Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lettre à un jeune écrivain **

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
monilet
Hélice au Pays des Merveilles


Nombre de messages : 3761
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 17:26

Une femme honnête n'a pas de plaisir G.Brassens
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.orange.fr/claude-colson
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 18:04

monilet a écrit:
si j'en crois la formule qui veut que l'on n'écrive jamais que ce qu'on est , alors je suis tenté de penser qu'écrire pour publier ou écrire et publier, c'est la même chose que se confier oralement à quelqu'un, que communiquer, en extrapolant à peine.
C'est donc ce besoin d'aller vers les autres qui serait vanité ?

Ce n'est pas pareil, publier un livre et se confier oralement. Ce que l'on demande à l'autre n'est pas du tout du même ordre. On lui réclame une attention qui n'est pas de la même importance. On lui colle deux cents pages qu'on le prie d'acheter, puis de lire, ce qui va l'occuper d'une certaine manière. Ce n'est pas pareil que de demander un peu d'écoute. L'objet livre n'a pas la même valeur sybolique de des paroles énoncées et aussitôt dispersées dans l'atmosphère.

Celui qui se confie oralement ne se pose pas en orateur. Celui qui publie un livre se pose en écrivain, ce qui est une posture particulière, auréolée d'un prestige discutable mais réel.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 18:05

Constat perso.

Je dois être très malhonnête. J'aime le plaisir et je ne conçois la vie qu'au travers de la communication par tous les moyens.

Je ne dois pas être normale. On me harcèle pour que je témoigne. Je ne me suis toujours pas décidée.

Je suis donc vaniteuse et stupide.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
monilet
Hélice au Pays des Merveilles
avatar

Nombre de messages : 3761
Age : 66
Localisation : Île de France, chtimmi d'origine et de coeur
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 18:45

je m'interrogeais seulement sur cette prétendue vanité. On peut prendre la plume pourdes tas de raison, solitude, enfermement intérieur etc , recherche de l'autre donc
peut-être n'y a t'il là forcément pas vanité
la remarque de Romane tend à monter que plus on a une vie "extérieure" riche, moins on a le temps ou le besoin d'écrire

je sais que Fulmi va m'objecter que publier ce n'est pas pareil, quoique ce peut être aussi le prolongement de cette recherche que j'évoquais
( je mets pas de points finaux paske j'aime pas)
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.orange.fr/claude-colson
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 18:58

monilet a écrit:
je m'interrogeais seulement sur cette prétendue vanité. On peut prendre la plume pourdes tas de raison, solitude, enfermement intérieur etc , recherche de l'autre donc
peut-être n'y a t'il là forcément pas vanité
la remarque de Romane tend à monter que plus on a une vie "extérieure" riche, moins on a le temps ou le besoin d'écrire

Je sais que Fulmi va m'objecter que publier ce n'est pas pareil, quoique ce peut être aussi le prolongement de cette recherche que j'évoquais
( je mets pas de points finaux paske j'aime pas)

Ben oui : la vanité incite à la publication, quelle que soit la forme que prend cette publication. L'incitation à l'écriture, elle, est bien plus intime !
Revenir en haut Aller en bas
Sylian
Esclave des mots
avatar

Nombre de messages : 100
Localisation : Lanoraie, Québec
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 19:00

Je pense qu'il pourrait y avoir des tas de choses à dire et à redire sur l'écriture et l'édition.

Molinet a raison, on écrit pour trop de raisons valables qu'il est impossible de toutes les énumérer ici! Je pense que ce qui différencie l'écrivain du simple gribouilleur de papiers, n'a rien à voir avec le désir d'être publié.

Il y a le talent, chose primordiale que bien trop souvent, les gribouilleurs de papiers oublient... Un écrivain n'a pas besoin d'affiner son style car il l'a déjà. C'est quelque chose qui est naturel chez lui. Prendre 6 ans à écrire un livre, quand on sait le peu que cela rapporte de nos jours, c'est vraiment courir après un rêve impossible...

Je pense que la personne vaniteuse, c'est le gribouilleur de papiers qui n'a nul talent naturel pour l'écriture d'un roman mais qui s'entête, malgré ses échecs, à se prétendre écrivain. N'oubliez pas une chose importante : Sur la tonne de manuscrits que reçoivent les éditeurs, très peu sont de bonne qualité. Si vos 4 ou 5 premières pages sont mal écrites, remplies de fautes et n'accrochent pas, il sera immédiatement mis de côté.

Il ne faut pas non plus confondre vanité et immaturité. Un écrivain peut mettre plusieurs années à être bon et efficace, parce que son écriture doit évoluer aussi. À 20 ans, on ne peut pas être aussi bon qu'à 30...
Revenir en haut Aller en bas
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 19:07

Sylian a écrit:
Prendre 6 ans à écrire un livre, quand on sait le peu que cela rapporte de nos jours, c'est vraiment courir après un rêve impossible...

C'est pourtant ce qu'à fait Louis-Ferdinand Céline. 6 ans pour le Voyage… et il est devenu le plus grand styliste français au XXe siècle.

C'est aussi ce que fait aujourd'hui Pierre Michon, avec comme résultat qu'il écrit l'une des plus belles langues qu'on puisse lire aujourd'hui.

Alors ?
Revenir en haut Aller en bas
monilet
Hélice au Pays des Merveilles
avatar

Nombre de messages : 3761
Age : 66
Localisation : Île de France, chtimmi d'origine et de coeur
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 19:13

Sylian a écrit:

Il y a le talent, chose primordiale que bien trop souvent, les gribouilleurs de papiers oublient... Un écrivain n'a pas besoin d'affiner son style car il l'a déjà. C'est quelque chose qui est naturel chez lui. Prendre 6 ans à écrire un livre, quand on sait le peu que cela rapporte de nos jours, c'est vraiment courir après un rêve impossible...

.
Intéressant Sylvian , mais peu à peu on dévie du sujet initial du fil.
C'est marrant tu assimiles dans ta phrase talent naturel et travail; je pense que je serais plus nuancé. Quelle est la part des deux, même si les deux sont nécessaires?
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.orange.fr/claude-colson
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 19:21

monilet a écrit:
Intéressant Sylvian , mais peu à peu on dévie du sujet initial du fil.
C'est marrant tu assimiles dans ta phrase talent naturel et travail; je pense que je serais plus nuancé. Quelle est la part des deux, même si les deux sont nécessaires?

Et qu'est-ce que le talent, d'abord ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 19:29

monilet a écrit:
je m'interrogeais seulement sur cette prétendue vanité. On peut prendre la plume pourdes tas de raison, solitude, enfermement intérieur etc , recherche de l'autre donc
peut-être n'y a t'il là forcément pas vanité
Evidemment que je le pense aussi. Il faut de tout pour faire un monde et dans ce domaine, on trouvera les vaniteux et les humbles. Dans les deux cas, le besoin d'exprimer quelque chose.

Citation :
la remarque de Romane tend à monter que plus on a une vie "extérieure" riche, moins on a le temps ou le besoin d'écrire
Le temps manque surtout. L'envie et le besoin demeurent intacts, encore faut-il pouvoir se ménager des plages de tranquillité. Et puis c'est bien connu, on ne peut pas forcément écrire à heures fixes. L'inspiration et l'énergie ne sont au rendez-vous que lorsqu'elles le décident.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
monilet
Hélice au Pays des Merveilles
avatar

Nombre de messages : 3761
Age : 66
Localisation : Île de France, chtimmi d'origine et de coeur
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 19:29

réponse à la question de Fulminou: le talent?


ce que la vanité nous dit avoir

mdr
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.orange.fr/claude-colson
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 19:32

Fulminou a écrit:
Et qu'est-ce que le talent, d'abord ?

La question revient sur le tapis. Laughing

Envie de la formuler autrement : Qui peut dire que quelqu'un a du talent ou pas ? (en clair, qui le décèle ?)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 19:41

Romane a écrit:
Il faut de tout pour faire un monde et dans ce domaine, on trouvera les vaniteux et les humbles. Dans les deux cas, le besoin d'exprimer quelque chose.

L'humble ne croit pas qu'il ait quoique ce soit à exprimer. Le croire, c'est vaniteux.
Revenir en haut Aller en bas
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 19:42

Romane a écrit:
Envie de la formuler autrement : Qui peut dire que quelqu'un a du talent ou pas ? (en clair, qui le décèle ?)

Comment savoir qui peut dire une chose si tu ne sais pas ce qu'est cette chose ? Vanité, quand tu nous tiens…
Revenir en haut Aller en bas
Barnabée
La Bielle de Cadix
avatar

Nombre de messages : 2131
Age : 51
Localisation : Au sommet de la Tour des Gamelles
Date d'inscription : 28/11/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 19:48

Romane a écrit:

Qui peut dire que quelqu'un a du talent ou pas ? (en clair, qui le décèle ?)

C'est là tout le problème.

Je suis mal à l'aise avec l'édition à compte d'auteur ou du style Bénévent (ou autre), car là c'est l'auteur lui-même qui dit "les déceleurs de talents institutionnels n'ont pas voulu de mon talent, mais moi-même je décrète que ce que j'écris vaut la peine d'être lu".

L'auteur est juge et partie et ça me dérange.

Ceci dit, cela ne dit toujours pas grand chose sur la présence ou l'absence de talent dans son chef.
Revenir en haut Aller en bas
http://pogroms.de.liens.futiles.com
Sylian
Esclave des mots
avatar

Nombre de messages : 100
Localisation : Lanoraie, Québec
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 19:54

Fulminou a écrit:
Sylian a écrit:
Prendre 6 ans à écrire un livre, quand on sait le peu que cela rapporte de nos jours, c'est vraiment courir après un rêve impossible...

C'est pourtant ce qu'à fait Louis-Ferdinand Céline. 6 ans pour le Voyage… et il est devenu le plus grand styliste français au XXe siècle.

C'est aussi ce que fait aujourd'hui Pierre Michon, avec comme résultat qu'il écrit l'une des plus belles langues qu'on puisse lire aujourd'hui.

Alors ?

Les écrivains sont de plus en plus nombreux et rares sont ceux qui vivent aisément de leur plume. Au 21ème siècle, la littérature n'a plus la même place qu'elle avait avant l'arrivée de la télévision, de l'ordinateur, des consoles de jeux... Le livre est délaissé de plus en plus...

Je pense qu'on ne se découvre pas écrivain du jour au lendemain, mais qu'on est né avec ce petit quelque chose de différent des autres. Les artistes sont à peu près tous dans le même bateau... l'artiste est celui qui n'est pas capable d'entrer dans les chaussures de tout le monde, celui qui s'adapte très difficilement au "métro-boulot-dodo". Je parle ici de l'artiste au talent naturel, qui n'a pas eu besoin de cours pour savoir peindre, ni pour savoir écrire, ni pour savoir chanter sur la bonne note.

L'artiste inné est autodidacte, mais il manque de confiance en lui... Voilà pourquoi il doit parfois attendre sa maturité pour être capable de montrer ses oeuvres à autrui.

Je tiens à préciser que tout ce que je viens d'écrire, est simplement mon opinion sur le sujet. wakeup
Revenir en haut Aller en bas
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 19:59

Sylian a écrit:
Je parle ici de l'artiste au talent naturel, qui n'a pas eu besoin de cours pour savoir peindre, ni pour savoir écrire, ni pour savoir chanter sur la bonne note.

L'artiste inné est autodidacte, mais il manque de confiance en lui... Voilà pourquoi il doit parfois attendre sa maturité pour être capable de montrer ses oeuvres à autrui.

Je tiens à préciser que tout ce que je viens d'écrire, est simplement mon opinion sur le sujet. wakeup

Oui, c'est personnel car des artistes au talent naturel qui n'ont pas étudié et travaillé leur art de longues années, d'arrache-pied, on n'en connaît aucun. La question est donc réglée.
Revenir en haut Aller en bas
Sylian
Esclave des mots
avatar

Nombre de messages : 100
Localisation : Lanoraie, Québec
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 20:05

Fulminou, tu donnes ton avis très personnel en prétextant que parce que tu ne connais aucun artiste inné, il n'en existe pas.

Tu n'es pas la référence, comme je ne la suis pas non plus. Je place ici mon expérience personnelle et c'est à toi de décider si tu la penses vraie ou fausse.
Revenir en haut Aller en bas
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 20:31

Sylian a écrit:
Tu n'es pas la référence, comme je ne la suis pas non plus. Je place ici mon expérience personnelle et c'est à toi de décider si tu la penses vraie ou fausse.

Ben t'as qu'à en citer, des artistes innés qui n'ont pas étudié.

Et puis des écrivains, aussi, qui n'ont jamais rien lu, ni appris à écrire !
Revenir en haut Aller en bas
Sylian
Esclave des mots
avatar

Nombre de messages : 100
Localisation : Lanoraie, Québec
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 20:37

De toute façon Fulmi, toi qui sais qui je suis, et moi qui sais qui tu es, je sais bien que rien ne sert de débattre de tout cela ici. Tu as le droit de croire ce que tu veux, mais ne mélange pas les tomates avec les carottes. Tu ne sais pas ce qu'est être publié par une maison d'édition reconnue, tu n'a jamais fais de salons du livre ni de dédicaces en librairies. Tu ne peux donc connaître les choses qui te sont inconnues.
Revenir en haut Aller en bas
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 20:41

Sylian a écrit:
De toute façon Fulmi, toi qui sais qui je suis, et moi qui sais qui tu es, je sais bien que rien ne sert de débattre de tout cela ici. Tu as le droit de croire ce que tu veux, mais ne mélange pas les tomates avec les carottes. Tu ne sais pas ce qu'est être publié par une maison d'édition reconnue, tu n'a jamais fais de salons du livre ni de dédicaces en librairies. Tu ne peux donc connaître les choses qui te sont inconnues.

Certes, mais qui sont ces écrivains innés qui n'ont pas appris à écrire ?
Revenir en haut Aller en bas
Sylian
Esclave des mots
avatar

Nombre de messages : 100
Localisation : Lanoraie, Québec
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 20:46

Fulmi, tu as écrit ceci : Oui, c'est personnel car des artistes au talent naturel qui n'ont pas étudié et travaillé leur art de longues années, d'arrache-pied, on n'en connaît aucun. La question est donc réglée.

Et puis, tu poses cette question : Certes, mais qui sont ces écrivains innés qui n'ont pas appris à écrire ?

Tout ce que je peux rajouter, c'est ne mélange pas les tomates et les carottes et les poules seront bien gardées... tchin
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 20:47

Fulminou a écrit:
L'humble ne croit pas qu'il ait quoique ce soit à exprimer. Le croire, c'est vaniteux.

Pas d'accord. La vie sans expression n'est pas la vie. L'Etre sans expression n'est qu'un légume. Le besoin d'exprimer est naturel.

Si je pars sur ton constat, disons donc que nous sommes naturellement vaniteux. Mais tous. Pas un plus que l'autre ou moins que l'autre.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
monilet
Hélice au Pays des Merveilles
avatar

Nombre de messages : 3761
Age : 66
Localisation : Île de France, chtimmi d'origine et de coeur
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 20:50

on t'aime Fulmi pour tes points de vue toujours nuancés.

AngeR
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.orange.fr/claude-colson
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 20:53

barnabée a écrit:
Je suis mal à l'aise avec l'édition à compte d'auteur ou du style Bénévent (ou autre), car là c'est l'auteur lui-même qui dit "les déceleurs de talents institutionnels n'ont pas voulu de mon talent, mais moi-même je décrète que ce que j'écris vaut la peine d'être lu".

L'auteur est juge et partie et ça me dérange.

Ceci dit, cela ne dit toujours pas grand chose sur la présence ou l'absence de talent dans son chef.

Tout dépend. Tu as l'auteur sans nom, confronté au monde âpre de l'édition, mais qui possède du talent, simplement il n'est pas "reconnu". Et tu as l'auteur médiocre mais qui veut coûte que coûte qu'il soit dit qu'il a édité.
Je crois que le problème est "ne pas mettre tout le monde dans le même panier". C'est-à-dire se garder de juger la démarche. Par contre, constater le talent est possible.

J'aimerais qu'on m'explique une chose, si c'est possible ; pourquoi trouve t-ton en librairie des bouquins épouvantables de médiocrité ? Et pourquoi des anonymes se frottent au "non" répétitif alors qu'ils ont cent fois plus de talent que les précédents ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 20:59

Sylian a écrit:
Fulmi, tu as écrit ceci : Oui, c'est personnel car des artistes au talent naturel qui n'ont pas étudié et travaillé leur art de longues années, d'arrache-pied, on n'en connaît aucun. La question est donc réglée.

Et puis, tu poses cette question : Certes, mais qui sont ces écrivains innés qui n'ont pas appris à écrire ?

Et puis tu n'as pas un seul nom à citer. Donc il n'y en a pas.

Et la question est réglée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lettre à un jeune écrivain **
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lettre à un jeune écrivain **
» Jeune écrivain en quête d'édition...
» Jeune écrivain en quête de gloire
» Besoin d'aide, jeune ''écrivain'' assez nul!
» Un " jeune " écrivain se présente

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: Edition-
Sauter vers: