Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'inspiration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: L'inspiration   Ven 12 Mai 2006 - 10:38

Comment vous viennent les idées ? Comment nourrissez-vous votre inspiration ? S'agit-il de lieux, de moments particuliers, de circonstances ? Avez-vous "un truc" pour vous remplir d'idées où laissez-vous venir le moment propice ?

Vous sentez-vous toujours foisonnant où vivez-vous vos déserts ?

Bref, que se passe-t-il quand vous posez le stylo sur la feuille ou les doigts sur le clavier ?


Dernière édition par le Ven 7 Sep 2007 - 20:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
reGinelle

avatar

Nombre de messages : 5860
Age : 66
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: L'inspiration   Ven 12 Mai 2006 - 13:12

L'idée vient. Comment ? je ne sais pas vraiment mais parfois, c'est une rencontre, quelqu'un que l'on croise. Un sourire, un regard capté. Une image tendre ou cruelle.
Ce n'est pas quelque chose de précis, de bien arrêté.
Quand "ça" vient, chez moi, ce n'est pas immédiatement par l'écriture.
Une histoire nait dans ma tête, elle s'y impose, se développe. Et durant quelque temps, je vis avec, je vis "dedans". Et là, c'est beaucoup stylo et papier. Des notes, des tas de notes. Et sur cahier. Pas de feuilles volantes que je pourrais mélanger. Pour respecter la chronologie. Et des phrases qui se forment. De celles que l'on sait ne plus jamais retrouver ou reconstruire si on ne les fige pas.
et c'est quand... comme quand un fruit murit... c'est quand il est presque à point... que l'urgence se pointe.
Et là, il me faut écrire, vite, vite, vite. Ecran et clavier, là ! En fait c'est presque "recopier" tout un scénario presque achevé.

Et l'écriture coule, coule. J'allais dire naturellement. La trame, l'essentiel. Et c'est très souvent des verbes à l'infinitif, des "concentrés" de phrase, des repères d'idées, de sentiments. En quelques semaines tout y est ou presque.

Après, c'est un vrai plaisir que de reprendre le tout. De "découvrir"... Oui, parce que pendant l'écriture globale, il est rare que je relise. Et aussi de développer, d'insérer ces fameuses phrases, les mettre en place, d'amener une image en bouton à une éclosion totale.

Parfois, j'ai l'impression d'être devant un tas de terre glaise à laquelle j'ai donné une forme de base à coups de traits grossiers. Et que je reprends pour la parfaire, la ciseler etc...

Et là, je suis EN PLEIN dedans. C'est ridicule à dire. Et pourtant c'est vrai. Je "vis" dans le décor que j'ai créé, je "vis" la vie et les émotions de mes personnages. En fait je vis à travers eux... ou ils deviennent vraiment vivants à travers moi.

Ce n'est pas présomptueux, c'est ce qui est... et même si cela ne donne pas naissance à un "vrai" roman, à un ouvrage de valeur, c'est ma façon d'écrire.

Peut-être aussi pour cela que les débuts, les premiers chapitres me semblent "laborieux", moins "harmonieux"... Comme s'ils trahissaient un tâtonnement...

Un truc pour trouver des idées ? non... Pour quelques-uns de mes contes, ils ont été inspirés par le besoin de dénoncer quelque chose qui me gène, qui me heurte. Et l'histoire qui se forme n'est que le moyen de m'exprimer. De dire ce que je pense, ce que je ressens à ce propos.

En revanche, avant de me plonger dans le bouquin en cours, il m'arrive très souvent d'écrire sur n'importe quoi, d'aligner mots et phrases. Je dis en riant que je me vide ainsi l'esprit de tout ce qui pourrait me distraire de l'histoire en cours. Ou alors une sorte d'échauffement pareil à celui d'un sportif... ou les vocalises d'une chanteuse... je ne sais pas.

Mais il est vrai que je rage quand la réalité des obligations de la vie me détourne du clavier, vrai qu'il m'arrive très souvent d'être réveillée au milieu de la nuit par ce fichu besoin d'écrire, et que me revoilà debout, à allumer un ordinateur.

Des idées à foison ? Non, quand on fonctionne comme moi à l'émotion. Je n'ai jamais cherché "une idée"... à tout prix !

Quant "au désert"... oui et non... J'ai plusieurs contes en train. En fait, si je "cale" sur l"un, je peux aller sur un autre. Ou alors ce sera un billet d'humeur, ou la naissance d'une nouvelle, ou juste écrire des mots pour me délester d'un peu de grisaille.

Tu as évoqué : plusieurs genres d'écriture, Romane. Ben... c'est un peu ça.

Tu sais, je crois que je fonctionne avec l'écriture de même qu'avec la musique. Il y a des jours où j'ai le coeur au classique, d'autres au jazz, et d'autres à la variété.

Je ne sais pas si tout ceci est bien clair. Rêve
Revenir en haut Aller en bas
Alf
Plumoversificateur
avatar

Nombre de messages : 13967
Age : 69
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: L'inspiration   Ven 12 Mai 2006 - 13:46

Romane a écrit:
Comment vous viennent les idées ? Comment nourrissez-vous votre inspiration ? S'agit-il de lieux, de moments particuliers, de circonstances ? Avez-vous "un truc" pour vous remplir d'idées où laissez-vous venir le moment propice ?
Vous sentez-vous toujours foisonnant où vivez-vous vos déserts ?
Bref, que se passe-t-il quand vous posez le stylo sur la feuille ou les doigts sur le clavier ?

La venue ? C'est tout ça à la fois...
Un pigeon sur une antenne... Un recueil de poésie s'ensuit...
Une bride de phrase... Une chanson en naît.
Une pensée à autrui...
Ça vient d'un coup et j'écris de même... D'un jet de sang, d'une "larmichette", d'un battement du coeur, d'une couleur...
Je crois quelquefois traverser le "fameux" désert...
Je pose la plume sur le papier...
Et voilà, me viennent des oasis, comme des mirages...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'inspiration   Ven 12 Mai 2006 - 14:00

C'est assez bizarre, en somme.
Je dirais que les manières sont multiples.

Ce peut être une scène plus ou moins longue à laquelle j'assiste, une image fugace, la rêverie dans laquelle m'emporte cette image ou cet instant, ce peut-être un état d'être, un constat, un cheminement de pensée ou sa conclusion, ce peut être ce que m'inspire une musique en lieu et un instant bien précis, ce peut être un mot à peine, ou une intonation de voix.
Bref, tout ce qui tombe sous les sens.

Le comportement humain est à lui seul un sacré vivier.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
didier meral

avatar

Nombre de messages : 608
Age : 55
Localisation : La Chapelle Thouarault
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: L'inspiration   Mar 27 Mar 2007 - 1:24

Hum...comment me vient l'inspiration ? par le nez mon adjudant !

Sinon j'aime beaucoup l'histoire du mec qui est au restaurant et à qui le serveur demande: "Alors monsieur, comment avez-vous trouvé notre beefteck ? euh...tout à fait par hasard, en soulevant une frite !".

Sinon, lorsque je sens qu'écrire me démange, je constate souvent qu'avant d'être Sens les mots sont d'abord des sons et plus généralement des assonances plutôt que des allitérations.

Didier
Revenir en haut Aller en bas
http://golfes-dombre.nuxit.net/
monilet
Hélice au Pays des Merveilles
avatar

Nombre de messages : 3761
Age : 66
Localisation : Île de France, chtimmi d'origine et de coeur
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: L'inspiration   Mar 27 Mar 2007 - 8:07

Confidence, Didier, je préfère l'assonnance à la rime.
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.orange.fr/claude-colson
didier meral

avatar

Nombre de messages : 608
Age : 55
Localisation : La Chapelle Thouarault
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: L'inspiration   Mar 27 Mar 2007 - 13:51

Moi aussi Monilet,

Je crois que la poésie, au moyen âge, ne connaissait pas la rime: elle était assonancée, les historiens disent que c'est à cette époque qu'est apparu le mot pied pour désigner ce que nous appelons aujourd'hui une syllabe.
Cette poésie, souvent chantée par les troubadours et les trouvères, était rythmée, avec les pieds, justement.
Depuis Paul Valery qui, pour moi, a permis la rupture définitive entre le son et le sens, les seules contraintes que l'on peut s'imposer en poésie, au fond, sont celles que l'on invente et partage avec ceux qui nous lisent.
Je suis de ceux pour qui le son a une grande importance, question de goût!

Didier
Revenir en haut Aller en bas
http://golfes-dombre.nuxit.net/
almalo

avatar

Nombre de messages : 3341
Age : 42
Localisation : ici et maintenant !
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: L'inspiration   Ven 7 Sep 2007 - 19:35

Mon souci à moi, justement, c'est que cette sacrée inspiration me vient quand il ne faut pas...
Dans la voiture, en écoutant une musique, une chanson, en repensant à des événements...Et là, pas question pour moi de parler dans un dictaphone, je n'aime pas m'entendre énoncer à voix haute ce qui me vient à l'esprit, ni m'entendre ensuite pour le recopier...
La nuit, au cours de certaines de mes insomnies ou après qu'un de mes enfants m'aient réveillée à cause d'un cauchemard...Mais là, je ne peux pas non plus allumer mon ordi, il est dans notre chambre...Il faudrait que je m'achète un cahier, comme Réginelle...

Et si je m'assieds devant l'ordi, comme j'ai voulu le faire hier pour enfin commencer vraiment ma nouvelle, j'hésite, je réécris, je fouille, je cherche...Du coup l'écriture n'est pas fluide, elle est lourde, en contresens, sans logique, trop riche...

Lorsque j'ai écrit mon témoignage, je ne travaillais pas, et je pouvais me mettre devant l'ordi dès que des phrases me venaient, pour les fixer tout de suite, parce que je savais, comme le dit Réginelle (oui j'ai adoré ton post sur ton inspiration, tu m'inspires aussi ! chinois ), je savais donc qu'elles ne me reviendraient pas si je les remettais à plus tard.

Et maintenant, les contraintes du travail, des enfants, de la maison, vont m'empêcher d'avoir le temps...Mais peut-être les idées me viendront-elles mieux...
J'ai toujours beaucoup mieux écrit mes chansons ou mes contes musicaux dans l'urgence, avec une bonne montée d'adrénaline...

Je dois avoir beaucoup de déserts, en fait... Et j'ai surtout un vide intersidéral en ce qui concerne la confiance en moi, la confiance en mes mots, vis-à-vis du regard des autres...Va-t-on aimer ce que j'écris ? Et surtout, va-t-on m'aimer ?...

Dr Freud, c'est grave ??? Pasdrole

Tout ce que je peux dire, c'est qu'écrire mon témoignage et rencontrer de fabuleuses gens comme vous, auteurs pour l'amour des mots, partage de sentiments, de sensations, de vécus, de rêves, me donne envie d'avancer et d'oser... bisou
Revenir en haut Aller en bas
monilet
Hélice au Pays des Merveilles
avatar

Nombre de messages : 3761
Age : 66
Localisation : Île de France, chtimmi d'origine et de coeur
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: L'inspiration   Ven 7 Sep 2007 - 19:38

almalo a écrit:
Et surtout, va-t-on m'aimer ?...

Dr Freud, c'est grave ??? Pasdrole

T'inquiète, c'est une maladie dont la plupart des bipèdes humains sont atteints. Tous n'en meurent pas
Gaga
Signé Charlot Charcot
Revenir en haut Aller en bas
http://monsite.orange.fr/claude-colson
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'inspiration   Sam 8 Sep 2007 - 2:03

Tu sais quoi, almalo ? Quand tu écris, ne pense pas aux lecteurs éventuels. Ecris d'abord pour toi, mais surtout surtout, sois dans l'histoire. Imprègne toi des lieux, des personnages, et ils vont écrire l'histoire pour toi, même s'ils font l'effort de se souvenir du fil conducteur.

Ensuite, l'achat d'un cahier ou des feuilles volantes que tu agraphes à un angle, c'est pas cher, et ça peut se trimbaler partout...

Enfin, un p'tit bout de papier juste pour noter les mots clés des idées, n'importe où n'importe quand....

Et pour conclure ; on a aussi des déserts, et tout le monde a envie d'être aimée. Faut un asile commun, alors............

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Stoicus.

avatar

Nombre de messages : 196
Age : 26
Localisation : Oujda City-Morocco-.
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: L'inspiration   Mer 12 Mar 2008 - 21:32

Je dirai tout court: La nuit porte conseil!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ma-vie-my-life-9.skyblog.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'inspiration   Lun 7 Nov 2011 - 18:05

C'est drôle. J'ai posé la question sur un autre forum : d'où viennent les sources de votre inspiration ? en demandant de les décrire au cas par cas, car il en existe de tellement étonnantes, que je trouve intéressant de leur consacrer un fil.

Curieusement, les réponses sont évasives et les gens réticents comme si on allait les dépouiller de quelque chose de vital. Pourtant, s'il y a bien un domaine intouchable, c'est celui du déclic de l'inspiration. Il n'appartient qu'à soi, et quand bien même quelqu'un aurait le même au même moment à partir de la même source, les deux oeuvres seraient différentes, donc chacune unique.

Quelle drôle de frilosité. Shocked

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
MBS

avatar

Nombre de messages : 8144
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: L'inspiration   Lun 7 Nov 2011 - 18:18

Je ne sais pas si c'est de la frilosité... C'est peut-être tout simplement qu'on ne sait pas... Enfin, dans mon cas, je n'ai aucune idée d'où vient l'inspiration. J'ouvre le robinet et ça coule... Et tu vois, si tu le dis comme ça, on va pouvoir te taxer d'immodestie... Non, franchement, les idées viennent et je ne sais pas pourquoi...

Après il y a la transpiration qui suit... Mais c'est un autre sujet...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
zoé sporadic
Jasmine calamardesque
avatar

Nombre de messages : 1596
Localisation : "j'étais pas là"
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: L'inspiration   Lun 7 Nov 2011 - 18:26

L'inspiration... J'ai toujours imaginé ça comme un formidable foyer intérieur, un athanor dont certains seraient munis... Une forge qui fonctionnerait en mode automatique, avec ces jaillissements de flammèches qui giclent de toute part risquant de mettre le feu aux copeaux... des copeaux comme des morceaux de pellicules oubliés dans les coins... avec des montages à reprendre, à réassortir, avec des marche-arrière... mais toute cette mémoire ne serait rien sans ce feu si mystérieux dans son essence...

Je ne sais pas ce qu'est l'inspiration, j'y mettrais volontiers une majuscule...

Une autre fois, peut-être, pour ma part, au rayon bricolage... Gaga
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'inspiration   Lun 7 Nov 2011 - 18:28

Il y a bien sûr cet aspect : on pose les doigts sur le clavier, et ça démarre. Mais n'empêche, on n'a pas du yaourt dans le cerveau, il faut bien que ça vienne de quelque part.

Je me rappelle d'une fois où je savais quel thème je voulais aborder, mais je n'avais pas la moindre idée de comment, quel fil conducteur, quelle histoire, quels personnages, et ainsi de suite. Mais comme le temps pressait, j'ai allumé l'ordinateur, esprit neutre côté inspiration, un rien inquiet côté justement manque d'inspiration. En posant les doigts sur le clavier, va savoir pourquoi un faits divers datant de plus de quinze ans et vaguement entendu à la radio à cette époque, me remonte en mémoire.

C'est comme ça que j'ai commencé le pavé, bien que jamais je ne raconte cette histoire, ni en images, ni en mots. Mais elle est à la base de tout. Sans elle, cette oeuvre n'existerait pas.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
zoé sporadic
Jasmine calamardesque
avatar

Nombre de messages : 1596
Localisation : "j'étais pas là"
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: L'inspiration   Lun 7 Nov 2011 - 18:42

Romane a écrit:

C'est comme ça que j'ai commencé le pavé, bien que jamais je ne raconte cette histoire, ni en images, ni en mots. Mais elle est à la base de tout. Sans elle, cette oeuvre n'existerait pas.

Tu nous parles du "au commencement" là ? De l'instant du déclic, des conditions du décoinçage initial ?...
Je crains de ne pas avoir bien compris le sens général de ton post... parfois je suis bouchée...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'inspiration   Lun 7 Nov 2011 - 18:48

Vouich !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
MBS

avatar

Nombre de messages : 8144
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: L'inspiration   Lun 7 Nov 2011 - 18:51

Je suis prêt à t'affirmer que, perso, j'ai bien du yaourt dans la tête... Et que ça fait floc floc quand je la remue...
Là c'est même en train de cailler, la date limite d'utilisation doit être dépassée.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
zoé sporadic
Jasmine calamardesque
avatar

Nombre de messages : 1596
Localisation : "j'étais pas là"
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: L'inspiration   Lun 7 Nov 2011 - 18:56

Et tu penses que nous allons te croire, là ? Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8144
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: L'inspiration   Lun 7 Nov 2011 - 19:05

Approche avec une cuillère et tu verras bien...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
zoé sporadic
Jasmine calamardesque
avatar

Nombre de messages : 1596
Localisation : "j'étais pas là"
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: L'inspiration   Lun 7 Nov 2011 - 19:07

En gros pourquoi je me suis mise à écrire plutôt que de continuer à me la boucler ?... Ben, une histoire d'Amour of course... des mots qui me sont allés droit au coeur... qui m'ont permis de dépasser l'inhibition... et ensuite, lorsque le désir s'est mis en marche, y avait plus qu'à. Parfois il faut l'aider un peu... souvent même...
Mais l'impulsion vient souvent lorsque je suis occupée, en voiture, au jardin, parfois dans le demi-sommeil... Lorsque je le peux, je note une phrase ou quelques mots. Le déclic, c'est souvent une phrase qui chante dans la tête, elle fait leitmotiv (c'est compulsif ! AngeR ) Ensuite, si je n'ai pas le loisir de m'y atteler aussitôt, je reprends, mais c'est toujours plus difficile dans ce cas, car le ressenti a changé et je peine parfois à le retrouver. Ce qui influe sur la cohésion du texte, introduit des ruptures de ton... A ce stade, je passe en mode bricolage... AngeR
Un fait est sûr, je ne sais pas faire de compte-rendus, je n'ai pas de méthode, et ma mémoire est une vraie passoire...
Revenir en haut Aller en bas
zoé sporadic
Jasmine calamardesque
avatar

Nombre de messages : 1596
Localisation : "j'étais pas là"
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: L'inspiration   Lun 7 Nov 2011 - 19:11

MBS a écrit:
Approche avec une cuillère et tu verras bien...

Rien qu'une petite cuiller me suffirait si le cannibalisme avait les vertus que lui prêtaient ses pratiquants !

Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: L'inspiration   Lun 7 Nov 2011 - 21:52


Je vais dire que j'en sais rien comme MBS!
Que ça peut être une phrase qui s'impose comme Zoè!

Là, c'est pas de l'inspiration, c'est du picorage, mais c'est pas ma faute si d'autres on dit avant moi ce que j'aurais dit! AngeR

L'athanor, oui! ça se passe comme ça pour moi: j'accumule un tas de sensations, de choses vues, vécues, entendues, ressenties, et ça se tasse, je crois souvent avoir oublié, puis un déclic se fait, et ce qui a mûri jaillit de l'athanor.
La phrase clef peut être spontane: j'ai vu un coquelicot tout seul sur un parking poussièreux, la phrase est venue: "Les coqulicots se sont invités à la fête", pis, plus rien pendant des mois, jusqu'à ce que la suite veuille bien sortir!
Ou imposée comme dans les défis face auxquels ma première réaction est toujours: "mais je vais pas être capable d'aligner deux mots à propos de ce truc", pis ça vient, et ça donne des résultats trsè différents selon les auteurs!

la traversée du désert, je viens d'en vivre une, au point que je commençais à me convaincre que plus jamais je pourais re écrire! mais en fait, c'est pas si désert, juste un passage durant lequel il se passe des trucs (je sais trucs/machins manquent de précision, mais j'ai pas les mots) qui font que, ça revient, autrement!
Pour moi c'était la necessité d'arrêter de dire toujours la même chose, de débloquer une autre façon de dire...

On prétend qu'Aragon a écrit: La Rose et le Réséda (un texte magnifique) en 5Mn sur un coin de table, je veux bien pour l'acte écrire, mais je suis convaincue que c'est pas venu d'un coup, il devait le porter en lui depuis des...

Pour tout vous dire, j'aime pas trop le mot "inspiration", c'est fourre tout et sauf si on parle du temps suivant ou précédent l'expiration, ça manque de précision!
Par contre, j'aime le mot Athanor et tout ce qu'on peux mettre dedans!

Musset à écrit la Nuit de Mai
"Poète prends ton luth et me donne un baiser..."
La Muse se plaint que le poète la délaisse (ce qui prouve qu'elle fait mal son boulot puisque c'est elle l'inspiratrice), il met plusieurs pages à lui écrire que non, là, il ne peut pas écrire! Et le résultat est très beau!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'inspiration   Lun 7 Nov 2011 - 23:42

MBS a écrit:
Je suis prêt à t'affirmer que, perso, j'ai bien du yaourt dans la tête... Et que ça fait floc floc quand je la remue...
Là c'est même en train de cailler, la date limite d'utilisation doit être dépassée.

Je n'y crois pas une seconde. Fiona, c'est Tartine, en plus moderne. Laughing

@ Zoé & Trys : j'aime bien "picorage" ! Il y a aussi de ça. Ces bribes de phrases, pendant qu'on repasse ne s'y attend pas, et hop, naît un texte ! Dans ces cas là, on pourrait dire que le flottement de la pensée est source d'inspiration. Qu'en pensez-vous ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
zoé sporadic
Jasmine calamardesque
avatar

Nombre de messages : 1596
Localisation : "j'étais pas là"
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: L'inspiration   Mar 8 Nov 2011 - 15:24



PLus fort que (le) moi
L’inspir est fugace, un temps toujours recommencé sur la bascule de la vie. Vider-emplir. Diastole-systole. Noir-lumière. Aimer-haïr. Impossible d’accueillir lorsqu’on est plein à craquer. Chasser le charbon pour laisser place à l’air. Mais si le charbon est noir c’est bien que l’air est chargé de particules. Nous ne vivons pas dans des espaces clos, aussi aucun air n’est neutre.
L’athanor est le cœur de la machine. Combien de particules finissent comme déchets, seront rejetés comme cendres… Et puis, parfois, il arrive que l’une d’elles nous investisse, elle s’accroche plus vivement qu’une autre aux parois de la chair. On éternue, on tousse. On tente de chasser l’intrusion. Mais c’est trop tard. Elle a fait son nid. Bientôt elle prolifère. Plus ça chatouille plus on se gratte… et vient le moment de recracher un petit bourbillon. Ce n’est plus la particule, c’est un bourbillon tout habillé de tes défenses de tes sécrétions. De toi. De ce qui te fait différent, un être identifiable, la police ne l’ignore pas !
Sécrétions comme secret, ce qui est séparé, ce qui est mis à part.
Puisqu’on est dans une phase d’analyse, rappelons-nous : c’est quoi l’inspiration ? Regardons de plus près, au microscope, ce que sont devenues ces particules, les dégoûtés prendront un masque et des gants, bien sûr. Il faut bien écarter toute la masse, toute la dentelle que révèle la loupe, se repérer parmi des couleurs insoupçonnées pour retrouver le germe de toute cette expansion… Les biologistes pourraient nous détailler pendant des heures les composantes du petit amas, nous n’y trouverions pas plus de plaisir. Peut-être en serions-nous anesthésiés de familiarisation avec la matière, c’est qu’elle aurait perdu son mystère.
Bien des particules ne provoquent tout au plus qu’un éternuement discret, voire étouffé par la politesse. Et puis il y a celles que nous ne connaissons pas, ou plutôt que nous avons oubliées trop petites, dénuées d’intérêt immédiat… et l’organisme réagit, un jour pas fait comme un autre, un jour de moindre résistance et il se met à tricoter pour nous sa belle litanie d’acides aminés (j’ai toujours eu envie de dire acides animés, mais on me regardait de travers…). Il ne nous demande rien le bougre, mais nous sommes impliqués. Nos sécrétions nous trahissent. Nous voici avec des comptes à rendre. Qu’est-ce qu’il t’a pris ? Pourquoi as-tu fait ça ? Bigre ! Mais c’était plus fort que moi !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'inspiration   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'inspiration
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» broderie inspiration
» Personnage de BD : Moine-Guerrier du XVIIIème (inspiration)
» Atonement : sources d'inspiration
» HORS SERIE INSPIRATION
» Broderie INSPIRATION

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: A propos de l'écriture & infos concours littéraires-
Sauter vers: