Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dossier : Pervers narcissique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Novocaïne



Nombre de messages : 1106
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: Dossier : Pervers narcissique   Dim 13 Jan 2008 - 23:52

J'aimerais savoir si c'est possible que ces pervers choisissent la voie de la marginalisation ou sont-ils toujours du type "cols blancs"?

Si la victime s'en va et que personne n'a reconnu les faits, peut-elle un jour reconstruire quelque chose?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dossier : Pervers narcissique   Dim 13 Jan 2008 - 23:58

Novocaïne a écrit:
Si la victime s'en va et que personne n'a reconnu les faits, peut-elle un jour reconstruire quelque chose?

Je peux répondre à cette question là. OUI.
C'est même une transformation incroyable de l'être. Un épanouissement d'autant plus extraordinaire qu'il y a cette conscience de renaître, du temps perdu et de l'urgence à vivre désormais.
OUI.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
didier meral

avatar

Nombre de messages : 608
Age : 55
Localisation : La Chapelle Thouarault
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Dossier : Pervers narcissique   Lun 14 Jan 2008 - 0:21

Romane a écrit:
Merci encore une fois, did. Je cherche comme une malade sur le Net, et je ne trouve pas grand chose.

Pour le cas auquel je pense, ça se passe en présence de témoins ne pouvant pas imaginer un seul instant qu'il se passe quelque chose de gravissime (les enfants, en l'occurence, même s'il y a malaise, personne n'imagine la réalité et l'ampleur des dégâts).
Toute autre personne proche de la famille, itou.

Rien, strictement rien ne peut donner ne serait-ce qu'un indice. Rien ne filtre.
Bonne situation sociale, "on ne peut pas imaginer", de quelque endroit où l'on se trouve.

Hélas, c'est un grand classique: très tôt la victime est dénigrée auprès de sa famille et de l'entourage propre des pervers: il s'agit d'une manoeuvre dont la finalité est de "scier" toutes les béquilles de la victime: isolée, elle n'en est que plus fragile.

Tu noteras que dans le cas que tu cites, comme dans les cas-école de Racamier, tout se passe comme si tout le monde était aveugle: les pervers sont très très forts pour jeter un voile de brume sur une situation afin de prévenir toute possibilité à autrui de prendre conscience de leurs agissements qu'ils savent amoraux et répréhensibles, bien sur.
Revenir en haut Aller en bas
http://golfes-dombre.nuxit.net/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dossier : Pervers narcissique   Lun 14 Jan 2008 - 0:24

didier meral a écrit:
Hélas, c'est un grand classique: très tôt la victime est dénigrée auprès de sa famille et de l'entourage propre des pervers: il s'agit d'une manoeuvre dont la finalité est de "scier" toutes les béquilles de la victime: isolée, elle n'en est que plus fragile.

Tu noteras que dans le cas que tu cites, comme dans les cas-école de Racamier, tout se passe comme si tout le monde était aveugle: les pervers sont très très forts pour jeter un voile de brume sur une situation afin de prévenir toute possibilité à autrui de prendre conscience de leurs agissements qu'ils savent amoraux et répréhensibles, bien sur.

Oui. C'est exactement ce que j'ai compris, au travers des confidences. Exactement. Putain, j'aurais aimé me tromper, mais non c'est ça. Et encore, je ne dis pas tout.

Comment je peux faire pour l'aider. Comment on peut faire. Toute seule, cette personne ne s'en sortira pas.

Je veux dire, que je lance un appel au secours.

Qu'est-ce que ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 66
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Dossier : Pervers narcissique   Lun 14 Jan 2008 - 0:27

Es-tu témoin direct ou "par confidences" seulement ?
doucement... cette question vient de m'effleurer, là... à l'instant...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dossier : Pervers narcissique   Lun 14 Jan 2008 - 0:35

reGinelle a écrit:
Es-tu témoin direct ou "par confidences" seulement ?
doucement... cette question vient de m'effleurer, là... à l'instant...

Ce n'est pas tellement le sujet...
Et comme je le disais plus haut, c'est totalement par hasard que j'ai eu la puce à l'oreille.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
didier meral

avatar

Nombre de messages : 608
Age : 55
Localisation : La Chapelle Thouarault
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Dossier : Pervers narcissique   Lun 14 Jan 2008 - 0:38

Quelques vers néo-classiques pour dresser le portrait de ces monstres...

Les pervers


Distillant leur poison, servi dans des calices,
Cérastes voire aspics, tacticiens tapinois,
S’approchent ces serpents susurrant leurs blandices,
Futur persécuté ne songe à des sournois !

Fats, fiers , fanfarons, ces finauds mirliflores
Flattent leur auditoire et feignent de souffrir
Eloquents et filous , ces fieffés matamores
Prétendent assistance à leur victime offrir !

Ils n’ont point leur pareil pour s’allier un complice,
Minable profiteur, et faible de surcroît,
Comprenant l’intérêt , l’œil brillant de malice,
A s’allier au démon qui promet passe-droit…

Le champ de la famille et la loi du silence
Sont de bons nids douillets pour les plus tortueux,
Soyez faible ou perdu, lors, de la pestilence
Vous subirez l’odeur et le goût monstrueux…

Ces faux audacieux, sous un manteau de brume
Se disent des martyrs voulant laver l’affront,
En leur gueule béante on voit des flots d’écume,
Il n’est point d’abjection faisant rougir leur front…

Assassins en puissance et sourds aux meurtrissures
Persiflant et sifflant, ainsi sont les pervers,
Et leur serre acérée avive vos blessures
Suprême jouissance en leur triste univers …



Ce texte est aussi sur le site de l'association AJC, depuis plusieurs années.


Dernière édition par le Lun 14 Jan 2008 - 10:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://golfes-dombre.nuxit.net/
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 66
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Dossier : Pervers narcissique   Lun 14 Jan 2008 - 0:39

pardon.. ce n'était pas de l'indiscrétion... simplement, tu semblais lancer un appel "à l'aide"...

juste la question qui m'a effleurée : peut-on se présenter comme victime d'un pervers narcissique afin d'attirer la sympathie d'une "éventuelle" victime ?

être témoin direct, est une chose "palpable"...
des confidences... je crois que ça demande une extrême prudence...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dossier : Pervers narcissique   Lun 14 Jan 2008 - 0:44

didier a écrit:
Seuls toi et quelques membres du forum savent
pourquoi, hélas, j'ai du chercher des informations sur ces êtres
infects: savoir à qui j'avais affaire, fut une question de survie.
Comme
toujours, écrire, poser les mots (maux ?), peut aider: c'est ainsi que
je me suis remis à la poésie, après 25 ans sans quasiment écrire quoi
que ce soit.
Ce fut ainsi la seule solution pour recréer un monde
d'où ils seraient absents, tellement les souffrances, intenses,
m'empêchaient de penser à autre chose qu'à ce que je venais de vivre,
gambergeant tout le temps: qu'allaient-ils encore inventer ?

Pourtant,
je suis l'un des rares en France à m'être servi de la poésie pour
dessiner en peu de mots un portrait assez précis de ces serpents, ce
fut alors thérapeutique...mais...je dus aussi faire le triste constat
que ce faisant, je les avais aussi laissés empiéter sur mon imaginaire.


Oui. Je connais ton histoire. Elle est terrifiante.
Je pense que tu t'en sors, maintenant. Je t'ai connu à une époque où ce n'était pas le cas....

...jusque dans l'imaginaire... tu te rends compte ?
Se faire pomper partout...

...ben voilà. On en est là. Exactement là....

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/


Dernière édition par le Lun 14 Jan 2008 - 0:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dossier : Pervers narcissique   Lun 14 Jan 2008 - 0:46

reGinelle a écrit:
pardon.. ce n'était pas de l'indiscrétion... simplement, tu semblais lancer un appel "à l'aide"...

juste la question qui m'a effleurée : peut-on se présenter comme victime d'un pervers narcissique afin d'attirer la sympathie d'une "éventuelle" victime ?

être témoin direct, est une chose "palpable"...
des confidences... je crois que ça demande une extrême prudence...

Oui, c'est possible, mais dans ce cas là, la personne qui se présente comme victime est elle-même perverse.

Je suis sûre de moi. Jamais je n'aurais fouillé comme une damnée tout l'après midi, si je n'étais pas archi sûre. La personne ne le sait pas. Elle ne sait pas non plus à quel point j'ai foutu le doigt au centre coeur de ce merdier.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
didier meral

avatar

Nombre de messages : 608
Age : 55
Localisation : La Chapelle Thouarault
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Dossier : Pervers narcissique   Lun 14 Jan 2008 - 0:53

reGinelle a écrit:

juste la question qui m'a effleurée : peut-on se présenter comme victime d'un pervers narcissique afin d'attirer la sympathie d'une "éventuelle" victime ?

être témoin direct, est une chose "palpable"...
des confidences... je crois que ça demande une extrême prudence...

Bien sur: les pervers sont des manipulateurs intelligents, dont l'une des grandes forces est de systématiquement utliser le potentiel sensible ou émotif d'autrui.

Qui se méfierait d'une victime ? personne, ou peu de monde !
Par contre, les derniers au monde à parler ouvertement de perversité sont les pervers, qui préfèrent l'ombre à la lumière, moins on parle d'eux et de leurs méthodes, et plus ils ont de chance de pouvoir continuer leurs saloperies sans se faire repérer...

Ré a raison d'inciter, d'inviter à la prudence: si tout repose sur des affirmations...attention ! par contre, si tu peux lire des courriers où la perversité s'affiche sans se cacher, c'est évidemment autre chose !
Revenir en haut Aller en bas
http://golfes-dombre.nuxit.net/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dossier : Pervers narcissique   Lun 14 Jan 2008 - 0:57

Il n'y a aucun doute possible. Je ne suis pas née de la dernière pluie et tout n'est pas tombé comme ça en bloc à 15 heures aujourd'hui.

Ceci dit, oui, faut faire attention, c'est l'évidence même. Mais bon. Je peux dire que j'ai été témoin de certains trucs. Donc je suis sûre de moi.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Novocaïne

avatar

Nombre de messages : 1106
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: Dossier : Pervers narcissique   Lun 14 Jan 2008 - 1:06

Wawow Didier! Je suis assez impressionnée par tes mots.
Parce qu'ils décrivent parfaitement ce qu'ils sont et que surtout tu as fait en sorte d'écarter au maximum tes ressentiments pour en ressortir un portrait très juste.

Ce que je trouve absolument "fascinant" dans ce profil ( je dis "fascinant"mais en fait, c'est terrifiant et parfait à la fois, ça en devient beau de tant de machiavélisme similaire) , c'est que sans se connaître entre eux, ils agissent tous de la même façon.
Pomper et détruire, sucer, vider, exterminer, éteindre. Puis pleurer, amadouer, passer du bourreau à la victime. Reprendre par les pleurs et la culpabilité et de nouveau assoir leurs folies. Faire passer la victime d'espoir en désespoirs, de renaissances à morts jusqu'à ce qu'elle ne croit même plus en elle-même. Calculer parfaitement le moment opportun pour enterrer les hostilités et les reprendre pile au moment où la victime croit être à l'abri de nouvelles attaques, pile où elle pensait s'être trompée sur la nature profonde de son bourreau. L'imaginant juste torturé et innocent. Croire juger injustement et être ignoble.Inverser les rôles un temps jusqu'à ce qu'il recommence.Et même avec un dossier de griefs de 100 pages contre ces bourreaux, se demander si il en a vraiment conscience. Se persuader que ce n'est que le fruit du hasard car la cruauté de ce type ne peut exister que dans un mauvais film...



A croire qu'il existe un club privé où des cours se donnent pour avoir tant de similitudes!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dossier : Pervers narcissique   Lun 14 Jan 2008 - 1:14

Novocaïne a écrit:
Pomper et détruire, sucer, vider, exterminer, éteindre. Puis pleurer, amadouer, passer du bourreau à la victime. Reprendre par les pleurs et la culpabilité et de nouveau assoir leurs folies.

Tu as compris, Novo.

Et oui, c'est terrifiant.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 66
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Dossier : Pervers narcissique   Lun 14 Jan 2008 - 1:14

didier meral a écrit:

Par contre, les derniers au monde à parler ouvertement de perversité sont les pervers, qui préfèrent l'ombre à la lumière, moins on parle d'eux et de leurs méthodes, et plus ils ont de chance de pouvoir continuer leurs saloperies sans se faire repérer...

Ré a raison d'inciter, d'inviter à la prudence: si tout repose sur des affirmations...attention ! par contre, si tu peux lire des courriers où la perversité s'affiche sans se cacher, c'est évidemment autre chose !

c'est justement là où je veux en venir...
d'après ce que j'en déduis en lisant Ro... Ro dit "j'ai eu la puce à l'oreille"... l'air de dire, reprenez-moi si je me trompe, "j'ai pensé soudain à "perversion narcissique"... et de là la recherche d'un maximum d'éléments pour soutenir ou (infirmer) cette impression.

Je suis très prudente dans ces démarches.

J'ai l'impression dans tout ceci que, au fait des confidences, c'est Romane qui a pensé à cette possibilité de Perversion narcissique et non pas la personne se confiant.

voilà pourquoi... "pas née de la dernière pluie", bien sûr, mais quand même prendre garde de ne pas orienter un mal être, ou une situation particulière entre deux personnes, vers quelque chose d'aussi atroce, juste par un "puce à l'oreille"...

tout comme la possibilité aussi, de se présenter en victime d'une situation intolérable, et laisser le "confident" faire sa propre démarche... en le guidant très intelligemment vers la conclusion espérée...

tout est possible...

donc prudence... pour moi, je vois cela ainsi
Revenir en haut Aller en bas
didier meral

avatar

Nombre de messages : 608
Age : 55
Localisation : La Chapelle Thouarault
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Dossier : Pervers narcissique   Lun 14 Jan 2008 - 1:18

Novocaïne a écrit:

Ce que je trouve absolument "fascinant" dans ce profil ( je dis "fascinant"mais en fait, c'est terrifiant et parfait à la fois, ça en devient beau de tant de machiavélisme similaire) , c'est que sans se connaître entre eux, ils agissent tous de la même façon.
Pomper et détruire, sucer, vider, exterminer, éteindre. Puis pleurer, amadouer, passer du bourreau à la victime. Reprendre par les pleurs et la culpabilité et de nouveau assoir leurs folies. Faire passer la victime d'espoir en désespoirs, de renaissances à morts jusqu'à ce qu'elle ne croit même plus en elle-même. Calculer parfaitement le moment opportun pour enterrer les hostilités et les reprendre pile au moment où la victime croit être à l'abri de nouvelles attaques, pile où elle pensait s'être trompée sur la nature profonde de son bourreau. L'imaginant juste torturé et innocent. Croire juger injustement et être ignoble.Inverser les rôles un temps jusqu'à ce qu'il recommence.Et même avec un dossier de griefs de 100 pages contre ces bourreaux, se demander si il en a vraiment conscience. Se persuader que ce n'est que le fruit du hasard car la cruauté de ce type ne peut exister que dans un mauvais film...

A croire qu'il existe un club privé où des cours se donnent pour avoir tant de similitudes!

Racamier classe la perversion narcissique dans le registre des psychoses, mais comment réagit la justice ?
Tous les pervers réagissent de façon similaire, selon lui, car ils ont la même pathologie, la même maladie, aux signes cliniques identiques.
Reste ce vieux débat concernant le degré de responsabilité pénale de ces monstres: sont-ils fous, en ce cas aliénables, ou bien sont-ce des sortes de génies du mal qui relèvent de la seule justice ?
Vaste débat...


Dernière édition par le Lun 14 Jan 2008 - 2:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://golfes-dombre.nuxit.net/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dossier : Pervers narcissique   Lun 14 Jan 2008 - 1:23

Je comprends bien ta démarche, Ré, et elle est tout à ton honneur.
Simplement, la personne n'a pas la moindre idée de l'ampleur totale des dégâts dont elle fait les frais. Elle sait qu'elle souffre, mais elle se sent coupable et qui plus est, formule clairement qu'elle se sent mal à l'idée de faire du mal à l'autre.
Les détails, que je ne donnerai pas, sont plus que ahurissants, et se tiennent parfaitement, d'autant que j'ai pu être témoin de dérapages de son bourreau.

Tout cela est si subtil que j'ai failli voir une situation comme il en existe des millions. Sauf que j'ai perçu autre chose. C'est en creusant que j'ai fini par comprendre.

Quand j'ai repris ce fil, puis que j'ai commencé à fouiller le net, je suis tombée sur l'exactitude terrifiante de la situation. Le problème est que c'est tellement absolu, que j'en ai des crampes au ventre, parce que là, c'est trop évident, plus évident que ça c'est pas possible.

La victime est vraiment soumise et continue par emphatie si déployée, si naturelle, que je me demande jusqu'où ça va aller.

J'ai tout retrouvé. La culpabilité. Les efforts pour contenter l'autre. Vains, évidemment. Les tentatives de se libérer et le retour immédiat de plans machiavéliques et ... j'ai pas d'autre mot que "ahurissant".

Je comprends ce que tu veux dire, et je ne pense vraiment pas être tombée dans un truc tordu voulant me faire croire que. Vraiment.

Et là, soudain, je me dis qu'il est facile de rester sourd à une victime, en la prenant pour elle-même perverse.... et ça fait mal, parce que ça revient à une condamnation à mort pour elle.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Novocaïne

avatar

Nombre de messages : 1106
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: Dossier : Pervers narcissique   Lun 14 Jan 2008 - 1:28

Citation :
Racamier classe la perversion narcissique dans le registre des psychoses, mais comment réagit la justice ?
Tous les pervers réagissent tous de façon similaire, selon lui, car ils ont tous la même pathologie, la même maladie, aux signes cliniques identiques.
Reste ce vieux débat concernant le degré de responsabilité pénale de ces monstres: sont-ils fous, en ce cas aliénables, ou bien sont-ce des sortes de génies du mal qui relèvent de la seule justice ?
Vaste débat...



Je pense qu'ils sont fous ET responsables à la fois.
Je me suis toujours demandée ça jusqu'au jour où par hasard à la fnac je tombe sur un livre noir intitulé " J'ai vécu 20 ans avec un pervers". J'ai oublié l'auteur, je sais juste que c'était une psychiatre ( en plus!) qui témoignait de sa longue agonie ( quel autre terme?)
Je l'ai pris par curiosité, puis j'ai lu ce livre appuyée contre la bibliothèque pendant deux heures. Effrayée de lire exactement mot pour mot ce que j'avais entendu pendant quelques années.
J'ai alors réalisé à quel point ces personnes sont profondément dégueulasses. Elles savent parfaitement ce qu'elles font mais comme elles se sentent supérieures, s'en justifient avec leurs conscience. Ce qui pour moi relève avant tout d'un manque d'humanité tout simplement.
Car la folie lucide, ça s'appelle la cruauté. Et les psychopathes sont reconnus comme étant dingues certes, mais aussi dépourvus de sentiments.Et pour moi, la folie prend racine dans cette absence de ressenti.


Dernière édition par le Lun 14 Jan 2008 - 1:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 66
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: Dossier : Pervers narcissique   Lun 14 Jan 2008 - 1:31

Il n'est pas question de rester sourd à une victime... mais de montrer de la prudence.

c'est tout à ton honneur de faire de tels recoupements, également... mais tu n'es pas plus psychiatre que moi... tu n'as pour base d'analyse que des "confidences"...

tu parles aussi de "dérapages" de son bourreau... ce qui ne va pas dans le sens de la prudence extrême de ces "pervers"... qui prennent le plus grand soin d'éviter justement ce genre de péril...

pas question de ne pas apporter une aide... simplement ne pas porter de "diagnostic" trop hâtif...

aider oui... mais ne pas risquer par des déductions "personnelles" d'orienter une situation vers autre chose que ce qu'elle n'est... aider avec le plus de prudence possible, afin de ne pas faire plus de mal que de bien.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dossier : Pervers narcissique   Lun 14 Jan 2008 - 1:38

J'aurais préféré ne jamais aterrir sur ce fil, vois-tu... ? Si j'y suis venue, ce n'est pas pour rien.

Les dérapages dont j'ai été témoin, le sont à l'insu du pervers narcissique, qui se pensait seul avec sa victime.
Sinon, je n'aurais jamais capté ça.

Par hasard, j'ai dit...

Et je n'ai pas pour habitude de me monter un cinéma. Quand je ne sais pas, je dis "je ne sais pas". Je ne suis pas psy, je ne suis pas toubib. Sauf que j'ai suivi de près un cas, il y a quelques années, et que tout est là, encore une fois. Et malheureusement. Car pour le coup, je connais la gravité de la situation dans laquelle baigne la victime... et j'aurais préféré ne pas en arriver à cette déduction.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
didier meral

avatar

Nombre de messages : 608
Age : 55
Localisation : La Chapelle Thouarault
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Dossier : Pervers narcissique   Lun 14 Jan 2008 - 2:19

Novocaïne a écrit:
Car la folie lucide, ça s'appelle la cruauté. Et les psychopathes sont reconnus comme étant dingues certes, mais aussi dépourvus de sentiments.Et pour moi, la folie prend racine dans cette absence de ressenti.

Racamier affirmait (il est décédé en 2000), que les plus proches "parents" du pervers narcissique sont le mythomane et le paranoïaque:

- le pervers "expulse" sur sa victime les raisons de ses agissements: un exemple connu est le violeur de parking qui prétend avoir été aguiché par sa victime... j'ai lu aussi les déclarations à Guérande d'une ordure condamnée à 9 ans de prison pour attouchements sur mineures, selon lesquelles il avait craqué devant les séductions provoquantes de deux enfants perverses (10 et 11 ans)

-le parano expulse aussi sur sa victime les raisons de ses violences: exemple, le type qui reproche à un autre dans la rue de l'avoir regardé de travers et lui colle une droite...

- le mytho, qui a lui aussi un problème de "vide" intérieur, qui se sent nul ou bien malaimé, invente des histoires à dormir debout pour attirer l'attention sur lui, parce que "personne ne l'aime".

Les deux premiers sont évidemment les plus dangereux, gardons à l'esprit qu'un mytho peut aussi basculer dans la perversité "parce qu"'il en a assez que des gens indifférents ne reconnaissent pas "sa" valeur: quelqu'un doit payer...

Au final, entre le parano, dont les agis sont répérables et le pervers qui lui, agit en tapinois, la palme de la dangerosité va incontestablement au pervers...
Selon Racamier, la perversion narcissique ne se soigne pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://golfes-dombre.nuxit.net/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dossier : Pervers narcissique   Lun 14 Jan 2008 - 2:45

Citation :
Selon Racamier, la perversion narcissique ne se soigne pas...

Coup de poignard.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucius

avatar

Nombre de messages : 1045
Age : 54
Localisation : Paris et sa campagne
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: impressionnant   Lun 14 Jan 2008 - 12:48

salut à tous

j'arrive un peu tard sur ce fil
je suis impressionné par la somme d'informations que vous avez recueillies sur ce sujet, c'est une vraie mine d'or.

je n'ai pas grand chose à ajouter, si ce n'est une petite chose: si ces pervers sont à ce point verrouillés sur un mode de fonctionnement, c'est justement parce que leur faille narcissique est un vrai gouffre. Comme cela a été dit plus haut, il ne faut pas espérer les voir changer. Un pervers qui aurait accès au remords se mettrait illico une balle dans la tête. Ce n'est certainement jamais arrivé. En revanche, un pervers mis à jour par l'entourage, n'ayant plus aucun recours, pourrait connaître la même fin.
tout cela reste théorique, car il est tellement difficile de "coincer" ces êtres...


En ce qui me concerne, j'ai eu l'occasion de côtoyer quelques pervers. C'est paradoxal, on n'a pas envie de les soigner (de toute façon, on ne peut pas), mais plutôt de les massacrer à coup de poings (à certains moments, pas tout le temps).
J'ai connu en particulier un jeune ado de 14 ans en retard de croissance (pb d'hormones), il en paraissait 12, et était déjà dans ce fonctionnement. Difficile de rester dans un rôle de soignant et d'éprouver le minimum d'empathie nécessaire au soin.


Au delà de la haine qu'ils inspirent, il faut aussi les plaindre. Ils sont verrouillés pour ne pas connaître le malheur, mais par là-même se verrouillent au bonheur. Ils ne retirent rien de la vie, des relations humaines.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.luc-doyelle.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dossier : Pervers narcissique   Lun 14 Jan 2008 - 13:26

Citation :
se verrouillent au bonheur. Ils ne retirent rien de la vie, des relations humaines
.

C'est aussi ce que je pense.
Merci Lucius pour ton passage et ton sentiment sur le sujet.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
meley

avatar

Nombre de messages : 2659
Age : 35
Localisation : on dirait le suuuuuuuuuuuud!!!
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Dossier : Pervers narcissique   Lun 14 Jan 2008 - 14:36

La dangerosité de ces individus n'est plus à démontrer. Tu as, Romane, par toutes les informations que tu as pu récolter, nous renseigner sur tous ce qui les caractérisait.

En revanche quelque chose me choque. Tu as noté que même si tu n'est pas psy, tu peux comparé ce cas à un autre que tu as connu.

As tu déja eu cette information médical qui dit que chaque personne est différente et que même si la maladie se ressemble, tant qu'elle n'as pas été soumis, à l'oeil d\'un professionel, aucun diagnostic ne peut être poser.

Tu as peut être raison dans ce cas là, et peut être pas. Donc je pense qu\'avant de t\'emballer, tu devrait t'assurer de tes dires en ce qui concerne cette personne là, sans faire un duplicata de ce que tu as connu par le passé.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dossier : Pervers narcissique   Lun 14 Jan 2008 - 14:38

Citation :
Ce que j'aimerais dire à ces personnes, c'est
qu'une fois libérées, il y aura une période difficile, où il faudra se
reconstruire, se remettre de sa fatigue (car oui on en sort épuisé).
Ensuite, une fois ce chemin parcouru, on RENAIT. On se sent mieux. On
pose un regard nouveau sur le monde, en tentant de profiter de chaque
seconde.

tu as raison de le dire, Slay, car ils n'ont aucun appui, ils sont vraiment seuls contre tous puisque "pas crédibles" en raison de tout ce qui a été expliqué plus haut.

Rien que ce petit mot, si ça peut aider...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dossier : Pervers narcissique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dossier : Pervers narcissique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dossier : Vekoma WDI Projet n°389 Steel Looper Custom MK-1200 (SMM2)
» [Dossier] Historique : les grandes dates de Disneyland Paris
» [Dossier] Les différents changements de noms et logos du resort
» [REQUÊTE] Lecture musique à partir de dossier sur HD2
» [RESOLU] créer dossier dans le répertoire application

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: