Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Depression

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lou83



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: Depression   Sam 13 Mai 2006 - 13:54

"qui le clame un peu fort"
Franchement, si cette personne n'est pas bien, c'est son droit. Soit tu la comprends soit non, mais respecte la!
C'est une maladie très dur, et j'ai du mal a supporter quelqu'un qui dit une chose pareil.
Souvent, un dépressif est centré sur lui-même car il se déconnecte de la réalité, de ce qui l'entoure... il faut passer par là pour comprendre.
Je peux t'assurer une chose, elle ne le clame pas fort par rapport à ce qu'elle endure...
Lou, défense des personnes atteintes de troubles psychiques et qui sont incomprises voir jugées et rabaissées... malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Depression   Sam 13 Mai 2006 - 14:05

Citation :
personnes atteintes de troubles psychiques et qui sont incomprises voir jugées et rabaissées...


Quand même, j'ai l'impression que la maladie est de plus en plus reconnue, maintenant, et heureusement.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Depression   Sam 13 Mai 2006 - 14:21

Marie-Laure a écrit:
En revanche, il faut impérativement considérer la dépression comme une maladie car elle l'est.
Bien sûr. Il ne s'agit pas de dénier à la dépression son statut de maladie à part entière bien au contraire. Il s'agit d'aller encore plus loin, dans l'intérêt du malade, quand c'est possible.

Marie-Laure a écrit:
Il est prouvé que les évènements de vie ont une part importante dans les déclenchements mais sont-ils responsables en tant que tel ou en tant que révélateurs d'une pathologie sous-jacente ?
C'est précisément la question qu'il ne faut pas oublier de se poser.

Marie-Laure a écrit:
Concernant les traitements, je suis pour ma part, convaincue qu'il faut allier les prises médicamenteuses et les prises en charge psychothérapiques.
C'est l'évidence. Mais n'a-t-on pas, trop souvent, tendance à se limiter à l'administration de médicaments ?

Lou83 a écrit:
Franchement, si cette personne n'est pas bien, c'est son droit. Soit tu la comprends soit non, mais respecte la !
Je ne crois pas que Lacroix fasse preuve d'un manque de respect. Il n'est pas forcément inutile de s'interroger. Il y a aussi des manipulateurs et des simulateurs. Tout existe.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Depression   Dim 14 Mai 2006 - 1:21

Citation :
Il y a aussi des manipulateurs et des simulateurs. Tout existe.

Ceux-là ne sont pas non plus très clairs dans leur tête. Peuvent être mal dans leur peau, pour en arriver à ce besoin d'agir comme ils le font.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lacroix



Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: Depression   Lun 15 Mai 2006 - 13:18

Lou83 a écrit:
Franchement, si cette personne n'est pas bien, c'est son droit. Soit tu la comprends soit non, mais respecte la !
Citation :
Je ne crois pas que Lacroix fasse preuve d'un manque de respect. Il n'est pas forcément inutile de s'interroger. Il y a aussi des manipulateurs et des simulateurs. Tout existe.

On m'accuse d'agresser les autres sur une autre discussion, là je me permets quand même de réagir.
S'interroger sur la prétendue dépression de quelqu'un n'est pas forcément lui manquer de respect, cela peut aussi être le chemin vers une meilleure compréhension.
Si tu es passée par là, ce que je ne remets pas en cause du tout, tu dois bien comprendre que l'on ne peut pas traiter un dépressif profond comme un déprimé léger comme le traitement d'une vraie grippe ne va être le même que celui d'un rhume léger.

Je ne vais pas lui conseiller d'aller direct chez le psy alors qu'une implication plus ardente de ses proches suffira peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Depression   Lun 15 Mai 2006 - 13:38

Il n'est pas du tout évident (y compris pour l'entourage très proche) de déceler, comprendre et mesurer la gravité de dépression de quelqu'un.

Si on en est conscient, je ne vois pas ce que l'on peut faire de mieux que d'être à l'écoute (la vraie écoute, pas celle qui interprète, celle qui prend comme c'est). Et agir en fonction de ce que l'on reçoit comme indications données par la personne dépressive.

Ceci dit, nous ne sommes pas médecins ni psy. Donc première démarche, celle de l'accompagnement médical et psychologique. Ce qui fait trois accompagnements, avec le notre en qualité de proches.

Si la personne atteinte de dépression (qu'elle soit légère mais surtout si elle est grave) a la chance d'être entourée par un bon médecin, un bon psy, et un bon entourage (c'est-à-dire qui sache respecter et comprendre et faire preuve de patience et de beaucoup d'amour/amitié/affection), c'est déjà énorme.

Il faut aussi savoir que ce peut être très difficile pour l'entourage, s'il ne comprend pas bien. Or ces relations personnelles entre le malade et ses proches est primordiale ; c'est ce qui le maintient dans la vie sociale !

Depuis plusieurs semaines, je me dis qu'il serait bien d'informer aussi l'entourage des conséquences de la dépression sur un être, lorsqu'elle est grave. Cela pourrait peut-être favoriser la compréhension et enlever un pourcentage de souffrance.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Lou83

avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: Depression   Lun 15 Mai 2006 - 13:51

Je ne sais pas si quelqu'un qui n'a pas vécu une maladie psy comme la dépression ou les crises d'angoisses, ou ... peut comprendre.
Lorsque j'étais jeune, ma mère a fait beaucoup de crises dépressives... Je ne comprenais pas. Je croyais qu'elle ne m'aimait plus, que j'avais fait une bêtise... Et bien qu'elle m'explique que ce n'était pas de ma faute, qu'elle m'aimait... je ne pouvais comprendre. Comment en venir à oublier ce qui entoure, à ne plus entendre ce que l'on dit, à trouver tout sombre et inintéressant... je ne le comprenais pas.
Je me disais, elle est malade, elle est méchante, elle est égocentrique, elle ne m'aime pas, je suis coupable...
Mais une fois passée par là, je me suis rendue compte que face à cette maladie, on est seul dans son mal-être et c'est très dur de voir auttre chose. Alors comment dire a quelqu'un, cette personne t'aime, cette personne ne te voit plus, ne parle que d'elle, mais non, elle n'est pas méchante, non, elle ne t'en veut pas, non elle ne fait pas exprès, elle est juste malade...
Dur dur de comprendre tout ca...
Bref,...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Depression   Lun 15 Mai 2006 - 14:08

Eh bien comme je le disais juste avant toi : en informant l'entourage. Mais pas n'importe comment, ni par le biais de magazines machin truc chouette, non vraiment : médecin et psy.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Depression   Lun 15 Mai 2006 - 15:22

Lou83 a écrit:
Je ne sais pas si quelqu'un qui n'a pas vécu une maladie psy comme la dépression ou les crises d'angoisses, ou ... peut comprendre.
Lorsque j'étais jeune, ma mère a fait beaucoup de crises dépressives... Je ne comprenais pas. Je croyais qu'elle ne m'aimait plus, que j'avais fait une bêtise... Et bien qu'elle m'explique que ce n'était pas de ma faute, qu'elle m'aimait... je ne pouvais comprendre. Comment en venir à oublier ce qui entoure, à ne plus entendre ce que l'on dit, à trouver tout sombre et inintéressant... je ne le comprenais pas.
Je me disais, elle est malade, elle est méchante, elle est égocentrique, elle ne m'aime pas, je suis coupable...
Mais une fois passée par là, je me suis rendue compte que face à cette maladie, on est seul dans son mal-être et c'est très dur de voir auttre chose. Alors comment dire a quelqu'un, cette personne t'aime, cette personne ne te voit plus, ne parle que d'elle, mais non, elle n'est pas méchante, non, elle ne t'en veut pas, non elle ne fait pas exprès, elle est juste malade...
Dur dur de comprendre tout ca...
Bref,...

C'est très important, ce que tu dis là.
C'est l'exemple type de deux souffrances : le malade et son proche.

Le malade n'est pas toujours en mesure d'expliquer. Cela demande une énergie phénoménale qu'il n'a pas.
Ses proches à défaut d'explications médicales et d'un suivi explicatif régulier, ne peut pas un seul instant se mettre dans la peau du malade.

C'est la porte ouverte à tous les doutes, à toutes les souffrances, à tous les vides et manques.

Quand il s'agit d'un conjoint c'est déjà difficile. Quand il s'agit d'une relation parent/enfants, c'est beaucoup plus grave.

Je persiste : il faudrait un double accompagnement.
Tout personnel médical a droit à des stages de formations successifs, durant la carrière professionnel.
Comment se fait-il que l'on ne pense pas que les proches sont aussi concernés, parce qu'aux côtés du malalde et pas seulement durant une vie professionnelle, mais à vie ?

Y'a un truc qui me dépasse, là.
Je pense que si un jour on se penche sur ce problème, on évitera beaucoup de dérapages familiaux et amicaux.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Depression   Lun 15 Mai 2006 - 17:00

Je me demande si on ne nage pas en pleine utopie.

Le sentiment que je retire de mes contacts avec les milieux médicaux, malheureusement de plus en plus fréquents, est que la prise en compte du contexte psychologique tient davantage aux dispositions personnelles du soignant qu'à sa formation. Ou alors il y a des soignants qui ont séché les cours.

J'ai une anecdote récente bien gratinée à ce propos mais je vais ouvrir un autre fil pour éviter d'encombrer celui de Lacroix.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Depression   Lun 15 Mai 2006 - 17:06

Oh tu sais, Selmer, les dispositions personnelles.... faut pas trop s'y fier. J'ai aussi des exemples frappants de certaines personnes qui auraient mieux fait de choisir un autre métier, que ce soit dans le domaine médical, éducatif, commercial, administratif, etc........

donc.....

Quoi qu'il en soit, les proches, eux, ne sont formés à rien, et pas du tout préparés à la dépression. Souvent ils ne savent pas ce que ce mot veut dire.
J'ai vraiment appris sa signification au contact d'une personne gravement dépressive, et crois-moi je suis tombée des nues, et je suis très très attentive.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Marie-Laure



Nombre de messages : 10
Localisation : Avignon
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Depression   Lun 15 Mai 2006 - 17:13

Il y a comme, je le disais dans un précédent message, dans le corps médical comme dans les autres corps de métier des gens compétents et des gens qui ne le sont pas.
Certes nous avons tendance à être beaucoup plus exigeants, ce qui est normal, avec le corps médical car il est touche l'Humain dans tout ce qu'il représente de physique et de psy.

Enfin, concernant , la prise en charge de l'entourage, il est évident qu'elle est nécessaire et devrait être systématique.
Malheureusement ce n'est pas toujours simple: en effet, si parfois le patient refuse l'assistance d'un psy, c'est parfois l'entourage qui le refuse car la psychiatrie fait peur !!!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Depression   Lun 15 Mai 2006 - 17:31

Bien sûr. Pendant des années et des années, on associait psy à folie.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Depression   Lun 15 Mai 2006 - 18:27

Romane a écrit:
Oh tu sais, Selmer, les dispositions personnelles.... faut pas trop s'y fier. J'ai aussi des exemples frappants de certaines personnes qui auraient mieux fait de choisir un autre métier, que ce soit dans le domaine médical, éducatif, commercial, administratif, etc........
Oui. Ce que tu dis là, c'est la même chose en pire.

Je pensais à un bon médecin, psychologue moyen, ou à un bon infirmier mauvais psychologue. Autrement dit priorité à la spécialité, la psychologie étant en option selon dispositions personnelles. Mais si tu poses le cas d'un mauvais médecin ou d'un mauvais infirmier, on n'est plus dans le même sujet.

Quand je serai en forme, j'en raconterai une autre, sur la psychologie d'un psychiatre.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Depression   Lun 15 Mai 2006 - 18:38

Dans certains métiers, la psychologie devrait être obligatoirement enseignée.
Notamment en matière médicale, éducative, tiens administrative aussi ne serait-ce que les agents de l'ANPE ou des Assedic qui sont en relation avec un public souvent fort démuni et dans la détresse.

Par exemple.

En réalité, un peu moins de nombrilisme général et un peu plus d'humanité dégonfleraient bien des problèmes. Encore faut-il en avoir l'envie.

Pour ta remise en forme : justifier à droite, souligner, police Papyrus, caractères gras-italiques, ça devrait suffire. T'as bonne mine pour tout le reste. Laughing

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Depression   Lun 15 Mai 2006 - 19:40

C'est une question que je me suis souvent posée. La psychologie, l'amabilité, la qualité de l'accueil chez les professionnels recevant du public, qu'ils soient dans une institution d'Etat ou non. Même chez les artisans ou les commerçants, qui ont un intérêt personnel immédiat à ce que le client soit content de l'accueil.
Il y a aussi un piège, là.
Celui de l'inefficacité enrobée de cordialité.
- Qu'est-ce qu'ils sont sympas les gens de l'Anpe, positifs, encourageants !
- Attends, quand tu les connaîtras depuis six mois...
- Mais ça fait deux ans que je les fréquente !
- Et, depuis deux ans, ils ne t'ont pas trouvé de boulot ?
- Heu... Non...

C'est quelque chose qui s'enseigne, justement. L'administré doit repartir content en ayant le sentiment qu'on s'occupe de lui. L'impression remplace la réalité. Un peu comme Tchernobyl, si tu veux. Ne vous inquiétez pas, le nuage n'a pas touché la France. Ah, bon, vous me rassurez.
Ça, c'est de la psychologie !
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Depression   Lun 15 Mai 2006 - 21:47

Ça fait bizarre, dit comme tu le dis, mais c'est ça, oui...
Tout pareil que la future maman feuillette son magazine pour apprendre comment élever son enfant, alors qu'en réalité toutes les femmes du monde savent depuis la création comment faire pousser leur enfant.

Eh bien oui, à force de ne pas regarder, ni écouter, on ne sait plus comment s'y prendre. Surtout qu'est venue se greffer cette histoire commerciale, pour compliquer la chose.

C'est pas si dur, pourtant, de regarder l'autre et de le comprendre.
Faut juste ne pas l'interpréter, mais le prendre comme il est.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Depression   Lun 15 Mai 2006 - 23:02

Oui. On devrait préférer les professionnels compétents, même sans psychologie, aux professionnels rassurants et inefficaces mais nous aimons tous être rassurés et avoir des contacts empreints d'urbanité. Par bonheur il existe aussi des compétences aimables et compréhensives. Parfois il ne tient qu'à nous d'amorcer l'amabilité de l'interlocuteur, tant il est vrai que sa réserve ou son hostilité apparente sont un rempart préventif dressé par habitude. Surtout chez les fonctionnaires qui reçoivent du public et en entendent de belles... Ou chez les garagistes, qui prennent d'emblée une position défensive, parce qu'ils anticipent déjà sur la tête que nous ferons en lisant la facture.

Mais tout cela nous éloigne des égards et de la compréhension dus aux proches d'un dépressif.
Revenir en haut Aller en bas
Chipie

avatar

Nombre de messages : 77
Age : 48
Localisation : Devant mon ordi. Pas vous ?
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Depression   Sam 24 Juin 2006 - 3:19

Je donne juste mon avis personnel. Moi, j'ai eu pas mal d'emmerdes. Problèmes d'argent (dettes) Problèmes de santé assez importants, problèmes de chocs émotionnels.. bref.. il y a un temps où je me disais "dépressive".. et j'ai pris des antidépresseurs sous le conseil de mon généraliste à qui j'ai raconté tous mes problèmes. A cette époque, je n'avais envie de rien. Mais quand je dis rien : c'est rien. J'ai fait le vide autour de moi en rejetant tous mes amis, je passais mes nuits à pleurer, mes journées à dormir. Je crois qu'on peut appeler çà une dépression.. Mais justement, à cette époque, je ne disais rien. Je m'en suis sortie toute seule avec pour seule moteur : mon rêve. Je réussirais à être comédienne. Et ce moteur m'a donné la force d'emmerger. Maintenant, j'ai une fâcheuse tendance à dire souvent "je déprime". Mais non, ce sont peut-être des coups de cafards, mais çà va. Les problèmes sont passés par divers chemins : chocs - acceptation - encaissement - et puis on fait avec .. J'ai arrêté seule les anti-dépresseurs, et mon médecin n'était pas content mais je ne voulais pas dun "bonheur artificiel". Je me suis réveillée un jour en voulant me tuer : et là, je me suis dit : si tu le fais : tu ne te rates pas, ou alors tu te bouges les fesses pour avoir la vie la plus belle que tu puisses avoir. Voilà, je me suis écoutée !! aujourd'hui çà va.. et pourtant j'ai toujours une tonne d'emmerdes !!! ..
Ma petite expérience perso pour dire qu'en général : quand on le dit : c'est que çà ne va pas si mal que çà. Quant à un chantage affectif : je n'aime pas ce terme. C'est un appel au secours plutôt, comme une tentative de suicide.. on essaye le "je déprime" histoire de faire réagir les gens, et quand çà ne marche pas ; on va plus loin.. Voilà.
Mais le fait de le dire, est quand même signe qu'on ne va pas bien. Si quelqu'un me dit qu'il déprime, j'essaye de l'écouter.. C'est peut-être qu'il va finir par vraiment déprimer...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Depression   

Revenir en haut Aller en bas
 
Depression
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Lucid Depression.
» Nocturnal Depression
» Maladies des tourterelles
» Jean-Bertrand PONTALIS
» vide sideral

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: