Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 18  Suivant
AuteurMessage
voilier67



Nombre de messages : 438
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 14:49

Ce fil est vraiment intéressant. Bravo !
Je doute qu'il y ait une vérité universelle en la matière, mais des "chapelles" oui, forcément.
Pour ma part, j'aurais naturellement tendance à me mettre du côté du lecteur. Après tout, en général, un livre est écrit pour être lu.
Si nous nous mettons derechef du côté du lecteur, posons-nous la question : que recherche-t-il en lisant un livre ? Au-delà de la multiplicité de réponses possibles, il reste un dénominateur commun : de l'émotion.
Cette émotion peut revétir des habits fort différents : le rire, la reconnaissance, la peur, la beauté, etc...
Il faudrait donc à l'auteur transmettre cette émotion. De quels outils dispose-t-il ? Son imagination avant tout, son vécu personnel et sa capacité à transmettre ce qu'il a en tête dans une suite de lettres, habilement et pertinement agencées en mots, lesquels doivent eux-même se structurer en phrases qui elles-mêmes s'articulent au sein de paragraphes... etc...
La pierre angulaire semble être l'histoire. Nous en venons ensuite au sujet de ce fil : l'émotion qui doit se dégager de l'histoire, peut-elle s'exprimer sans maîtriser la technique littéraire ? Et qu'entend-t-on par maîtriser ? Quelles sont les frontières où l'on peut dire qu'une belle histoire est mal écrite ou bien écrite ?
Cette frontière différera forcément selon le lecteur et son exigence.
L'auteur peut toujours avoir la volonté de peaufiner son texte mais il lui faut réaliser cet exercice souvent perçu comme rebutant ou ingrat, en tenant compte de ses propres objectifs et de leur nature : est-ce que j'écris pour la famille ou les amis, est-ce que j'écris pour moi (si, si, cela existe aussi), est-ce que j'écris dans l'espoir d'avoir un lectorat consèquent et donc majoritairement composé de lecteurs ne me connaissant ni d'Adam ni d'Eve et n'ayant aucun préjugé favorable donc forcément uniquement juge sur la qualité intrinsèque du manuscrit ?
C'est à "l'écrivain" de poser son curseur selon ses objectifs et sa perception la plus impartiale de son "oeuvre" (et ce n'est pas facile d'être impartial).
J'imagine que les travaux de révision doivent suivre des règles visant proposer au lecteur un "produit" (il s'agit bien d'un produit, puisqu'il est proposé à la vente) fini, réalisé dans les règles de l'art en respectant l'orthographe etc...
J'imagine également que le produit peut être "travaillé" jusqu'à un certain point à partir duquel il pourra être considéré comme "vendable" et surtout "achetable". A partir de là, l'auteur pourrait le fignoler indéfiniment mais il faut bien lancer le bébé à un moment.
La question qui revient également dans ce fil est la "dénaturation" de l'oeuvre.
Vais-je reconnaitre mon bébé après avoir passé le bistouri dans tous les sens ? Le "message" ne sera-t-il pas altéré ? L'émotion que je veux transmettre ne sera-t-elle pas amputée ou déformée ?
Mon sentiment à ce sujet, c'est qu'une oeuvre "non travaillée", brute de fonte, laissera passer plus de perceptions de son auteur que d'elle-même. Je m'explique : une oeuvre brute comportera par définition des erreurs, des hérésies lexicales ou orthographiques, des maladresses, etc... Partant de là, le lecteur sentira ces "défauts" qui influenceront la perception qu'il a de leur auteur. Ces défauts trahissent forcément une maîtrise imparfaite qui peut parfois charmer par leur originalité mais qui ont plus de chance d'agacer et de décevoir le lecteur.
Travailler son oeuvre, c'est comme se présenter en tenue correcte, bien peigné et respectueux de son interlocuteur qui vous découvre.
Après, il existe une infinité de styles littéraires. Il ne faut pas croire que respecter certaines règles, empêche de définir son propre style. Au contraire, cela vous donnera de la liberté. Liberté de choisir un style : pour reprendre lhistoire du costume, il existe plein de marques, et vous pouvez même en faire faire sur mesure...
Respect du lecteur, respect de ses propres objectifs, respect des règles de base et respect de l'émotion qu'on a voulu transmettre !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.olivier-goujon.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 14:49

"bosser comme un damné", sans vouloir démoraliser. Je pense au contraire que cette effervescence autour d'un travail, d'une passion, n'est faite que de temps plein à craquer de vie.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 14:50

Romane a écrit:
"bosser comme un damné", sans vouloir démoraliser. Je pense au contraire que cette effervescence autour d'un travail, d'une passion, n'est faite que de temps plein à craquer de vie.

Là aussi, tout dépend du comment ON écrit ! Dans quel esprit... quelle optique
Revenir en haut Aller en bas
monilet
Hélice au Pays des Merveilles
avatar

Nombre de messages : 3761
Age : 66
Localisation : Île de France, chtimmi d'origine et de coeur
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 14:53

voilier67 a écrit:

Respect du lecteur, respect de ses propres objectifs, respect des règles de base et respect de l'émotion qu'on a voulu transmettre !

Voilà, tu as sûrement tout dit.
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.orange.fr/claude-colson
aadamx



Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 20/07/2006

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 14:53

voilier67 a écrit:
est-ce que j'écris dans l'espoir d'avoir un lectorat consèquent et donc majoritairement composé de lecteurs ne me connaissant ni d'Adam ni d'Eve

Tu crois ?
Revenir en haut Aller en bas
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 14:58

reGinelle a écrit:
il faut être féroce avec soi-même... bon sang... pour moi, c'est la qualité indispensable que devrait avoir celui qui a la prétention de créer.

C'est la moindre des politesses que l'on doit à son lecteur. Ceux qui écrivent et ne sont pas féroces avec eux-mêmes sont des malotrus littéraires, souvent sans talent, hélas (le talent, ce n'est peut-être que la capacité à la férocité avec soi-même, d'ailleurs).
Revenir en haut Aller en bas
voilier67

avatar

Nombre de messages : 438
Age : 55
Localisation : Alsace et Sud-Ouest pour le coeur
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 15:01

aadamx a écrit:
voilier67 a écrit:
est-ce que j'écris dans l'espoir d'avoir un lectorat consèquent et donc majoritairement composé de lecteurs ne me connaissant ni d'Adam ni d'Eve

Tu crois ?
C'est l'une des raisons pour certains. Je ne porte aucun jugement de valeur. Je pense qu'il faut juste savoir pourquoi on écrit et un peu pour qui également. Ecrire pour soi (journal intime), pour ses proches ou pour l'extérieur le plus anonyme : la démarche sera forcément différente, volens nolens.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.olivier-goujon.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 15:01

Respect du lecteur, c'est quand même la moindre des choses quand on vend.
Si je vais au restau et que contre mon argent on me file des aliments dégueulasses, euh... Cauchemard
La même chose, strictement la même chose se produit si j'achète un livre et que l'écriture est nulle.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
voilier67

avatar

Nombre de messages : 438
Age : 55
Localisation : Alsace et Sud-Ouest pour le coeur
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 15:06

Romane a écrit:
Respect du lecteur, c'est quand même la moindre des choses quand on vend.
Oui. Mais si tu savais comment le respect du client est souvent bafoué. L'exigence du client est naturelle et doit évidement solliciter l'auteur dans sa propre exigence. J'ai cotoyé bon nombre de commerciaux dans différents domaines et je suis toujours estomaqué de constater les comportements peu cavaliers et peu professionnels de certains vendeurs. La relation auteur-lecteur, même si elle est particulière puisqu'elle touche à l'art et au subjectif, procède malgré tout du même rapport de force. Non ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.olivier-goujon.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 15:09

Fulminou a écrit:
(le talent, ce n'est peut-être que la capacité à la férocité avec soi-même, d'ailleurs).

D'où la question "qu'est-ce que le talent ?"

Ro, mèche mdr

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 15:12

dominer, en les peaufinant, des dons innés, et ceci dans tous les domaines

de l'art au plus humble des actes quotidiens


Dernière édition par le Mar 29 Aoû 2006 - 15:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
voilier67

avatar

Nombre de messages : 438
Age : 55
Localisation : Alsace et Sud-Ouest pour le coeur
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 15:13

"Faire aisément ce qui est difficile aux autres, voilà le talent ; faire ce qui est impossible au talent, voilà le génie."

Ce n'est pas de moi, mais d'un écrivain suisse.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.olivier-goujon.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 15:14

voilier67 a écrit:
si tu savais comment le respect du client est souvent bafoué

Mais je sais ! Nous sommes tous confrontés à ça au quotidien, dans n'importe quel domaine. Forcément, nous vivons dans une société de consommation....

Dans le domaine de l'art, je pense à ceci. Prenons l'exemple d'un peintre ou d'un sculpteur. Le public voit d'abord, achète après. Tout va bien.
Prenons l'exemple de la littérature. Tu te vois, planté devant le rayon de la librairie, à lire le livre avant de l'acheter ?

Ce que je veux dire : on ne peut pas léser l'acheteur d'un tableau aussi facilement que l'acheteur d'un livre.
L'auteur n'a pas le droit d'occulter cela. Dans le cas contraire, il se fout du monde.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
voilier67

avatar

Nombre de messages : 438
Age : 55
Localisation : Alsace et Sud-Ouest pour le coeur
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 15:19

Romane a écrit:
Ce que je veux dire : on ne peut pas léser l'acheteur d'un tableau aussi facilement que l'acheteur d'un livre.
L'auteur n'a pas le droit d'occulter cela. Dans le cas contraire, il se fout du monde.
C'est clair comme de l'eau de roche. Hips !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.olivier-goujon.com
voilier67

avatar

Nombre de messages : 438
Age : 55
Localisation : Alsace et Sud-Ouest pour le coeur
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 15:20

Tiens, une citation rigolote :
"Tous ces gens qui n'ont pas de talent, que deviendraient-ils sans tous ces gens qui n'ont pas de goût ?" (Gilbert Cesbron)
Une autre de Françoise Giroud :
"Ce n'est pas la peine d'avoir du talent à la cinquième ligne si le lecteur ne dépasse pas la troisième." mdr
Une autre :
"Beaucoup de gens ont du talent, mais seul le travail permet de faire carrière."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.olivier-goujon.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 15:24

Il faudrait dissocier le verbe écrire.
- L'écriture à destination d'un livre qui sera diffusé auprès d'un public-client.
- L'écriture pour le plaisir, moyen d'expression, feuille confidente, multiples essais vraiment et uniquement "pour le plaisir". Ce peut aussi être un partage (famille, amis, cercle littéraire, etc...)

A partir de cette distinction, il me semble plus facile de pointer l'endroit où les contraintes sont absolument incontournables.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 15:26

et voilà aussi autre chose...

les goûts des lecteurs...

reste à savoir si un auteur doit forcémednt écrire en fonction des goûts supposés d'un lectorat

oui, s'il veut être lu... c'est évident. Mais alors cela ne revient-il au même que le conditionnement de boites de conserve ?

Et s'il n'écrit que pour traduire son imaginaire ? Là, il y a une autre approche. Plus difficile. Séduire, et convaincre surtout... même avec du talent à en revendre, ce n'est pas acquis d'office.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 15:29

Un type qui écrit pour vivre... je me pose la question : que fait-il sinon donner au lectorat ce que ce dernier attend de lui ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
voilier67

avatar

Nombre de messages : 438
Age : 55
Localisation : Alsace et Sud-Ouest pour le coeur
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 15:34

Romane a écrit:
Un type qui écrit pour vivre... je me pose la question : que fait-il sinon donner au lectorat ce que ce dernier attend de lui ?
Ce sont les oeuvres de commande...
Dans certains cas, un auteur peut avoir un imaginaire qui rencontre les besoins temporaires d'un lectorat. ll profitera de cette adéquation et de cette concordance tant que la mode ou tout au moins le besoin sera présent.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.olivier-goujon.com
voilier67

avatar

Nombre de messages : 438
Age : 55
Localisation : Alsace et Sud-Ouest pour le coeur
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 15:38

Tiens, une autre citation intéressante sur le talent :

"Le talent seul ne suffit pas pour faire un écrivain. Derrière un livre, il doit y avoir un homme." (RALPH WALDO EMERSON, poète et philosophe américain)

Une autre :

"Trois choses sont nécessaires pour faire un bon livre : le talent, l'art et le métier, c'est à dire la nature, l'industrie et l'habitude." (JOSEPH JOUBERT, écrivain français)

Une rigolote :

"Il m'a fallu quinze ans pour découvrir que je n'avais pas de talent pour écrire. Hélas ! je n'ai pas pu m'arrêter, j'étais devenu trop célèbre !" (ROBERT BENCHLEY, humoriste américain)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.olivier-goujon.com
Fulminou
Futur Banni *
avatar

Nombre de messages : 2138
Date d'inscription : 11/07/2005

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 15:48

reGinelle a écrit:
reste à savoir si un auteur doit forcémednt écrire en fonction des goûts supposés d'un lectorat

Forcément, sinon il n'écrit pas pour ce lectorat.

Citation :
Et s'il n'écrit que pour traduire son imaginaire ? Là, il y a une autre approche. Plus difficile.

Auquel cas il n'écrit que pour lui-même et ne donne pas à lire à autrui. Son lectorat à séduire, c'est lui-même, lecteur complaisant d'un auteur vaniteux à l'extrême. Mais il reste quand même dans le cas de figure précédent : il écrit en fonction d'un lectorat, réduit à lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 15:53

En fait, fulmi, je pense qu'il faut aussi distinguer des catégories de lecteurs.

Je cherche, pour savoir comment lister ces catégories. Par exemple, je connais des gens qui tendent vers les bijoux de bouquins et d'autres qui se contentent de petites histoires banalement racontées, chacune de ces deux catégories étant ravie de ce qu'elle trouve en littérature, puisque ça lui convient.

J'sais pas si c'est bien clair... grrrr09

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
voilier67

avatar

Nombre de messages : 438
Age : 55
Localisation : Alsace et Sud-Ouest pour le coeur
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 16:00

T'es très claire roro ! C'est comme les restos : on a des goûts différents, des envies différentes, et on va manger libanais, chinois, fast food, grande cuisine... etc...
A chaque fois on se fait plaisir même si le "produit" n'est pas le même.
Un livre, c'est pareil. On le consomme. Il faut juste ne pas se tromper sur l'auteur afin de ne pas être déçu. Mais il n'y a pas la panacée universelle, le livre qui conviendrait à tout le monde... et c'est tant mieux !
Le tout est de savoir proposer un produit "comestible" qui respecte les normes d'hygiène et ne pas tromper le public (bon début mais reste indigent, 4ème de couv mensongère, etc...)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.olivier-goujon.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 16:04

Voilà, c'est exactement ça : les normes d'hygiène. Ce sont les règles élémentaires.

Je ne voudrais pas raviver de mauvais souvenirs, mais il me reste en mémoire la présentation littéraire d'un torchon dont les fautes d'orthographe étaient soigneusement préservées au nom de la sincérité de l'auteur.
Merde.
Le respect du lecteur alors !
Parce que le pire a été lorsque nous nous sommes exprimés en défaveur de ce que l'on nous présentait.

Désolée, mais ça me fout dans une rage noire.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 16:07

Fulminou a écrit:
reGinelle a écrit:
reste à savoir si un auteur doit forcémednt écrire en fonction des goûts supposés d'un lectorat

Forcément, sinon il n'écrit pas pour ce lectorat.

Citation :
Et s'il n'écrit que pour traduire son imaginaire ? Là, il y a une autre approche. Plus difficile.

Auquel cas il n'écrit que pour lui-même et ne donne pas à lire à autrui. Son lectorat à séduire, c'est lui-même, lecteur complaisant d'un auteur vaniteux à l'extrême. Mais il reste quand même dans le cas de figure précédent : il écrit en fonction d'un lectorat, réduit à lui-même.

ffff tu sais très bien que ce n'est pas ce que je veux dire !!!!!!!! lk

je pense à des livres écrits pour répondre à une étude de marché par exemple... Le lecteur veut du cul... ben on écrit du cul même si dans le fond ce n'est pas ce que l'on a envie d'écrire.

et écrire sur ce que l'on a envie d'écrire, bien évidemment cela ramène à écrire pour soi puisqu'on sait que cela ne saurait intéresser quelqu'un d'autre (ce qui ne veut pas dire avec complaisance)

ce qui ne veut pas dire aussi que cela ne vaut rien ! Que cela ne trouverait jamais un lectorat. (d'abord, il y en a toujours un, même pour le pire !)

mais c'est comme en cuisine... une nouvelle manière d'accomoder un filet de sole par exemple... ou de la morue AngeR ben il faut le proposer sur une carte, le faire goûter...

et si ces saveurs inhabituelles surprennent l'ensemble des convives, il peut s'en trouver quelques-uns qui aimeront et en redemanderont..
Revenir en haut Aller en bas
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   Mar 29 Aoû 2006 - 16:09

mdr mdr on est tous venus à la cuisine


quoique... quand un livre plait on dit que la mayonnaise a bien pris AngeR
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vos réactions face à la critique de vos oeuvres (*)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» VOLTE-FACE ET MALAISES de Rafaële Germain
» [Peters, Julie Anne] La face cachée de Luna
» [Blu-Ray] Volte/Face
» [K-Drama] Baby Face Beauty
» Pour Qu'Ils Soient Face Au Soleil Levant - J. McGahern

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: A propos de l'écriture & infos concours littéraires-
Sauter vers: