Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Afrique "étrange et mystérieuse" (Tintin au Cong

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: L'Afrique "étrange et mystérieuse" (Tintin au Cong   Sam 11 Mar 2006 - 22:23

Nos ancêtres les Gaulois ?



Ainsi donc, de retour d'URSS, le jeune reporter s'embarque sur le Thijsville destination Matadi ...
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: L'Afrique "étrange et mystérieuse" (Tintin au Cong   Ven 24 Mar 2006 - 8:34

S'il est sujet qui a fait couler beaucoup d'encre, c'est assurément le langage de Hergé. Il serait fastidieux de reprendre la liste des travaux de philologie qui ont été exécutés à propos de son oeuvre, tant par des Belges que par des gens de toute la francophonie, et d’ailleurs.

Un certain Bonneville a, par exemple, écrit une thèse à la Sorbonne en 1965, dont le titre est A linguistic and stylistic Analysis of the English Translation, c'est-à-dire que sont auteur a essayé de voir comment les albums de Tintin étaient traduits en anglais. Ce qui paraît évident, c'est que les « non-belges » perdent toute la saveur du langage bruxellois que par-lent les Arumbayas ou les Syldaves. Qui l'ignore aujourd'hui : ces mots incompréhensibles sont bel et bien du bruxellois marollien.

Hergé était un vrai "ket" de Bruxelles, puisque, né à Etterbeek, il a fait ses études à Ixelles et qu'il est resté dans la capitale belge très longtemps avant de commencer à voyager, et encore si peu... Seul Tintin a pris le train en 1929 (de la gare du Nord !) pour sortir des frontières. Encore à la fin de sa vie, Hergé parlait le marollien, langue de sa grand’-mère, originaire du quartier des Marolles.

Au début de son œuvre, Tintin est parti pour des pays qui existaient réellement et il n'était donc pas nécessaire de créer un langage. Par conséquent, il fallait soit faire parler les Américains ou les Soviétiques dans leur langue, soit les faire parler la langue de Tintin.

C'est la deuxième option qui a été choisie, avec une petite nuance peut-être du côté de Tintin au Congo où les noirs parlaient le "petit nègre". Il faut noter au demeurant que, dans la nouvelle version de Tintin au Congo, les noirs ont gardé leur accent, mais il est moins prononcé : Tintin n'est plus un "boula matari bon blanc", mais "Ii toujours bon blanc".
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: L'Afrique "étrange et mystérieuse" (Tintin au Cong   Dim 2 Avr 2006 - 18:14

Revenir en haut Aller en bas
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: L'Afrique "étrange et mystérieuse" (Tintin au Cong   Mer 19 Avr 2006 - 5:35

Bien souvent un personnage célèbre est utilisé contre son gré...Tintin n'y échappe pas, voici un exemple de "détournement d'image"...

Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: L'Afrique "étrange et mystérieuse" (Tintin au Cong   Ven 28 Avr 2006 - 5:24

Autre image détournée ...

Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Barnabée
La Bielle de Cadix
avatar

Nombre de messages : 2131
Age : 51
Localisation : Au sommet de la Tour des Gamelles
Date d'inscription : 28/11/2005

MessageSujet: Re: L'Afrique "étrange et mystérieuse" (Tintin au Cong   Lun 26 Mar 2007 - 12:52

Xian :

trouvaille ...
http://danymasson.skynetblogs.be/post/3869658/tintin-en-statues-et-en-images
Revenir en haut Aller en bas
http://pogroms.de.liens.futiles.com
Barnabée
La Bielle de Cadix
avatar

Nombre de messages : 2131
Age : 51
Localisation : Au sommet de la Tour des Gamelles
Date d'inscription : 28/11/2005

MessageSujet: Re: L'Afrique "étrange et mystérieuse" (Tintin au Cong   Lun 26 Mar 2007 - 12:53

Xian :

Qu'est devenu le pardessus accroché au mur de la cabine de Tintin? Si la perspective de la seconde case est correcte, on devrait pouvoir en observer une partie...



Revenir en haut Aller en bas
http://pogroms.de.liens.futiles.com
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: L'Afrique "étrange et mystérieuse" (Tintin au Cong   Mer 28 Mar 2007 - 12:41

De nombreuses erreurs ou omissions se retrouvent chez les auteurs qui travaillent vite et ont déjà la cervelle emplie des images suivantes ... Chez Hergé, malgré les correcteurs-trices, c’est fréquent... personne ne répond à la question posée ci-dessus, eh bien, dans ce même album, il y a encore quelques belles anomalies, j’y reviendrai ...
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Barnabée
La Bielle de Cadix
avatar

Nombre de messages : 2131
Age : 51
Localisation : Au sommet de la Tour des Gamelles
Date d'inscription : 28/11/2005

MessageSujet: Re: L'Afrique "étrange et mystérieuse" (Tintin au Cong   Mer 28 Mar 2007 - 12:44

Je n'avais pas remarqué que c'était une question.
Revenir en haut Aller en bas
http://pogroms.de.liens.futiles.com
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: L'Afrique "étrange et mystérieuse" (Tintin au Cong   Jeu 29 Mar 2007 - 19:24

Hergé a toujours été très "citroëniste" ...
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: L'Afrique "étrange et mystérieuse" (Tintin au Cong   Mer 18 Avr 2007 - 11:16

Tintin au Congo est le deuxième album d'Hergé et, me dit-on, pas le meilleur. Je pense que les critiques « actuels » sont fortement influencés par les « politiques » actuels et donc transposent une partie de leurs fantasmes sur les réalisations artistiques créées en d’autres temps.
Un fameux complexe de culpabilité a empoigné l’Europe depuis le dernier quart du XXème siècle.

Tintin n’a pas été envoyé dans un état étrange au nom très parlant de République Démocratique du Congo, ex Zaïre authentique mais bien dans ce qui était à l’époque un territoire administré par l’état belge : le Congo belge.

On retrouve dans cet album toutes les idées véhiculées à l'époque par les films documentaires rapportés par les militaires, les fonctionnaires, les missionnaires. C’est vrai que la sincérité et la croyance populaire ont peut-être été trompées par une politique moins ouverte qu’il y paraît. Peut-être, mais c’est un discours qui n’a rien à faire ici. Georges Remi travaillait pour le "Petit Vingtième", un hebdomadaire pour la jeunesse dirigé par un prêtre catholique bruxellois : l'abbé Wallez.
L’époque n’est pas à se soucier de gazelles trucidées ou d’éléphants chassés étrangement, on sort de la guerre quatorze et on s’achemine vers la boucherie de 1940-1945... il faut lire cet album avec cette pensée constante. L’Afrique de l’époque est considérée par les Européens comme un territoire « vierge » accessible et économiquement considéré comme l’avenir le plus intéressant qui soit.

Dans cet album comme dans le précédent, on voit Hergé s’intéresser aux techniques, par exemple ici, l’aviation de brousse... Cet avion avec lequel Tintin quitte l'Afrique pourrait avoir été inspiré par le Heinkel Flamingo. D’ailleurs, Hergé a dessiné un flamant rose en vol sur les flancs du fuselage de l’avion des sauveteurs de Tintin. (Pour la suite de l’histoire : se reporter à l’album )

Illustrations : la même image, celle de l’album n&b, celle de l’album couleur.



Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: L'Afrique "étrange et mystérieuse" (Tintin au Cong   Mer 18 Avr 2007 - 12:47

Xian a écrit:
L’Afrique de l’époque est considérée par les Européens comme un territoire « vierge » accessible et économiquement considéré comme l’avenir le plus intéressant qui soit.
C'est tout de même faire l'économie d'un scandale international des plus retentissants... Leopold II obligé de rétrocéder le Congo, propriété privée, à l'Etat Belge, pour cause de maltraitance.
Et Joseph Conrad, dont l'oeuvre (de mémoire, je ne sais plus laquelle)sur le Congo inspirèrent "Apocalypse Now".
Et de tant d'autres encore, qui dénoncèrent l'impérialisme et le colonialisme.

Hergé était un bien-pensant de droite, voire, à une époque, d'extrême-droite , avec les oripeaux de l'humanisme compassionnel.
Et bien évidemment, il faut le lire avec cette pensée constante, ni plus ni moins.
Revenir en haut Aller en bas
Barnabée
La Bielle de Cadix
avatar

Nombre de messages : 2131
Age : 51
Localisation : Au sommet de la Tour des Gamelles
Date d'inscription : 28/11/2005

MessageSujet: Re: L'Afrique "étrange et mystérieuse" (Tintin au Cong   Jeu 26 Avr 2007 - 15:13

La reconstruction du passé en fonction des opinions (ou des intérêts) du présent est une des bêtes noires des historiens.

Cette phrase est tirée de la préface au Credo de l'homme blanc (Alain Ruscio), ouvrage ayant déjà suscité bien des débats et provoqué des déboires à un grand ami forumien qui t'aurait immédiatement répondu que de Conrad, il s'agit d'Au coeur des ténèbres. L'as-tu lu ?

Il est vrai que l'on aurait souhaité que ceux que l'on admire par-dessus tout n'eussent jamais failli.

L'erreur à ne pas commettre est donc de s'autoproclamer lucide (Ruscio parle de "lucidité autoproclamée mais souvent tardive, qui serait la chose la mieux partagée au monde..."). Pour ce faire, il convient d’écarter les analyses postérieures à la chute finale du colonialisme, Xian ne prônait rien d’autre que cette mise en garde…

PS Je m'étonne vraiment de tes réactions assez véhémentes à l'endroit de Hergé ces derniers temps... Je me souviens d'autres temps où tu étais mieux intentionné envers le reste du monde, où tu étais en tant qu'admin, si pas friand, du moins enthousiasmé par l'idée d'accueillir dans LU des toqués du houppé qui cherchent à en discourir tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
http://pogroms.de.liens.futiles.com
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: L'Afrique "étrange et mystérieuse" (Tintin au Cong   Jeu 26 Avr 2007 - 15:48

Il se trouve simplement que j'ai eu l'occasion de relire certains albums, notamment à la suite de cette section du forum.
Je m'y intéresse aussi et je ne vois pas pourquoi mon avis peut poser problème, sur des questions pourtant assez connues.
Il y a un débat sur Hergé, qui dure depuis longtemps, pourquoi n'en pas faire un assez modeste écho, finalement, eu égard à ce qui peut se dire.
Les toqués du houppé cherchent à en discourir tranquillement, soit.
Les autres aussi, tiens.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'Afrique "étrange et mystérieuse" (Tintin au Cong   Jeu 26 Avr 2007 - 15:51

C'est bien la première fois que Tintin et ses potes titilleraient la matraque... Shocked

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: L'Afrique "étrange et mystérieuse" (Tintin au Cong   Jeu 26 Avr 2007 - 18:52

Beaucoup plus simple de parler des intentions inconnues des autres ( autrefois) que des nôtres aujourd'hui ...
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: L'Afrique "étrange et mystérieuse" (Tintin au Cong   Jeu 26 Avr 2007 - 20:32

Il est certain qu'il faut remettre les choses dans leur contexte de l'époque, en l'occurrence Tintin au Congo.
Je crois aussi que c'est une erreur de juger Hergé du Petit Vingtième à une époque où les colonies étaient présentées comme la panacée, avec les critères anti-colonialistes d'aujourd'hui.
C'est comme si on reniait les auteurs de la Bible ou du Coran à cause de leur machisme.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: L'Afrique "étrange et mystérieuse" (Tintin au Cong   Lun 30 Avr 2007 - 18:42

Hergé est un auteur de son temps et son attitude est celle de l’homme qui s’est découvert une vocation, un métier... certaines de ses interrogations et de ses certitudes se sont exprimées par ce qu’il savait faire le mieux : la bande dessinée. Hergé est un homme qui s’inscrit à sa manière dans les grandes traditions des journalistes d’avant Hiroshima, à l’époque d’Albert Londres et des débuts de Joseph Kessel. Aujourd’hui, de savants perroquets proposent de relire ses œuvres en adoptant - entre autres - le point de vue de la femme déjuponnée, de l’ouvrier taylorisé, du pauv’noir plus oncle Tom qu’oncle Sam voire de l’esclave, et les anti-tout crient au scandale et en appellent à la défense de la civilisation occidentale menacée par des auteurs antisociaux, racistes, inhumains producteurs de torchons infâmes. Qu’elle est soudainement bien fragile, cette culture occidentale que menacent quelques petits Miquets.
Tintin, reporter au petit XXème est un témoin absolu de ce siècle, mêlé aux grands événements de l’Europe et du monde avant le grand chambardement de 1989. Il est témoin, mais aussi un homme moralement engagé vivant des aventures le poussant, à prendre parti pour ce qu’il croit être la justice au service des plus faibles.

Hergé ne peut être qualifié de « conservateur » parce qu’il n’a jamais voulu s’engager dans ce camp que l’on baptise abusivement de « progressiste ». Tintin, en Chine, est du côté des travailleurs chinois contre les Japonais, contre l’oppresseur. Il est contre les trafiquants d’armes, contre les rois du pétrole, contre l’exploitation colonialiste — même dans Tintin au Congo”, qui est un cliché belgo-belge séduisant à relire- en profondeur, quand on a connu l’époque du premier album, puis celle de la guerre quarante en Afrique, puis le temps des révolutions, celui de la décolonisation et enfin, celui de la déconfiture actuelle. En dehors de l’album « du Congo », il y a chez le héros Tintin une volonté de non-identification à une idéologie dominante.
Ce que l’on qualifie d’anti-sémitisme ou de racisme chez Hergé est essentiellement un problème d’affrontement social, au deuxième ou au troisième degré ressentie durant la période clé de l’histoire d’un homme : son adolescence.
Ce qu’on trouve dans “Tintin au Pays des Soviets”, c’est exactement la vision que devait avoir un petit étudiant de l’Action Catholique au début des années 30. Dans “Tintin au Congo”, c’est l’image scolaire qu’on apprendra jusqu’en 1960, aussi suspecte de détournement d’idées que les cours d’histoire des écoles d’aujourd’hui. C’était une vision paternaliste et émouvante du monde et de son histoire sous l’angle européen et chrétien. Finalement, chez Hergé, s’il y a beaucoup d’idées reçues c’est qu’il résume en Tintin la parfaite projection d’un certain univers. Il n’y a aucune raison de le dénigrer, c’est celui dans lequel nous vivons.
Que l’on tente de salir un auteur ou de lui donner une étiquette, rien de neuf sous le soleil, le brav’ citoyen lambda tente assez généralement de ravaler toute réussite humaine au niveau du tas de fumier sur lequel lui-même se complaît. Certains proposent même de relire l’Occident à travers des yeux « étrangers ». L’idée n’est pas neuve. Montesquieu fait figure de dangereux militant lorsqu’il écrit Les Lettres persanes, Kant et Rousseau complotaient sans doute pour l’extrême gauche lorsqu’ils se sont inspirés des sociétés amérindiennes et polynésiennes pour décrire l’état de nature. On ne peut plus lire à son aise Saint-Augustin fasciné par la grandeur de la chrétienté ou Aristote légitimant la domination des Grecs sur les métèques et les esclaves sans être taxé de toutes sortes de déviances.

Je suis heureux d’être un déviant qui se sent plus menacé par des syndicalistes obtus que par Machiavel.

Je poursuivrai donc, lors de moments de loisirs agréables la rencontre avec les lecteurs de ce forum, dans cette partie tintinesque et y apporterai la vision que je ressens de ces petites cases travaillées mille fois, devenues mondialement célèbres, ajoutant ici et là des commentaires qui, je l’espère feront sourire ou réfléchir... et que cette réflexion amène définitivement au rire, c’est le propre de l’homme de pouvoir rire de lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: L'Afrique "étrange et mystérieuse" (Tintin au Cong   Jeu 3 Mai 2007 - 15:00

Clin d’œil au « Villeboat » qui s’éloigne du port ... Non, l’esprit de Tintin au Congo n’est ni suranné, ni dépassé...

Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: L'Afrique "étrange et mystérieuse" (Tintin au Cong   Mar 7 Aoû 2007 - 8:40

Au royaume des imbéciles, les idiots sont souverains ...

(Belga) Une information judiciaire a été ouverte au parquet de Bruxelles concernant la célèbre BD d'Hergé "Tintin au Congo" après le dépôt d'une plainte par un étudiant congolais qui estime que cet album "constitue une insulte pour tous les Congolais", rapporte mardi De Morgen.
Mbutu Mondondo Bienvenu a déposé plainte auprès du tribunal de première instance de Bruxelles contre Moulinsart, qui administre les droits sur l'oeuvre d'Hergé. Personne n'a pu être joint au parquet de Bruxelles pour commenter l'information mais une lettre du procureur du Roi adressée à Mondondo Bienvenu semble indiquer qu'une information a été ouverte pour vérifier si la plainte peut être déclarée recevable. Chez Moulinsart, on n'était pas encore au courant du dépôt de la plainte mais on indique que l'album doit être considéré "dans son contexte". Le Centre pour l'Egalité des Chances et la Lutte contre le Racisme met quant à lui en garde contre une attitude "hyper politiquement correcte".
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'Afrique "étrange et mystérieuse" (Tintin au Cong   Dim 23 Sep 2007 - 14:11

Ce paragraphe d’introduction au mot d’aujourd’hui a été publié dans l’hebdomadaire « Pourquoi-Pas ». Je me souviens d’avoir tapé ce texte pour Langlois et d’avoir oublié de noter sur ma copie la date ... On peut imaginer que nous sommes des années, bien des années en arrière ...

Question à Jacques Schepmans ...
P.P. : Vous êtes l’auteur d’un article “Tintin, témoin et moraliste”. Où se manifestent ces deux facettes de Tintin ?


J. Schepmans : Tintin est un témoin absolu, puisqu’il est mêlé aux grands événements de l’Europe et du monde avant le grand éclatement. Non seulement c’est un journaliste témoin, mais c’est aussi un journaliste engagé car ses aventures le poussent, à certains moments, à prendre parti pour les plus faibles, les plus opprimés, pour ce qu’il croit être la justice.
Il en tire des conclusions morales puisqu’elles le poussent à choisir un camp. Il le fait, non pas pour des raisons idéologiques, mais pour des raisons idéalistes. Il ne faut pas confondre le moraliste et ce qu’on pourrait appeler le “professeur de morale”. En général, c’est tout à fait incompatible. Hergé n’est pas du tout un conservateur, il n’a jamais voulu s’engager dans un camp déterminé — celui que l’on baptise peut-être abusivement de progressiste. Au contraire, si l’on reprend les bandes dessinées d’Hergé, les grands engagements de Tintin, il n’est jamais du côté du manche, toujours du côté du plus faible, de la victime. Le jour où Tintin se retrouve en Chine, il est du côté des travailleurs chinois contre les Japonais, contre l’oppresseur. Il est contre les trafiquants d’armes, contre les rois du pétrole, contre l’exploitation colonialiste —- sauf, peut-être dans Tintin au Congo”, mais c’est un cliché belge. Dès que Tintin prend sa dimension universelle, en tout non-conformisme, en se refusant tout schéma, il dénonce toujours l’injustice. “Le Crapouillot”, qu’il lisait beaucoup avant-guerre, a dénoncé également, pendant la guerre d’Espagne, les crimes fascistes et les crimes communistes, ou les persécutions dont ont été victimes les trotskystes. Il y a là une volonté de non-identification à une idéologie dominante, ce qui est très important pour apprécier Hergé.




Un moment d’exaltation passé, me voici à reprendre les fils de ce forum TINTIN qui se veut tout de même autre chose qu’un site « Tintin ». Celui qui souhaite tout savoir de Tintin ou d’Hergé trouvera aisément sur le « web » de nombreux endroits où l’on discute doctement et savamment de ce personnage et de son auteur.
Pas la peine de refaire ici le monde. Les collectionneurs eux se rassemblent en suffisamment d’endroits pour que nous ne soyons pas ici non plus résolument des leurs.
Alors quoi ?

Alors, il m’est venu à l’idée que malgré tout le monde qui s’agite, l’on pouvait encore regarder chaque vignette des albums, autrement. C’est le but de ce forum :
Lire un album, regarder les cases et parler de l’une ou l’autre d’entre elle qui pour une raison quelconque, personnelle ou non, nous touche... Ici, pas de polémique, pas de tentative de relire l’œuvre pour la corriger, simplement, naïvement voir ... voir chacun à sa manière et s’étonner, demander au voisin s’il voit la même chose ...

En pleine action politico-financière (déjà souvent rencontrée par le passé) voici donc quelques mots de Tintin au Congo, à savoir pour se remettre en selle, le résumé de cette aventure et un coup d’œil sur la première vignette de l’album.

Commençons par le résumé ... :
A peine rentré d'URSS, Tintin repart pour le Congo. On découvre les « villeboats » belges, l’existence de passagers clandestins et de requins. On s’aperçoit que Tintin, reporter est célèbre et attendu à Matadi. On découvre que les paparazzi existaient déjà et que le dollar se veut maître du monde. Sur le parvis d’une mission, Tintin rencontre Coco, un jeune garçon qui l’accompagnera un moment dans son périple broussard. Les aventures vont donc s’enchaîner, assez naïvement : crocodile blindé, singes lanceurs de noix de cocos, gazelles ruminantes, rencontre brutale entre la 1385 et une locomotive étonnante, chasse au lion, sorcier du royaume des Babaoro'm, perpétuelles rencontres avec des gangsters américains à la solde d'Al Capone, et des dizaines d’autres « gags » .., le plus célèbre de nos reporters sortira bien sûr triomphant de toutes ces aventures. Pour notre plus grand plaisir à tous.
Retour à la première vignette que l’on voit ici sur notre forum page 1 post 3.
Suite du fil : Vos commentaires sont les bienvenus. Tous vos avis seront bien reçus. Les remarques n’appelleront si vous le voulez bien aucune polémique esthétique ou politique. D’autres fils de notre forum existent à cet usage... Ici, on s’amuse de la naïveté et de la véracité du regard du dessinateur et du scénariste à propos du monde dans le quel il vit ...
Qui est le nôtre.


PS
Bien entendu, il est clair que Romane n'a pas l'âge d'avoir pu "
Citation :
Je me souviens d’avoir tapé ce texte pour Langlois et d’avoir oublié de noter sur ma copie la date ... On peut imaginer que nous sommes des années, bien des années en arrière ... "
... donc il faut bien se dire que Xian est plus âgé qu'elle... mdr

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: L'Afrique "étrange et mystérieuse" (Tintin au Cong   Mer 16 Sep 2009 - 7:51

On a l'âge de ses artères ...
Quelle veine !
Bon, Tintin au Congo fait encore parler de lui et d'ailleurs il le fera encore longtemps ...
(extraits ... http://xianhenri.be/redacchef/index.html#home)

Mais l'important est de se poser des questions comme celle que se pose Philipe Bilger : Bientôt, ne sera-t-on plus jamais digne de lire comme un grand, un adulte, un citoyen. A cause de l’abus de conscience qui nous condamne à une perpétuelle enfance.
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: L'Afrique "étrange et mystérieuse" (Tintin au Cong   Mer 16 Sep 2009 - 9:23

l'Afrique étrange et mysterieuse : c'est ce qu'elle était avant la fin de la colonisation, avant les genocides à propos desquels "Tintin" n'est pour rien...
Revenir en haut Aller en bas
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: L'Afrique "étrange et mystérieuse" (Tintin au Cong   Mer 16 Sep 2009 - 18:57

La saga des quatre albums maudits d'Hergé

Olivier Delcroix
01/09/2009
De nombreuses aventures de Tintin sont sorties de leur contexte pour être jugées à l'aune du monde actuel.

Presque chaque album de Tintin possède son histoire secrète. Mais Hergé aurait voulu que son œuvre parle d'une seule voix, soit universelle et internationale.

C'est pour cela qu'il avait créé les Studios Hergé et qu'à l'exception de Tintin au pays des Soviets (1929) il fit redessiner un bon nombre d'albums de ses débuts, dont Tintin au Congo(voir l'article ci-dessus),Tintin en Amérique (1931), Les Cigares du pharaon (1932), L'Ile noire (1937), Le Sceptre d'Ottokar (1938) ou encore Tintin au pays de l'or noir (entamé en 1939, achevé en 1948, et «refondu» en 1971).

Année après année, le reporter a acquis une célébrité telle que le fait de rendre intemporelles ses aventures, ainsi que cette volonté farouche d'Hergé d'homogénéiser son œuvre, aura finalement amené plus d'inconvénients que d'avantages.

Périodiquement, les médias, des associations diverses et variées et des particuliers attaquent en justice certains albums. Tintin au Congo arrive en première position, bien sûr, accusé de racisme à l'encontre des Congolais. On trouve également Tintin au pays des Soviets, suspecté d'anticommunisme primaire. Sans oublier L'Étoile mystérieuse, soupçonné d'antisémitisme et Tintin au pays de l'or noir, dont une séquence complète a disparu dans la version définitive de 1971.

«Une des choses qui rend Tintin mythique, analyse Benoît Peeters, biographe d'Hergé, c'est la façon dont presque tous les albums sont dotés d'une histoire parallèle. Cela crée quelque chose d'unique. Chaque aventure avait un rapport chaud avec l'actualité. Les albums redessinés par le Studio ont gagné en universalité ce qu'ils ont perdu en temporalité. Le manque de repères temporels, ce flou historique et ce lissage de l'époque et du contexte sociohistorique, a créé des déséquilibres. C'est pour cela que certains albums sont devenus “maudits”. En même temps, ils sont magnifiés par l'idée qu'il y a quelque chose de caché. Ce qui accrédite parfois l'hypothèse de l'album manquant, la véritable version unique et nullement édulcorée.»


Une version édulcorée

En ce qui concerne Tintin au Congo, album problématique, l'erreur d'Hergé aura consisté à refondre l'album en couleur en 1945. Soit quelques années avant la décolonisation belge du Congo (1960). «L'album en noir et blanc constitue un merveilleux témoignage du regard colonial des Occidentaux des années 30, explique Benoît Peeters. Mais pour le lecteur d'aujourd'hui, l'album sans âge, redessiné et mis en couleur, peut paraître blessant. Tintin traite les petits Noirs comme des nigauds. On reconnaît ce côté fondamentalement paternaliste de l'époque. Depuis de nombreuses années, je milite pour ajouter un avertissement en page 2, où on expliquerait au lecteur que cette aventure est le reflet de son temps.»

Bien sûr, point n'est besoin de rappeler que Le Lotus bleu, réalisé en 1934, s'avère une pleine leçon d'antiracisme et qu'en Russie l'on redécouvre actuellement Tintin au pays des Soviets, à tel point que Benoît Peeters va donner une conférence sur le sujet le 25 septembre prochain à Saint-Pétersbourg lors de la nouvelle édition du festival Boomsfest. Il n'empêche, L'Étoile mystérieuse, réalisé en 1941 sous occupation allemande par un Hergé déboussolé, constitue «de toute évidence la pièce à charge majeure contre Hergé », précise Peeters. Le méchant de l'album est un financier juif américain du nom de Blumenstein. Dans la version édulcorée, il sera rebaptisé «Bohlwinkel » par Hergé qui cherchera à gommer toute allusion à une rivalité euro-américaine. Quant à Tintin au pays de l'or noir, les trois versions successives font de cet album le véritable album maudit d'Hergé. Et pourtant, il s'y montre visionnaire, en abordant avec justesse les tensions tripartites entre Anglais, Arabes et Juifs au Moyen-Orient. En envoyant Tintin en Arabie, Hergé sent intuitivement que la question pétrolière est liée à l'équilibre mondial. Mais en 1971, à l'occasion de l'édition anglaise, les Éditions Methuen forcent Hergé à refondre totalement l'album.

Envolés le contexte explosif de l'époque, les rumeurs de guerre, les tensions internationales, les mouvements sionistes, l'arrestation de Tintin par la Royal Navy à Haïfa, port pétrolier israélien alors sous protectorat britannique. Évaporé aussi, l'enlèvement de Tintin par les Juifs de l'Irgoun.

«Finalement, le problème avec Hergé, conclut Benoît Peeters, c'est que son œuvre est si exceptionnelle que tout finit par se retrouver. C'est la rançon de la gloire. Le fait que Steven Spielberg et Peter Jackson soient en train d'adapter les albums de Tintin à Hollywood finit par créer une plus grande focalisation sur l'œuvre. Mais il ne faudrait pas faire d'Hergé un bouc émissaire tout simplement parce que son œuvre est plus vivante que certaines autres. À ce compte-là, si l'on appliquait le filtre du « politiquement correct » à de grands artistes ou romanciers, on ne pourrait plus lire certains romans de Balzac, de Jules Verne ou même certaines pièces de Shakespeare !»

«Hergé, fils de Tintin», de Benoît Peeters, Flammarion, collection «Champs», 10,45 €.
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: L'Afrique "étrange et mystérieuse" (Tintin au Cong   Mar 13 Oct 2009 - 8:42



Il semble qu'en 2001 tant les Belges que les Congolais étaient heureux d'avoir pu lire les aventures du petit reporter universel ...
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Afrique "étrange et mystérieuse" (Tintin au Cong   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Afrique "étrange et mystérieuse" (Tintin au Cong
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'Afrique "étrange et mystérieuse" (Tintin au Cong
» Hydravion Tintin "L'étoile mystérieuse" 1/32
» La mystérieuse affaire de Styles
» Réapparition mystérieuse 20 ans après le naufrage
» La fleur mystérieuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Passions Artistiques :: Arts :: BD :: BD Belge (francophone) :: Rue du Labrador : Hergé & Tintin-
Sauter vers: