Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hitler et Mussolini (Le Sceptre d'Ottokar)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Barnabée
La Bielle de Cadix


Nombre de messages : 2131
Date d'inscription : 28/11/2005

MessageSujet: Re: Hitler et Mussolini (Le Sceptre d'Ottokar)   Jeu 20 Avr 2006 - 15:25

xziele coe = "schiele koe" (AN schele koe), est encore très usité chez nous, traduit ici par "sale vache" est en fait une vache qui louche

Ça m'amuse beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
http://pogroms.de.liens.futiles.com
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Hitler et Mussolini (Le Sceptre d'Ottokar)   Jeu 20 Avr 2006 - 15:44

Oui, c'est un mélange très curieux. Quand on essaie de le prononcer ça sonne plutôt germanique mais visuellement ça évoque une langue slave, le polonais à cause des W ou le tchèque à cause des accents, ou encore une langue magyare. L'emploi des caractères cyrilliques dans les dessins complique encore l'affaire.

Ça pourrait être du "soviétique" ou du "yougoslave", comme dirait l'autre...
Revenir en haut Aller en bas
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Hitler et Mussolini (Le Sceptre d'Ottokar)   Jeu 20 Avr 2006 - 17:44

Cela amuse effectivement beaucoup les Bruxellois et les Belges plus ou moins bilingues ( flamands brabançons et non néerlandophones ) de voir les efforts de traduction et d'interprétation des textes hergéens.
Le fond marollien de Georges Rémy ne s'est pas atténué par la fréquentation des "bons pères" et par son élévation socio-commerciale.

De plus, le "flamand" était une langue bien en cours au Studio Hergé que fréquentaient assidument Vandersteen, Demoor et autres comparses.

Bien entendu à part les "Belges de souche", en a pûtten af hein peie de mon histoire, les textes en langage syldave ou autres sont la plupart du temps d'un humour incompréhensible, ceci est dû à la faille tectonique sur laquelle vit le "Belge de souche" que l'on nomme communément "frontière linguistik".
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Hitler et Mussolini (Le Sceptre d'Ottokar)   Dim 23 Avr 2006 - 16:14

Revenir en haut Aller en bas
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Hitler et Mussolini (Le Sceptre d'Ottokar)   Dim 23 Avr 2006 - 16:14



Dernière édition par Selmer le Sam 1 Mar 2008 - 13:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Hitler et Mussolini (Le Sceptre d'Ottokar)   Dim 23 Avr 2006 - 18:19

Melkebeke c'est celui, à lunettes, qui a les cheveux blonds, légèrement plus grand que la dame au diadème...
Le peintre Stobbaerts, est le gaillard aux cheveux blanc peignés en arrière, avec un monocle.


Dernière édition par le Lun 24 Avr 2006 - 8:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Hitler et Mussolini (Le Sceptre d'Ottokar)   Lun 24 Avr 2006 - 0:28

Oui, pour van Melkebeke il n'y a pas de problème, on l'a déjà vu dans la première case du Congo et il est plus que connu comme familier d'Hergé mais j'avoue que Stobbaerts ne me disait rien jusque-là.

J'ai le sentiment que l'homme en bleu et rouge qui tient sa coiffe à la main est aussi une caricature. J'hésitais entre le monocle et lui, pour Stobbaerts.

Sur le dessin de droite la caricature de Paul Rémi montre bien comment Hergé a pu s'inspirer de son frère pour dessiner Tintin.
Revenir en haut Aller en bas
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Hitler et Mussolini (Le Sceptre d'Ottokar)   Lun 24 Avr 2006 - 8:44

selmer a écrit:
Oui, pour van Melkebeke il n'y a pas de problème, on l'a déjà vu dans la première case du Congo et il est plus que connu comme familier d'Hergé mais j'avoue que Stobbaerts ne me disait rien jusque-là.

J'ai le sentiment que l'homme en bleu et rouge qui tient sa coiffe à la main est aussi une caricature. J'hésitais entre le monocle et lui, pour Stobbaerts.

Sur le dessin de droite la caricature de Paul Rémi montre bien comment Hergé a pu s'inspirer de son frère pour dessiner Tintin.

Stobbaerts est bien celui à monocle et l'autre est aussi un personnage connu, un ami d'Alidor me semble-t-il ( le menton doit mettre sur la bonne voie ) mais je n'ai aucun souvenir de son nom. Cela me reviendra. Ou à quelqu'un de plus fouineur que nous qui viendra nous le dire ...
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Hitler et Mussolini (Le Sceptre d'Ottokar)   Mer 26 Avr 2006 - 17:29

Où est la Syldavie ?
"La Syldavie c'est l'Albanie", aurait écrit Hergé un jour mais il se serait toujours refusé à le confirmer par la suite. Rien d'étonnant car s'il est à peu près sûr que la Syldavie est balkanique, il est impossible de la situer plus précisément et toute tentative de l'implanter logiquement ici ou là s'arrête devant les incompatibilités. Les approches les plus convaincantes la situent en Herzégovine (la région de Mostar) mais d'autres ont vu habilement dans le SYL de Transylvanie et la terminaison de Moldavie une Syldavie roumaine où le massif des Carpates formerait un parfait dessin de myriapode du syldave Zmyhlpathes. La Garde d'acier de Müsstler renvoie évidemment à la bien réelle Garde de fer roumaine de l'époque. Mais la Roumanie est de langue latine et l'Islam est loin d'y être développé au point de justifier autant de minarets.

Comme il le fait avec la linguistique pour le syldave, Hergé invente un pays en prenant des éléments à gauche à droite. Le mélange est assez coloré pour indiquer la zone de ce qu'on appelle aujourd'hui l'Europe centrale et balkanique mais trop hétéroclite pour désigner un point. C'est une bonne façon d'être vraisemblable tout en restant dans l'imaginaire.

La Roumanie, une hypothèse séduisante, à écarter comme les autres.
Carte adaptée du site www.moldovanet.net
Revenir en haut Aller en bas
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Hitler et Mussolini (Le Sceptre d'Ottokar)   Mar 2 Mai 2006 - 17:31

Revenir en haut Aller en bas
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Hitler et Mussolini (Le Sceptre d'Ottokar)   Dim 11 Juin 2006 - 7:21

Voilà une couverture qui tombe avec à propos ... mais elle existe depuis 1964 et d'autres titres ont été eux-aussi traduit en hébreu.
Qui plus que Hergé peut se vanter d'avoir été traduit en autant de langues ?

Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Hitler et Mussolini (Le Sceptre d'Ottokar)   Dim 11 Juin 2006 - 8:15

D'accord, l'hébreu se lit de droite à gauche mais était-il nécessaire d'inverser aussi la couverture ?
Elle est vraiment comme ça, ou c'est la photo qui est inversée ?
Et les planches ?
Pour la cohésion du sens de l'action et de la lecture ce serait souhaitable et techniquement ce doit être assez simple.
Revenir en haut Aller en bas
Barnabée
La Bielle de Cadix
avatar

Nombre de messages : 2131
Age : 52
Localisation : Au sommet de la Tour des Gamelles
Date d'inscription : 28/11/2005

MessageSujet: Re: Hitler et Mussolini (Le Sceptre d'Ottokar)   Lun 26 Mar 2007 - 13:42

rizlabo :

Selmer a écrit:
Comme il le fait avec la linguistique pour le syldave, Hergé invente un pays en prenant des éléments à gauche à droite. Le mélange est assez coloré pour indiquer la zone de ce qu'on appelle aujourd'hui l'Europe centrale et balkanique mais trop hétéroclite pour désigner un point. C'est une bonne façon d'être vraisemblable tout en restant dans l'imaginaire. [/i]
En relisant le Sceptre d'Ottokar, pas plus tard qu'hier, les ressemblances avec l'Albanie ne manquent pas. (Une édition de 1966).
Costumes traditionnels, vu par Camille Corot "L'Albanaise".

Ensuite, la ressemblance entre S.M. Muskar XII et le roi Zog I est assez frappante, y compris son uniforme de parade.


Mon encyclopédie préfère l'affirme d'ailleurs sans ambages, dans la bio assez croquignolette de ce Roi agité, en réalité un conservateur musulman tout ce qu'il y a de roturier ...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Zog_Ier
Ce sympathique souverain fumait jusqu'à 150 cigarettes par jour, ce qui a peut-être inspiré à Hergé la toxicomanie d'Halambique...

Enfin, notons qu'à la parution de ces histoires, l'Italie de Mussolini louchait sévèrement sur l'Albanie, jusqu'à lui tomber courageusement dessus en 1939, avec 40.000 soldats contre une garde de 5.000 hommes.

Sans être un tintinolâtre, et encore moins Hergémaniaque, il faut reconnaitre que l'histoire est amusante et bombardée de réjouissants coups fourrés.
Je me rappelle, petit, avoir été conquis par l'ingéniosité de l'appareil photo truqué pour exfiltrer le sceptre. De nos jours, un scénariste prévoyerait au moins une escadrille de vaisseaux intergalactiques, à chaque époque ses fantasmes technologiques.
Revenir en haut Aller en bas
http://pogroms.de.liens.futiles.com
Barnabée
La Bielle de Cadix
avatar

Nombre de messages : 2131
Age : 52
Localisation : Au sommet de la Tour des Gamelles
Date d'inscription : 28/11/2005

MessageSujet: Re: Hitler et Mussolini (Le Sceptre d'Ottokar)   Lun 26 Mar 2007 - 13:43



Lorsque Sporowitch tente de photographier Tintin, le déclic se fait entendre alors que celui-ci est encore sur l'un des paliers de l'escalier.



Pour une raison mystérieuse, la photo obtenue le montre plutôt au milieu de l'escalier...

Revenir en haut Aller en bas
http://pogroms.de.liens.futiles.com
Barnabée
La Bielle de Cadix
avatar

Nombre de messages : 2131
Age : 52
Localisation : Au sommet de la Tour des Gamelles
Date d'inscription : 28/11/2005

MessageSujet: Re: Hitler et Mussolini (Le Sceptre d'Ottokar)   Lun 26 Mar 2007 - 13:43

rizlabo :

J'avais remarqué également cette bizarrerie.
Si l'on regarde la planche suivante, il se passe quelque chose, comme une prise de vue silencieuse.
En admettant qu'Hergé ne laisse rien au hasard, j'ai pensé que ce premier clic correspondait tout simplement au mécanisme d'armement... Le clic peut correspondre à l'enrouleur de film, au mouvement du miroir (sur un reflex) ou à l'ouverture du diaphragme. Dans "Chasseur d'images", du mois de février 2007, il y a un dossier sur le bruit des appareils photos modernes... 63 Db, c'est pas rien..
Revenir en haut Aller en bas
http://pogroms.de.liens.futiles.com
Barnabée
La Bielle de Cadix
avatar

Nombre de messages : 2131
Age : 52
Localisation : Au sommet de la Tour des Gamelles
Date d'inscription : 28/11/2005

MessageSujet: Re: Hitler et Mussolini (Le Sceptre d'Ottokar)   Lun 26 Mar 2007 - 13:51

Selmer :

La scène était légèrement différente dans les versions noir et blanc de l’album où le Syldave préparait
son appareil pendant que Tintin se trouvait sur le palier et appuyait sur le déclencheur à la vignette suivante,
au moment où l’emplacement des personnages correspond bien au cliché. Dans les versions en couleurs
(à partir de 1947), le mot CLIC dessiné sur l’image a avancé d’une vignette.


© Hergé - Moulinsart SA

Cela montre bien, à mon avis, qu’entre 1939 et 1947, probablement grâce aux progrès technologiques
de la Deuxième Guerre mondiale, les espions syldaves ont mis au point un système de déclenchement
à retardement qui assure une plus grande discrétion mais n’ont malheureusement pas progressé dans
la maîtrise du cadrage...
Revenir en haut Aller en bas
http://pogroms.de.liens.futiles.com
Barnabée
La Bielle de Cadix
avatar

Nombre de messages : 2131
Age : 52
Localisation : Au sommet de la Tour des Gamelles
Date d'inscription : 28/11/2005

MessageSujet: Re: Hitler et Mussolini (Le Sceptre d'Ottokar)   Lun 26 Mar 2007 - 13:52

Revenir en haut Aller en bas
http://pogroms.de.liens.futiles.com
Barnabée
La Bielle de Cadix
avatar

Nombre de messages : 2131
Age : 52
Localisation : Au sommet de la Tour des Gamelles
Date d'inscription : 28/11/2005

MessageSujet: Re: Hitler et Mussolini (Le Sceptre d'Ottokar)   Lun 26 Mar 2007 - 13:52

Xian :

Les hommages et critiques à et de Hergé sont multiformes

Hommage de Juillard à Hergé ...

Revenir en haut Aller en bas
http://pogroms.de.liens.futiles.com
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Hitler et Mussolini (Le Sceptre d'Ottokar)   Ven 30 Mar 2007 - 17:57

Nous nous sommes lancés dans une aventure tintinesque partant d’un principe totalement faux : Tout le monde connaît Tintin. Puis, tout à coup, je me suis dit, que peut-être certains ne le connaissent qu’imparfaitement, voire même pas du tout, que donc, pour chaque album dont nous parlons, il faut tout de même faire un court résumé de l’histoire et reprendre plus tard nos élucubrations tintinophiles.

Ainsi donc, sous la bannière de Hitler et Mussolini, dans ce fil de forum, se cache Le sceptre d'Ottokar avant-dernier des albums en noir et blanc de la collection et le dernier paru avant guerre. (1939). L’histoire paraît à partir du 4 août 1938 dans le Petit Vingtième. Elle baigne donc dans une ambiance de menace guerrière que le dictateur Müsstler (Mussolini + Hitler) fait peser sur le paisible royaume de Syldavie dont le roi lutte pour garantir l'indépendance du pays, à l'instar du roi Léopold III de Belgique, petit pays neutre, patrie natale de Hergé.

Tintin rencontre par hasard le professeur Nestor Halambique, historien spécialiste de sigillographie, qu’il va accepter d’accompagner en Syldavie. Dans ce pays, un complot est ourdi par les activistes Bordures pour destituer le roi Muskar XII en lui volant le sceptre d'Ottokar, symbole de la monarchie. Cette histoire s'inspire directement de la situation politique de l'époque (Anschluss, Sudètes, Bohème etc...). Il faut constater que le roi, Ottokar II a bel et bien existé et qu’il a régné sur la Bohème au 13ème siècle, son tombeau se trouve dans la cathédrale Saint Vitus à Prague. Dans cet épisode apparaissent pour la première fois la Syldavie et la Bordurie, deux petits états d'Europe centrale qui pourraient se situer dans les Balkans (Serbie, Bosnie et Bulgarie comme nous l’avons expliqué ci-dessus). Bianca Castafiore fait ici son entrée en scène, la diva fera de nombreuses apparitions comme second rôle dans plusieurs aventures puis finira par jouer un rôle de premier plan dans "Les bijoux de la Castafiore"

Un lecteur parlait, ci-dessus, d’ingéniosité pour lancer le sceptre hors du château lors du vol, les collectionneurs auront remarqué que pour sa démonstration, Tintin utilise un objet différent selon la version : Bout courbé (album noir et blanc) et bout fourchu (album couleur)

Casterman a publié un fac-similé de cet album (version couleur 1947) le 18 novembre 2005. Cette édition est reproduite avec le titre intérieur en rouge, le quatrième plat "B1" avec le pull "deux couleurs" bien connu des collectionneurs...et réapparaissent les plaques d’immatriculation des voitures disparues dans les éditions d’après 1990.

Lequel de nos amis lecteurs a constaté que dans plusieurs éditions une pièce de l’uniforme du capitaine des gardes a été « oubliée » (p37 case1)... ?
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Hitler et Mussolini (Le Sceptre d'Ottokar)   Jeu 1 Nov 2007 - 8:17

Le Syldave fait parler de lui depuis 1937 ...
Voici un point de vue ...

http://zompist.com/syldave.html

Le syldave d'Hergé - Grammaire et lexique de la langue créée par l'auteur de Tintin pour "Le Sceptre d'Ottokar".
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Hitler et Mussolini (Le Sceptre d'Ottokar)   Sam 1 Mar 2008 - 13:32

Xian a écrit:
Le peintre Stobbaerts, est le gaillard aux cheveux blanc peignés en arrière, avec un monocle.
Xian a écrit:
Stobbaerts est bien celui à monocle et l'autre est aussi un personnage connu, un ami d'Alidor me semble-t-il ( le menton doit mettre sur la bonne voie ) mais je n'ai aucun souvenir de son nom. Cela me reviendra. Ou à quelqu'un de plus fouineur que nous qui viendra nous le dire ...
En fait c’était l’inverse.
Le peintre Marcel Stobbaerts est le personnage en veste rouge, pantalon bleu, bottes noires, qui tient sa coiffe dans la main droite.
L’homme aux cheveux blancs et monocle est l’industriel Edouard Cnaepelinckx, vendeur de foulards illustrés par Hergé.
(Le Figaro Beaux Arts, hors série mars 2008 et Objectiftintin.com).

Voilà l'énigme résolue.
Revenir en haut Aller en bas
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Hitler et Mussolini (Le Sceptre d'Ottokar)   Dim 2 Mar 2008 - 17:47

Mille sabords, une inversion spontanée !
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Hitler et Mussolini (Le Sceptre d'Ottokar)   Dim 2 Mar 2008 - 17:51

Esplantée par votre observation pointue.

Ro... ben euh.. esplantée ! Laughing

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Hitler et Mussolini (Le Sceptre d'Ottokar)   Dim 23 Mar 2008 - 17:07

Et encore, on ne dit pas tout ...
par exemple, le sceptre est assez fidèlement la reproduction du sceptre des huissiers polonais des années trente ...le palais royal de Klow est assez fidèlement la reproduction du palais royale de ... Bruxelles, le vendeur de limonade de la planche 33 est assez , zut quoi, je ne vais pas tout dire ...
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Novocaïne

avatar

Nombre de messages : 1106
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: Hitler et Mussolini (Le Sceptre d'Ottokar)   Lun 24 Mar 2008 - 12:46

vous êtes renversants mesdames messieurs les tintinophiles et très enrichissants.

Merci de nous faire partager vos opinions et constats.
Revenir en haut Aller en bas
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Hitler et Mussolini (Le Sceptre d'Ottokar)   Mer 26 Mar 2008 - 12:03

Merci...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hitler et Mussolini (Le Sceptre d'Ottokar)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hitler et Mussolini (Le Sceptre d'Ottokar)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hitler et Mussolini (Le Sceptre d'Ottokar)
» Tintin le sceptre d'Ottokar
» puzzles tintin hemma 1983
» [supermodel]Savoia Marchetti SM 73 (Tintin, "le sceptre d'Ottokar") 1/72e
» Me 109 B & G du Sceptre d'Ottokar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Passions Artistiques :: Arts :: BD :: BD Belge (francophone) :: Rue du Labrador : Hergé & Tintin-
Sauter vers: