacun a le droit de penser ce qu'il veut. D'autant que chacun perçoit la vie à sa manière et que ce n'est contestable en rien. Wink


Exactement, et tout un chacun fait son beurre de tes réponses. Y'en a qui comprennent des trucs, d'autres qui croient d'autres trucs, et chacun en pense ce qu'il veut.

C'est toi qui me prends à parti en disant que ceci te fait penser à la réunionnite, en oubliant, ce qui est fort drôle, que non seulement le patron qui organise la réunion, c'est toi, et que c'est toi qui alimentes la réunionnite avec un hors sujet que tu fournis sans qu'on te l'ait demandé, et qui n'a d'autre effet que de satisfaire ta vanité d'artiste qui saigne de son écorchage à vif . Si tu doutes de tout ceci, vas donc relire le titre du fil : c'est un commentaire sur un livre concernant les éditeurs et les écrivains : c'est le total hors sujet, te concernant, toi, ton théâtre, ton émotion, et ton sang d'écorchée. Donc, pourquoi avoir insisté si lourdement en hors sujet, sinon pour obtenir un certain résultat, toi, la modo Artiste de Théâtre écorchée vive ? Parce que ta vanité te commande de croiser le fer avec le célèbre Fulmi* à n'importe quel prix, sur un fil qui ne te concerne pas. Les autres, moins vaniteux que toi, s'en sont fichus et ont vaqué à leurs affaires.

* T'as vu comment tu as annoncé mon « retour » ? Quel hérault, tu fais !

Bref, en reprenant le schéma de Nirvana, on voit que l'état d'arrivée, celui de la satisfaction d'avir échangé, est surtout celui de la satisfaction de sa vanité : c'est toi qui le dis : il s'agit de réunionnite ! Si la réunionnite n'est pas le théâtre des vanités, je me demande ce que c'est !


Dernière édition par le Lun 2 Jan 2006 - 0:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Deliege

avatar

Nombre de messages : 3537
Age : 55
Localisation : Entre le Vatican et Diên Biên Phu
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Lun 2 Jan 2006 - 0:51

Nascuntur poetae, fiunt* oratores !!

* rien à voir avec la fiente de pigeon ...
Revenir en haut Aller en bas
Deliege

avatar

Nombre de messages : 3537
Age : 55
Localisation : Entre le Vatican et Diên Biên Phu
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Lun 2 Jan 2006 - 0:54

Fulminou a écrit:
Les autres, moins vaniteux que toi, s'en sont fichus et ont vaqué à leurs affaires.

Ah mais non ! Moi je suis cette passe d'armes avec beaucoup d'attention !!
N'insiste pas Fumineur, tu seras pas banni !!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Lun 2 Jan 2006 - 1:08

Fulminou a écrit:
C'est toi qui me prends à parti.....
Que nenni. Tu parlais de la vanité de l'auteur (ou de l'artiste). Je te réponds qu'il y a d'autres raisons, notamment le besoin de communiquer. On en arrive au passage d'émotion. Comme tu ramènes tout à une espèce de froide logique matérielle, je dose en ajoutant la part émotionnelle qui compose l'Etre (auteur ou artiste).
C'est ennuyeux de citer le théâtre ? Viens en faire, tu comprendras.

Citation :
* T'as vu comment tu as annoncé mon « retour » ?

Tu t'en aperçois aujourd'hui seulement ? La blague dure depuis Plisson.

Citation :
Si la réunionnite n'est pas le théâtre des vanités, je me demande ce que c'est !
Bien d'accord avec toi, l'ami. Wink
Allez, celle là m'amuse énormément. On peut poursuivre le fil durant des pages encore, sans avancer d'un pouce. Tu verras. Laughing

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par le Lun 2 Jan 2006 - 1:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Deliege

avatar

Nombre de messages : 3537
Age : 55
Localisation : Entre le Vatican et Diên Biên Phu
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Lun 2 Jan 2006 - 1:21

Sapiens nihil affirmat quod non probet !

(pour ce qui est de néandértal, le débat reste ouvert ...)
Revenir en haut Aller en bas
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Lun 2 Jan 2006 - 1:48

Romane a écrit:
On peut poursuivre le fil durant des pages encore, sans avancer d'un pouce. Tu verras. Laughing

Il y a au moins une semaine que je t'ai dit que la discussion était close. À quoi tu as répondu que cela dépendait des gens. Apparemment, t'es un peu autiste, t'a pas compris que la discussion est close. Maintenant, c'est la réunion, que tu dirige avec brio, dois-je dire.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Lun 2 Jan 2006 - 1:54

Fulminou a écrit:
t'es un peu autiste
Intéressant. De plus en plus.
Tu devrais rapidement arriver à l'insulte, sauf si tu parviens à te maîtriser encore un peu. bisou

Ro, vachement bien dans ses baskets. peint

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Lun 2 Jan 2006 - 2:09

Romane a écrit:

Tu devrais rapidement arriver à l'insulte, sauf si tu parviens à te maîtriser encore un peu. bisou

Ro, vachement bien dans ses baskets. peint

Je vois cela. Tu dors avec, aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Lun 2 Jan 2006 - 8:54

Je sais je sais, ni Gabin ni Audiard et pourtant je sais qu'on va encore dire que j'ai l'esprit mal tourné, que l'art n'est pas seulement celui d'imbriquer des maux mais tout de même ...


Ro ?

Citation :
On peut poursuivre le fil sans avancer d'un pouce


N'est-ce pas cela que l'on appellait autrefois les fiançailles ?...


Mon poussin, face à ce coq qui n'en croit pas ses yeux, lâche pas le millet...

Bon premier lundi, car qui l'eut cru, nous y sommes bien arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Lun 2 Jan 2006 - 9:09

Xian, tu m'offres mon premier éclat de rire de la journée ! bisou

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lettre à un jeune écrivain **
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lettre à un jeune écrivain **
» Jeune écrivain en quête d'édition...
» Jeune écrivain en quête de gloire
» Besoin d'aide, jeune ''écrivain'' assez nul!
» Un " jeune " écrivain se présente

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: Edition-
Sauter vers: