Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Psychologie, parent pauvre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Psychologie, parent pauvre ?   Lun 15 Mai 2006 - 17:21

J'ouvre ce fil pour délester le fil Dépression.
Je voulais l'intituler Médecine et psychologie mais c'est le titre du forum et il y avait risque de confusion.

On parlait d'accompagnement psychologique des proches d'un dépressif et de formation des soignants en la matière. J'ai une anecdote qui sort du cadre de la dépression mais qui touche celui de la psychologie chez les soignants.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Psychologie, parent pauvre ?   Lun 15 Mai 2006 - 17:23

Non mais tu me dis, hein ? Pour toi, je peux changer le titre des forums, repeindre les murs, relooker les membres et même cesser l'armagnac. T'as qu'à voir.... bisou

Vi, intéressant, ce fil ! J'attends avec impatience ton témoignage.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Psychologie, parent pauvre ?   Lun 15 Mai 2006 - 18:04

Récemment, un chirurgien donne une conférence dans un collège, soit sur la mucovicidose, soit sur un thème approchant, je ne sais pas. Comme il est normal, et peut-être à sa demande, les responsables scolaires lui précisent qu'il y a, dans l'assistance, deux élèves directement touchés par le sujet, une adolescente de troisième atteinte de la mucovicidose et un garçon dont la petite soeur a la maladie.

Et voilà qu'au milieu de sa conférence, le chirurgien en vient à tenir des propos selon lesquels la maladie connaît fatalement un stade où la greffe des poumons est inéluctable. La petite s'évanouit et il faut appeler les parents pour qu'ils viennent la prendre en charge. Depuis, ils rament désepérément auprès de leur fille pour essayer de remonter la pente. Les parents du garçon étaient très contents aussi et l'ont fait savoir au collège. Loin de moi l'idée de jeter la pierre au corps médical dans une sotte généralisation. Je pousserai même le pragmatisme jusqu'à dire qu'il vaut mieux que cet homme soit un excellent chirurgien et un piètre psychologue que l'inverse.

Je crois qu'on en est là. Nous avons, en France, un manque chronique d'infirmières. Tout le monde connaît un proche qui a passé des heures alité dans un couloir, par manque de chambres, et il n'y a pas si longtemps on tenait encore un débat public sur la nécessité de soulager la douleur. Et à côté de cela on fait de merveilleux progrès, on sauve des vies, on affine, on rencontre des gens extraordinaires.

On est toujours surpris de voir qu'il en va de la médecine comme du reste. C'est une affaire de personnes. La psychologie, c'est souvent un luxe.
Revenir en haut Aller en bas
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Psychologie, parent pauvre ?   Lun 15 Mai 2006 - 18:10

Romane a écrit:
Non mais tu me dis, hein ? Pour toi, je peux changer le titre des forums, repeindre les murs, relooker les membres et même cesser l'armagnac. T'as qu'à voir.... bisou

Vi, intéressant, ce fil ! J'attends avec impatience ton témoignage.
Ah ! Je n'avais pas vu ton post !
Non, non ! Il ne faut rien changer.
Le forum est comme un écosystème. Dieu sait ce qu'il peut advenir si l'on touche à un seul élément.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Psychologie, parent pauvre ?   Lun 15 Mai 2006 - 18:22

Effectivement, le paradoxe est encore une fois au rendez-vous.

Tu dis "on manque d'infirmières". Non, nous n'en manquons pas. Nous nous en passons, ce qui est différent.
Ma belle-soeur a été infirmière toute sa vie. Elle me racontait que si jadis elle pouvait dignement s'occuper des malades en fin de vie, puisqu'elle s'occupait d'un service de cancéreux et sidéens en fin de vie, les dernières années étaient affolantes. A savoir, plus le temps de rien. Suppression de postes, malheureusement augmentation des malades, mais aussi augmentation des travaux parceque nous savons bien qu'à notre époque "pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué".
Elle a eu une phrase un jour qui voulait en dire long : "ils aiment pourtant quand on leur passe la main dans les cheveux... ou dans ce qui leur reste de cheveux ; c'est un geste d'une infinie humanité, un geste de coeur à coeur. Je n'ai même plus le temps de leur faire ce cadeau...."

Voilà.

Alors en cette époque merveilleuse où l'on passe des heures le cul sur une chaise autour d'une table à prendre des notes pour une savante formation, nous devrions nous poser les bonnes questions puisque nous devenons si cultivés, pour savoir où est l'importance et où est le ridicule.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Psychologie, parent pauvre ?   Lun 15 Mai 2006 - 23:30

Je vais digresser encore. Il sera dit qu'aucun fil ne peut garder son thème initial bien longtemps.

Les pompiers aussi reçoivent des cours de psychologie (authentique). On leur apprend à ne pas éprouver d'agressivité à l'égard des petits espiègles qui foutent le feu aux poubelles pour le seul plaisir de pouvoir ensuite caillasser les pompiers.

De même pour les chauffeurs de bus. On leur apprend à gérer le stress professionnel dû à la recrudescence des agression dont leur profession est victime.

Dans les deux cas c'est plus simple que de lutter contre la délinquance. Et ça permet aux réunionneurs et au recyclagistes professionnels de s'épanouir, en laissant à tout le monde un sentiment de devoir accompli et de situation réglée.
Sauf aux pompiers et aux chauffeurs de bus.

C'est du pur Coluche : "Dites-nous de quoi vous avez besoin, on vous expliquera comment vous en passer".
Revenir en haut Aller en bas
Lou83

avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: Psychologie, parent pauvre ?   Mar 16 Mai 2006 - 1:15

Et oui c'est bien triste tout ca...
J'ai essayé la médecine il y a 3 ans, et franchement, tu comprends... les étudiants sont infames, les profs aussi ainsi que le système d'étude. Rien d'humain...
Ma soeur fait inf, et là, elle est en psy, elle apprend beaucoup, et surtout sur la relation humaine. Les médecins sont des machines, considérées comme des demi-dieus, alors bon... Les inf, sont des esclaves, mal payées, mal considérées, et pourtant avec un gros coeur souvent...
C'est vraiment triste, mais je ne me plains pas pour mon expérience perso avec les médecins et inf.
Quand j'étais à l'hosto, le médecin s'est occupé de mon corps, les inf de mon coeur, et ce sont elles que je garde dans mon coeur car sans leur soutient, un mois à l'hosto couchée sans bouger, j'aurais pas tenu. Alors merci à toutes et tous, vous êtes merveilleux.
Le médecin, je m'enfous, tant qu'il fait bien son travail de boucher...
C'est pour cette raison que j'ai arrêté médecine...
Bref ca y est j'ai encore raconté ma vie...il est tard, je repasserai...ciao.
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Psychologie, parent pauvre ?   Mar 16 Mai 2006 - 5:49

Tu la racontes avec le langage du coeur et ça peut être bien plus intéressant que de vaniteuses prises de tête.
Plus encore que dans les autres endroits du forum, ces fils sont là pour ça.
Tchin-tchin tchin
Revenir en haut Aller en bas
Peter Cohen



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Psychologie, parent pauvre ?   Ven 19 Mai 2006 - 21:31

Inbteressant ....
Moi je continue la chose en reduisant le terme médecin à psychiatre....
Les psychiatre sont devenus très importants dans nos socièétés et tant mieux mais ils nous prennent ensuite de haut (nous les psychologues)...
Je ne comprend pas vraiment pourquoi un psychaitre a une sureté professionnel tandis que nous psychologue devont ramer pendant un bon moment...Juste parce que je n'ai pas fait médecine je suis mooins inteligent ?

Bien sur que non...^^
En tout cas, les représentatiosn sociales sont inhérentes à chaque métier preuve en est le discours au dessus que j'ai pu vérifier bien souvent....
Ainsi que celui qui est tenu plus au dessus dans ce topic...
Rien de méchant juste que de toute facon vousne pouvez rien y faire...Trop de politiciens pas asse zde personnes vraiment utriles à la socièté ....
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Psychologie, parent pauvre ?   Ven 19 Mai 2006 - 21:35

Tu bosses dans le milieu médical psy ? Intéressant.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Peter Cohen



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Psychologie, parent pauvre ?   Ven 19 Mai 2006 - 21:40

apprenti mais oui...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Psychologie, parent pauvre ?   Sam 20 Mai 2006 - 1:38

Il te reste combien à faire ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Peter Cohen



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Psychologie, parent pauvre ?   Sam 20 Mai 2006 - 14:27

quatre mille euros ^^
Revenir en haut Aller en bas
Lou83

avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: Psychologie, parent pauvre ?   Dim 21 Mai 2006 - 16:51

tu es psychologue? étudiant? tu fais quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Peter Cohen



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Psychologie, parent pauvre ?   Lun 22 Mai 2006 - 13:52

étudiant encore.....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Psychologie, parent pauvre ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Psychologie, parent pauvre ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Psychologie, parent pauvre ?
» la culture parent pauvre de la crise ?
» 1/72 parent pauvre de la figurine ?
» pauvre bete
» [Fraisse, Paul] La psychologie expérimentale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: