Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La pub de vos livres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: La pub de vos livres   Jeu 9 Fév 2006 - 14:48

Ça serait pas mal de consacrer un fil à la pub, une fois le cap de l'édition passé. Il ne s'agit pas ici de faire la pub pour vos livres, mais de développer et regrouper les différentes filières publicitaires à exploiter.

Journaux, radios, télé, Salon du Livre, bouche à oreille, forums, sites....

Que vous propose la maison d'édition ?
Qui contactez-vous personnellement ?
Comment ?
Quelles réponses recevez-vous ?
Quel type de publicité vous-a-t-il été donné de faire et sous quelle forme ?
Quelles retombées ?
Qu'en pensez-vous ?

A votre avis, que manque-t-il que vous pourriez exploiter ?
Eprouvez-vous des difficultés ? Pourquoi ?

Quels conseils donneriez-vous, selon ce que vous a appris votre expérience ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Romane le Jeu 21 Nov 2013 - 11:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Sylian
Esclave des mots
avatar

Nombre de messages : 100
Localisation : Lanoraie, Québec
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: La pub de vos livres   Jeu 9 Fév 2006 - 16:46

Que vous propose la maison d'édition ?
Presque rien. C'est une maison d'édition avec la devise : "Quand c'est bon, ça se sait. Donc, pas besoin de publicité." Mais en janvier dernier, la maison a été vendue et je ne sais pas ce que le propriétaire actuel vise.

Qui contactez-vous personnellement ?
Je pense qu'au niveau des professeurs de mes enfants, ça fait une belle publicité dans les commissions scolaires. Il y a une bonne source de revenus à faire dans les écoles pour les auteurs capables d'animer une classe facilement, mais il faut avoir fait ses preuves avant...

Comment ?
En visitant la classe de mes enfants (gratuitement). Ça fait connaître le livre et montre aux professeurs que j'ai un certain talent à rejoindre les jeunes.

Quelles réponses recevez-vous ?
Il paraît que j'aurais pu être professeur et que je sais comment faire pour garder l'intérêt de la classe. C'est bon à savoir puisque j'ai dernièrement été contactée par deux écoles pour faire la tournée des classes (payée cette fois-ci).

Quel type de publicité vous-a-t-il été donné de faire et sous quelle forme ?
Quelles retombées ?
Je suis passée une fois à la radio et 2 fois à la télévision pour des chroniques de livres. Comme c'est tout récent, je ne peux pas savoir qu'elles ont été les retombées.

Qu'en pensez-vous ?
Si c'était à refaire, oui je le referais parce que l'expérience de la caméra doit se prendre à quelque part...

A votre avis, que manque-t-il que vous pourriez exploiter ?
De l'argent pour faire plus de publicité...

Eprouvez-vous des difficultés ? Pourquoi ?
J'ai de la difficulté à me vendre. Je manque parfois de confiance devant un directeur d'école sceptique ou un maire inintéressé par la littérature... Quand quelqu'un me regarde d'un air hautain en attendant que j'aie terminé, ça m'enlève tous mes moyens.

Quels conseils donneriez-vous, selon ce que vous a appris votre expérience ?
Pour revevoir quelques retombées économiques au-delà des droits d'auteur ou être demandé en entrevue, il ne faut pas avoir peur de faire des choses gratuitement. Les gens ne peuvent pas savoir si vous êtes bons tant que vous n'avez pas fait vos preuves. Quand ferez-vous vos preuves si vous attendez d'être payé?
Revenir en haut Aller en bas
monilet
Hélice au Pays des Merveilles
avatar

Nombre de messages : 3761
Age : 66
Localisation : Île de France, chtimmi d'origine et de coeur
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: La pub de vos livres   Jeu 31 Mai 2007 - 10:46

Je' suis en plein dans cette phase.

C'est inouï le nombre de difficulltés qui attendent le candidat (inconnu) à l'édition.

Je passe sur la phase un : trouver un éditeur ( j'ai mis 8 ans....) et
je ne suis pas sûr qu'il accepterait d'autres textes de moi ( je lui en
enverrai probalement à partir de septembre)

Ensuite il faut , pas le choix, réussir à avoir des contacts presse ,
voire radio, dans un premier temps au moins pour que l'on parle un peu
du bouquin . Et quand on sait qu'au final un livre paru a au maximum
une durée de vie de 2 mois en librairie......bref, faut galérer

C'set pas notre boulot normalement. Déjà écrire , c'est pas toujours reposant...

Courage, mes frères (sans oublier les soeurs ! ).
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.orange.fr/claude-colson
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La pub de vos livres   Jeu 31 Mai 2007 - 10:58

Les maisons d'édition (quelle que soit la formule) pullulent partout et nous n'avons que l'embarras pour les maisons à compte d'éditeur puisqu'elles sont inacessibles ou presque, et que le choix pour les maisons à compte d'auteur, sachant que l'arnaque est la plupart du temps au bout du chemin.

Les imprimeurs demeurent à notre disposition, à nous de faire le bon choix, ceci dans l'auto-édition.

Reste la diffusion, pour les deux derniers : compte d'auteur et auto-édition, avec effectivement une nuance pour les toutes petites maisons d'édition à compte d'éditeur, comme ce que tu vis avec Chloé des Lys.

En gros, c'est bien là que le bât blesse. L'auteur est en général une personne dont le temps est pris par un job et qui n'écrit que par loisir. Il n'est pas non plus formé à la diffusion, et n'a pas forcément l'esprit d'un commercial.

La décision de se faire éditer doit donc, à mon avis, être mûrement réfléchie. Pourquoi se fait - on éditer ? Dans quel but ? Si c'est pour vendre à tout prix, il faut donc se préparer à se faire sa propre pub, et savoir qu'on va dépenser une énergie folle.

Si c'est comme Anna, aucun problème ; romans téléchargeables gratuitement, l'intention est claire : diffusion sans attente matérielle en retour.

Si c'est comme réGinelle ou comme moi ; prix de vente réduit au minimum ou cadeau, sans intention de davantage, si ce n'est avoir une petite réserve chez soi pour, quand l'envie nous prend ou si l'occasion se présente, vendre ou offrir.

Et puis il reste la volonté de vendre le plus possible pour se faire connaître. C'est là que toute l'attention et toutes les forces devront intervenir pour la pub.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
monilet
Hélice au Pays des Merveilles
avatar

Nombre de messages : 3761
Age : 66
Localisation : Île de France, chtimmi d'origine et de coeur
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: La pub de vos livres   Jeu 31 Mai 2007 - 11:08

"Et puis il reste la volonté de vendre le plus
possible pour se faire connaître. C'est là que toute l'attention et
toutes les forces devront intervenir pour la pub."



Tu as oublié les gens comme moi qui ne songent pas à vendre le plus
possible,
mais vendre un peu quand même, pour être lu bien évidemment. Il
m'arrive souvent de vendre les exemplaires que j'ai à prix cûutant,
sans aucun bénéfice ni gain.



J'usqu'ici Chloé des Lys n'a pas (encore ?) de diffuseur (la maison
grossit : 150 auteurs, 226 ou 246 livres publiés. Ils ont un réseau de
travail avec 150 libraires au moins.
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.orange.fr/claude-colson
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La pub de vos livres   Jeu 31 Mai 2007 - 11:19

J'ai mentionné l'intermédiaire "nuance" concernant les maisons petites maisons d'édition comme Chloé des Lys.

En gros, tu es dépossédé de tes droits, tu touches un certain pourcentage à chaque vente, et comme leur diffusion est faible malgré qu'ils s'étendent peu à peu, tu mets la main à la pâte pour faire connaître ton livre.

C'est ce que j'appelle "intermédiaire" entre ne rien avoir à faire et tout avoir à charge. Tu te situes entre les deux.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
monilet
Hélice au Pays des Merveilles
avatar

Nombre de messages : 3761
Age : 66
Localisation : Île de France, chtimmi d'origine et de coeur
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: La pub de vos livres   Jeu 31 Mai 2007 - 11:25

La cession des droits est de règle dans l'édition (hormis compte
d'auteur et auto-édition). C'est la contrepartie du financement du
livre par l'éditeur. Chez CDL elle est limitée à 5 ans. De plus il n'y
a pas d'exclusivité pour les oeuvres à venir.
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.orange.fr/claude-colson
Priskan

avatar

Nombre de messages : 276
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: Re: La pub de vos livres   Mer 15 Aoû 2007 - 12:27

Personnellement, j'ai toujours eu du mal à comprendre le problème que pose cette cession des droits. Je lis souvent "le livre ne t'appartient plus". En pratique, qu'est-ce que cela veut dire ?

Je reste maitre de la décision de retirer ce livre de la vente si je le souhaite.
Je reste maitre de la décision de le faire éditer par un autre éditeur.
Qu'ai-je à perdre ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jackyblandeau.123.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La pub de vos livres   Mer 15 Aoû 2007 - 13:22

Relis bien le contrat qui te lie à Editeur Indépendant, Priskan. L'intégrité de l'article 1, l'article 2.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Sauf si ton contrat possède des particularités acceptées de part et d'autres ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Priskan

avatar

Nombre de messages : 276
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: Re: La pub de vos livres   Mer 15 Aoû 2007 - 16:48

Non, aucune particularité sur mon contrat. En fait, j'ai bien compris que Fulmi sur un autre forum avait parfaitement raison. Mais je ne vois pas quel risque je prends à céder mes droits ad vitam aeternam. Admettons que mon second roman soit un succès mondial (mais si ! Rêvons un peu !), que se passera t'il ? Qu'aurais-je loupé en ayant cédé mes droits sur le premier ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jackyblandeau.123.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La pub de vos livres   Mer 15 Aoû 2007 - 16:58

Tu ne prends en fait aucun risque de plus que ce à quoi tu t'engages en signant un contrat. Donc il s'agit d'un choix personnel.

En fait, je pense que le problème se pose surtout pour les petites maisons d'édition à compte d'éditeur, car à mon avis les livres ne bénéficient pas d'une pub gigantesque, et pas non plus d'un nombre de ventes gigantesque, par rapport à l'édition à compte d'auteur.
Par contre, l'avantage est que tu n'engages aucun frais.
De l'autre côté, le livre est "ficelé" par la maison d'édition.
On tourne en rond.

Imaginons que ton deuxième livre remporte un succès mondial ; ce ne pourra être le cas que s'il est édité par une grosse boîte d'édition à compte d'éditeur, et là, oui bien sûr tu perds tes droits, mais quel succès en contre partie !
Sauf que pour cela, il faut que ton manuscrit soit retenu par ladite boîte.
On tourne en rond.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: La pub de vos livres   Mer 15 Aoû 2007 - 17:45

On tourne en rond oui...
les règles sont ce qu'elles sont
tu signes avec un éditeur à compte d'éiteur... tu cèdes tes droits... pour la durée stipulée dans ton contrat... jusqu'à 70 ans ? eh bien, tant pis...
à compte d'auteur (c'est mon cas) je récupère tous mes droits des le 31 décembre qui vient (viiiiii !!! mon contrat est fini puisque j'ai refusé l'avenant pour un an de plus)... avec même la possibilité de reprendre mon bouquin et de le représener ailleurs...
vendre plus ou moins ? j'en sais rien
à compte d'auteur faut savoir mouiller sa chemise... se vendre, quoi...
à compte d'éditeur, logiquement cela ne devrait pas être nécessaire... mais bon... il y a aussi de petits éditeurs qui ne crachent pas sur un coup de main de l'auteur...
j'aime bien, Romane, ton "il faut pour cela que ton manuscrit soit retenu"... ben oui... ça c'est la logique même
vrai qu'à compte d'auteur, ou en auto édition, on peut imprimer tout et n'importe quoi... du meilleur au pire !

le compte d'éditeur garde quand même tout un sens de "reconnaissance"...
ouaips.......

alors...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La pub de vos livres   Mer 15 Aoû 2007 - 18:34

Priskan a écrit:
Non, aucune particularité sur mon contrat.

Si le contrat ne comporte aucune particularité par rapport à l'exemple en ligne, tu ne peux donc pas faire ce que tu énumérais dans ton post initial, Priskan :

Je reste maitre de la décision de retirer ce livre de la vente si je le souhaite.
Je reste maitre de la décision de le faire éditer par un autre éditeur.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
fredleborgne

avatar

Nombre de messages : 13
Age : 50
Localisation : NIORT
Date d'inscription : 19/07/2007

MessageSujet: Re: La pub de vos livres   Mer 15 Aoû 2007 - 19:53

Le monde de l'édition est un monde restreint trop sollicité, et lié à des besoins économiques.
Les "heureux élus" doivent donc avoir un public potentiellement assez large. Ce qui est parfois contradictoire avec la qualité, ou ce qu'on a envie d'écrire.
Il faut être lu. Il faut aussi exister. Vendre ses droits, c'est risquer rester dans un placard, n'être édité "qu'au bon moment" etc. etc.
Aujourd'hui, il y a le Net pour des millions d'auteurs, et autant de lecteurs. Une oeuvre qui se diffuse peut devenir immortelle, ce qui n'est pas le cas quand on existe qu'en 4 exemplaires à la bibliothèque nationale.
Etre publié à compte d'éditeur ne doit pas nous empêcher d'avoir une diffusion sur le Net. Demain, les gens téléchargeront pour lire sur papier électronique. Ils n'achèteront le vrai livre que si le texte leur a plu, car le prix d'un livre est bien supérieur à la part que touche l'auteur.
J'ai donc choisi de me faire référencer sur le Net, s'auto-éditer papier et être prêt demain à vendre un prix dérisoire des pdf (aujourd'hui, il faut les donner en licence BY-NC-ND). Ainsi, on conserve ses droits et sa notoriété peut croitre. Mais on ne devient peut-être pas célèbre au premier roman...Pas grave. Un lecteur enthousiasmé par un texte peut devenir un fan avec plusieurs livres à lire.
Les forums sont importants. Ici, vu le niveau de certains, je me fait tout petit. Sur un forum normal, en discutant de choses et d'autres, certains sont intéressés par mes propos et cliquent sur un raccourci dans ma signature pour aller voir ce que j'écris. Ce ne sont pas des auteurs comme vous, ce sont des gens curieux pour qui le Net est une source de découvertes. Un auteur amateur peut-être mais original peut ainsi être lu. Le succés ? Il ne se commande pas. Mais être présent dans des pages google, c'est être assuré d'un petit projecteur.
Bref, autant L.U peut-être pour vous un bon "café", autant il faut que vous alliez parler d'autres choses que de vous ou de littérature dans d'autres forums.

Un exemple (que je ne suis pas parce que je ne suis pas assez bon): Ecrire pour un journal citoyen comme Agoravox. Si votre sujet d'actualité est retenu, vous aurez des lecteurs pour vos livres.
Moi, je me contente de commenter les articles. Et parfois, je me cite en envoyant un lien vers une de mes nouvelles en rapport avec l'actualité.

Bref, ne vous contentez pas de voir le Net comme un moyen de diffusion. Faites le vivre.


Dernière édition par le Mer 15 Aoû 2007 - 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gm.fredleborgne.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La pub de vos livres   Mer 15 Aoû 2007 - 20:04

Tous ceux qui écrivent le savent et le font (aller partout discuter et se présenter).
Quelques uns ont commencé à choisir l'option téléchargement. Perso, ça me convient, doublé d'un stock de bouquins... mais je vais éviter de parler de mon cas puisqu'il paraît précisément que je suis un cas.

Anna Galore, ici, voit ses romans se déployer partout sur le globe, par le moyen du téléchargement. Certes ça ne lui rapporte rien, mais qui pourrait espérer vivre de son écriture, parmi nous tous, y compris parmi les meilleurs d'entre nous ? Je pense qu'il faut cesser de rêver à un moment donné.

D'autres comme Ness, Marc Galand, ou moi, et d'autres encore, s'y mettent de plus en plus. Je crois qu'au fond, ça fait encore plus rêver que le compte d'éditeur plus qu'improbable.

Même Fulmi m'a dit que ça le tentait.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
fredleborgne

avatar

Nombre de messages : 13
Age : 50
Localisation : NIORT
Date d'inscription : 19/07/2007

MessageSujet: Re: La pub de vos livres   Ven 17 Aoû 2007 - 0:30

Vous êtes jeunes (au moins d'esprit).

Vous voulez être lus.

Vous voulez gagner des cadeaux (si si)

Allez donc vous inscrire [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vous pouvez faire des rencontres. Vous pouvez faire des "reportages". Il y a une rubrique "Vos histoires". Gaga
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gm.fredleborgne.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La pub de vos livres   Ven 17 Aoû 2007 - 21:19

Justement, comment faites-vous la pub de vos livres ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: La pub de vos livres   Ven 17 Aoû 2007 - 22:42

Mon expérience :

En 1996 / 1997, j’avais trois romans terminés… « Quand le passé se fait présent », « Des êtres particuliers », et « Falaises ».
N’ayant aucune idée de la « valeur » de ce que je faisais, et vu le peu de soutien que j’avais dans mon entourage, un jour, j’ai sélectionné trois ou quatre éditeurs à compte d’auteur et je les leur ai envoyés avec un courrier précisant que j’étais consciente que l’écriture n’était pas aboutie, mais qu’il me serait utile d’avoir l’avis de professionnels. Je sais, j’étais très naïve. Vraiment très naïve ! Naïve mais quand même très lucide, bien assez pour ne pas avoir contacté les éditeurs à compte d’éditeur.
Je n’espérais qu’une appréciation, quelques conseils… Et je me disais qu’un comité de lecture de « petit éditeur » prendrait le temps, et saurait souligner les points faibles, encourager ici, reprendre là… etc.
Inutile de décrire ma surprise en trouvant dans ma boîte aux lettres, un matin, non pas un mais plusieurs contrats… Oui !
Déroulez le tapis rouge…
Sauf que… non… J’avoue que l’ouverture de telles enveloppes provoque un petit pincement au cœur… Mais… je ne suis pas stupide dans tous les domaines.
Je suis exigeante… très exigeante. Bien davantage encore envers moi-même qu’envers les autres. Et lucide. Il est d’ailleurs regrettable que je n’ai pas autant de lucidité pour toutes les choses de la vie… Mais ça, c’est un autre problème.
Donc… me voilà avec tous ces contrats entre les mains.
Je devrais avoir encore quelque part, dans les entrailles du disque de mon PC en panne, les courriers que j’ai adressés à ces maisons d’édition, leur signifiant mon refus et leur transmettant toute ma déception devant un tel comportement. Un coup d’épée dans l’eau, je le sais bien, mais…
Et j’en suis restée là, revenant tranquillement à la rédaction de mes petits contes, de mes nouvelles, de mes poèmes… De mes dérives.
En 1999, j’ai découvert Internet. Henry avait plusieurs sites. Et l’idée m’est venue de mettre en ligne un de mes romans… Je me suis formée toute seule à la création de sites et un jour je me suis lancée.
Et c’est ainsi qu’est née « la page de Réginelle »
Depuis tout ce que j’écris est mis en ligne, dans sa totalité ou presque (mais seulement les premiers jets pour les romans – avant correction de re-lecture) et en accès libre et gratuit…
En 2005 et 2006 j’ai été contactée par deux ou trois sites, j’ai fait connaissance avec les forums (jeudécriture – LU) et dernièrement ILV.
Et j’ai mis en ligne, de-ci, de-là, quelques textes… Beaucoup de textes !

Pourquoi le Net ?
Toujours à cause de cette lucidité. Parce que je sais que ce que je fais ne retiendra jamais l’attention d’un vrai éditeur. Que mes modestes écrits n’en méritent pas autant.

Pourtant j’ai fait éditer « Des êtres particuliers ».
Un jour en surfant sur des sites « littéraires », je suis tombée sur un encart publicitaire de la « Société des Ecrivains » qui disait qu’ils acceptaient les manuscrits envoyés par mail…
Une impulsion : un clic sur le fichier « livres », un clic sur le premier de la liste. Le hasard a fait que ce soit « Des êtres particuliers »… Cela aurait pu être un autre. Si j’avais pris le temps de la réflexion, j’en aurais sans doute choisi un autre. Mais bon…
C’était fin novembre 2004. Deux jours avant Noël 2004, j’ai reçu par courrier un contrat !
Vu la somme demandée, j’ai souri, remis les documents dans leur enveloppe, et balancé l’enveloppe dans un tiroir. Deux jours après Noël, Henry faisait un AVC, et tout ça m’est sorti de la tête.
Sauf que… Ils m’ont relancée… et j’ai refusé, une fois… deux fois… Cela a duré de janvier à mai 2005. Et lors de cet énième appel, alors que je leur disais encore non, je me suis surprise à penser que, après tout, je ne m’offrais que peu de plaisirs… que ma vie pour diverses raisons était bien terne, que toutes mes décisions jusque-là n’étaient prises qu’en fonction des besoins et attentes « des autres » et que, finalement, je pouvais bien pour une fois, penser très égoïstement à moi, et me faire un cadeau ! Onéreux, certes, mais après tout… ça ou une croisière, hein ? Et me voilà m’entendre leur répondre oui tout en discutant quand même leur tarif. Que j’ai fait baisser de 25 %...
J’ai reçu mes exemplaires… que j’ai distribués…
Il en restait 260 disponibles pour la SDE. Au dernier décompte de juin, il s’en est vendu une cinquantaine… Je verrai au 31 décembre de cette année, date de fin de contrat, combien il en reste et combien je récupérerai en tout. (au relevé de juin : 199 € de quoi offrir une tournée de champagne !)
J’ai reçu il y a quelques jours un avenant pour prolonger le contrat d’un an avec re-édition jusqu’à 500 exemplaires (donc 200 de plus) à leurs frais… Que je n’ai pas signé. Je ne vois pas pourquoi ils envisagent d’en re-éditer 200 alors que les premiers ne sont pas vendus.
Pour moi, le contrat avec la SDE est terminé. Au 31 décembre, je récupère mes droits, mon livre et la liberté de le reprendre en écriture si bon me semble… Il redevient « mien ». Et il sera de nouveau en ligne, en libre accès.

Qu’est-ce que j’ai fait comme publicité pour mon « œuvre » ? Aucune !

Je n’ai rien fait pour ce livre. Rien…
Je n’ai pas fait les libraires, pas cherché à organiser de séances de dédicaces, aucune forme de promotion sur les forums, sur les sites… Rien. Juste la création d’un blog le présentant mais étoffé d’autres textes, parce que la S.D.E. me demandait l’adresse de mon site pour compléter les informations de leur annuaire « auteurs » sur leur site de vente en ligne. J’ai d’ailleurs créé ce blog parce que je n’ai pas eu envie de mélanger mon site et leur promo.
Il faut croire que ce que l’on fait vaut vraiment quelque chose pour mouiller sa chemise.
À tort ou à raison.
Personnellement je pense que ce petit livre n’en mérite pas autant. Juste le plaisir de l’avoir entre les mains. Celui-là ou un autre. Juste le bonheur d’en voir un relié.
Finalement, avec un peu plus d’expérience aujourd’hui, je passerais par un imprimeur, une auto-édition, dont je retirerais autant de joie et surtout, surtout, je resterais propriétaire de TOUS les exemplaires… à offrir comme me siérait.

Mais il ne faut pas se leurrer…
Si j’écrivais mieux, beaucoup mieux, si mes petits contes avaient une autre envergure, une réelle envergure, je viserais sans hésiter le compte d’éditeur. Et seulement le compte d’éditeur.
Pourquoi ?
Parce que, justement, vu le contexte actuel, vu le peu de risques que prennent ces éditeurs, leur politique frileuse à éditer un « premier roman » d’un auteur inconnu, voir un livre retenu par leur comité de lecture, eh bien je pense que ce n’est pas rien !
Sans recherche de gloriole… juste enfin savoir qu’on écrit aussi bien qu’on rêve d’écrire.
Et puis, il est vrai que c’est eux qui ont la main mise sur les vrais circuits de distribution… Et ce besoin de transmettre un message, d’offrir une part de soi, au plus grand nombre, c’est par eux et eux seulement qu’il est possible de le satisfaire.
Mode, pas mode… Quand un livre d’un auteur inconnu a la chance d’arriver jusqu’au comité de lecture et qu’il est retenu sans réserve par ce dernier… Ben… à mon avis, c’est qu’il est bon ! Et vraiment bon !
Il ne s’agit plus là d’édition de complaisance, des mémoires sulfureuses de miss machin chose, ou des derniers ragots à scandale de monsieur truc…
Non… Voir son livre retenu est très important ! Ces éditeurs ne sont pas du genre à prendre des risques avec un torchon quelconque.
Il est vrai que pour certains, il y a tout un jeu d’accords avec les banques, qu’il y a toutes sortes de combines avec les avances et les retours libraires… etc. Mais ceux-là ne tiennent pas longtemps la route et finissent pas déposer le bilan.
Non, un éditeur, un vrai de vrai ne mise qu’à coup sûr ! Et sur un « bon » livre !

Alors le NET… Oui… bien sûr…
Mais le net, c’est comme le compte d’auteur, c’est comme l’auto-édition.
Ça va du pire du pire au meilleur… Et le meilleur reste quand même relatif. Et il faut le chercher…

Non, le Net, c’est un pis-aller, une sorte de… consolation.

Un moyen très abordable (gratuit pour tout dire) de s’auto-diffuser.
Et on a besoin de cette diffusion.
On écrit pour soi, bien sûr… Mais aussi pour les autres.
On a besoin d’être lu, et le net offre cette possibilité sans bourse délier.
On a des lecteurs… On a des commentaires… On « touche » un lectorat. Oui…
Mais parce que tous les contes sont bons à lire. Qu’il y a toujours quelques lecteurs pour trouver un intérêt à tel ou tel texte. Que ce soit bon ou moins bon ou mauvais !
Et simplement cela peut justifier d’écrire. Toucher quelques personnes, c’est déjà bien en soi.

Mais si un « vrai » éditeur proposait demain de sortir un de nos bouquins à 100 000 exemplaires parce qu’il y croit dur comme fer… Que pèserait le net face à ce potentiel de 100 000 lecteurs ? Ou davantage ?

Le net… Oui… C’est tout ce qu’il nous reste.
Mais moi, je ne suis qu’une scribouilleuse… Pas un écrivain ! Alors, le net me convient tout à fait !
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La pub de vos livres   Sam 18 Aoû 2007 - 15:05

Déjà, il faut savoir qu'une maison d'édition à compte d'auteur acceptera TOUJOURS un manuscrit quel qu'il soit. Car il faut se mettre dans le crâne une bonne fois pour toutes, que ce qui l'intéresse n'est pas la qualité littéraire mais le client et surtout son argent.

Ce qui fait qu'il est effectivement très naïf de penser qu'un comité de lecture va faire le point dudit manuscrit. Déjà la plupart du temps il n'y a pas de relecture, ensuite quand il y en a, d'une part elle n'est pas complète, d'autre part il faut payer un supplément.

Enfin, un comité de lecture d'une maison d'édition, à mon avis n'est pas fait pour décortiquer en vue d'aider l'auteur à faire mieux. Ce service relève surtout (à mon avis toujours) soit d'un atelier dans lequel on apprend, (ou d'une formation, peu importe la forme), soit des remarques d'un relecteur correcteur.

* * *

Le Net une solution de facilité ? Oui, sans aucun doute. Chacun son ordi chez lui, un ordi dans des millions de foyers éparpillés sur le globe, voilà un merveilleux outil pour se faire connaître sans se déplacer, sans payer plus que sa connexion internet, elle est pas belle, la vie ?

Avantage : on peut arriver dans n'importe quel coin du monde.

Invonvénient : on se noie dans la masse considérable des médiocrités, et si on imagine être soi-même un peu au-dessus du lot, on subit la marée haute des talents inexistants.

Quelqu'un apprécie l'oeuvre et le dit haut et fort ? Qu'est-ce qui après tout prouve que c'est crédible, aux yeux des gens qui lisent les éloges ? On sait qu'en plus de la vague de médiocrité, la brosse à reluire foisonne, car à défaut de talent, les faux éloges donnent l'impression d'en avoir, et si l'on en distribue on en recevra. Eh oui, eh oui.
J'avoue que tout ça est un peu écoeurant. Je me suis amusée, un jour, dans un forum absolument insipide, à donner de vrais commentaires, complètement techniques. Résultat : ça leur était insupportable. Mais vraiment, comme un genre de souffrance intolérable. J'ai donc testé l'inverse et ai effectué un virage à 180° en leur expliquant que Beaudelaire et Verlaine réunis ne leur arrivaient pas à la cheville....
Comment voulez-vous avoir confiance, dans ces conditions ?
Alors oui, le Net, solution de facilité, mais garder la tête bien froide.

Reste l'édition à compte d'éditeur... mais les vraies, pas les fortunes perso pour pilier... les vraies, quoi. Encore faut-il qu'on soit remarqué (donc qu'on soit remarquable). Evidemment, ce serait le top. Mais... utopie.......................

(à suivre)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: La pub de vos livres   Sam 18 Aoû 2007 - 18:42

Il y a commentaire et commentaire. Et je ne pense pas que tous soient hypocrites. Lorsque je disais que chaque texte trouve « ses » lecteurs, c’était pour souligner, et sans aucune critique restrictive de ma part, que tout le monde n’est pas… ffffffff… comment dire… qu’une certaine forme d’écriture reste difficile à certains. C’est comme quelqu’un qui s’est toujours nourri de conserves. Comment ce quelqu’un peut-il imaginer qu’il existe une cuisine « maison » ou de restaurant 4 étoiles ? Comment peut-il concevoir la différence ? Et pourquoi n’aurait-il pas le droit de trouver à son goût des écrits que d’autres trouveraient modestes ? En effet… après tout… si ce qu’il lit le touche d’une certaine manière… c’est bien aussi !
Un forum insipide ? À quels yeux ? Suivant quels critères ? Si ceux qui le fréquentent y trouvent une satisfaction… Tant mieux pour eux ! Tout le monde ne peut pas viser à l’excellence !
Par ailleurs, le goût se forme, et dans tous les domaines ! Que ce soit en musique, en littérature, dans tout ce qui touche l’art, au même titre que pour un plat de lentilles… Alors on peut avancer pas à pas…
Pour ce qui est de la brosse à reluire, je crois qu’elle est surtout utilisée par les « auteurs » eux-mêmes. Et là, c’est à chacun d’eux de savoir garder la tête sur les épaules.
Pour ce qui concerne les commentaires reçus de « simples » lecteurs, je pense qu’ils sont généralement sincères, en bien ou pas, et qu’il suffit de les recevoir avec humilité.
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: La pub de vos livres   Sam 18 Aoû 2007 - 19:12

Je ne suis pas un grand lecteur, encore moins un grand critique. Je constate seulement que beaucoup de choses écrites sur le net valent largement certains bouquins édités, qu'on se demandent d'ailleurs pourquoi ils le sont tellement ils sont nuls. L'édition papier n'est plus un critère de qualité, loin de là mais je regrette que la forte et honnête exigence envers elle-même de personne de talent comme Réginelle conduise à de l'auto-censure. Les librairies sont autant saturées que le Net de livres sans valeur. Il est dommage que certains auteurs ici présents ne possèdent pas plutôt des agents.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La pub de vos livres   Sam 18 Aoû 2007 - 20:02

reGinelle a écrit:
Il y a commentaire et commentaire. Et je ne pense pas que tous soient hypocrites.

Evidemment. Il ne faut jamais mettre tout le monde dans le même panier, dans une discussion quelle qu'elle soit. J'espère que tout le monde aura compris que je parlais de la face défectueuse...

Citation :
Un forum insipide ? À quels yeux ? Suivant quels critères ?

Bon, je précise, pour éviter toute confusion. Un forum où sont présentées en poésie classique des poésies qui n'ont strictement rien de classique, parce que des pieds non comptés, des rimes qui ne riment pas.
Des poésies sans aucune recherche ne serait-ce que d'un tout petit peu d'originalité.
Exemple : sur le thème tu m'as quittée, je suis triste, je pleure toutes les nuits une tripotée d'internautes pondent une tripotée de poésies ainsi rédigées : tu m'as quittée, je suis triste, je pleure toutes les nuits
Alors oui, je précise là aussi que je caricature, mais on parle d'édition, n'est-ce pas, et de maisons d'éditions ? Il me semble quand même que ça veut dire un peu de recherche, beaucoup de travail, enfin... pas quelque chose qui se jette comme ça sur le papier, bourré de fautes d'ortho, sans aucune originalité (ne serait-ce qu'une recherche d'originalité), sans aucune rigueur aucune, aucune, aucune.

Qu'on ne se méprenne pas, encore une fois, nous parlons du stade de l'édition... et un peu de réalisme ne ferait de mal à personne. On fait la pub d'un livre ? Oui, mais encore faut-il qu'il soit édité. Alors on disait que le compte d'auteur est ouvert à toute demande, le compte d'éditeur est très fermé (les bonnes boites, s'entend) et le Net... regorge de tout...


Citation :
Pour ce qui est de la brosse à reluire, je crois qu’elle est surtout utilisée par les « auteurs » eux-mêmes. Et là, c’est à chacun d’eux de savoir garder la tête sur les épaules.


Oui, je parle bien d'auteurs à auteurs, il suffit de regarder un peu partout sur le Net. On a mille fois abordé le sujet ; très peu nombreuses sont les critiques constructives. Sans doute par peur de représailles.

Citation :
Pour ce qui concerne les commentaires reçus de « simples » lecteurs, je pense qu’ils sont généralement sincères, en bien ou pas, et qu’il suffit de les recevoir avec humilité.

C'est évident, pardi !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La pub de vos livres   Sam 18 Aoû 2007 - 20:07

Vic Taurugaux a écrit:
Je ne suis pas un grand lecteur, encore moins un grand critique. Je constate seulement que beaucoup de choses écrites sur le net valent largement certains bouquins édités, qu'on se demandent d'ailleurs pourquoi ils le sont tellement ils sont nuls. L'édition papier n'est plus un critère de qualité, loin de là mais je regrette que la forte et honnête exigence envers elle-même de personne de talent comme Réginelle conduise à de l'auto-censure. Les librairies sont autant saturées que le Net de livres sans valeur. Il est dommage que certains auteurs ici présents ne possèdent pas plutôt des agents.

Toujours pareil, Vic, tout dépend de quoi tu parles, quand tu parles "papier".
L'auto-édition, chacun est libre d'aller voir un imprimeur et de faire imprimer.
Le compte d'auteur prend tout ce qui passe, ça fait grimper le CA.
Le compte d'éditeur est un peu plus regardant, et s'il arrive qu'un moyen passe, il y a quand même bon nombre de valeurs sûres, ce qui n'est pas le cas en compte d'auteur.

Il m'est d'autant plus facile de dire cela que je fais partie de l'auto-édition.

Ceci dit, tu as raison, il y a sur le nets de très belles écritures. Mais confrontées au royaume du pot de terre contre le pot de fer... elles n'iront jamais plus loin. Donc, le Net....


On tourne en rond, comme dirait l'autre...




Laughing

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: La pub de vos livres   Sam 18 Aoû 2007 - 21:02

On parle d'édition, oui...
mais je ne crois pas que tous ceux qui se diffusent eux-mêmes sur le net pensent à l'édition. Ou alors je suis d'une naïveté indécrottable.

le Net, pour tous ceux qui écrivent juste pour le plaisir, c'est quand même formidable.
Et les trois quarts écrivent sans aucune notion de règle, ils écrivent tel qu'ils le ressentent. Ils créent leur blog, ou fréquentent des forums, partagent ainsi leurs petites émotions.
Que quelques-uns pensent mériter d'être édités... Libre à eux alors de s'aventurer dans ce domaine. A eux effectivement l'auto-édition ou le compte d'auteur. Mais ils n'encombreront jamais les rayonnages des librairies puisque justement, la distribution, que ce soit en auto-édition ou en compte d'auteur, n'est pas assurée.
c'est un aspect à part.

@ Vic : oui, tu as raison, il y a beaucoup d'ouvrages insipides dans les librairies. Et ceci quel que soit le genre. Il n'y a qu'à voir, pour l'anniversaire de la mort de Mozart, tous les ouvrages qui sont sortis, des bons et des beaucoup moins bons... Juste parce qu'ils parlaient de Mozart, et les gens se sont jetés dessus ! Et ainsi pour tant d'autres occasions. Et tous les bouquins de personnalités "en vue"... Ce qui assure un C.A. ! peu de risque pour les maisons d'édition.
De plus, ils suivent la "mode"... Les autobiographies "marchent" bien, tout ce qui est "témoignage" aussi... Et plus c'est triste, plus c'est sombre, sordide, mieux ça accroche.
Les éditeurs fabriquent le lectorat. Forment le lectorat. Et c'est cela qui est regrettable. Et il en va en littérature comme dans tous les autres domaines de l'art. Musique, peinture... Du moment que tel ou tel ouvrage a bonne presse, c'est donc celui-là qu'il faut acheter, celui-là qu'il faut lire, et aimer !
Si les marchés du livre et du disque se portent mal, peut-être que les éditeurs devraient s'interroger vraiment sur le pourquoi au lieu d'en accuser ceci ou cela... Leur quête du profit facile et sûr, se fait au dépend d'une vraie qualité, et cela c'est ma profonde conviction. Je crois bien sincèrement qu'ils devraient revoir leur politique d'édition. Ne plus chercher la "star" qui va faire exploser les ventes mais proposer une vraie palette de genres et de styles.

Et là, tu as raison, avec un peu de recherche, on peut trouver sur le NET des écrits qui, sans peut-être être d'une écriture "supérieure", interpellent davantage pour offrir soit plus de fraîcheur, soit plus d'originalité, soit plus de profondeur.

(et merci à toi bisou )


Dernière édition par le Sam 18 Aoû 2007 - 21:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La pub de vos livres   Sam 18 Aoû 2007 - 21:07

Je n'ai pas du bien comprendre, si je comprends bien. AngeR
"La pub de vos livre" (titre du fil), me semblait passer par l'édition....

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La pub de vos livres   

Revenir en haut Aller en bas
 
La pub de vos livres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Combien de livres lisez-vous en même temps?
» Les autres livres de Lucy Maud Montgomery
» Censure des livres populaires
» Les livres illustrés et les livres-objets
» Liste de livres à vendre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: Edition-
Sauter vers: