Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lettre à un jeune écrivain **

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Fulminou
Futur Banni *


Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 20:59

Sylian a écrit:
Fulmi, tu as écrit ceci : Oui, c'est personnel car des artistes au talent naturel qui n'ont pas étudié et travaillé leur art de longues années, d'arrache-pied, on n'en connaît aucun. La question est donc réglée.

Et puis, tu poses cette question : Certes, mais qui sont ces écrivains innés qui n'ont pas appris à écrire ?

Et puis tu n'as pas un seul nom à citer. Donc il n'y en a pas.

Et la question est réglée.
Revenir en haut Aller en bas
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 21:01

Romane a écrit:
Si je pars sur ton constat, disons donc que nous sommes naturellement vaniteux. Mais tous. Pas un plus que l'autre ou moins que l'autre.

Bah non. Des millions (milliards ?) de gens sur terre n'expriment pas grand-chose, voire rien, et ils vivent tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Sylian
Esclave des mots
avatar

Nombre de messages : 100
Localisation : Lanoraie, Québec
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 21:04

Romane, dis-toi qu'un bon livre trouvera toujours un éditeur. Il suffit d'un peu de patience et d'une bonne dose d'humilité. Même les bons livres peuvent se faire refuser (prend exemple sur Harry Potter)... mais il faut apprendre à persévérer.

Je ne connais pas la littérature sur le continent européen, mais si je me fis à ce que je connais de chez moi, je pourrais te dire que le NOM est bien souvent synonyme de $$$. Si tu t'appelles Janette Bertrand, Michel Tremblay, Stephen King ou Danielle Steel, peu importe le livre et son histoire, seul compte le nom de l'auteur pour que l'éditeur fasse un bon profit...

Être inconnu, même avec un bon roman, ne rapportera jamais plus à l'éditeur qu'un écrivain déjà connu qui cummule les succès.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 21:05

Fulminou a écrit:
Croire, comme ça, que ce qu'on a écrit va concerner autrui, c'est de la vanité.

Alors tu ferais quoi toi ? Tu te confinerais entre quatre murs et tu ne communiquerais plus ?
T'es pas assez nuancé, là. Y'a effectivement des écrits qui n'intéressent pas tout le monde, mais de là à dire qu'ils n'intéressent personne...

Citation :
L'auteur à succès, lui, n'est pas vaniteux : il gagne sa vie comme il peut.
Il a bien fallu qu'il commence par un début. Donc si on prend ton raisonnement, il a commencé par la vanité, puis il a continué humblement à gagner sa vie, une fois le succès arrivé ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 21:06

Fulminou a écrit:
Bah non. Des millions (milliards ?) de gens sur terre n'expriment pas grand-chose, voire rien, et ils vivent tout de même.

Ben merde alors !

Question : qu'est-ce que s'exprimer ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 21:09

Romane a écrit:
J'aimerais qu'on m'explique une chose, si c'est possible ; pourquoi trouve t-ton en librairie des bouquins épouvantables de médiocrité ?

Parce qu'un éditeur a jugé que, pour une raison ou une autre, il était possiblement rentable, ou intéressant, de le publier.

Il y a plusisurs motivations possibles :
- l'éditeur croit (à tort ou à raison) qu'il y a un public susceptible d'acheter les X exemplaires du livre qui lui permettront de gagner de l'argent, voirs plus, (cas le plus simple)
- l'éditeur désire complaire à l'auteur, ou à quelqu'un dont il attend un renvoi d'ascenceur (publier un livre n'est pas très cher, si l'on n'en fait pas la pub),
- l'éditeur a un peu d'argent et désire faire plaisir à l'auteur (pour des raisons que nous ignorons, par exemple, l'auteur a eu du succès jadis, et vend encore ses anciens livres).

Je ne parle pas du système Bénévent dans lequel l'éditeur vend le livre à l'auteur, bien sûr.



Citation :
Et pourquoi des anonymes se frottent au "non" répétitif alors qu'ils ont cent fois plus de talent que les précédents ?

Parce qu'aucune des raisons ci-dessus ne s'applique à ce livre.
Revenir en haut Aller en bas
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 21:10

Romane a écrit:
Question : qu'est-ce que s'exprimer ?

C'est toi qui as la première employé ce mot dans le contexte de cette discussion. À toi donc d'en dire la définition ! Gaga
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 21:12

Sylian a écrit:
Romane, dis-toi qu'un bon livre trouvera toujours un éditeur. Il suffit d'un peu de patience et d'une bonne dose d'humilité. Même les bons livres peuvent se faire refuser (prend exemple sur Harry Potter)... mais il faut apprendre à persévérer.
Si tu as raison, ce message est plein d'espoir pour beaucoup. Mais vu le nombre d'enveloppes reçues par les maisons d'édition, je suis sceptique, même si je souhaite aller dans ton sens. A mon avis, ils ne s'embarrassent pas et ne fignolent pas. Lecture en diagonale, un extrait au hasard (si les premières phrases accrochent)... tendance pessimiste, là.

Citation :
le NOM est bien souvent synonyme de $$$.

Nous sommes d'accord.

Citation :
Être inconnu, même avec un bon roman, ne rapportera jamais plus à l'éditeur qu'un écrivain déjà connu qui cummule les succès.
Voilà. OUI.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 21:13

Romane a écrit:

Alors tu ferais quoi toi ? Tu te confinerais entre quatre murs et tu ne communiquerais plus ?

Je fais comme les autres : j'assume ma vanité.

Citation :
Citation :
L'auteur à succès, lui, n'est pas vaniteux : il gagne sa vie comme il peut.

Il a bien fallu qu'il commence par un début. Donc si on prend ton raisonnement, il a commencé par la vanité, puis il a continué humblement à gagner sa vie, une fois le succès arrivé ?

En gros, oui, mais il n'est pas devenu humble pour autant : il y a d'autres sentiments narcissiques que la vanité et l'humilité : l'orgueil, par exemple, ou la fierté.
Revenir en haut Aller en bas
Sylian
Esclave des mots
avatar

Nombre de messages : 100
Localisation : Lanoraie, Québec
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 21:13

Fulminou a écrit:
Sylian a écrit:
Fulmi, tu as écrit ceci : Oui, c'est personnel car des artistes au talent naturel qui n'ont pas étudié et travaillé leur art de longues années, d'arrache-pied, on n'en connaît aucun. La question est donc réglée.

Et puis, tu poses cette question : Certes, mais qui sont ces écrivains innés qui n'ont pas appris à écrire ?

Et puis tu n'as pas un seul nom à citer. Donc il n'y en a pas.

Et la question est réglée.

Janette Bertrand
Anne Robillard
Michel Tremblay
Sonia Marmen
Diane Lacombe

Ce ne sont que quelques écrivains québécois parmi bien d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 21:15

Fulminou a écrit:
Parce qu'un éditeur a jugé que...
Nous sommes aussi d'accord. Question de fric, de prestige, de renvoi d'ascenseur ou autre raison obscure inconnue par le lecteur.
Donc partial.
Donc insortable.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 21:17

Fulminou a écrit:
Romane a écrit:
Question : qu'est-ce que s'exprimer ?

C'est toi qui as la première employé ce mot dans le contexte de cette discussion. À toi donc d'en dire la définition ! Gaga

Ce qui me dérangeait, c'est que tu dises que des millions de gens n'ont rien à exprimer. Si. Nous avons tous quelque chose à exprimer. Parmi les moyens d'expression, l'écriture. Avec ou sans talent. Mais en tout état de cause, AVEC besoin de s'exprimer.

Je tenais à rectifier cela, bien que débordant du simple sujet écrire/éditer (ou pas éditer)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 21:20

Fulminou a écrit:
Je fais comme les autres : j'assume ma vanité.
.../...
En gros, oui, mais il n'est pas devenu humble pour autant : il y a d'autres sentiments narcissiques que la vanité et l'humilité : l'orgueil, par exemple, ou la fierté.

Humain, tout simplement.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: h ouais, je vois. Les écrivains québécois, ils n'ont pas bes   Jeu 22 Déc 2005 - 21:24

Sylian a écrit:
Janette Bertrand
Anne Robillard
Michel Tremblay
Sonia Marmen
Diane Lacombe

Ce ne sont que quelques écrivains québécois parmi bien d'autres.

Ah ouais, je vois le topo : les écrivains québécois n'ont pas besoin d'apprendre à écrire. C'est clair. Comment n'y avais-je pas pensé ! Ils ne lisent pas, ils n'étudient pas, ne font pas de brouillons, pas d'essais, et, un beau jour, ils s'asseoient à leur clavier et, miracle (avantage de vivre en terre catholique : il y a des miracles) : ils savent écrire des livres.

On y croit très fort.

Ah, ce nationalisme québécois ! Il y avait longtemps que je ne l'avais pas dégusté !
Revenir en haut Aller en bas
Sylian
Esclave des mots
avatar

Nombre de messages : 100
Localisation : Lanoraie, Québec
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 21:25

Romane, le marché du livre est un marché très fermé (et le mot est faible...). Si tu es inconnue, si tu ne connais personne qui peut te donner de coup de pouce (le bouche à oreille ou encore je connais quelqu'un qui travaille chez tel éditeur...), tes chances d'être lue sont très minces. Voilà pourquoi il est primordial que ta présentation soit impeccable, ta grammaire soignée, tes premières pages accrocheuses. Tu dois faire démarquer ton manuscrit des autres. Les éditeurs veulent des manuscrits qui sont déjà publiables... pas ceux où il faut tout retravailler...

Si tu ne reçois que des refus, n'abandonne surtout pas (à moins, bien sûr, qu'on critique ton livre de non-publiable...)! Écris autre chose, une autre histoire. La pratique de l'écriture te rendras plus habile avec les tournures de phrases et les enchaînements des chapitres.
Revenir en haut Aller en bas
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 21:25

Romane a écrit:
Humain, tout simplement.

Faut que je te dise, Romane : les livres écrits par d'autres que des humains, il y en a très peu. De sont des exceptions.
Revenir en haut Aller en bas
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 21:28

Romane a écrit:
Ce qui me dérangeait, c'est que tu dises que des millions de gens n'ont rien à exprimer. Si. Nous avons tous quelque chose à exprimer. Parmi les moyens d'expression, l'écriture. Avec ou sans talent. Mais en tout état de cause, AVEC besoin de s'exprimer.

S'ils ont besoin de s'exprimer, mais qu'ils n'assouvissent pas ce besoin, alors ils ne comptent pas, dans cette question d'écriture et d'édition. On peut être triste pour eux, mais quoi de plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 21:28

Fulminou a écrit:
Romane a écrit:
Humain, tout simplement.

Faut que je te dise, Romane : les livres écrits par d'autres que des humains, il y en a très peu. De sont des exceptions.

Merci, minou. Je m'endormirai moins idiote, ce soir. Ouf, ça fait du bien ! Laughing

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 21:41

Romane a écrit:
Fulminou a écrit:
Parce qu'un éditeur a jugé que...
Nous sommes aussi d'accord. Question de fric, de prestige, de renvoi d'ascenseur ou autre raison obscure inconnue par le lecteur.
Donc partial.
Donc insortable.

L'édition est une activité industrielle et commerciale. Cela ne peut pas être autrement, dans l'état actuel de la société occidentale. Si, il y a une variante possible : l'association loi de 1901. Mais il faut vendre, si on veut rentrer dans ses frais, donc on ne sort pas de la question commerciale. Ou alors, c'est de l'auto-édition collective.

L'édition française est extraordinairement bien portante, mais elle ne se soucie pas beaucoup de littérature nouvelle. Et comme elle ne s'en soucie pas, la littérature nouvelle n'est pas très vivace.

Et puis, c'est tant de boulot que l'on se demande si cela vaut la peine de s'acharner car, si l'on s'exprime asez bien lors du premier jet, les interminables réécritures ne sont plus de l'expression, mais de la mise en forme. C'est asymptotique : la quantité de travail est inversement proportionnelle à la quantité d'améliorations apportées. Or le degré de finition demandé est quasi infini.
Revenir en haut Aller en bas
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 22:22

L'un des auteurs indiqués par Sylian donne des conseils, sur une page de son site. On n'y apprend rien de nouveau, c'est succinct, mais elle confirme ce que l'on peut lire partout, sur le travail du manuscrit.

Elle avoue implicitement une vingtaine d'années à écrire des petites histoires, de plus en plus complexes, ce constitue un sacré apprentissage (elle emplie ele-même le mot) qui confirme qu'elle n'est pas apparue évrivain comme ça, par la grâce de Dieu, même si elle a eu la vocation très tôt.

Cela se lit bien.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Sylian
Esclave des mots
avatar

Nombre de messages : 100
Localisation : Lanoraie, Québec
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 22:43

Fulminou a écrit:
L'un des auteurs indiqués par Sylian donne des conseils, sur une page de son site. On n'y apprend rien de nouveau, c'est succinct, mais elle confirme ce que l'on peut lire partout, sur le travail du manuscrit.

Elle avoue implicitement une vingtaine d'années à écrire des petites histoires, de plus en plus complexes, ce constitue un sacré apprentissage (elle emplie ele-même le mot) qui confirme qu'elle n'est pas apparue évrivain comme ça, par la grâce de Dieu, même si elle a eu la vocation très tôt.

Cela se lit bien.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et Anne, justement, s'est fait refuser ses manuscrits pendant 23 ans, date où elle avait terminé son premier livre de sa populaire saga. Il faut dire que les éditeurs n'étaient pas encore prêts à publier de la fantasy à cette époque, mais elle a continué d'écrire la suite de ses livres. Elle était simplement secrétaire juridique, pas prof de littérature comme plusieurs auteurs le sont avant publication.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Jeu 22 Déc 2005 - 23:53

A force de faire dans le commercial, les maisons d'édition finiront par tuer une partie de la littérature (la tranche actuelle et peut-être à venir ?). Dommage, c'est un bout de notre histoire qui s'en va. Une brèche dans l'évolution de l'écriture.

Le travail de réécriture, bien que fastidieux, est intéressant malgré tout. Ceci dit bien moins exaltant que la création en elle-même, au premier jet. Il s'agit de technique, mais pas n'importe comment : il faut ne pas trahir l'idée.

Passer par une assoc est une solution à la fois plus porteuse que tout faire par soi-même et moins efficace que l'édition par voie normale. Faut se démener et ne pas être pressé. On y arrive à la longue, mais encore faut-il financièrement pouvoir assumer le temps.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Ven 23 Déc 2005 - 11:21

La littérature "publiée" est à l'image de notre société ...
ce que NOUS en faisons...
Bonne année à tous...
qu'elle soit
ce que Nous en faisons !
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
monilet
Hélice au Pays des Merveilles
avatar

Nombre de messages : 3761
Age : 66
Localisation : Île de France, chtimmi d'origine et de coeur
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Ven 23 Déc 2005 - 11:58

Fulminou a écrit:
Romane a écrit:
Si je pars sur ton constat, disons donc que nous sommes naturellement vaniteux. Mais tous. Pas un plus que l'autre ou moins que l'autre.

Bah non. Des millions (milliards ?) de gens sur terre n'expriment pas grand-chose, voire rien, et ils vivent tout de même.

si je suis ton raisonnement Fulmi, la vanité est première, l'expression vaniteuse vient ensuite. Donc les miliards de gens dont tu parles sont quand même tout aussi vaniteux que les autres, simplement ils le manifestent autrement.
Je n'étais pas trop d'accord avec toi au début ( tes présentations nuancées....tout toi), mais en y réféchissant davantage, effectivement il doit bien y avoir une part de vanité incontournable en chacun d'entre nous.
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.orange.fr/claude-colson
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Ven 23 Déc 2005 - 13:33

monilet a écrit:
si je suis ton raisonnement Fulmi, la vanité est première, l'expression vaniteuse vient ensuite. Donc les miliards de gens dont tu parles sont quand même tout aussi vaniteux que les autres, simplement ils le manifestent autrement.
Je n'étais pas trop d'accord avec toi au début ( tes présentations nuancées....tout toi), mais en y réféchissant davantage, effectivement il doit bien y avoir une part de vanité incontournable en chacun d'entre nous.

Ce n'est pas un raisonnement, juste une idée qui me semble évidente : les milliards de gens qui constituent le gros des troupes de l'humanité travaille 7 jours sur 7 autant qu'ils peuvent pour gagner une vie de misère noire et n'ont que peu d'occasion d'exprimer une hypothétique vanité. Parfois ils y parviennent : contrôler la vie sociale de ses sœurs, de sa femme ou de ses filles, comme font souvent les musulmans, est de la vanité vraie, qui a trouvé une expression sociale et non culturelle.


En Occident, nous sommes effroyablement vaniteux, en général. Ailleurs, je ne sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
monilet
Hélice au Pays des Merveilles
avatar

Nombre de messages : 3761
Age : 66
Localisation : Île de France, chtimmi d'origine et de coeur
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   Ven 23 Déc 2005 - 14:09

ouais, la vanité est aussi un luxe, mais sans doute là quand même, même dans la misère.
"Erst das fressen, dann die Moral" Bertolt Brecht. ( d'abord bouffer, puis...)
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.orange.fr/claude-colson
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lettre à un jeune écrivain **   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lettre à un jeune écrivain **
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lettre à un jeune écrivain **
» Jeune écrivain en quête d'édition...
» Jeune écrivain en quête de gloire
» Besoin d'aide, jeune ''écrivain'' assez nul!
» Un " jeune " écrivain se présente

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: Edition-
Sauter vers: