Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ombre et Lumière (*)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Ombre et Lumière (*)   Jeu 2 Mar 2006 - 2:36

Je vous propose ici deux petits jeux.

- Ombre et Lumière : Que vous inspire ce titre, en un texte d'une quinzaine de lignes environ ?



- Comment interpréteriez-vous le texte suivant ?

L'obscurité ouatée avait mangé les ombres, une à une.
Dans l'alcôve du ventre repu, l'enfant conçu portait déjà son nom pluriel : Ténèbres.
Depuis plus loin que le dernier point du dernier horizon, l'éclat trancha le temps, s'étira, s'allongea, dépassa les terres d'ébène, les sombres océans sans fond ni fin et les déserts amnésiques.
L'éclair fulgurant décapita les Ténèbres. Du ventre ravagé de l'enfant, impétueux et rebelle jaillit son jumeau inversé au double nom singulier : Eblouissement-Amour.


Dernière édition par le Dim 19 Nov 2006 - 5:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
ronronladouceur
Prout Chef
avatar

Nombre de messages : 2608
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: Ombre et Lumière   Jeu 2 Mar 2006 - 7:36

Romane a écrit:
Comment interpréteriez-vous le texte...?

Apocalypse.

Les ténébreux avaient fait une quasi bouchée de tous les barrages qui leur obstruaient la route. Le dernier en date allait leur donner la toute puissance : l'impuissance même du reste du monde à s'interposer! L'objectif, tenir le monde sous leur coupe; le moyen, le contrôle de l'or noir, oasis des oasis... Dans l'obscurité de leur salon de velours, ils fomentaient leurs plans, tissaient et tiraient leurs ficelles...

Fruit de leurs entrailles, leur bébé à eux seuls et à l'appétit sans fond se gonflait le ventre d'or, et sa soif de pouvoir était insatiable. Eux, on les savait cupides, égoïstes, arrogants... Leur mensonge proféré allègrement à la face du monde était connu, et ils n'hésitaient pas à envoyer les enfants des leurs tuer et se faire tuer, blesser et se faire blesser, détruire... Eux toujours appelaient ça des dommages collatéraux, sachant très bien que c'était des deux côtés! Leurs enfants croyaient mourir pour leur Patrie alors que ces monstres savaient très bien que c'était pour assurer leur capital à intérêt composé. Dans l'aura noire de leurs habits lustrés de pétrole, la bête ténébreuse faisait office d'enfant unique de putes!

Mais un maître justicier veillait et attendait son Heure. Tenant l'épée haut levée de sa main gauche et un bébé par les pieds de la droite, l'annonce était faite qu'il allait bientôt porter le coup et le décapiter!

L'Heure enfin venue, à la vitesse et à l'énergie de l'éclair, le cou tomba! Ténèbres décapitées! Du corps de la bête jaillit l'enfant-Gaïa qui fut ébloui de lumière tant la nuit avait été longue, mais déjà l'on chantait et l'on respirait un air d'amour...

Alors la lumière, à l'image d'un grand souffle, parcourut le monde pour terminer le grand-oeuvre, qui pour les uns dans de grands cris d'effroi et de douleurs, qui pour les autres fut un baume pansant les dernières blessures...

Un Nouveau Ciel et une Nouvelle Terre...

Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ombre et Lumière (*)   Jeu 2 Mar 2006 - 9:38

oufti ! comme ils disent, nos LUBelges !
Je ne dis rien pour le moment, j'attends de voir les commentaires à venir, s'ils viennent, pour ne pas donner la clé avant. Wink
Merci ti-Claude, pour cette explication très fournie. bisou

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Ombre et Lumière (*)   Jeu 2 Mar 2006 - 10:02

ho ho

donc


oufti


mais qui sait ce qu'est un OUFTI ?
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ombre et Lumière (*)   Jeu 2 Mar 2006 - 10:24

aaaah bonne question.
La madame peut-elle te demander l'interprétation de son texte et la définition de notre pote Oufti ? lk

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Ombre et Lumière (*)   Jeu 2 Mar 2006 - 11:31

Réponse vendredi car il faut une photo... je vais la faire s'il y a un rayon de soleil aujourd'hui ou demain... sauf si quelqu'un a une autre proposition à faire
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ombre et Lumière (*)   Jeu 2 Mar 2006 - 15:10

Je vous dirai après pourquoi ce petit jeu d'interprétation de texte. Ne vous inquiétez pas, y'a pas de piège. Laughing
Juste que ça m'interpelle vraiment. Vous tombez sur celui-là, mais je vous raconterai quelque chose après, qui ne date pas d'hier.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
monilet
Hélice au Pays des Merveilles
avatar

Nombre de messages : 3761
Age : 66
Localisation : Île de France, chtimmi d'origine et de coeur
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Ombre et Lumière (*)   Jeu 2 Mar 2006 - 15:48

rien lu des réponses

Une nuit qui s'établit peu à peu, universelle. une déflagration atomique et sa brutale clarté. Naissance de l'enfant lumière. L'humanité court à sa perte et doit atteindre le point ultime pour que du mal jaillisse le bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.orange.fr/claude-colson
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ombre et Lumière (*)   Jeu 2 Mar 2006 - 15:52

Y'a pas de smilie "Ro sur le cul !". Considère que je le mets là.
Je continue à attendre d'autres commentaires.
Mon île, tu m'impressionnes. bisou

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lecuistot
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2480
Localisation : Ici, oui là !!
Date d'inscription : 07/03/2004

MessageSujet: Re: Ombre et Lumière (*)   Jeu 2 Mar 2006 - 18:03

Emporté par le sommeil, un rêve enmène les désirs, puis laisse place au cauchemar du réveil précoce pour s'endormir enfin : fin du baiser....
Revenir en haut Aller en bas
http://verbum.over-blog.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ombre et Lumière (*)   Jeu 2 Mar 2006 - 18:32

Merci Stéphane. Les mots, ces choses incroyables... drunken

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
ronronladouceur
Prout Chef
avatar

Nombre de messages : 2608
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: Ombre et Lumière (*)   Sam 4 Mar 2006 - 1:06

À propos de 'leur bébé à eux seuls'...

Bébé fait penser à babil... à Babylone... Baby-lone: angl. bébé seul...

La Babylone de l'Apocalypse...
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Ombre et Lumière (*)   Sam 4 Mar 2006 - 1:21

Le sens m'échappe, cela me parait ésotérique et meme contradictoire.
Ceci dit, le choix des mots est extra, ça joue.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ombre et Lumière   Dim 5 Mar 2006 - 1:30

Romane a écrit:
L'obscurité ouatée avait mangé les ombres, une à une.
Dans l'alcôve du ventre repu, l'enfant conçu portait déjà son nom pluriel : Ténèbres.
Depuis plus loin que le dernier point du dernier horizon, l'éclat trancha le temps, s'étira, s'allongea, dépassa les terres d'ébène, les sombres océans sans fond ni fin et les déserts amnésiques.
L'éclair fulgurant décapita les Ténèbres. Du ventre ravagé de l'enfant, impétueux et rebelle jaillit son jumeau inversé au double nom singulier : Eblouissement-Amour.

Voici donc comment s'est construit ce texte.

J'ai pensé à un homme. Je l'ai imaginé vivre les derniers instants d'un amour, vous savez, de ces amours tumultueuses-tueuses-mangeuses...
De ces amours qui dévorent peu à peu le meilleur pour le transformer en pire. Une ombre, puis deux, puis mille, et tout le ciel s'obscurcit.
Nuit noire.
Plus d'espoir, plus de vie dans les veines, ni dans le coeur, plus rien qu'un vide sans fond.
Et puis la vie quand même, impétueuse ; et la venue de l'Amour.
Le vrai cette fois, celui qui ravage l'avant, qui ouvre grand les fenêtres sur le plein soleil, évidence et plus encore. Celui que l'homme ne pouvait imaginer puisque successivement fauché par les amours d'avant.

C'est drôle comme se forment les idées, les images, dans la tête.
Les images d'ombres, de ténèbres, puis ce point là-bas si loin, cette fulgurance et cette force que rien ne saurait retenir, jusqu'à anéantir le noir.
L'enfant ténèbres qu'on porte au fond de soi quand le sens de la vie nous déserte.
L'enfant Lumière qu'on porte en soi, quand on renaît enfin.
L'enfant Lumière naît de l'enfant ténèbres. Sans ténèbres, il n'y aurait pas de naissance.

Le choix des mots aussi est étrange. Une succession de symboles.

Il a fallu le lire trois fois, et par trois fois personne n'a rien compris, autour de la table. On m'a dit entre autres que c'était un texte à lire et non pas à entendre (on attend donc qu'il soit saisi sur ordi et distribué parmi les autres textes, comme chaque semaine). On m'a dit qu'on voyait bien deux enfants, mais qu'on ne comprenait pas trop ce qu'ils faisaient là.
On m'a même dit que j'avais une écriture abstraite.
C'est vrai. Peut-être. Je n'en sais rien après tout, je n'ai aucun recul.
Pas une seule personne du groupe n'a saisi le sens du texte. Sont attendus un avant et un après texte, pour repères. Impossible. Tout est là. Un mot de plus et c'est fichu.

Rentrée chez moi, je l'ai relu. J'ai retrouvé intact l'homme et l'idée.
Sauf.

Sauf que soudain, une autre idée m'est venue, toujours dans l'évidence : Un homme = le monde.

C'est ce que vous avez compris vous.
Je suis sidérée.

Merci.
Rêve

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alf
Plumoversificateur
avatar

Nombre de messages : 13967
Age : 69
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Ombre et Lumière (*)   Dim 5 Mar 2006 - 9:47

Ouïr la nuit envahissante,
Mâchoires serrées sur le silence;
Baiser des mains inaccessibles;
Rêver du lendemain qui viendra, peut-être
Et s'abandonner aux ombres,

Enveloppant les images de l'en-dedans.
Taire les heures nocturnes...

Lire sur le mur blanc éclairé d'un rayon,
Une espérance, un sourire, un éclat,
Musique de chant d'un oiseau dans le buisson;
Inspiration des mots sur une feuille blanche
Exister par la plume et le jour,
Rêver du soleil futur
Et se rendormir...

Alf...

Ceci n'est pas à sa place, mais le titre du fil m'a fait "jouer" à l'acrostiche...
Revenir en haut Aller en bas
monilet
Hélice au Pays des Merveilles
avatar

Nombre de messages : 3761
Age : 66
Localisation : Île de France, chtimmi d'origine et de coeur
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Ombre et Lumière (*)   Dim 5 Mar 2006 - 11:31

Beauté Alf, splendide!
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.orange.fr/claude-colson
ronronladouceur
Prout Chef
avatar

Nombre de messages : 2608
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: Ombre et Lumière (*)   Mar 7 Mar 2006 - 3:53

Ce qui m'a aussi frappé, Romane, c'est que tu suis un chemin de découverte parallèle au texte. De ton point de départ, l'homme, tu aboutis au monde, comme si tu assistais toi-même à une naissance, celui du sens qui se donne à comprendre à la toute fin dans un éclair... Ombre du début, lumière à la fin... Qui est en fait un commencement...

Le monde à l'envers le monde à l'endroit...
Chaos-harmonie...
Not to be or to be?

Prophétie-Apocalypse-Révélation: Nous ne comprendrons le sens qu'à la toute fin...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ombre et Lumière (*)   Mar 7 Mar 2006 - 13:19

D'une manière générale, j'ai compris ce chemin de vie depuis plus d'une dizaine d'années, si ma mémoire est bonne. Donc si tu veux mieux, le mode de fonctionnement de ma pensée fait qu'il m'arrive très souvent de sauter les étapes intermédiaires pour en arriver tout de suite à l'essentiel, ce qui me permet de ne pas me prendre la tête sur "les détails".
En t'écrivant cela, je pense notamment à des thèmes comme la religion, les rapports entre hommes et femmes, le comportement humain, l'évolution de la société, le paraître (masque), l'origine des souffrances de l'enfance, enfin bref, tu sais bien, tous ces sujets dont nous débattons depuis des mois.

Je sais aussi que tous les thèmes, bien que l'on tente de les aborder séparément, se rejoignent obligatoirement. Comme s'ils démarraient d'une source commune, s'éparpillaient (*) puis se regroupaient en finalité commune.

Quel que soit le point de départ d'une image, d'une idée, d'un débat, il conduit inévitablement à ce point de rencontre dont je ne sais s'il est final ou source..... j'aurais tendance à penser qu'il est source et final à la fois...
L'enfant dans l'enfant...

J'ai eu beau zoomer sur UN homme et recevoir une série d'images très précises, en relisant je me suis aperçue que cet homme est à lui seul le monde.
Ce matin, je pense à l'infiniment petit dans l'infiniment grand. UN en est le centre, mais aussi la source et la finalité.
L'enfant dans l'enfant.

Dans ce UN, j'ai rencontré le monde.
Emerveillée.

Saisie par la rapidité de votre interprétation, toi, mon île et l'ébauche de rizou.
Saisie par le paradoxe : à l'inverse, à l'atelier, personne n'ayant compris c'est tout juste si je ne suis pas passée pour une allumée grave, du moins c'est ainsi que je l'ai ressenti (dans un sourire tranquille pour eux et pour moi, parce que j'ai compris que nous étions à des années lumière les uns des autres, mais que ça n'a aucune importance, c'est même archi normal). Ceci dit je verrai bien ce qu'ils en diront lorsqu'ils l'aborderont par la lecture directe, si toutefois ils commentent.

(*) dans chaque éparpillement (infime si peu), le monde (l'enfant dans l'enfant)

oups, ça afflue ce matin, au sujet de ce texte et ce qu'il suscite. Je pourrais aller beaucoup plus loin, mais tout se bouscule trop trop trop.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
ronronladouceur
Prout Chef
avatar

Nombre de messages : 2608
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: Ombre et Lumière (*)   Mar 7 Mar 2006 - 17:21

Romane a écrit:

Je sais aussi que tous les thèmes, bien que l'on tente de les aborder séparément, se rejoignent obligatoirement. Comme s'ils démarraient d'une source commune, s'éparpillaient (*) puis se regroupaient en finalité commune.
Le non-sens omniprésent et le sens à naître... Convergence Uni-vers-elle...

Citation :
Quel que soit le point de départ d'une image, d'une idée, d'un débat, il conduit inévitablement à ce point de rencontre dont je ne sais s'il est final ou source..... j'aurais tendance à penser qu'il est source et final à la fois...L'enfant dans l'enfant...
Finalité: Le non-sens pointe la lune, indique la direction...


Citation :
Ce matin, je pense à l'infiniment petit dans l'infiniment grand. UN en est le centre, mais aussi la source et la finalité. L'enfant dans l'enfant.
Le monde UN depuis toujours. Mais dix-visions... Puis regard dans la même direction, convergence...

Citation :
Saisie par le paradoxe : à l'inverse, à l'atelier, personne n'ayant compris
Pas sûr moi-même que j'aurais compris quelque chose même après trois lectures. Texte dense, concis, symbolique, qui demandait peut-être qu'on s'y arrête...

Citation :
(*) dans chaque éparpillement (infime si peu), le monde (l'enfant dans l'enfant)
Du chaos omniprésent à l'harmonie à naître...

Comme une vieille peau que l'on quitte...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ombre et Lumière (*)   Mar 7 Mar 2006 - 17:26

L'harmonie DEJA là.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alf
Plumoversificateur
avatar

Nombre de messages : 13967
Age : 69
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Ombre et Lumière (*)   Mar 7 Mar 2006 - 21:28

Sol y sombra...
A las cinco menos uno de la tarde...

De belles señoritas prennent leur place à l'ombre, sur le béton tiède où un coussin moëlleux accueille leur académie. Des hidalgos costumés et parfumés fument leur cigare à leurs côtés, impatients mais la tête froide et nue. Des officiers lissent leurs médailles d'une main furtive mais fière... Des senteurs de manzanilla et de havanne se mêlent aux vapeurs du soleil de là-bas, en face...
En face ? Des charpentiers, des ménagères, des employés, des cuisinières, des dockers, Ducado aux lèvres, des soldats du rang sans galons ni fouragères, des fêtards à bouteilles de cuir s'installent en rangs serrés, tout là-haut, là-bas, en face dans la "toridité"du soleil... Des parfums acides de sueur se mélangent à la douceur de la pénombre des señoritas et des hidalgos;
Les clarines sortent de l'ombre et lèvent leur bec de cuivre inondé de soleil, là-bas... En face, des officiers corrigent leurs tenues... Le son clair des trompettes est l'annonce de l'ouverture... Parfums et senteurs ne forment qu'un souffle, puis un silence...
La porte rouge-sang a fait place à un rectangle d'ombre noire... Le fauve noir en sort, cornes au vent absent, jaillissant de bravoure dans la lumière étouffante...
L'homme se met à danser devant lui, en habit de lumière.
Jusqu'à...

Alfred !!
Revenir en haut Aller en bas
Alf
Plumoversificateur
avatar

Nombre de messages : 13967
Age : 69
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Ombre et Lumière (*)   Sam 18 Nov 2006 - 21:11

(*)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ombre et Lumière (*)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ombre et Lumière (*)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commentaires "Ombre et Lumière"
» Entre ombre et lumière...
» Entre ombre et lumière
» [Collection] Les meilleurs romans policiers Ombre et Lumière
» "Après la fête" où "ombre et lumière au château de Barjac"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: Jeux d'écriture-
Sauter vers: