Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le CPE, une solution?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
aristée
Dard-d'Art


Nombre de messages : 1449
Date d'inscription : 14/07/2005

MessageSujet: Re: Le CPE, une solution?   Jeu 23 Mar 2006 - 11:08

Deliege a écrit:
Nous sommes d'accord sur l'essentiel me semble t'il ...

Le bon sens n'a pas de parti.
Revenir en haut Aller en bas
http://bon.livre.free.fr/
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Le CPE, une solution?   Jeu 23 Mar 2006 - 11:45

aristée a écrit:
Bonjour, Deliege,

Nous n'avons pas la même sensibilté politique, mais il est agréable de discuter avec toi.
Je pense profondément qu'il y a des phénomènes naturels qui s'imposent. Et puis les humains, avec leurs petits moyens, tachent de prendre des mesures pour minimiser les conséquences néfastes de ces faits naturels.
Par exemple, quant il pleut, il pleut. On n'y peut rien. Mais on a inventé des parapluies et des cirés pour ne pas être trop mouillés.
De même, il y a des lois naturelles pour les grandes évolutions économiques.
La mondialisation en est une une, contre laquelle on ne peut que trouver quelques parades.
La mondialisation, avec sa concurrence planétaire, impose une transformation des conditions de travail.
Le temps on l'on entrait dans une entreprise et l'on nen sortait qu'a la retraite, c'est fini.
La concurrence impose la fluidité des emplois.C'est une nouvelle donne, mais il n'y a rien de dramatique.
Ce qui est dramatique, c'est lorsque il n'y a pas d'alternative au chomage. Mais si, en perdant un emploi,on peut en trouver un autre assez rapidement et que dans l'entre temps, les conditions matérielles n'en souffrent pas trop, on aura réduit les inconvénient de l'évolution inéluctable de l'economie mondiale.
Si l'on s'arqueboute sur un droit du travail périmé, on dessert les intérets des travailleurs qui resteront au chomage durant des périodes insupportables.


Y'a juste un petit détail...L'Homme n'est pas responsable de la pluie..il faut qu'il fasse avec...OK
Mais la Mondialisation n'est pas un phénomène naturel que je sache mais bien une volonté du monde Capitaliste..C'est donc bien un rapport de force...
Revenir en haut Aller en bas
aristée
Dard-d'Art
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 14/07/2005

MessageSujet: Re: Le CPE, une solution?   Jeu 23 Mar 2006 - 13:32

Il y a des stades sociologiques par lesquels passent les sociétés, qui sont des lois aussi naturelles que les lois climatiques
Mais j'expose simplement mon point de vue. Je sais parfaitement que je ne convaincrais personne.
Revenir en haut Aller en bas
http://bon.livre.free.fr/
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Le CPE, une solution?   Jeu 23 Mar 2006 - 13:41

aristée a écrit:
Il y a des stades sociologiques par lesquels passent les sociétés, qui sont des lois aussi naturelles que les lois climatiques
Mais j'expose simplement mon point de vue. Je sais parfaitement que je ne convaincrais personne.


Bien sûr qu'il ya des stades sociologiques... Marx à très bien expliqué ça...Moi aussi, j'expose mon point de vue...pas plus... Ange
( j'ai souvent le tort de m'exprimer de manière véhémente...mais je respecte parfaitenent ton point de vue)
Revenir en haut Aller en bas
Deliege

avatar

Nombre de messages : 3537
Age : 55
Localisation : Entre le Vatican et Diên Biên Phu
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Le CPE, une solution?   Jeu 23 Mar 2006 - 13:49

Je pense en effet qu'il existe sinon des lois en tout cas des mécanismes économiques et sociaux qui aboutissent à telle ou telle situation : en l'occurrence la mondialisation des échanges.
Je crois tout autant que les rapports de force entre groupe sociaux font partie de ces mécanismes et qu'il n'est donc pas forcément vain de vouloir agir sur le "cours des choses ..."
Jusqu'à preuve du contraire il n'existe pas d'alternative au système capitaliste fondé sur la propriété privée (sinon les "expériences" communistes dont le bilan ne semble plus à faire ...) à ceci près que sa capacité à créer des richesses doit être accompagnée par une régulation collective exprimée par la démocratie représentative et incarnée par la puissance publique ( et ce afin que les seules régles ne soient pas celles du marché mais aussi cellees de l'intérêt général : protection sociale, environnement, partage des richesses, paix ...)
C'est une forme de social démocratie ou de réformisme radical ....
Revenir en haut Aller en bas
bertrand-mogendre
Bienveneur bucolique
avatar

Nombre de messages : 3001
Age : 62
Localisation : ici et là
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Le CPE, une solution?   Jeu 23 Mar 2006 - 14:02

...ou de communisme révolutionnaire ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/mogendre/
Deliege

avatar

Nombre de messages : 3537
Age : 55
Localisation : Entre le Vatican et Diên Biên Phu
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Le CPE, une solution?   Jeu 23 Mar 2006 - 14:17

Pas vraiment .... AngeR
Revenir en haut Aller en bas
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 67
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Le CPE, une solution?   Jeu 23 Mar 2006 - 16:58

CPE... pas CPE...
tout ce que je retiens de la lecture du texte, c'est ce pouvoir accordé de licencier sans obligation d'en donner le motif.

Pour moi, c'est porter atteinte à la dignité de l'individu. C'est lui dénier toute valeur.

Par ailleurs, en lisant tout le texte on relève ceci :

Citation :
En cas de rupture du contrat, à l'initiative de l'employeur, au cours des deux
premières années, il ne peut être conclu de nouveau contrat première embauche entre
le même employeur et le même salarié
avant que ne soit écoulé un délai de trois mois
à compter du jour de la rupture du précédent contrat.

un CPE à répétition ? la porte ouverte à tous les dérapages... voila un jeune qui signe un CPE... 15 mois après il est licencié, sans motif... et pourtant, ce même jeune est quand même assez bon pour en signer un autre 3 mois après ?

j'en ai froid dans le dos.

le CDD existe, il est bien suffisant à mon sens.

et oui... je suis assez en colère après tous ces ffffffffffffff .........pour souhaiter que la cocotte minute explose enfin au nez de quelques-uns.
Revenir en haut Aller en bas
Renan
Azurément Vôtre
avatar

Nombre de messages : 706
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 23/09/2005

MessageSujet: Re: Le CPE, une solution?   Jeu 23 Mar 2006 - 17:02

Vilain a écrit:
Rien..d'en rester au droit à un travail....Une société qui n'est pas capable de fournir un travail à ceux qui n'ont rien d'autre pour vivre ne mérite pas d'exister...

Cette réflexion me fait penser à la mienne, de réflexion, que je me fais à moi-même depuis un moment : "Quelle est la vocation d'une société ?". ici "société" désigne "entreprise" et non "ensemble social".

Figurez-vous que la question est posée aux étudiants des écoles de commerce, comme une colle.
Eh ben la réponse à la mode, je veux dire LA réponse donnée par les enseignants, c'est "La vocation d'une entreprise est de créer de la valeur".
Créer de la valeur, c'est faire augmenter la valeur (boursière) de l'entreprise. C'est-à-dire le cours de l'action.

Et si la vocation d'une entreprise était de créer de l'emploi ?

Renan
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lesitelaplume.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le CPE, une solution?   Jeu 23 Mar 2006 - 17:06

Ça remettrait toute une psychologie en question : celle des dirigeants.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lacroix



Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: Le CPE, une solution?   Jeu 23 Mar 2006 - 19:24

Renan a écrit:


Cette réflexion me fait penser à la mienne, de réflexion, que je me fais à moi-même depuis un moment : "Quelle est la vocation d'une société ?". ici "société" désigne "entreprise" et non "ensemble social".

Figurez-vous que la question est posée aux étudiants des écoles de commerce, comme une colle.
Eh ben la réponse à la mode, je veux dire LA réponse donnée par les enseignants, c'est "La vocation d'une entreprise est de créer de la valeur".
Créer de la valeur, c'est faire augmenter la valeur (boursière) de l'entreprise. C'est-à-dire le cours de l'action.

Et si la vocation d'une entreprise était de créer de l'emploi ?

Renan

Tu bosses dans une grosse boîte, non ?
La majorité des sociétés n'est pas côtée en bourse.

Je réfute ce genre d'argument. L'artisan qui se met à son compte n'a pas pour vocation de créer de l'emploi mais de se rémunérer lui-même, de faire vivre sa famille, quoi !!!
L'emploi viendra après.

A vous entendre, les employeurs sont tous des salauds qui vont en profiter.
Les grosses boîtes, peut-être, mais reste à savoir qui est l'employeur dans ces pseudo-administrations.
Le type tout seul à son compte qui ne sait pas si son activité sera toujours la même dans deux ans, cela peut peut-être lui être utile le CPE pour embaucher quelqu'un.
N'oublions pas quand même que les petites entreprises sont les plus gros employeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Deliege

avatar

Nombre de messages : 3537
Age : 55
Localisation : Entre le Vatican et Diên Biên Phu
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Le CPE, une solution?   Jeu 23 Mar 2006 - 19:33

Ben il me semble que la "vocation" d'une entreprise privée c'est d'abord de mettre un produit ou un service sur un marché ...
La condition première pour créer de l'emploi, c'est quand même d'exister sur ce marché, c'est à dire de vendre ces produits ou services et d'en tirer un bénéfice à redistribuer entre ceux qui apportent leur travail (salariés exécutants comme dirigeants) , ceux qui apportent leus capitaux (actionnaires) et la collectivité (par le biais de l'impôt) ...
Donc tant mieux si une entreprise réalise des bénéfices !!
Reste ensuite à déterminer la nature de leur répartition en fonction des priorités que la collectivité se fixe ...
Revenir en haut Aller en bas
Deliege

avatar

Nombre de messages : 3537
Age : 55
Localisation : Entre le Vatican et Diên Biên Phu
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Le CPE, une solution?   Jeu 23 Mar 2006 - 19:36

Romane a écrit:
Ça remettrait toute une psychologie en question : celle des dirigeants.

C'est un peu réducteur ça non ???
Revenir en haut Aller en bas
aristée
Dard-d'Art
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 14/07/2005

MessageSujet: Re: Le CPE, une solution?   Jeu 23 Mar 2006 - 20:27

Deliege a écrit:
Romane a écrit:
Ça remettrait toute une psychologie en question : celle des dirigeants.

C'est un peu réducteur ça non ???

SI.
Bien sur, ce ne sont que des mots.Mais même s'il ne s'agit que d'un peu de démagogie, les mots, à la longue finissent par créer des ambiances de " pensée unique", largement préjudiciables aux accords pourtant indipensables entre sensibilités différentes.
Quand allons nous enterrer définitivement la lutte des classes?
Je pense que l'Association Capital Travail déja pronée par de Gaulle serait une excellente chose....mais elle postule l'abandon des sectarismes.et ça......
Revenir en haut Aller en bas
http://bon.livre.free.fr/
Renan
Azurément Vôtre
avatar

Nombre de messages : 706
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 23/09/2005

MessageSujet: Re: Le CPE, une solution?   Jeu 23 Mar 2006 - 20:56

Lacroix et deliege ont apporté les réponses auxquels je m'attendais, pour la simple raison que je me les suis faites aussi. Même si lacroix est un peu agressif en "réfutant" un "argument" qui n'en était pas un, mais une question.
Bref.

Oui, la première vocation d'une entreprise est d'offrir un service ou un produit. C'est ce qui a été oublié à l'époque des start-ups, où on a pensé que créer un .com avec un sevice nébuleux était durable...

La seconde vocation, qui va de paire avec la première au moment de la création de l'entreprise, est d'en faire vivre son fondateur.

Supposons que l'entreprise ainsi fondée grossisse. Donc : gagne des marchés, dégage une rentabilité : ne serait-ce point le moment alors(utopique) d'avoir une troisième vocation, celle de faire profiter d'autres de sa dynamique ?
C'est encore une question, pour ceux qui voient mal les points d'interrogation.

Aujourd'hui, combien d'entreprise on le réflexe mécanique : croissance => emplois ?

Pourquoi ne l'auraient-elles pas ?

Les lois et institutions françaises laissent-elles une chance à ce réflexe de se déclencher ?

Renan
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lesitelaplume.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le CPE, une solution?   Jeu 23 Mar 2006 - 21:09

Deliege a écrit:
Romane a écrit:
Ça remettrait toute une psychologie en question : celle des dirigeants.

C'est un peu réducteur ça non ???

Je parle des dirigeants d'entreprise, ne vous méprenez pas.
Pour l'instant, tout est bâti sur le système du profit.
Créer des emplois, c'est peut-être payer des charges. Et peut-être penser à payer raisonnablement son personnel.... non ?
Donc changement de mentalité... non ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
aristée
Dard-d'Art
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 14/07/2005

MessageSujet: Re: Le CPE, une solution?   Jeu 23 Mar 2006 - 21:35

Je crois qu'il y a des tendances de fond intemporelles et qui ne peuvent être changés.
" pas d'intéret, pas d'action" disaient les romains.
Le marxisme pensait résoudre le problème( lutte du capital et du travail) en socialisant les outils de production. Ainsi pensaient ils, le travail, c'est a dire l'humanité ne serait plus écrase par le capital, c'est à dire la matière ( l'expression n'est pas de moi, mais de justin Godard).
Mais la machine économique ne marchait pas.
C'est pourquoi, a la classe des nantis économiquement, les marxistes ont été amenés a substituer une nouvelle classe, les aparachiks( orthographe non garanti)
Les nouveaux nantis n'avaient pas plus d'argent, mais des prestations en nature( automobile plus puissantes, datchas plus ou moins luxueuses selon le grade dans le parti.)
Ils ont donc du réintroduire l'intéret sous une nouvelle forme.
Bien sur, on a le droit de réver. De penser que les mentalités peuvent changer. A mon avis, c'est une utopie. Alors mieux vaut essayer de trouver des solutions en commençant par admettre ce qui existe et s'impose à nous.
Revenir en haut Aller en bas
http://bon.livre.free.fr/
Deliege

avatar

Nombre de messages : 3537
Age : 55
Localisation : Entre le Vatican et Diên Biên Phu
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Le CPE, une solution?   Jeu 23 Mar 2006 - 21:46

Je partage l'avis de Renan et aussi de mein Goth sur le fait qu'une entreprise doit aussi avoir pour objectif de répartir équitablement les fruits de sa croissance et d'en faire bénéficier ses salariés, la collectivité et bien sûr contribuer à créer de l'emploi.
Il y a probablement beaucoup de différences entre les moins de 500 salariés ( 80% de l'emploi en France) et les grandes entreprises côtées ou non en bourse. Il ya aussi certainement des contraintes différentes selon le secteur d'activité plus ou moins soumis à la concurrence internationale et donc à la nécessité de survivre sur un marché plus ou moins féroce ... Un patron est il fatalement "accapareur" ? ... Je n'en suis pas sûr ...
Il est possible que si la puissance publique fixe des règles du jeux qui tout en assurant un niveau élevé d'emploi et de revenu créent par la même un niveau de croissance soutenu et donc une demande forte, un patron devienne "social" parce que "ça marche" ... C'est le pari des économistes Keynesiens ... Ca a marché dans les années trente aux USA et d'une certaine façon pendant nos "trente glorieuses" ... Ce modéle est il encore valable ? ... Peut il être préservé en Europe ? Est il compatible avec le développement des pays en grande croissance ?? Que suppose t'il en terme d'organisation internationale ? ....
AngeR
Je souhaite politiquement que la social démocratie se développe ... je fais ce que je peux pour que cette idée progresse ... mais si cette idée est fausse elle se brisera sur le réel qui s'impose toujours ....
Revenir en haut Aller en bas
Renan
Azurément Vôtre
avatar

Nombre de messages : 706
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 23/09/2005

MessageSujet: Re: Le CPE, une solution?   Ven 24 Mar 2006 - 14:17

Deliege a écrit:
Je partage l'avis de Renan et aussi de mein Goth sur le fait qu'une entreprise doit aussi avoir pour objectif de répartir équitablement les fruits de sa croissance et d'en faire bénéficier ses salariés, la collectivité et bien sûr contribuer à créer de l'emploi.
Il y a probablement beaucoup de différences entre les moins de 500 salariés ( 80% de l'emploi en France) et les grandes entreprises côtées ou non en bourse. Il ya aussi certainement des contraintes différentes selon le secteur d'activité plus ou moins soumis à la concurrence internationale et donc à la nécessité de survivre sur un marché plus ou moins féroce ... Un patron est il fatalement "accapareur" ? ... Je n'en suis pas sûr ...
Il est possible que si la puissance publique fixe des règles du jeux qui tout en assurant un niveau élevé d'emploi et de revenu créent par la même un niveau de croissance soutenu et donc une demande forte, un patron devienne "social" parce que "ça marche" ... C'est le pari des économistes Keynesiens ... Ca a marché dans les années trente aux USA et d'une certaine façon pendant nos "trente glorieuses" ... Ce modéle est il encore valable ? ... Peut il être préservé en Europe ? Est il compatible avec le développement des pays en grande croissance ?? Que suppose t'il en terme d'organisation internationale ? ....
AngeR
Je souhaite politiquement que la social démocratie se développe ... je fais ce que je peux pour que cette idée progresse ... mais si cette idée est fausse elle se brisera sur le réel qui s'impose toujours ....

Il y a un paradoxe entre les petites et les grosses entreprises :
- un "petit" patron un tant soit peu philanthrope qui souscrit à l'idée d'embuacher en cas de croissance se heurte en France à la lourdeur administrative et financière de l'emploi, très marquée dans notre pays.
- un "grand" patron, genre Président qui reporte à une AG d'actionnaires, et dont les performances sont essentiellement jugées sur le cours de l'action (côtée ou pas en bourse, n'oublieons pas que la part sociale existe sans la bourse !), dispose des moyens d'absorber financièrement et administrativement des embauches mais n'est pas invité à jouer ce jeu là par ce système d'évalution financière à court terme.

Sans doute le CNE et le CPE visent-ils à attaquer le paradoxe sur la première catégorie, mais peut-être pas avec les bons arguments, en particulier sur le plan de la précarité.

Renan
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lesitelaplume.com
bertrand-mogendre
Bienveneur bucolique
avatar

Nombre de messages : 3001
Age : 62
Localisation : ici et là
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Le CPE, une solution?   Sam 25 Mar 2006 - 17:32


tourné en dérision, des décisions aussi importante, c'est déjà s'interesser au problème.
je crois que j'irais défiler pour mieux m'informer, même si la rue n'est pas à nous.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/mogendre/
Deliege

avatar

Nombre de messages : 3537
Age : 55
Localisation : Entre le Vatican et Diên Biên Phu
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Le CPE, une solution?   Sam 25 Mar 2006 - 19:01

bertrand-mogendre a écrit:
même si la rue n'est pas à nous.

Pourquoi non ?
Revenir en haut Aller en bas
aristée
Dard-d'Art
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 14/07/2005

MessageSujet: Re: Le CPE, une solution?   Sam 25 Mar 2006 - 21:19

bertrand-mogendre a écrit:

tourné en dérision, des décisions aussi importante, c'est déjà s'interesser au problème.
je crois que j'irais défiler pour mieux m'informer, même si la rue n'est pas à nous.

Si tu vas défiler , c'est que ton siège est fait......
Et si vraiment tu es encore hésitant, dans le défilé, tu risques de n'entendre qu'un son de cloche....
Maintenant, la rue est à tout le monde. Et c'est justement pour cela qu'il ne faut pas l'abimer en la dépavant par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
http://bon.livre.free.fr/
Deliege

avatar

Nombre de messages : 3537
Age : 55
Localisation : Entre le Vatican et Diên Biên Phu
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Le CPE, une solution?   Sam 25 Mar 2006 - 21:30

aristée a écrit:
dans le défilé, tu risques de n'entendre qu'un son de cloche....

Avec les coups qui pleuvent ... on peut entendre pas mal de cloches !!
mdr
Revenir en haut Aller en bas
aristée
Dard-d'Art
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 14/07/2005

MessageSujet: Re: Le CPE, une solution?   Sam 25 Mar 2006 - 22:38

Deliege a écrit:
aristée a écrit:
dans le défilé, tu risques de n'entendre qu'un son de cloche....

Avec les coups qui pleuvent ... on peut entendre pas mal de cloches !!
mdr

On peut le prendre comme ça! mdr mdr mdr mdr mdr mdr mdr mdr mdr
Revenir en haut Aller en bas
http://bon.livre.free.fr/
Deliege

avatar

Nombre de messages : 3537
Age : 55
Localisation : Entre le Vatican et Diên Biên Phu
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Le CPE, une solution?   Dim 26 Mar 2006 - 21:12

Dieu (!!) sait si je ne suis pas "alter" mais là ce soir les infos sur TF1 et France 2 à propos du conflit sur le CPE frolent scandaleusement avec la caricature de propagande pro - gouvernementale : la question n'est évoquée que par le biais des perturbations à craindre de la journée de grève du 28 (même les cheminots pourtant pas concernés les salopards !!) et les étudiants (de l'UNI !!) qui veulent étudier ....
Et tout ça malgré les "ouvertures" du gouvernement !!
Ca dépasse les bornes à la fin !!!
Rage
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Le CPE, une solution?   Dim 26 Mar 2006 - 21:29

J'ai pas la télé..et je regrette pas...masi grrrrrrrrrrr grrrrrrrrrrr grrrrrrrrrrr grrrrrrrrrrr grrrrrrrrrrr grrrrrrrrrrr grrrrrrrrrrr grrrrrrrrrrr grrrrrrrrrrr grrrrrrrrrrr grrrrrrrrrrr grrrrrrrrrrr grrrrrrrrrrr
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le CPE, une solution?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le CPE, une solution?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Solution complète Castlevania II Simon's Quest
» Solution pour batterie svp
» [AIDE] Mauvaise résolution écran
» résolution eos 7D
» solution megavideo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: