Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 18  Suivant
AuteurMessage
aadamx



Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 20/07/2006

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 14:03

Fulminou a écrit:

Certes, mais alors, il ne faut pas s'offusquer de se faire éreinter.

Non c'était un émoi passager. Vas-y, éreinte, éreinte.

Non mais au niveau du nivellement, je ne pensais pas aux auteurs confirmés, mais aux gens qui pratiquent les ateliers d'écriture, et qui finissent par écrire tous pareils (ce qui n'est pas encore trop grave) et surtout sans tripes.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 14:03

aadamx a écrit:
Je constate que chez les nouveaux auteurs, à force de suivre des règles, tous les styles se ressemblent.../...que tout finit par être d'une rutilance agréable, mais sans saveur et sans personnalité.

Je ne suis pas d'accord avec toi. Les règles littéraires n'étranglent pas. Evidemment, si on se cantone au style scolaire, forcément ça le fait pas.

Je pense que c'est parce qu'ils n'ont pas cherché LE style qui leur est personnel et c'est bien regrettable. Je pense même (à tort ? à raison ?) qu'il existe autant de styles d'écriture que de visages humains. Si ça ne leur vient pas à l'esprit de faire émerger leur propre style... et qu'ils se disent "écrivain"...

Le lecteur se fait avoir une fois, pas deux.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alf
Plumoversificateur
avatar

Nombre de messages : 13967
Age : 69
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 14:03

Romane a écrit:
ALFRED !! a écrit:
oui, ça j'ai compris... mais peut-être, qu'à un moment donné, pour intéressante qu'elle est, la discussion mériterait un fil spécial...

T'inquiète pas, j'y songe. Restera plus qu'à voir où et comment. Wink

Je te propose : "L'éreinteur" (modérateur, tu sais qui...)
Revenir en haut Aller en bas
aadamx



Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 20/07/2006

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 14:06

Romane a écrit:
aadamx a écrit:
Je constate que chez les nouveaux auteurs, à force de suivre des règles, tous les styles se ressemblent.../...que tout finit par être d'une rutilance agréable, mais sans saveur et sans personnalité.

Je ne suis pas d'accord avec toi. Les règles littéraires n'étranglent pas. Evidemment, si on se cantone au style scolaire, forcément ça le fait pas.

Non certes.

Mais je voulais dire que le travail se sent, et s'il peut être agréable dans une certaine mesure, il faut éviter en travaillant de dénaturer, de rigidifier, d'éthérer, et ça c'est hyper-difficile !
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 14:08

aadamx a écrit:
Non mais au niveau du nivellement, je ne pensais pas aux auteurs confirmés, mais aux gens qui pratiquent les ateliers d'écriture, et qui finissent par écrire tous pareils (ce qui n'est pas encore trop grave) et surtout sans tripes.

Je ne suis pas d'accord. Je vais entamer la 7ème année d'animation d'un atelier d'écriture, et ce qui est magique depuis tout ce temps, c'est la différence de l'un à l'autre.

Peut-être qu'il existe des ateliers tendant à uniformiser ? Je suis contre, alors.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
aadamx



Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 20/07/2006

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 14:10

Je me demande si la raison pour laquelle les auteurs que nous sommes (moi aussi) ne parviennent pas à attirer l'attention des éditeurs, ce ne serait pas justement pour des raisons toutes simples :

1) parce qu'ils ne connaissent pas le marché, et s'obstinent à pondre une oeuvre qui n'est pas commercialement défendable

2) parce qu'à vouloir trop bien faire, ils en oublient l'essentiel.

Un éditeur (je ne sais plus qui mais je peux le retrouver) a dit un jour : "je crois que nos livres seraient meilleurs si nous ne tenions pas à tout prix à ce qu'ils soient bons"
Revenir en haut Aller en bas
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 66
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 14:10

c'est ça le plus difficile

travailler sans avoir l'air d'y toucher

finalement, être "soi" en apprenant seulement à écrire "juste"... c'est peut-être une solution.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 14:10

aadamx a écrit:
Mais je voulais dire que le travail se sent, et s'il peut être agréable dans une certaine mesure, il faut éviter en travaillant de dénaturer, de rigidifier, d'éthérer, et ça c'est hyper-difficile !

Justement : je pense que s'il se sent, ce travail, c'est qu'il n'est pas encore au point. Il le sera quand le lecteur n'aura pas l'impression de lire la sueur de l'auteur, mais vraiment de la littérature fluide et agréable.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 14:12

hé hé ! on a dit la même chose, Ré. Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 14:12

aadamx a écrit:
Mais je voulais dire que le travail se sent, et s'il peut être agréable dans une certaine mesure, il faut éviter en travaillant de dénaturer, de rigidifier, d'éthérer, et ça c'est hyper-difficile !

Écrire est très difficile, en fait, comme jouer de la musique, ou peindre, ou sculpter. C'est une technique d'autant plus difficile qu'elle s'applique à un langage créatif directement compréhensible par tous.

Citation :
Non c'était un émoi passager. Vas-y, éreinte, éreinte.

Ce n'était, de ma part, qu'un coup d'œil passager. C'est toi qui as réclamé que j'y revienne. La lecture du premier paragraphe, judicieusement court, m'avait suffi.
Revenir en haut Aller en bas
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 14:14

Romane a écrit:
Justement : je pense que s'il se sent, ce travail, c'est qu'il n'est pas encore au point. Il le sera quand le lecteur n'aura pas l'impression de lire la sueur de l'auteur, mais vraiment de la littérature fluide et agréable.

D'toute façon, encore et toujours, c'est Boileau qu'a raison :

Hâtez-vous lentement ; et, sans perdre courage,
Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage :
Polissez-le sans cesse et le repolissez ;
Ajoutez quelquefois, et souvent effacez.
Revenir en haut Aller en bas
aadamx



Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 20/07/2006

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 14:18

Je crois que vous êtes tous à côté de la plaque, sinon vous seriez publiés.

Comment se fait-il que Darrieuseqckc écrit un livre qui ne vaut rien selon vos critères (Truisme) et qu'en tant qu'inconnue elle a trouvé un écho important auprès du public ?
Comment se fait-il que Ango, qui écrit comme un pied trouve un large public, avec des rédites et des phrases simplistes, qui commencent souvent par "c'est" ou "c'était" ou pire : "ça a été".

Je crois que les gens (en partie) en ont marre des ouvrages trop bien ficelés, trop stylés, et presque toujours trop rébarbatifs.

Avec toutes vos considérations, vous oubliez de vous concentrer sur le principal : l'histoire. Le message, le contenu, le message.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 14:20

fulmi a écrit:
D'toute façon, encore et toujours, c'est Boileau qu'a raison :

Bawi, mais pour ça, il faudrait que ceux qui écrivent aient cet objectif. Ce n'est pas toujours le cas.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
aadamx



Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 20/07/2006

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 14:28

Je n'ai jamais vu un orchestre symphonique en tête des hit-parades. Hélas.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 14:29

aadamx a écrit:
Je crois que vous êtes tous à côté de la plaque, sinon vous seriez publiés.
Ben pas sûr.
J'ai pas envie de courir comme une malade pour faire la promo des bouquins pour lesquels je me serais saignée à bloc vu le prix demandé par les boîtes d'édition à compte d'auteur.
Et j'ai même pas envie de me fader des envois aux boîtes d'édition à compte d'éditeur.

Les autres, je ne sais pas.

Citation :
Je crois que les gens (en partie) en ont marre des ouvrages trop bien ficelés, trop stylés, et presque toujours trop rébarbatifs.
Ah non ! J'ai un tas de bouquins splendides et super bien ficelés, ceux que j'appelle "joyaux" !!
Ça rend difficile, certes. Ben tant pis. C'est comme ça.


Citation :
Avec toutes vos considérations, vous oubliez de vous concentrer sur le principal : l'histoire. Le message, le contenu, le message.
Non j'oublie pas. Mais c'est un tout. Enfin, pour ce qui me concerne, du moins.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 66
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 14:31

là, je suis d'accord avec Ro (le premier qui dit "encore", je l'assomme)

il ne s'agit pas d'écrire, juste pour écrire. Pour se dire : ouaips zavez vu ! suis z'un auteur, moi !

ça pose, hein, d'être "auteur"... on fait ce que tellement voudraient faire, et ne savent ou n'osent faire !

ah ! toucher l'art ! en faire partie de cette "classe"-là ! C'est d'une ivresse folle !

mais bon... y a pas que ça, heureusement.

Non... il y a une vraie pulsion, une vraie nécessité d'écrire. Et si on s'applique à y satisfaire, je crois qu'il faut savoir rester son "propre" lecteur. Objectif et exigeant. Avoir pour soi la même exigence que celle que nous montrons pour d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 66
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 14:37

"propre" lecteur ... je veux dire savoir aussi garder un "regard" de lecteur
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 14:38

Oui, d'accord avec toi, Ré.

Sauf que dès que tu franchis le pas et que tu passes dans le camp des édités avec diffusion auprès d'un public (clientèle), c'est plus tout à fait aussi simple. Non seulement tu as le plaisir d'écrire, mais tu te dois à la clientèle de tes livres. Et c'est là que beaucoup ne font pas la différence.

Bosser terriblement pour que le bouquin semble avoir été écrit les doigts dans le nez, euh... à mon avis ça ne se fait pas tout seul.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 14:39

Sans conteste, oui ; garder un regard de lecteur.
Mais il est quand même difficile de s'auto-critiquer, sauf si on a l'habitude d'être féroce avec soi-même. L'auteur n'a pas souvent le recul nécessaire face à ses écrits. D'ailleurs, c'est bien connu, il est bon de laisser tout ça dormir un certain temps dans un tiroir, avant que d'être repris sous un regard neuf.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 14:41

aadamx a écrit:
Je n'ai jamais vu un orchestre symphonique en tête des hit-parades. Hélas.

C'est sans doute que le système des hits parades convient mieux à la musique de varétés. Mais on joue encore avec grand succès des centaines de compositeurs morts depuis un siècle ou deux ; on cherche difficilement qui a encore du succès, en variétés, cinquante ans après.
Revenir en haut Aller en bas
monilet
Hélice au Pays des Merveilles
avatar

Nombre de messages : 3761
Age : 66
Localisation : Île de France, chtimmi d'origine et de coeur
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 14:43

aadamx a écrit:


Avec toutes vos considérations, vous oubliez de vous concentrer sur le principal : l'histoire. Le message, le contenu, le message.

Exact, aadamx. Le bon artisan n'est pas automatiquement artiste.


Dernière édition par le Mar 29 Aoû 2006 - 14:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.orange.fr/claude-colson
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 66
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 14:44

Romane a écrit:
Oui, d'accord avec toi, Ré.

Sauf que dès que tu franchis le pas et que tu passes dans le camp des édités avec diffusion auprès d'un public (clientèle), c'est plus tout à fait aussi simple. Non seulement tu as le plaisir d'écrire, mais tu te dois à la clientèle de tes livres. Et c'est là que beaucoup ne font pas la différence.

Bosser terriblement pour que le bouquin semble avoir été écrit les doigts dans le nez, euh... à mon avis ça ne se fait pas tout seul.


Un écrivain doit le respect à ses lecteurs, ne pas leur servir une daube quelconque juste pour remplir des pages, ne pas sous-estimer leur sens critique, ne pas les prendre pour des benêts tout juste bons à verser leur obole dans une caisse enregistreuse.

Bosser terriblement pour qu'un bouquin semble avoir été écrit les doigts dans le nez ?

ben, bizarrement je me dis que pour quelqu'un qui sait très exactement ce qu'il veut exprimer et qui domine très bien les règles et autres(sans dire à la perfection) cela devrait être facile. Finalement au lieu d'écrire et ensuite de corriger et etc. ce doit être l'inverse qui se produit : que cette belle maîtrise de la langue se met inconsciemment au service de son idée.

D'où l'intérêt de SAVOIR écrire, d'acquérir une maîtrise, avant que de se lancer dans l'écriture... ou tout autre domaine de la création.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 14:47

reGinelle a écrit:
D'où l'intérêt de SAVOIR écrire, d'acquérir une maîtrise, avant que de se lancer dans l'écriture... ou tout autre domaine de la création.

Le problème, c'est que comme tu le disais tout à l'heure, "l'art... l'art... l'art... !!!" ce monde magique convoité par tous !

Eh oui, faut un minimum... ou bosser comme un damné.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 14:47

aadamx a écrit:
Comment se fait-il que Darrieuseqckc écrit un livre qui ne vaut rien selon vos critères (Truisme) et qu'en tant qu'inconnue elle a trouvé un écho important auprès du public ?
Comment se fait-il que Ango, qui écrit comme un pied trouve un large public, avec des rédites et des phrases simplistes, qui commencent souvent par "c'est" ou "c'était" ou pire : "ça a été".

Contrairement à ce que tu sembles croire, les styles d'Angot et de Darrieusecq sont très travaillés, et cela se sent très fort (et même un peu le renfermé). Darrieusecq, prof de français, connaît bien son sujet, elle copie la littérature populaire et fait un succédané de populaire très l'Éduc-Nat (façon Pennac, et lointainement inspiré de Carco). Angot, fille de traducteur, elle-même juriste (un métier où la justesse des mots importe beaucoup) exploite un style qu'elle a elle-même inventé, qui est tout sauf naturel, et lointainement inspiré du plus mauvais Céline (celui des pamphlets, très narcissiques).

Ni l'une ni l'autre ne bâclent leurs romans, et aucune ne propose de contresens comme celui que j'ai lu dans le premier paragraphe de ta nouvelle (et que, si c'était moi, j'aurais corrigé aussi sec).


Dernière édition par le Mar 29 Aoû 2006 - 14:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 66
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 14:47

Romane a écrit:
sauf si on a l'habitude d'être féroce avec soi-même. .

il faut être féroce avec soi-même... bon sang... pour moi, c'est la qualité indispensable que devrait avoir celui qui a la prétention de créer.
Revenir en haut Aller en bas
voilier67

avatar

Nombre de messages : 438
Age : 54
Localisation : Alsace et Sud-Ouest pour le coeur
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 14:49

Ce fil est vraiment intéressant. Bravo !
Je doute qu'il y ait une vérité universelle en la matière, mais des "chapelles" oui, forcément.
Pour ma part, j'aurais naturellement tendance à me mettre du côté du lecteur. Après tout, en général, un livre est écrit pour être lu.
Si nous nous mettons derechef du côté du lecteur, posons-nous la question : que recherche-t-il en lisant un livre ? Au-delà de la multiplicité de réponses possibles, il reste un dénominateur commun : de l'émotion.
Cette émotion peut revétir des habits fort différents : le rire, la reconnaissance, la peur, la beauté, etc...
Il faudrait donc à l'auteur transmettre cette émotion. De quels outils dispose-t-il ? Son imagination avant tout, son vécu personnel et sa capacité à transmettre ce qu'il a en tête dans une suite de lettres, habilement et pertinement agencées en mots, lesquels doivent eux-même se structurer en phrases qui elles-mêmes s'articulent au sein de paragraphes... etc...
La pierre angulaire semble être l'histoire. Nous en venons ensuite au sujet de ce fil : l'émotion qui doit se dégager de l'histoire, peut-elle s'exprimer sans maîtriser la technique littéraire ? Et qu'entend-t-on par maîtriser ? Quelles sont les frontières où l'on peut dire qu'une belle histoire est mal écrite ou bien écrite ?
Cette frontière différera forcément selon le lecteur et son exigence.
L'auteur peut toujours avoir la volonté de peaufiner son texte mais il lui faut réaliser cet exercice souvent perçu comme rebutant ou ingrat, en tenant compte de ses propres objectifs et de leur nature : est-ce que j'écris pour la famille ou les amis, est-ce que j'écris pour moi (si, si, cela existe aussi), est-ce que j'écris dans l'espoir d'avoir un lectorat consèquent et donc majoritairement composé de lecteurs ne me connaissant ni d'Adam ni d'Eve et n'ayant aucun préjugé favorable donc forcément uniquement juge sur la qualité intrinsèque du manuscrit ?
C'est à "l'écrivain" de poser son curseur selon ses objectifs et sa perception la plus impartiale de son "oeuvre" (et ce n'est pas facile d'être impartial).
J'imagine que les travaux de révision doivent suivre des règles visant proposer au lecteur un "produit" (il s'agit bien d'un produit, puisqu'il est proposé à la vente) fini, réalisé dans les règles de l'art en respectant l'orthographe etc...
J'imagine également que le produit peut être "travaillé" jusqu'à un certain point à partir duquel il pourra être considéré comme "vendable" et surtout "achetable". A partir de là, l'auteur pourrait le fignoler indéfiniment mais il faut bien lancer le bébé à un moment.
La question qui revient également dans ce fil est la "dénaturation" de l'oeuvre.
Vais-je reconnaitre mon bébé après avoir passé le bistouri dans tous les sens ? Le "message" ne sera-t-il pas altéré ? L'émotion que je veux transmettre ne sera-t-elle pas amputée ou déformée ?
Mon sentiment à ce sujet, c'est qu'une oeuvre "non travaillée", brute de fonte, laissera passer plus de perceptions de son auteur que d'elle-même. Je m'explique : une oeuvre brute comportera par définition des erreurs, des hérésies lexicales ou orthographiques, des maladresses, etc... Partant de là, le lecteur sentira ces "défauts" qui influenceront la perception qu'il a de leur auteur. Ces défauts trahissent forcément une maîtrise imparfaite qui peut parfois charmer par leur originalité mais qui ont plus de chance d'agacer et de décevoir le lecteur.
Travailler son oeuvre, c'est comme se présenter en tenue correcte, bien peigné et respectueux de son interlocuteur qui vous découvre.
Après, il existe une infinité de styles littéraires. Il ne faut pas croire que respecter certaines règles, empêche de définir son propre style. Au contraire, cela vous donnera de la liberté. Liberté de choisir un style : pour reprendre lhistoire du costume, il existe plein de marques, et vous pouvez même en faire faire sur mesure...
Respect du lecteur, respect de ses propres objectifs, respect des règles de base et respect de l'émotion qu'on a voulu transmettre !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.olivier-goujon.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 18Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» VOLTE-FACE ET MALAISES de Rafaële Germain
» [Peters, Julie Anne] La face cachée de Luna
» [Blu-Ray] Volte/Face
» [K-Drama] Baby Face Beauty
» Pour Qu'Ils Soient Face Au Soleil Levant - J. McGahern

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: A propos de l'écriture & infos concours littéraires-
Sauter vers: